• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Selon le sociologue Michel Wieviorka, le "A" cerclé des anarchistes est un (...)
#86 des Tendances

Selon le sociologue Michel Wieviorka, le "A" cerclé des anarchistes est un symbole... de l’extrême droite !

Selon le sociologue Michel Wieviorka, directeur d'études à l'EHESS, ancien président de l'Association internationale de sociologie, administrateur de la Fondation Maison des sciences de l'homme, président du jury de la Bourse Michel Seurat (Cnrs) et du Conseil scientifique du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), président à Bruxelles d'un panel du Conseil européen de la recherche, mais encore Chevalier de la Légion d'honneur, les A cerclés qu'il a pu observer lors des manifestations des Gilets jaunes sont des symboles de l'extrême droite. Wouah !!! Le niveau des experts sur Canal+, ça fait peur... dans une émission qui ose en plus s'appeler "L'info du vrai".

« A » cerclé

Il s’agit d’un « A » majuscule entouré d’un cercle () dont les extrémités du caractère typographique peuvent déborder du cercle. Le A représente la première lettre du mot anarchie (ou anarchisme) dans de nombreuses langues, ce qui en fait un symbole internationalement reconnaissable.

Selon les auteurs de l’ouvrage « A cerclé, histoire véridique d’un symbole », ce signe remonterait à 1964. Le symbole est proposé par Tomás Ibáñez et René Darras, en avril 1964, dans le Bulletin des Jeunes Libertaires, « à l'ensemble du mouvement anarchiste », comme projet de signe de ralliement. Afin de « trouver un moyen plus pratique et rapide de minimiser le temps et la longueur de signature sous les textes et slogans. » Un symbole aussi rapidement identifiable que la croix, la svastika ou la faucille et le marteau. Le A cerclé a l’avantage d’être plus facilement exécutable. Il faut cependant attendre l’après Mai-68 pour qu’il se répande et se banalise dans le monde entier.

Ce symbole ne fait aucune référence à la Franc-maçonnerie. Il présente des similitudes avec le sigle de la Fédération Régionale espagnole de l'Association internationale des travailleurs à la fin du XIXe siècle.

Source : Wikipédia

Tags : Télévision Désinformation Anarchisme Sociologie Gilets jaunes




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 8 votes
    vesjem vesjem 8 janvier 17:32

    à mon humble avis, je dirais même plus, ce symbole est représentatif du fascisme antisémite typiquement hitlérien et carrément ss, et, cerise sur le gâteau ; "inversé"(genre tatin) ;

    la totale en somme !.... 


    • 7 votes
      barbarello barbarello 8 janvier 17:42

      @vesjem

      En effet. Je suis d’ailleurs étonné que cet expert n’ait pas relevé que ce A majuscule entouré d’un cercle fait sérieusement penser au mot Antisémitisme et à une clôture de camps de concentration circulaire. 
      Cet expert fera sans doute mieux la prochaine fois, il a clairement l’étoffe des "élites" qui apprennent vite. 


    • vote
      BaronRouge BaronRouge 8 janvier 17:48

      Ah bon, je pensais que c’était le symbole illuminati du pauvre. On en apprend tous les jours sur ce site. 


      • 2 votes
        gaijin gaijin 8 janvier 18:04

        encore un spécialiste du confusionnisme .....

        mais la cravate qu’il porte étant un symbole de soumission au pouvoir ( et oui ...) ne le rend pas très crédible .....


        • vote
          Belenos Belenos 9 janvier 14:23

          @gaijin
          Ahhhh ! votre avatar !!! A, c’est le cas de le dire.  smiley


        • 2 votes
          Zatara Zatara 8 janvier 18:26

          Lu dans le chapeau :

          directeur d’études à l’EHESS, ancien président de l’Association internationale de sociologie, administrateur de la Fondation Maison des sciences de l’homme, président du jury de la Bourse Michel Seurat (Cnrs) et du Conseil scientifique du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), président à Bruxelles d’un panel du Conseil européen de la recherche, mais encore Chevalier de la Légion d’honneur

          Un de ses confrères "aurait" déclaré :

          Comment ça ?! c’est pas le signe des apprentis conducteurs ?? allez, à d’autres, hein ! Allez, dépêches Miche-miche, on t’attend à l’EHESS pour la coinche


          • vote
            Zorba Zorba 8 janvier 18:26

            Le sociologue vient de présenter ses excuses sur Twitter : "Errare humanun est : sur le plateau d’Yves Calvi, j’ai attribué hier à tort un symbole anarchiste à l’extrême-droite. Je présente mes excuses et mes regrets à ceux que cette erreur a pu blesser ou indigne. Yves Calvi se fera ce soir l’écho de ces excuses."


            • 4 votes
              gaijin gaijin 8 janvier 18:33

              @Zorba
              toute la question étant désormais de savoir s’il est plus con qu’ incompétent ou l’inverse ....


            • vote
              mehdite mehdite 8 janvier 18:42

              @Zorba
               "Je présente mes excuses et mes regrets à ceux que cette erreur a pu blesser ou indigne. Yves Calvi se fera ce soir l’écho de ces excuses " et tu réciteras 3 pater 2 ave pour avoir profaner naïvement ,dans ton excès de zèle, un des symboles de notre ingénierie sociale républicaine . 


            • 1 vote
              crow crow 9 janvier 05:15

              Quand on a affaire en permanence à des gens comme ça, des hauts fonctionnaires autoritaires et incompétents, des : "j’occupe la place, donc je suis", ben...on finit par revêtir un gilet jaune et s’apercevoir que l’extrême connerie est au pouvoir.


              • vote
                Thucydide Thucydide 9 janvier 08:06

                Les grands-parents paternels de Michel Wieviorka, Juifs polonais, furent arrêtés à Nice pendant la guerre et sont morts à Auschwitz. Le grand-père, Wolf Wiewiorka, est né le 10 mars 1896 à Minsk. La grand-mère, Rosa Wiewiorka, née Feldman, est née le 10 août 1897 à Siedlce. Leur dernière adresse à Nice est au 16 rue Reine Jeanne. Ils sont déportés par le convoi No. 61, en date du 28 octobre 1943, du Camp de Drancy vers Auschwitz. Ils sont détenus avant au Camp de Beaune-la-Rolande Son père, réfugié en Suisse, et sa mère, fille d’un tailleur parisien, réfugiée à Grenoble, survécurent à la guerre.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Wieviorka


                • 3 votes
                  gaijin gaijin 9 janvier 09:54

                  @Thucydide
                  et alors ?


                • 1 vote
                  JL 9 janvier 09:25

                  Il serait temps que les gens de gauche ouvrent les yeux : il n’est d’anarchie que d’extrême droite.

                   

                  C’est quoi la gauche ? C’est l’égalité ? Quelle égalité ?

                   

                  Il existe deux sortes d’égalité : l’égalité basée sur le droit naturel et l’égalité basée sur le droit positif. La première c’est le libéralisme ; la seconde est de gauche.

                   

                  L’ultralibéralisme c’est la revendication radicale, intégriste du droit naturel ; C’est donc l’ultra droite.

                   

                  Qu’est-ce que l’anarchie, sinon la revendication radicale, intégriste du droit naturel ? L’anarchie c’est l’extrême droite. cqfd

                   

                  L’ultralibéral respecte le droit positif dans la mesure ou il colle au droit naturel. L’anarchiste ne respecte pas le droit positif. Les ultralibéraux sont riches, les anarchistes non.

                   


                  • vote
                    Quasimodo 9 janvier 16:02

                    Entre " Loto gestion " et L’ Autogestion on est pas sorti de l’auberge ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès