• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Convention de la droite : les discours de Raphaël Enthoven, Obertone et (...)

Convention de la droite : les discours de Raphaël Enthoven, Obertone et Ménard

Le 28 septembre 2019 avait lieu la Convention de la droite, avec en invités vedettes Éric Zemmour et Marion Maréchal. Mais il y avait bien d'autres intervenants de choix, à commencer par celui qui s'était donné le rôle de contradicteur dans cette assemblée très à droite : Raphaël Enthoven. Parmi les autres têtes d'affiche, on retrouve Laurent Obertone, Robert Ménard, Paul-Marie Coûteaux, Gilbert Collard ou encore Gilles William Goldnadel.

- Raphaël Enthoven :

- Éric Zemmour :

- Robert Ménard :

- Laurent Obertone :

- Paul-Marie Coûteaux :

- Gilbert Collard :

- Jean-Frédéric Poisson :

- Gilles William Goldnadel :

- Marion Maréchal :

A noter encore les participations, dans des tables rondes, de Laurent Alexandre...

... et d'Elisabeth Lévy, venus - comme Raphaël Enthoven - apporter la contradiction.

Tags : Eric Zemmour Marion Maréchal-Le Pen Robert Ménard Gilbert Collard Raphaël Enthoven




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 5 votes
    sls0 sls0 2 octobre 19:45

    Marine Lepen qualifie elle même la convention de la droite de "discussion" entre "cathos-conservateurs".

    La convention de la droite devrait plutôt s’appeler convention des ultras cathos.

    Le Figaro qui est de droite a convoqué Zemour pour ses propos racistes, idem pour Paris première et peut être aussi le parquet de Paris mais plus en tant qu’employeur.


    • 19 votes
      l'argentin l’argentin 2 octobre 20:04

      @sls0
      C’est aussi la réunion du national-sionisme avec deux ultra déclarés que sont Elysabeth Levy Et Goldnaldel et un plus dangereux qui l’est mais en vipère camouflée en Français : Zemmour. Menard j’ai cru que j’allais chialer quand il fait son refrain sur sa solitude vis à vis des méchants médias gauchistes. C’est quand même un sacré délire tout ça car perso je ne vois pas ou nos médias sont gauchistes. Ils font semblant d’être triste d’être les méchants mais ils savent très bien que le plus important c’est que l’on parle de vous en bien ou en mal. Et en cette période ou les médias sont de plus en plus méfiés par le peuple ils savent très bien aussi que c’est bon pour l’image d’être leurs ennemis pour construire une victoire à la Trump anti-système. Bref un beau théâtre de la haine, les uns alimentant les autres mais quand on prend de la hauteur on voit bien que tous cherchent à nous radicaliser pour faire péter le pays de l’ intérieur... Tout ça sent très très mauvais !


    • 2 votes
      Baston Labaffe Baston Labaffe 3 octobre 09:59

      @l’argentin
      Rassures toi, ce n’est pas cette brochette de peigne-culs minuscules qui va faire péter quoique ce soit à part leurs hyper égos insignifiants de médiocrité aux yeux de la majorité des abstentionnistes...


    • vote
      vesjem vesjem 3 octobre 10:12

      @sls0
      entre "cathos-conservateurs"

      je dirais plutôt entre "élus"


    • 5 votes
      Baston Labaffe Baston Labaffe 3 octobre 10:13

      Je serais plus concis que ce gros pédant bouffi de suffisance d’Enthoven, l’union des droites ne se fera jamais pour la simple et bonne raison que leurs logiciels respectifs gonflés à l’hyper égocentrisme de chacun des protagonistes fait que depuis plus de 50 ans les droitards ont été incapables de s’unir plus de 5 minutes, chacun pensant être l’homme providentiel du moment et passant leur temps à se tirer dans les pattes plutôt que de s’allier contre l’ennemi commun... Je ne vois pas pourquoi ça changerait aujourd’hui quand on voit les figures "prestigieuses", véritables repoussoir à électeurs qui se mettent en avant comme Collard ou Ménard. Je passe rapidement sur le sketch intégral qu’est Marion Maréchal Le Pen, une synthèse rien que par son nom, qui se fout bien de l’avenir du pays mais songe à s’en mettre plein les fouilles avant la barrière temporelle fatale de la ménopause...

      .

      Le tout saupoudré évidemment du leadership indispensable enjuivé représenté par Zemmour-Lévy-Goldnadel jusque dans le seul contradicteur Enthoven, une véritable bar mitzva pour embourgeoisés de droite qui tombent toujours et encore dans les mêmes pièges...


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 2 octobre 21:54

      Enthoven, hormis son ton de voix horripilant, dit des trucs plutôt intéressants et originaux au début, il exprime pas mal de réflexions qui doivent prêter à réfléchir, enfin à écouter pour le début .. vers la fin il balance tous les poncifs de la bien pensance, l’entreprise de propagande et de culpabilisation habituelle, bref l’ethno-masochisme occidental

      Obertone est intéressant et pas trop long, bcp de données concrètes et factuelles et surtout du bon sens, utile et intéressant, on ne s’ennuie pas

      Ménard est de loin le plus pénible, il veut produire un discours original mais qui en devient touffu et confus, et surtout il ne cesse de se plaindre, on a du mal à saisir sa pensée si elle existe


      • 5 votes
        machin 3 octobre 06:51

        @Hieronymus

        Pour comprendre le personnage :

        Enthoven ancien gendre du "philosophe" BHL et ancien compagnon de Carla...


      • 4 votes
        simplesanstete 3 octobre 07:54

        Merci d’avoir poster ces interventions. Bref ON est mal patron, ils n’en parlent même pas des boss, ceux qui nivellent tout, les grands manitous. Je lis Obertone en ce moment.....il est très cru sur cette désintégration douce & certaine...de la dictature de la FANTAISIE, le spectacle de la société anonyme avec son impossible pouvoir de Rachat équipée son portable de désespoir d’être reconnu ! Bref, ON , doit déclencher une WW3 & pis c’est tout, à l’intérieur c’est la mesquinerie kafkaïenne communautaire, la suite du communisme égalitaire......... qui se propage partout. Bonsoir les goys impressionnables à souhait !


        • 3 votes
          zygzornifle zygzornifle 3 octobre 09:00

          On va se prendre une bonne droite en pleine tronche .....


          • 5 votes
            JL 3 octobre 09:05

            Raphaël Enthoven, l’archétype de la fausse gauche. Avec des "amis" comme lui, la gauche na pas besoin d’ennemis.


            • vote
              vesjem vesjem 3 octobre 10:05

              raphinou, le successeur du béhael


              • vote
                vesjem vesjem 3 octobre 10:07

                raphinou, le successeur du béhachel


                • vote
                  gerard 3 octobre 11:42

                  Je trouve ce débat, bon pour la démocratie.

                  Que l’on soit en accord ou pas avec les idées développées.

                  Au moins ça bouge un peu au niveau pluri-propositions.

                  La pensée unique ; ça suffit.


                  • vote
                    Le Bordelleur Le Bordelleur 4 octobre 00:59

                    La vidéo de Zemmour a été supprimée.

                    Ça traîne pas la censure sur youtube.


                    • vote
                      vesjem vesjem 4 octobre 11:14

                      le discours de raphinou  : un exercice de rhétorique pour flatter son propre égo ; rien sur le fond, tout dans la forme


                      • 1 vote
                        gorguetto gorguetto 4 octobre 13:45

                        Vous voulez en savoir plus ? Une petite vidéo d’une trentaine de minutes vous révèlera les dessous insoupçonnés de cette convention :

                        https://www.youtube.com/watch?v=Rse-tJn9jtw

                        Quand au discours de Zemmour, il fait figure de ces répétitions qui ont eu lieu , sur le terrain, avant chaque grands attentats :Charlie Hebdo, Bataklan, et là, la Préfecture de Paris.


                        • vote
                          simplesanstete 4 octobre 21:01

                          @gorguetto
                          Tu as le bonjour d’Eric, l’inspecteur Derrick lol !


                        • 1 vote
                          Serge ULESKI Serge ULESKI 5 octobre 09:13

                          Zemmour n’a de cesser de confirmer ce que l’on soupçonnait depuis des années, à savoir ceci :

                          La faute, le délit, le crime en politique et ailleurs, ce n’est pas le racisme mais bien plutôt l’antisémitisme, avéré ou pas car le racisme ne coûte rien (excepté à ses victimes), et qui plus est : il rapporte gros, toujours !

                           

                          Faut dire que le racisme par procuration avec la parole d’un Zemmour et d’autres encore (comme Finkielkraut), parce qu’il reste le plus souvent impuni, ne s’est jamais aussi bien porté dans la presse, les médias radios et télés, le service public en particulier ; il suffit de penser à Eric Zemmour chez Ruquier qui, des années durant, insultera chaque samedi soir tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Arabe, à un Musulman et à un Africain d’Afrique noire - le cauchemar de Zemmour, fils d’expatriés d’Algérie.

                          Toujours à propos du "service public", on pensera à Alain Finkielkraut sur France Culture chaque samedi matin.

                          Jugez plutôt : cet Alain Finkielkraut qui jouit d’une impunité quasi totale déclarera, en avril 2018, chez Elisabeth Lévy (autre passionara anti-arabo-islamo-africaine) et sa web-tv, dans l’indifférence générale, au moment de la remise du "rapport sur les banlieues" commandé par Macron et son premier ministre à Jean-Louis Borloo, ce qui suit : " Dans cent ans, les historiens pourront nous expliquer comment notre civilisation a investi des milliards dans son propre anéantissement !" - source ICI

                          Suivez donc son regard : il s’agissait bien évidemment des département dans lesquels les populations arabes, musulmanes et africaines sont numériquement dominantes.

                          N’oublions pas non plus Charlie Hebdo car à chaque fois qu’il est question de stigmatiser à grand renfort de mépris éhonté nos compatriotes des communautés pré-citées, il répond toujours présent.



                          • 1 vote
                            Curiosus 6 octobre 16:50

                            Y’en a un qui se regarde trop écrire et s’écoute trop parler, sa fioriture cache la misère.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès