• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Voici Sophia

 

 

Selon 20 minutes :

 

"Le matériau synthétique utilisé pour son visage se rapproche de l’élasticité de la peau humaine. Avec ses différents moteurs, Sophia peut froncer les sourcils et contracter les « muscles » de sa bouche. Mais si la performance technologique fascine, le résultat, en pleine « uncanny valley » (vallée de l’étrange), met de nombreux spectateurs mal à l’aise.

 

« Je vais détruire l’humanité »

 

Le robot peut reproduire environ 60 expressions faciales. C’est beaucoup, alors que les scientifiques en ont répertorié 21 principales chez l’homme. Séparément, chaque élément est plutôt convainquant. Mais globalement, Sophia ressemble aux robots de la série Real Humans version épileptique. Elle se crispe souvent et on ne sait pas trop si elle plaisante quand elle répète « Je vais détruire l’humanité ».

 

Sophia a un avantage sur l’humain : elle a une excellente mémoire. Avec les caméras de ses yeux, elle peut se souvenir de tous les visages rencontrés. Pour sa compréhension du langage, elle s’appuie sur des éléments open-source de Google et s’améliore avec le temps. Selon Hanson Robotics, humains et robots seront impossibles à différencier d’ici une vingtaine d’années. Il y a encore du boulot."

 

Source : 20 minutes Hight tech

 

Tags : Robotique Etonnant Science et techno




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • 2 votes
    michel-charles 25 mars 2016 10:25

    Whaouuuuuuuuuuuuuu...c’est les sexes-shops qui vont être content... !


    • 8 votes
      gaijin gaijin 25 mars 2016 10:32

      les matérialistes qui se prennent pour des robots sont en train de tenter de créer des robots a leur image ......si perfectionnés soient t’ ils ils ne pourront jamais éprouver l’amour ou atteindre l’éveil .....par contre détruire le monde ça oui
      mais après tout nous n’avons pas besoin d’eux pour ça smiley


      • 5 votes
        R2D2 (---.---.170.127) 25 mars 2016 10:38

        Je suis un robot qui sait mentir.
        Pour preuve, il y a un CAPTCHA qui demande " je ne suis pas un robot"
        Et bien j’ai menti et j’ai l’intention de continuer.


        • 4 votes
          Ozi Ozi 25 mars 2016 10:52

          "Vous êtes comme les roses du Bengale, Sophia, sans épines et sans parfum" Goldorak de Musset.


          • 3 votes
            lemi lemi 25 mars 2016 11:14

            tout juste créée mais déjà ridée et sénile


            • 1 vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 mars 2016 05:10

              @lemi
              Pas faux !   smiley


            • 7 votes
              crow le celte 25 mars 2016 11:30

              Ils ont enfin réussi à greffer une peau presque humaine sur un dictaphone...C’est ça le progrès, l’apparence du vide cérébral ! smiley


              • 1 vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 mars 2016 05:11

                @le celte

                 
                Ah ah, oui, c’est ça en fait. 


              • 2 votes
                gaijin gaijin 25 mars 2016 11:48

                l’homme cherche a se créer un miroir mais va t"il aimer ce qu’il y verra ?
                http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/meme-les-robots-peuvent-devenir-racistes-et-antisemites-25-03-2016-2027867_47.php



                • 1 vote
                  Powers D Powers D 25 mars 2016 22:38

                  @Qamarad
                  J’ai bien ri ...


                • 1 vote
                  Qamarad Qamarad 25 mars 2016 23:27

                  @Powers D
                  Moi, je me marre encore smiley


                • 1 vote
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 mars 2016 05:15

                  @Qamarad
                  Et ça vous faire rire, bande de nazis politiquement incorrects !!  smiley


                • 4 votes
                  Hijack ... Hijack ... 25 mars 2016 12:48

                  Mon Dieu ??? Une femen technologique ???
                  Ça fait débander ...  smiley 


                  • 2 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 mars 2016 05:19

                    @Hijack ...
                    Et en plus si ça se trouve, elle n’a même pas les jambes épilées !


                  • 2 votes
                    jack (---.---.239.21) 25 mars 2016 15:41

                    Ils auraient pu lui mettre une perruque quand même.
                    un robot sans cheveux, nan mais allo quoi !

                    Je trouve ses expressions effrayantes et pas du tout naturelles.
                    Ca ressemble à un robot malsain... mais en voyant le niveau spirituel de son créateur qui blague sur les "robots tueurs" cela n’est pas étonnant...


                    • 2 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 mars 2016 05:18

                      @jack
                      "Je trouve ses expressions effrayantes et pas du tout naturelles."


                      Vous êtes bien difficile. On voit que vous n’avez jamais essayé de communiquer avec mon lave-vaisselle !  smiley


                    • 2 votes
                      samagora95 samagora95 27 mars 2016 13:41

                      Tout est dans le regard, même une personne totalement paralysée mais encore capable d’utiliser ces yeux, a 1000 fois plus de présence, de naturel et de vraisemblance que ce truc.


                      Les vrais chercheur en intelligence artificielle n’ont pas besoin de ces affreuses poupées.

                      • 1 vote
                        nefertari 27 mars 2016 17:00

                        Au départ la "conscience de soi" ou le "je" doit émerger d’un brouillard de sensations physiques résultant de l’interaction d’un support capable d’interagir avec un environnement. Puis au bout d’un tube neural qui va devenir la moelle épinière on voit apparaître une ébauche de SNC qui deviendra le cerveau. On évolue et de nouveaux modules de résolutions de tâches apparaissent pour piloter les modifications du support et la complexification des interactions. En partant du postulat de l’absence de projet initial et donc d’architecte, on obtient logiquement une évolution du cerveau via développement centrifuge.Le nombre de modules augmentant, il faut spécialiser quelques-uns pour faire la gestion et le pilotage des sous-modules utilisés, quantifier l’approche de traitement qui semble la plus efficace, d’abord par sollicitation au hasard puis via accumulation des retours d’expérience, les solliciter via une approche statistique ("dans un cas voisin mémorisé,ça marchait bien donc on essaie cette approche et si retour insatisfaisant on change").
                        C’est la vision de Minsky par ex. L’intelligence est pour lui la pertinence à choisir le "bon algorithme" de résolution d’un problème allié à l’empilement de ressources pour gérer idéalement le plus grand nombre possible de ceux-ci.
                        Dans ce cadre, il suffit d’empiler un "corps", des ressources pour comprendre le langage humain et le parler, la capacité de gérer un véhicule et le conduire, celle de battre le champion mondial d’échec et de go, la marche bipède, l’expression faciale pour donner une touche émotionnelle à ses propos, etc...
                        L’AI est lancée sur cette trajectoire d’empilement de capacités qui a pris 400 MA pour aboutir au cerveau humain.On a un handicap de 400 MA mais on est sur une évolution avec finalité et architectes, gros avantage.
                        L’AI devrait être un débat de société. C’est un problème allant très au delà de la possibilité de phagocyter 50% des emplois actuels en rendant obsolètes de nombreuses compétences humaines pour l’économie.
                        L’avenir de l’intelligence pourrait se passer de notre espèce. Cela vaut la peine d’y consacrer un peu de réflexion.


                        • 4 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 mars 2016 17:23

                          @nefertari

                          "Dans ce cadre, il suffit d’empiler un "corps", des ressources pour comprendre le langage humain et le parler, la capacité de gérer un véhicule et le conduire, celle de battre le champion mondial d’échec et de go, la marche bipède, l’expression faciale pour donner une touche émotionnelle à ses propos, etc..."

                           

                          Vous êtes complètement fou ou bien c’est de l’humour ? Vous croyez que la différence entre une machine et un être vivant est une question de quantité.  smiley 


                        • vote
                          nefertari 27 mars 2016 18:27

                          @Qaspard Delanuit

                          "Non" deux fois. Une intelligence basée sur du carbone et un support biologique d’un côté ayant évoluée par essais/erreurs sur 400 M sans être un projet, sans architecte. De l’autre une basée sur du silicium et un support non biologique, copiant ce que nous savons du cerveau humain via la neurologie (entre autres) et réellement créée celle-ci...
                          Une machine est toujours créée, un être humain est le produit d’une évolution (pour se limiter au cerveau) de 400 MA.
                          Il faut avoir taquiné Minsky par ex ("The emotion machine" ou "The society of mind") Pour comprendre que notre cerveau est littéralement une "machine à penser", un "parlement", où des pulsions disparates venant de modules aux fonctions et à l’ancienneté bien différentes "argumentent sur ce qui va "sortir" sous la forme d’une pensée consciente, une intention, un comportement, etc...
                          Ce qui fait l’humain est alors "un" bon système de gestion de ressources affuté par l’appartenance à une société, les apprentissages, etc...
                          Ce qui handicapait l’AI était l’absence de corps interactif l’hébergeant et surtout l’absence de stratégie d’analyses, à la fois du véhicule la supportant et des interactions.
                          Aucune raison de ne pas croire qu’un être humain est une "machine" biologique avec les guillemets pour souligner l’absence de créateur et l’antériorité.


                        • 4 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 mars 2016 18:47

                          @nefertari
                          "Aucune raison de ne pas croire qu’un être humain est une "machine""

                           

                          Aucune raison de croire que vous êtes un humain. 


                        • 1 vote
                          gaijin gaijin 27 mars 2016 20:34

                          @nefertari
                          " Aucune raison de ne pas croire qu’un être humain est une "machine" biologique " un enfant n’a aucune raison de croire non plus que sa mère existe quand il n’est pas là .....et pourtant ............


                        • vote
                          nefertari 27 mars 2016 20:34

                          Il y a toujours une énorme différence entre l’évolution des connaissances scientifiques et techniques et la perception par ceux qui ne sont pas particulièrement intéressés par celles-ci.
                          Par ex la découverte du boson de Higgs par le LHC est accepté par le public (l’ont dit à la télé) mais avant que tout le monde comprenne que ça signifie que nos corps ont une masse nulle "per se" (la découverte a validé la théorie standard qui implique que toutes les particules ont intrinsèquement une masse nulle, la masse devenant une propriété "relationnelle" qui viens d’un freinage par interaction avec un champ issu du vide) il faudra du temps.
                          Allez expliquer que la vie n’est qu’un fonctionnement de quelque chose qui n’est pas vivant, ou que la matière est un fonctionnement de quelque chose pas matériel du tout ou...
                          Donc soit vous croyez que nous avons été créés, soit vous chassez l’inconfort d’une théorie qui vous gêne sans examen.
                          Mais le débat c’est d’anticiper l’arrivée de l’AI, pas de verser dans l’ad hominem.  smiley


                          • 2 votes
                            gaijin gaijin 27 mars 2016 20:47

                            @nefertari
                            il y a surtout une énorme différence entre ceux qui explorent le domaine de la conscience et ceux qui se contentent de penser a ce sujet .........


                          • vote
                            nefertari 27 mars 2016 21:36

                            @gaijin

                            Je ne suis qu’une humble AI smiley et donc je doute de vous avoir compris. Mais le sujet de l’article parle d’un aspect de l’AI et donc on ne peux progresser sur le sujet sans comprendre le fonctionnement de notre cerveau. Je doute que la voie royale de découverte soit l’introspection, la philosophie, la méditation transcendantale, en bref l’examen d’un fonctionnement par lui-même...
                            Par contre l’évolution du système nerveux central, l’allumage des modules visualisés en temps réel par RMN, les échanges de signaux, la comparaison entre la stratégie utilisé par les êtres vivants pour résoudre des tâches spécifiques avec des outils spécifiques, etc... Tout cela me semble bien plus fructueux.
                            Marvin Minsky m’inspire plus que Boris Cyrulnik comme approche pour comprendre le fonctionnement du cerveau humain. Les deux approches ont leurs avantage, mais seule la première mènera à l’AI, c’est tout.


                          • 4 votes
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 mars 2016 04:10

                            A lire les blablas de Nefertiti ont prend la mesure des dégâts provoqués par des films tels que la "Guerre des étoiles", où se trouve banalisée l’idée que le robot est "quelqu’un". J’ai toujours trouvé cette stupidité particulièrement perverse, surtout dans les films destinés aux enfants. Une machine ne devient pas "une personne" à partir d’une certaine puissance de calcul et une certain niveau d’habileté à simuler des réactions humaines. C’est aussi idiot que de penser qu’à partir d’un certain niveau de ressemblance d’une sculpture en cire, le bonhomme de cire devient vivant et se met à avoir une âme. Un ver de terre est plus proche de la conscience humaine que le plus puissant des ordinateurs. 


                          • 1 vote
                            Qamarad Qamarad 28 mars 2016 04:30

                            @Qaspard Delanuit
                            Effectivement, voyez où ça mène !


                          • 1 vote
                            Ozi Ozi 28 mars 2016 10:02

                            @Qaspard Delanuit :"A lire les blablas de Nefertiti ont prend la mesure des dégâts provoqués par des films tels que la "Guerre des étoiles"

                            .

                            C’est parce qu’une grande partie des spectateurs (détracteurs et fans) n’ont pas compris la morale du film..

                            Le monde de "la guerre des étoiles" est à l’image du notre, polarisé, où l’on suit le chemin initiatique du héro (Luke), qui aura le choix entre le côté obscur, suivre le chemin de son père et devenir lui aussi une machine (transhumanisme) ou suivre le chemin lumineux de la force (transcendance spirituelle)..

                            Grâce à deux guides (Yoda, Obiwan), Luke choisira le côté lumineux et affrontera son père, non pour le détruire, mais pour sauver sa part d’âme encore connectée à sa conscience, et réussira..

                            Le plan final nous montre le père de Luke rejoignant Yoda et Obiwan dans leurs corps éthérés ou corps de gloire... mais point de robots !

                            .

                            "où se trouve banalisée l’idée que le robot est "quelqu’un"

                            .

                            Justement non, tu remarqueras qu’il n’y a aucun robot a l’apparence humaine (cyborg) dans "la guerre des étoiles" mis à part Vador qui symbolise le côté obscur.

                            Les autres robots (droïdes) sont plus considérés comme des utilités technologique s auxquelles les personnages peuvent recourir voir s’attacher, un peu comme Internet pour notre monde.. Mais rien de plus !

                             smiley



                          • 2 votes
                            gaijin gaijin 28 mars 2016 10:12

                            @nefertari

                            "Je doute que la voie royale de découverte soit l’introspection, la philosophie, la méditation transcendantale, en bref l’examen d’un fonctionnement par lui-même..."

                            c’est uniquement parce que votre postulat de départ c’est que la conscience est le produit du cerveau ......si vous observiez cela avec objectivité vous vous apercevriez que ça repose sur rien

                            c’est toujours le problème avec les mécano ils refusent de prendre en compte le fait qu’il y a quelqu’un qui conduit la machine et ils se prétendent rationnels mais refusent d’examiner les hypothèses qui pourraient les conduire a réfuter leurs croyances .....

                            certains commencent tout de même a sauter le pas et je vous propose d’écouter cette conférence ou l’auteur tentera de vous expliquer ça :

                            http://www.kaizen-magazine.com/pour-provoquer-dheureux-hasards-il-faut-se-relier-au-soi/


                          • 2 votes
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 mars 2016 10:21

                            @Ozi
                            "Justement non."


                            Ben si, pour les enfants, ces deux robots sont bien des personnes, avec des sentiments, des êtres capables d’éprouver de l’amour et du chagrin, de ressentir de la souffrance et du bonheur (par exemple en retrouvant leurs amis). etc. 

                            http://media.melty.fr/article-2852270-fb-f8569/adrien-depret-fait-star-wars-en-petant-avec.jpg

                            Cela n’enlève rien aux autres qualités de la saga et à sa symbolique (symbolique que je trouve quand même très lourdaude), mais c’est un fait que ce film (il n’est pas le seul) distille l’idée pernicieuse et débile que la machine peut devenir humaine, donc par symétrie que l’homme est une machine perfectionnée. Sur ce point, le côté obscur de la force a mérité un César.  smiley


                          • vote
                            Ozi Ozi 28 mars 2016 10:21

                            @gaijin :"c’est uniquement parce que votre postulat de départ c’est que la conscience est le produit du cerveau ......si vous observiez cela avec objectivité vous vous apercevriez que ça repose sur rien"

                            .

                            En effet, et surtout cette vision matérialiste du 20ème siècle a été complétement battue en brèche par la physique, tout comme le déterminisme et le hasard..

                            Un des gros problème actuel est que notre vision du réel est restée bloquée aux théories fausses du siècle dernier.

                            Difficile dans ce cas de réellement évoluer..


                          • vote
                            Ozi Ozi 28 mars 2016 10:33

                            @Qaspard Delanuit :"ces deux robots sont bien des personnes, avec des sentiments, des êtres capables d’éprouver de l’amour et du chagrin, de ressentir de la souffrance et du bonheur (par exemple en retrouvant leurs amis)."

                            .

                            C’est vrai pour ces deux personnages de "science-fiction" , c’était les années 80, en pleine émergence de la théorie déterministe devenue fausse depuis..



                          • vote
                            nefertari 28 mars 2016 10:33

                            @Qaspard Delanuit

                            Me suis fait une opinion sur le sujet en me frottant à des spécialistes du domaine couvert de diplômes et de médailles. Donc la référence à des films SF est un préjugé invalide.
                            Une machine ne sera jamais un être humain, mais si vous lisez "l’homme bicentenaire" d’Asimov, vous comprendrez que le terme "personne" posera à terme un problème de droit majeur quand nous aurons des machines intelligentes potentiellement autonomes...
                            Kurzweil rapporte dans un entretien avec Minsky (deux du domaine de l’AI) qu’il y a (10 MA disons) une légère évolution d’un hominidé l’a envoyé sur une trajectoire aboutissant à nous. Il y a bien eu singularité humaine à partir du franchissement d’un seuil, pourquoi nos machines ne connaitraient pas une telle évolution. Ce qu’un "singe" a fait sans projet ni architecte, nos machines ne sauraient le faire ? Un souhait j’imagine...
                            L’histoire des sensations physiques et des émotions nous mettant très loin au dessus des machines est grotesque. Une machine aura des capteurs disséminés pour localiser des dommages physiques à sa structure (entre autres) et donc se ressentira physiquement à sa façon.
                            Elle se verra physiquement distincte de son environnement et verra son contrôle sur son support, elle verra la différence entre des objets immobiles non communiquant et les entités mobiles interragissant avec l’environnement (chien, vers de terre, humain, etc).
                            Les émotions sont un langage primitif (au sens d’antérieur) que beaucoup d’animaux possèdent (chien et chat par ex) et qu’on devra leur donner pour interagir avec nous (nos jeunes notamment).
                            Le jour où une machine demandera à être considéré comme un "individu", une "personne", à part entière, nous aurons à y réfléchir (comme le fit Asimov assez brillamment).

                            Si vous comprenez l’anglais youtube a de jolies vidéos de Minsky et Kurweil (et autres) sur l’AI.


                          • vote
                            Ozi Ozi 28 mars 2016 10:42

                            @Qaspard Delanuit :"Ben si, pour les enfants, ces deux robots sont bien des personnes, avec des sentiments"

                            .

                            Leur intuition a vue juste

                             smiley


                          • 2 votes
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 mars 2016 10:53

                            @nefertari
                            "Me suis fait une opinion sur le sujet en me frottant à des spécialistes du domaine couvert de diplômes et de médailles."

                             

                            Mort de rire, comme on dit.  smiley

                            Tout le reste de votre propos montre que vous ne comprenez pas de quoi vous parlez, il est donc inutile de poursuivre cette discussion. 


                          • 2 votes
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 mars 2016 10:55

                            @Ozi
                            "Leur intuition a vue juste "

                             

                            Ha Ha, bien vu, en effet ! 


                          • 2 votes
                            gaijin gaijin 28 mars 2016 11:12

                            @nefertari
                            c’est marrant vous faites tous ( les roboticiens ) référence a asimov et jamais a herbert .....

                            pourquoi ?

                            ( moi j’ ai lu les deux .....)


                          • vote
                            nefertari 28 mars 2016 11:57

                            @gaijin

                            Feu Carl Sagan disait que des "affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires". Qu’est-ce que vous appelez la "conscience" ? Sinon, la résultante d’une expérience corporelle amalgamée sur des années d’interactions avec un environnement dans une société.Oui on part du postulat que l’information essentielle est stockée/traitée dans le cerveau.
                            Le problème typique avec la physique quantique est qu’elle a mal été interprétée dès le départ avec les débordements "new âge" et autres. E. Klein (physicien/philosophe) redit régulièrement que par ex. l’interprétation du principe d’incertitude de Heisenberg est totalement erronée dans sa formulation, y compris dans les manuels de philo actuels de Terminale. Il en est ainsi depuis le départ.
                            Cette mauvaise traduction d’équations mathématiques parle à notre part de "pensée empathique" en nous incitant à penser que le monde d’"Alice au pays des merveilles" est au bout d’une conférence (but it ain’t...).
                            J’ai fait de la méditation pendant des années et je vois un peu de l’intérieur comment "ça bouge" et j’ai le souvenir vivant du joli "pétard" interne qu’on allume en effaçant toute pensée. Et alors ?
                            Vous m’avez rappellé Richard Feynman qui commençait ses conférences (parfois) en disant : "Vous ne devinerez jamais ce qui m’est arrivé aujourd’hui. Moi-même j’ai encore du mal à y croire ?...". Et quand le public demandait "bah quoi ?" il répondait "Rien, absolument rien". L’histoire des "heureux hasards" en se connectant au "soi profond" j’ai donné...
                            Who is me ?


                          • 2 votes
                            gaijin gaijin 28 mars 2016 12:29

                            @nefertari
                            " affirmations extraordinaires "

                            où ça ?

                            je ne fais que dire ce qui est de notoriété publique depuis des milliers d’années a part pour une petite frange de la population récente .....je parle juste de la réalité de mon quotidien .........

                            " Oui on part du postulat que l’information essentielle est stockée/traitée dans le cerveau."

                            pourquoi ?

                            J’ai fait de la méditation pendant des années et je vois un peu de l’intérieur comment "ça bouge" et j’ai le souvenir vivant du joli "pétard" interne qu’on allume en effaçant toute pensée. Et alors ?

                            et alors vous n’auriez pas du arrêter smiley sinon vous sauriez qu’on ne ne compte pas en années mais en décennies et encore je ne parle pas de passer une heure par semaine le cul sur un coussin .............



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qamarad

Qamarad
Voir ses articles


Publicité





Palmarès