• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Urgent ! Affaire Benalla : le militant insoumis ayant filmé la scène témoigne (...)

Urgent ! Affaire Benalla : le militant insoumis ayant filmé la scène témoigne sur RT France

La version d'Alexandre Benalla mise à mal...

« A aucun moment j'aurais cru que les policiers en face de moi n'en étaient pas » : sur le plateau de RT France, Taha Bouhafs, qui a filmé le collaborateur d'Emmanuel Macron en train de frapper un homme, revient sur le déroulé des événements.

« Ça pose même une question de légitimité des forces de l’ordre ».

Taha Bouhafs, le militant insoumis qui a filmé le collaborateur d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla train de frapper un jeune homme en marge de la manifestation du 1er mai, raconte au micro de RT France l'incident dont il a été témoin. 

Alors que des militants insoumis se regroupent pour faire un bilan de la mobilisation dans une ambiance conviviale, place de la Contrescarpe à Paris, plusieurs groupes de jeunes sont assis en tailleur avec des bières, « sans personnes cagoulées ou potentiellement dangereuses », explique Taha Bouhafs. « Très rapidement, des CRS se mettent à bloquer toutes les entrées et sorties de la place de la Contrescarpe. La tension monte et on se retrouve avec des gazages, des matraquages, c'est un peu le bordel », poursuit celui qui a été candidat aux législatives de 2017 pour La France insoumise (LFI). C'est à ce moment que les CRS, avec l'aide de celui dont on saura plus tard qu'il s'agit de Vincent Crase, salarié de La République en marche, tirent un jeune homme par terre jusqu'au bout de la place, selon le récit de Taha Bouhafs.

Tags : Témoignage Police Polémique Emmanuel Macron Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 15:42
     Publié tantôt sur :
    27 Juillet 2018 : Benalla dit ses vérités sur le plateau de TF1
    par Mao-Tsé-Toung samedi 28 juillet 2018
    ----------------------------------------

    Mao-Tsé-Toung 29 juillet 15:36

    Urgent ! Affaire Benalla : le militant insoumis ayant filmé la scène témoigne sur RT France
    par Shanti-Zen* dimanche 29 juillet 2018

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Le témoignage précis de ce militant insoumis a UN GRAND intérêt :
    1/
    Pourquoi Melenchon n’a pas demandé (à ma connaissance) son audition ?
    2/
    Très important : en nous ramenant en amont de "l’incident" Benalla, Crase, Méderski (pas inculpé, pas auditionné, malgré la gravité de son comportement, & responsable du trio, ne l’oublions pas) il nous raconte bien qu’il s’agissait d’un rassemblement d’insoumis & non pas de blacks-blocks comme Benalla et sa clique essaient de le faire croire...
    3/
    Son témoignage en "amont" de la vidéo est très crédible quand il décrit l’encerclement par la police d’un groupe pacifique qui "buvait des bières" !
    Ayant été à diverses reprises témoin oculaire de ce genre d’agissements policiers, je suis persuadé qu’il raconte à ce propos, toute la vérité !
    4/
    on constatera que l’interview se passe sur RT ; pas chez les parangons de vertu comme TF1

    Merci pour votre contribution

    • 4 votes
      hase hase 29 juillet 16:01

      @Mao-Tsé-Toung
      Ce qu’on voit sur la vidéo corrobore tout à fait cela : la fille qu’il traîne sur le trottoir n’a pas vraiment l’air d’une " black-blocks" !! et le gus par terre non plus !
      Ce qu’il dit éclaire aussi le fait, qui était resté ambigu pour moi jusque là, que c’est bien Le Monde qui, reconnaissant le protagoniste de cette vidéo, la diffuse en en donnant le nom.

      Ce que ne pouvait pas faire le militant qui a filmé la scène !


    • 1 vote
      hase hase 29 juillet 16:02

      @Mao-Tsé-Toung
      aussi : " demander son audition" auprès de qui ?


    • 2 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 17:11

      @hase

      le militant qui a filmé la scène n’a pas du tout reconnu Benella & les deux autres ; il vous le dit qu’il avait cru à une bavure habituelle & partant banale des policiers !


    • vote
      hase hase 29 juillet 19:05

      @Mao-Tsé-Toung
      J’ai bien compris ça et je ne dis pas le contraire ; quant à l’audition, il me semble qu’une commission d’enquête à l’ A N, ce n’est pas une enquête policière ; on entend les protagonistes et on tente de trouver les responsables, mais aucun jugement ni aucune peine ne peut être donné.

      Le "cinéaste"ne savait pas " qui" il filmait, ce qu’il dit dans la vidéo ci-dessus ne peut pas intéresser les députés ni les sénateurs !

      C’est ce que je crois.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 20:27

      hase 29 juillet 19:05

      @Mao-Tsé-Toung
      J’ai bien compris ça et je ne dis pas le contraire ; quant à l’audition, il me semble qu’une commission d’enquête à l’ A N, ce n’est pas une enquête policière ; on entend les protagonistes et on tente de trouver les responsables, mais aucun jugement ni aucune peine ne peut être donné.

      Le "cinéaste"ne savait pas " qui" il filmait, ce qu’il dit dans la vidéo ci-dessus ne peut pas intéresser les députés ni les sénateurs !

      C’est ce que je crois.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      Énorme ce que vous dites ; vous entrez sans vous en rendre compte dans la manipulation sophiste de caniveau !

      @hase

      ... vous dites sans rire, que les témoins oculaires, ici l’insoumis vidéaste & le Major, n’ont pas à témoigner dans la manifestation de la Vérité ; cad sur ce qui s’est vraiment passé le 1er mai, place de la Contrescarpe avec notamment les agissements du trio infernal & le comportement de l’ensemble de la police (surtout des CRS et du commandement sur place) !

      C’est fou d’entendre ça ! Permettez-moi de vous dire que vous déconnez à plein tube et par conséquent je ne vous répondrais plus sur l’affaire !

      Pauvre France ; en arriver là, tout en promouvant Mélenchon !?


    • 5 votes
      hase hase 29 juillet 21:02

      @Mao-Tsé-Toung
      Vous dans l’arrogance de celui qui se la pète si haut qu’il n’entend pas ce qu’on lui dit !

      http://www.liberation.fr/france/2018/07/22/commission-d-enquete-parlementaire-mode-d-emploi_1668176

      Une commission d’enquête parlementaire n’est pas une enquête policière où l’on appelle des témoins !! on juge de la responsabilité des responsables !

      Se dire surdoué , et ne rien capter à rien, excusez du peu.

      Pauvre France !

      Inutile que je vous adresse de nouveau la parole, votre surdité est alarmante.


    • 1 vote
      Et Hop ! 30 juillet 21:13

      @Mao-Tsé-Toung : 

       Il y a d’une par une information judiciaire ouverte par le Parquet contre Benalla pour violence, usurpation d’insignes et de fonction, d’autre part une enquête de l’IGPN sur les fautes disciplinaires des fonctionnaires de police, et troisièmement une commission d’enquête sur le disfonctionnement des différents services du pouvor exécutif, et notemment la séparation entre présidence et gouvernement.

      C’est dans l’information judiciaire qu’il peut être entendu comme témoins, il peut se proposer en contactant le Parquet.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 17:04

      hase 29 juillet 16:02

      @Mao-Tsé-Toung
      aussi : " demander son audition" auprès de qui ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      Vous ne suivez pas l’actualité ? Deux commissions ont déjà auditionné pas mal de monde ; mais pas ce témoin oculaire & pas Méderski (très importants tous les deux) !

      Pourquoi ?

      Merci


      • vote
        hase hase 29 juillet 22:25

        @Mao-Tsé-Toung
        http://www.france24.com/fr/20180727-france-affaire-benalla-opposition-commission-enquete-assemblee-macron-larrive-braun-pive

        parce que l’on recherche au cours d’une enquête parlementaire à rendre compte des responsabilités ; les faits sont avérés, rien à en dire de plus.


      • 3 votes
        Shanti-Zen* Shanti-Zen* 29 juillet 17:12
        IMPORTANT

        RT France : Interview de Benalla : pourquoi TF1 a coupé des questions liées au GSPR

        Le Figaro met en lumière les coulisses de l’interview d’Alexandre Benalla diffusée le 27 juillet sur TF1. Le directeur de la rédaction de la chaîne confesse que certaines questions ont été coupées, « contraints par la forme et la durée du JT ».

        Cela fait depuis le 18 juillet que le conseiller d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla est au centre de la polémique, que d’aucuns considèrent comme une affaire d’Etat. Son interview, enregistrée le 27 juillet au matin puis diffusée à 20h dans le journal de TF1, était particulièrement attendue de nombreux Français ne connaissant pas, avant l’affaire, l’existence de ce proche du président.

        Révélant les coulisses de cette exclusivité, Le Figaro explique que le passage du JT a dû être raccourci à environ 12 minutes, alors que l’intégralité de l’entretien (disponible sur LCI) a duré plus de 25 minutes. Au sujet de ces coupures au montage, Eric Monier, directeur de la rédaction de TF1 explique : « Nous étions contraints par la forme et la durée du JT et nous avons dû couper quelques questions, notamment sur le GSPR. » LIRE LA SUITE


        Thierry Meyssan : 

        L’Élysée et le "Gladio B"

        Durant la Guerre froide, les États pro-US ont connu un sanglant précédent de répression illégale et secrète. S’il est clair que ce système a été progressivement démantelé en Europe, il ne s’est jamais interrompu au « Moyen-Orient élargi » mais s’y est transformé. Les agissements de l’Élysée dans le cadre de l’affaire Benalla, laissent entrevoir la possibilité que cette histoire ne soit pas finie.

        Qui est Alexandre Benalla ?

        Révélée par Le Monde, l’affaire Benalla a laissé apercevoir ce qui se passe dans les coulisses de l’Élysée. Un collaborateur d’Emmanuel Macron est un voyou qui, se faisant passer pour un policier, est allé tabasser deux manifestants le 1er mai dernier, muni d’un brassard de police et d’une radio interne de la police. Il bénéficiait de « copinages malsains », selon l’expression du préfet Michel Delpuech. Cet aspect des choses fait désormais l’objet d’une enquête judiciaire où 5 personnes sont mises en examen. Elle est doublée d’une enquête administrative de l’Inspection générale (IGPN).

        Il se trouve que, loin d’être un vague collaborateur, ce voyou n’était autre que le « directeur adjoint du cabinet du président de la République ». Il escortait son patron en de très nombreuses occasions, aussi bien publiques que privées et disposait du double des clés de sa résidence secondaire. Un permis de port d’armes permanent lui avait été octroyé en raison de sa fonction (laquelle exactement ?). Une voiture de fonction avec de super-gyrophares lui avait été attribuée (par qui ?). Il détenait une carte d’accès à l’hémicycle de l’Assemblée nationale, un passeport diplomatique, et une accréditation Secret-Défense (pourquoi ?).

        Selon les syndicats de policiers déposant sous serment devant la Mission d’information sénatoriale, ce voyou du président inspirait la « terreur » aux policiers. Il n’hésitait pas à menacer et à injurier de hauts gradés de la police et de la gendarmerie auxquels il se permettait de donner des ordres. Il se rendait à des réunions au ministère de l’Intérieur et à la préfecture de police accompagné de « barbouzes ». Il recrutait des « vigiles » pour l’Élysée. —Toutes imputations fermement démenties par le cabinet du président de la République—.

        (...)

        D’où cette question évidente des parlementaires, constitués en Commissions d’enquête : Alexandre Benalla faisait-il partie d’une police parallèle en gestation, aux seuls ordres du président Macron ? LIRE LA SUITE


        A vérifier : 

        Affaire Benalla : Alexandre Benalla était habilité « secret défense » (Le Point) : https://www.actu140.fr/urgent-affaire-benalla-alexandre-benalla-etait-habilite-secret-defense-le-point/


        • 5 votes
          Hieronymus Hieronymus 30 juillet 13:06

          @Shanti-Zen* alias Pilule rouge

          quand vous publiez des videos sur Dailymotion, au demeurant fort intéressantes, vous ne mettez jamais aucun commentaire, n’indiquez rien en légende en particulier sur l’origine ou la source de la video en question, pour être tout à fait franc et je sais que vous n’allez pas apprécier ce commentaire, ça manque un peu de sérieux de balancer de la sorte des videos repiquées avec zéro explication, ainsi par exemple :

          https://www.dailymotion.com/video/x6qjq9i

          qui est ce type ? de quand date cette video ?

          et surtout la source, le lien vers la video originelle


        • 4 votes
          Hieronymus Hieronymus 31 juillet 12:12

          @Shanti-Zen*
          pas de réponse !

          on a d’ailleurs très rarement de réponse avec Pilule rouge, à croire que les réflexions qu’on lui adresse ne le concernent pas ..

          hmm smiley


        • vote
          alanhorus alanhorus 29 juillet 23:53

          Excellent tout comme cette vidéo :
          https://www.youtube.com/watch?v=PKd5TSrKhPo
          Brigitte rencontre un SDF + La Face cachée de Marlène Schiappa !


          • vote
            Garibaldi2 30 juillet 01:07

            @alanhorus

            L’exemple type de la communication confusionniste.


          • 1 vote
            cathy cathy 29 juillet 23:58

            Justice pour Adama smiley


            • vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 30 juillet 09:44

              Ce qui est très inquiétant dans l’histoire, c’est l’attitude et l’immaturité constante de ce Macron qu’on nous a mis dans les pattes. Je regardais diverses réactions à sa phrase " Qu’ils viennent me chercher", en effet, c’est la phrase d’un gosse dans une cour d’école, qui dit, "t’ar ta gueule à la récré" l’attitude de ce Macron, lorsque l’on sait que c’est ce même Macron qui prend des décisions au niveau national, et qui, plus grave encore, a décidé un bombardement ce 14 avril 2018, sur des Fakes News, il doit être destitué, il recommencera ! Pour éviter que les mêmes soient constamment remis au pouvoir par les mêmes, pourquoi ne pas proposer à François Ruffin de se présenter ! Je n’aime pas les insoumis, mais ce gars il a l’air bien, s’il se sent les épaules et afin d’empêcher une candidature qui nous serait imposer !


              • 3 votes
                Simple citoyenne Simple citoyenne 30 juillet 15:14

                Excusez pour cette deuxième intervention dans cet article, c’est qu’en fait... comment vous dire... bon voilà... beaucoup se posent des questions quant à l’acharnement de BFM TV dans cette histoire... ainsi, certains supposent, j’écris bien supposer, que les choses ne vont pas assez vite quant au projet de l’oligarchie...et donc veulent éventuellement ( c’est une hypothèse ) virer Macron, mais ce n’est pas moi que cela va gêner ; ainsi, celle, oui, celle, que certains veulent mettre en place en France, seraient, dit-on, une femme ; bon ça encore pas grave... mais un nom circule déjà sur les réseaux et je me refuse à déposer son nom et son prénom, car je n’ai pas vu son nom nulle part sur avox, ( enfin il me semble ) et qui dit un nom, dit déjà commencer à préparer le terrain pour sa poire, hors de question.


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 30 juillet 12:59

                Pourquoi vouloir auditionner Taha Bouhafs & le MAJOR Méserski ?

                La version d’Alexandre Benalla mise à mal...

                « A aucun moment j’aurais cru que les policiers en face de moi n’en étaient pas » : sur le plateau de RT France, Taha Bouhafs, qui a filmé le collaborateur d’Emmanuel Macron en train de frapper un homme, revient sur le déroulé des événements.

                « Ça pose même une question de légitimité des forces de l’ordre ».’

                Donc d’évidence c’est version contre version ; d’où l’Intérêt des ces auditions télévisées, ne l’oublions pas ! (version Benalla = version Macron & Co)

                CQFD


                • 3 votes
                  Hijack ... Hijack ... 30 juillet 22:22
                  Il sait ce qu’il veut ce jeune prometteur vidéaste, pour ne pas dire cinéaste.
                  Il ne semble pas mentir devant les faits ... Benalla a bien porté des coups de poings au jeune à terre et tenu par l’autre ... malgré ça, A.B continue à dire qu’il a été hard, speed, mais n’avait pas porté de coups, coups que l’on voit bien sur la vidéo.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès