• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Antiracisme et décolonialisme : Fausses théories

Antiracisme et décolonialisme : Fausses théories

La mort de George Floyd lors de son arrestation a provoqué des vagues d'indignation dans le monde entier. Les violences policières commises envers les personnes noires, blanches, asiatiques, bref envers qui que ce soit et ce peu importe la couleur de sa peau, sont effectivement insoutenables. Très vite, le collectif Justice pour Adama Traoré s'est emparé de l'affaire pour organiser plusieurs rassemblement à Paris. Mais il existe une différence notoire entre la lutte contre les violences policière ou le racisme et les idéologies que défendent les mouvements dits "antiracistes" ou "décoloniaux".

D'après ces théories, les sociétés occidentales seraient bâties sur l'oppressions des minorités, ce qui octroieraient aux Blancs des privilèges. Par exemple, dans le cadre des représentations (cinéma, médias) ou l'entourage professionnel.

Comment peut-on affirmer l'existence de privilèges blancs dans un pays où la grande majorité de la population est/fut culturellement ainsi qu'historiquement blanche ? Comment peut-on nier que les violences policières s'exercent sur tous les citoyens (par exemple, Cédric Chouviat, décédé en janvier 2020) ? Quel est le sens du mot "racisme" dans le cadre de ces idéologies ? Quel est l'objectif de ces mouvements sortis des universités de Sciences Sociales à la fin des années 1980 (en même temps que la théorie du genre) et comment opèrent-ils dans nos sociétés ?

Tags : Racisme Colonialisme




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 1 vote
    simplesanstete 10 juin 18:22

    oui, les connaissances de l’hémisphère blanche sont racistes, nécessité fait loi naturellement......certains le reconnaissent d’autres se rebellent et sont exploités avec le ressentiment par la gôche marxiste & anar chie partout....votre misére nous intéresse.....socialisme victimaire for ever & uber alles......


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 11 juin 07:55

      @simplesanstete " les connaissances de l’hémisphère blanche sont racistes"

      En quoi sont-elle racistes, vous pouvez développer s’il vous plaît ?


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 11 juin 04:58

      Cet exposé est bien construit, sans exagération, avec des explications claires, des exemples significatifs, des sources. 


      • 1 vote
        ezechiel ezechiel 11 juin 08:12

        "D’après ces théories, les sociétés occidentales seraient bâties sur l’oppressions des minorités, ce qui octroieraient aux Blancs des privilèges. Par exemple, dans le cadre des représentations (cinéma, médias) ou l’entourage professionnel."

        Jusque dans les années 1970, la population française est à majorité de race blanche à 98%, la société a été créée par les Blancs et pour les Blancs, les étrangers n’y sont censés représenter qu’une minorité, il est donc normal que ses élites soient à majorité blanches.

        Il ne viendrait pas à l’idée d’un Blanc s’installant au Mali, au Botswana ou au Cameroun de remettre en cause le privilège de race noire dans ces pays, tout comme dans un pays asiatique, on ne va pas changer la société pour y mettre des ministres, des députés noirs ou arabes.

        L’homogénéité ethnique de la population d’un pays est la garantie de sa stabilité, et évite les conflits multiculturels et multiraciaux. C’est cette homogénéité qui est en train de se perdre, notamment aux USA, en France, en Angleterre. Les communautaristes noirs racistes et leurs complices idiots utiles de l’extrême-gauche viennent de lancer une guerre raciale contre les Blancs, accusés de colonialisme, d’esclavagisme, et de racisme aux USA, et dans les grandes villes européennes.

        Ils tentent alors par tout les moyens de détruire tout ce qui rappelle la culture et l’Histoire du monde blanc : statues, oeuvres d’art, films, livres, etc...avec comme unique justification que tout ça est raciste.


        • 1 vote
          maQiavel maQiavel 11 juin 09:44

          D’habitude, les critiques pertinentes de cette mouvance viennent de la gauche mais là c’est la première fois que je vois une personne de droite faire une critique de fond des théories post-coloniales sans les caricaturer de façon grotesque et sans tenter de psychiatriser les militants post coloniaux, généralement les droitards ont un rejet instinctif et se laissent aller à des réactions émotives sur ce sujet, rien que pour ça je dis bravo à cette dame, cette attitude est devenue tellement rare de nos jours où on a tendance à anathématiser les personnes qui ont des vues radicalement opposées aux siennes.

          D’accord sur plusieurs points dans cette analyse, moins sur d’autres mais en tous cas c’est une bonne base pour échanger sans tomber dans les carricatures.


          • vote
            NeufTrois NeufTrois 11 juin 15:27

            @maQiavel

            bah non des l’intro ça part dans la théorie complotiste du grand remplacement.

            une bon analyse de ce sujet est ...l’absence d’analyse.

            C’est un non sujet total.


          • 1 vote
            Laconicus Laconicus 11 juin 22:08

            @NeufTrois

            C’est une bonne idée d’utiliser votre pseudo pour indiquer votre quotient intellectuel. 


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 12 juin 11:12

            @NeufTrois

            Je n’ai pas dit que je suis d’accord avec elle, je salue l’effort d’avoir écouté sérieusement la mouvance qu’elle critique, ce qui est très rares venants des droitards qui ont généralement une allergie telle vis-à-vis de ces thèses qu’ils n’arrivent meme pas à écouter les propos tenus par ceux qui les défendent.

            Je ne l’ai pas entendu parler de grand remplacement, mais je veux bien croire que j’ai raté ça. Cela dit, d’un point de vue racialo-commuanutaire, cette théorie n’est pas « complotiste », lorsqu’on croit aux races humaines, qu’on considère que la composition raciale d’un peuple est quelque chose d’important, le grand remplacement devient simplement le constat de la présence de non blancs dans des zones historiquement habitées par des blancs. C’est juste que ceux qui la diffusent n’osent pas avouer qu’ils ont cette grille de lecture pour des raisons légales ou de propagande ( sachant que le racialisme est mal vu). Du coup ils tentent de l’exprimer par la médiation de la culture, de la nationalité ou autre et en vidant le concept de grand remplacement de sa dimension biologique, il n’a plus vraiment de sens, ça devient un truc de "complotiste". 


          • vote
            pegase pegase 12 juin 11:14

            @maQiavel
            -
            Elle n’a pas évoqué la religion, ou juste deux mots, c’est très insuffisant ...

            Il n’y a pas (quasi pas) de problèmes de racisme anti noir en France, par contre des frictions entre blancos et même noirs chrétiens, ou vaguement chrétiens (de culture chrétienne) vis à vis des populations noires musulmanes, alors là oui, il y a un sérieux problème ...


          • vote
            pegase pegase 12 juin 11:25

            @maQiavel
            -
            Sincèrement,

            Vous créez une petite boite sympa, il vous faut embaucher deux ou trois personnes, plusieurs candidats s’offrent à vous lors d’un entretien d’embauche, vous avez le choix entre un(e) blancos athée, un(e) noir(e) chrétien(ne), et un(e) noir(e) musulman(e) ...

            à coup sûr vous refuserez le candidat noir de confession musulmane smiley

            même à compétence égale ... voir supérieure ...


          • vote
            pegase pegase 12 juin 11:33

            Pour illustrer mes propos smiley

            https://www.youtube.com/watch?v=-wF6n9t5LxQ



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès