• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > « Dans un pays laïc, il n’y a pas de blasphème. » Mona Ozouf se dit « (...)

« Dans un pays laïc, il n’y a pas de blasphème. » Mona Ozouf se dit « complètement Mila »

Invitée de "C à vous" sur France 5, l'historienne et philosophe Mona Ozouf a rappelé qu'il n'y avait pas de blasphème dans un pays laïc comme la France, et a par conséquent pris la défense de Mila, dans la tourmente après avoir insulté l'islam.

L'entretien dans son intégralité :

Tags : Religions Finkielkraut Liberté d’expression Laïcité Polémique




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • 6 votes
    sls0 sls0 8 février 18:56

    Très intéressante à écouter.

    Pour moi le blasphème n’existe pas. Toute critique doit se faire avec classe et intelligence donc j’en ai rien à foutre de Mila, propos d’adolescente repris par d’autres adolescents attardés.


    • 7 votes
      Vraidrapo 8 février 18:57
      « Dans un pays laïc, il n’y a pas de blasphème. »

      le hic, c’est que la société françouaise en est arrivé à un point où les mots, les valeurs ont perdu tous leurs sens.
      C’est le monde de l’à-peu-près :
      en conversation,
      en prestation professionnelle
      et tout ce qui nous vient à l’esprit.
      La démagogie de la gauche caviar ; les communautarismes ont propagé l’incivisme.
      Malheureusement, il est plus que jamais "mal vu" de dire des vérités. Ceci n’a pas varié...


      • vote
        Scalpa Scalpa 8 février 21:15

        La c"est ans le mile.


        • 8 votes
          Hieronymus Hieronymus 8 février 21:49

          discussion convenue entre gens du sérail, on peut oublier

          Mona Ozouf n’a pas de difficulté à paraître brillante dans ce parterre d’imbéciles


          • 12 votes
            ezechiel ezechiel 9 février 01:39

            Le problème n’est pas de savoir si le blasphème est autorisé ou pas.

            Le problème est de savoir si nous vivons déjà dans une société gouvernée par la charia islamique.

            Mila, après avoir insulté l’Islam, a subi des menaces de mort, ne peut plus se rendre à l’école, vit sous protection policière 24h sur 24 parce qu’elle vit dans une société islamique.

            Exactement comme dans n’importe quel pays musulman, où la loi interdit toute critique de l’islam.


            • 4 votes
              ezechiel ezechiel 9 février 01:51

              Mona Ozouf : "Voltaire épingle les religions fanatiques".

              Mona Ozouf oublie de préciser que les philosophes des Lumières, avec Voltaire en figure de proue, critiquaient violemment l’Église catholique, car ils rejetaient l’idée que tout être humain puisse être créé à l’image de Dieu et aimé par Jésus Christ :

              "Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d’Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule."
              Voltaire - "Les lettres d’Amabed" (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion p537

              « C’est une grande question parmi eux s’ils sont descendus des singes, ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu : voilà une plaisante image de l’Être éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! Un temps viendra, sans doute, où ces animaux sauront bien cultiver la terre, l’embellir par des maisons et par des jardins, et connaître la route des astres. »
              Voltaire - "Les lettres d’Amabed" (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion

              "La race des nègres est une espèce d’homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l’est des lévriers. La forme de leurs yeux n’est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention."
              Voltaire - "Essais sur les moeurs et l’esprit des nations" (1740-1756)


              • 3 votes
                Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 9 février 08:46

                @ezechiel

                Quelle liberté de ton, ce Voltaire !


              • 2 votes
                Albar 9 février 10:23

                @ezechiel
                Voltaire n’est grand que pour des cons, car en vérité nous descendons tous d’Adan, il est le père de toute l’humanité, et la notion de race n’existe que pour les racistes.


              • 2 votes
                albert123 9 février 11:01

                @ezechiel

                autre temps autres moeurs, 

                d’un point de vue esthétique, la beauté en occident (toujours définie par la classe dominante de l’époque) c’était une peau laiteuse, dépourvue du moindre bronzage, des traits et des cheveux fins, qui indiquaient son appartenance à l’aristocratie

                au même titre, en pleine ère pré industrielle, les capacités logico techniques étaient particulièrement valorisées (elles l’ont certainement toujours été au sein des organisations sociales les plus complexes et le sont plus que jamais aujourd’hui encore), 

                dès lors, et même si de nos jours, les propos apparaissent grossiers et maladroits (on dit raciste aujourd’hui) ils étaient parfaitement autorisés, partagés et consentis par une vaste majorité à l’époque, plus affairées à améliorer ses propres conditions d’existence qu’a s’embourber dans des indignations sociétales de bourgeois complexés,

                il est évident que les critères esthétiques actuels ont totalement évolués et que la mode est plus aux peaux colorées / bronzées et que le gros cul qui était une curiosité de l’époque est devenu une référence, 

                il semble également évident que quelque soit sa couleur de peau un individu bénéficiant d’une acculturation et d’une éducation occidentale ainsi que d’un certain niveau de confort matériel voit ses capacités logico techniques augmenter, les capacités d’abstractions étant facilitées quand trouver de quoi se nourrir n’est plus un objectif premier,

                En ce qui concerne la laicité et le droit au blasphème, le refus de l’assimilation de certains sous groupe enfermés dans un tribalisme / communautarisme avec des valeurs contradictoires avec celles du pays d’accueil sera systématiquement perçu comme négatifs par les populations indigènes,

                le fantasme d’une société multi culti fonctionnelle et en paix n’est juste pas réaliste et ne peut mener à l’échelle macroscopique et celle des grand ensembles qu’a des rapport de force aux effets de bord néfastes

                le racisme en fait revient soit à penser qu’en fonction des origines ethniques, les individus sont capables ou non de s’adapter à l’organisation sociale en vigueur soit de penser qu’il faille truquer le jeu pour le permettre à certaines (ce qui revient au même n’en déplaisent aux gauchiasses particulièrement racistes pour le coup), 

                il revient donc à chaque individu de prendre ses distances avec le groupe qui par ses valeurs contradictoires à celle de son pays d’accueil lui empêche d’accéder à la reconnaissance

                c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de personnes ayant des propos dits racistes disent également à propos de personnes issus d’ethnies critiqués « celui là c’est pas pareil » 

                plus que la couleur de peau et les origines ethniques, c’est la capacités de chaque individu à se fondre dans les valeurs en vigueur au sein de son environnement de vie qui détermine son statut au regard des autres.

                ceux qui ne veulent pas accepter cela seront systématiquement marginalisés et ostracisés, c’est un choix de vie qui dès lors s’assume et qui ne peut se justifier par le biais d’une victimisation dégoulinante qui est la spécialité de certains sous groupes communautaires qui ne se définissent pas seulement sur des critères raciaux mais également culturelles ou même d’orientations sexuelles ou idéologiques,

                Plus qu’un racisme ou une intolérance latente généralisé on observe surtout un narcissisme identitaire chez certains qui en soit ne poserait aucun problème si les conséquences des options de vie choisies étaient assumées et sans volonté de l’imposer au plus grand nombre qui fixe les normes du moment

                vouloir profiter du confort de vie d’un pays en s’opposant aux valeurs qui en sont grandement à l’origine est juste stupide ou juste une volonté invasive aux conséquences tout aussi stupides,

                il ne faut donc pas s’étonner des réactions massives de rejet qu’elle implique, c’est juste une conséquence logique, c’est avant tout notre qualité de vie qui est remise en question par ces indignations crétines issus de groupe certes marginaux mais surtout bien trop médiatisés

                les propos tenus par les portes paroles (« elle l’a bien cherché ») sont donc on peut plus critiquables et encore plus dommageables pour ceux qu’ils sont sensés représenter puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une déclaration de guerre qui ne fera que marginaliser un peu plus les esprits les plus faiblards


              • 4 votes
                ezechiel ezechiel 9 février 11:10

                @albert123 "dès lors, et même si de nos jours, les propos apparaissent grossiers et maladroits (on dit raciste aujourd’hui) ils étaient parfaitement autorisés, partagés et consentis par une vaste majorité à l’époque"

                Absolument pas. L’incitation à la haine raciale diffusée par Voltaire et les philosophes des Lumières était condamnée par l’Église catholique, les livres de Voltaire ont été mis à l’Index.


              • 2 votes
                albert123 9 février 11:51

                @ezechiel

                ce qui est désigné comme de la « haine » par une autorité, comment dire … enfin bon j’espère que vous avez compris, 

                c’est certainement plus son orientation luciférienne que racialiste qui fut la réelle raison de sa mise à l’index par l’Eglise,

                il faut bien trouver un os à ronger pour justifier la censure, et il n’y a rien de nouveau dans le fait de comprendre qu’une institution en péril cherche à défendre son pré carré par tous moyens disponibles.

                Il fallait bien que les points de vu racialiste de Voltaire ne soient pas prépondérant pour qu’aujourd’hui encore il soit cité en référence, alors même que le simple fait de prononcer le nom de Ferdinand Céline vous rend de facto antisémite aujourd’hui.
                 


              • 3 votes
                ezechiel ezechiel 9 février 12:23

                @albert123 "c’est certainement plus son orientation luciférienne que racialiste qui fut la réelle raison de sa mise à l’index par l’Eglise,"

                Les deux vont de pair. Quand vous niez Dieu, vous déclarez la toute puissance de l’homme sans limite avec toutes les dérives qui vont avec.

                ------------------------------------
                "ce qui est désigné comme de la « haine » par une autorité, comment dire … enfin bon j’espère que vous avez compris"

                Rabaisser un groupe ethnique d’humains au rang d’animaux stupides, ce n’est pas de la haine pour vous ? les Noirs n’étaient pour lui qu’une race de macaques.

                -------------------------------------
                "Il fallait bien que les points de vu racialiste de Voltaire ne soient pas prépondérant pour qu’aujourd’hui encore il soit cité en référence"

                Voltaire est le symbole même de la République, du progressisme, de la modernité contre l’obscurantisme, on a donc délibérément occulté tout ce qui ne rentrait pas dans le moule : sa haine des femmes, du peuple et son aversion viscérale des Juifs.
                Tous ceux qui ont tenté de le critiquer par écrit, ont été harcelés et incarcérés, Voltaire conduisant parfois PERSONNELLEMENT, avec le commissaire, les opérations policières d’arrestation ou d’audition de ses contradicteurs (Phélizot, Mairault, Pierre-Charles Roy, Louis Travenol,...).

                --------------------------------------
                "le simple fait de prononcer le nom de Ferdinand Céline vous rend de facto antisémite aujourd’hui."

                Céline était du mauvais côté de la barrière. Associé à la collaboration pendant l’occupation, il n’a évidemment pas reçu le même traitement de faveur que Voltaire.


              • 2 votes
                albert123 9 février 12:46

                @ezechiel

                oui la « haine » c’est mal mais bon j’espérais juste pouvoir aller au delà de cette évidence, visiblement non, on a atteint le plafond


              • 3 votes
                Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 10 février 09:15

                @Albar

                Pour compenser le poids des cons, Dieu a créé les imbéciles heureux et les analphabètes. Comme ça, c’est varié.


              • 5 votes
                Orwell Orwell 9 février 07:38

                Être menacé de se faire tuer ou tabasser pour avoir exprimé une opinion, ça craint. Je soutiens Mila. Mais j’aurais aimé que Mennel bénéficie du même soutien.

                https://www.ouest-france.fr/culture/people/la-chanteuse-mennel-denonce-les-menaces-qu-elle-subit-sur-les-reseaux-sociaux-5830024


                • 6 votes
                  maQiavel maQiavel 9 février 09:39

                  @Orwell

                  Ah mais on pourrait aussi citer le cas de Julie Hainaut qui s’est fait menacer par des racistes pendant 2 ans ( je n’en suis pas certain mais il me semble qu’elle parle de DP, le site dont Hieronymus fait régulièrement la promotion ici en recommandant d’écouter certaines de leurs émissions et en mettant des liens renvoyant à leur site, ce qui est son droit évidemment), ce n’est pas devenu une affaire d’Etat. Ou alors les fameux raids de participants de Jeuvidéo.com sur des féministes, ça au moins on en avait parlé dans les médias mais pas au point que ça en devienne une affaire d’Etat avec des hashtags dans tous le sens. Il y’a des tas d’exemples comme ça.

                  Mais les pseudo-identitaires vont continuer à faire croire que les médias et les institutions sont pro-islam pour ensuite prendre des postures de résistants dans une France prétendument dominée par la charia islamique smiley . Et il est facile d’anticiper qu’à partir de maintenant, étant donné la visibilité médiatique de l’affaire Mila, la ligne éditoriale des sites pseudo-identitaires et anti-islam va évoluer et ils vont commencer à sélectionner les faits divers de cyber harcèlement dont les auteurs sont spécifiquement musulmans. Toujours pour construire et renforcé l’image d’une France assiégée par un islam conquérant aux portes du pouvoir.

                  Sinon, si on veut étudier de façon plus sérieuse et moins partisane le phénomène de cyber harcèlement, il faut s’intéresser à la problématique de la brutalisation du débat public sur internet. C’est un phénomène qui ne fera que s’amplifier et que vont instrumentaliser les pouvoirs liberticides


                • 6 votes
                  mmbbb 9 février 10:06

                  @Orwell avez vous lu S Royal et d autres . Elle confond le fond et la forme , Que cette ado ait eu des propos directs et grossier certes ,  j aurais dû etre pendu plusieurs durant ma jeunesse, mais que cette femme politique ne sache pas défendre la liberte d expression, un des piliers de notre democratie , est une honte pour cette femme alors que nos representants rendaient hommage aux victimes de Charlie . Les feministes sont tres peu loquaces Ces chiennes de garde . Le blaspheme etait un délit sous l ancien regime .
                  Ces representants politiques sont des putes ,des laches , cette elite me rappelle celle de 1940 , celle qui s est aplatie .
                  nous aurons le déshonneur et la soumission si les francais ne savent plus faire respecter leurs valeurs . Nous sommes devenus decadents 


                • 5 votes
                  ezechiel ezechiel 9 février 10:18

                  @Orwell
                  Mennel a fait publiquement la promotion de l’islam radical, elle aurait en toute logique du être expulsée en urgence absolue par avion charter vers l’Afrique ou le Moyen-Orient.


                • 5 votes
                  Albar 9 février 11:41

                  @ezechiel
                  Mennel a fait publiquement la promotion de l’islam ’’radical ’’(? ??)

                  Un mensonge de trop, comme d’hab !
                  En France, il n’y a pas de blasphème, il y a la liberté d’expression, blablablabla ...


                • 2 votes
                  Hieronymus Hieronymus 9 février 12:02

                  @maQ l’obsédé
                  toujours aussi con à ce que je vois
                  je ne m’étais pas trompé en écrivant que "je hante tes nuits"
                  le truc de bien c’est que quand je ne serai plus de ce monde, ma mémoire pourra être perpétuée grâce à MaQ, un peu de la même façon que les Gnostiques du IIème siècle nous sont connus par leurs détracteurs, tel Irénée de Lyon
                  sacré MaQ smiley


                • 2 votes
                  ezechiel ezechiel 9 février 12:35

                  @Albar "Un mensonge de trop, comme d’hab !"

                  Comment ça, un mensonge de trop ? Mennel a protégé Daech en soutenant publiquement que l’attentat terroriste perpétré par l’islamiste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel est un complot orchestré par l’État français. Rappelons que l’auteur de l’attentat de Nice revendiqué par Daech a fait 86 morts et 458 blessés en juillet 2016 :
                  "Le 14 juillet 2016, un soldat du Califat, notre Frère Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a lancé une attaque sur la ville côtière de Nice, en réponse aux appels de l’État Islamique de cibler les Nations participant à la Croisade combattant le Califat.
                  Il a utilisé un grand camion pour écraser les citoyens Croisés de la ville française, pendant qu’ils célébraient le 14 juillet, et a réussi à tuer plus de 80 personnes et en blesser plus de 300 avant d’être abattu par la police française."
                  Revue de l’État Islamique - Dabiq 15 p 43


                • 4 votes
                  Albar 9 février 12:50

                  @ezechiel
                  Avec l’accord d’Estrosi bien sur !


                • 5 votes
                  Conférençovore Conférençovore 10 février 06:39

                  @maQiavel "Ah mais on pourrait aussi citer le cas de Julie Hainaut qui s’est fait menacer par des racistes pendant 2 ans ( je n’en suis pas certain mais il me semble qu’elle parle de DP"

                  Oui, elle parle manifestement de DP. Cela étant connaît-on des cas de passages à l’acte d’extrémistes de droite ? Que cette fille ait été cyber-harcelée, c’est fort probable et très plausible (je la crois) mais là encore, le parallèle tombe à l’eau : elle dit qu’elle a été insultée copieusement, que des gens lui ont souhaitée je cite de "se faire violer par un Gabonais sidaïque". Alors aussi ignoble soient toutes ces insultes, sont-elles à mettre sur le même plan que des menaces de mort ou de viol directes ? A-t-elle du être mise sous protection policière comme le furent CH par exemple ?

                  A l’évidence non. La justice n’a pas estimé que ces insultes et éventuelles menaces constituaient un danger physique réel. En revanche l’ex-proviseure de Mila et la justice ont pris infiniment plus au sérieux son cas parce qu’il existe bel et bien des risques de passages à l’acte. Encore une fous, il suffit de lire les témoignages des camarades de lycée de Mila pour comprendre qu’ils se désolidarisent par trouille de se faire eux-mêmes "bolosser" à la moindre suspicion de début de connivence.

                  La comparaison ne tient absolument pas la route et il n’y a même pas besoin d’être un "pseudo-identitaire* anti-islam" pour le comprendre.

                  * Faudra m’expliquer un jour cette histoire de "pseudo" et tes définitions personelles du pseudo et du vrai identitaire parce que pour moi ça ressemble au bon et au mauvais chasseur...


                • 3 votes
                  Conférençovore Conférençovore 10 février 07:22

                  @maQiavel "Ou alors les fameux raids de participants de Jeuvidéo.com sur des féministes ça au moins on en avait parlé dans les médias mais pas au point que ça en devienne une affaire d’Etat avec des hashtags dans tous le sens. Il y’a des tas d’exemples comme ça."

                  Ces raids ont-ils entraîné des mesures de protection policière ? Les féministes ont-elles du changer de boulot, être exfiltrées en catastrophe de leurs lycées ?

                  Au fait, quid des fameux harcèlements des SJW ? Mieux encore, quid de la pratique officiellement validée par Macron himself, la pratique tamponnée par l’État appelée "name ans shame" consistant à décrédibiliser publiquement (quitte à ce que ce soit avec des méthodes ultra douteuses) une entreprise ? Et les fameuses délations publiques de "Balance ton porc" que certains membres du gouv ont adoubé ?

                  "Il y’a des tas d’exemples comme ça."

                  Il y a des tas d’exemples de cas de harcèlement de toutes sortes mais encore faut-il en trouver un seul pertinent qui puisse être comparé au cas de celui de la gamine avec les conséquences que l’on sait... et pour l’instant, j’en ai pas vu un seul parmi le "tas d’exemples" en question.

                  Tu aurais pu citer ces cas de cyber-harcelement ayant provoqué le suicide de certains jeunes. On peut aussi citer un cas : un jeune homme qui pensait discuter avec une fille sur le net, s’est montré nu. En fait il s’agissait d’un de ces brouteurs ivoiriens. Le type lui a fait du chantage en le menaçant de publier la vidéo... Le gamin s’est suicidé par honte.

                  Oui le cyber-harcèlement peut avoir de graves conséquences. Personne ne le nie ni ne prétend qu’une seule catégorie de gens y auraient recours. C’est un phénomène général, une évolution de nos sociétés : du reste j’ignore si c’est la même chose en Corée du Sud par exemple... Faudrait creuser... En revanche la situation des gamins non-musulmans blancs en zone islamisée (comme ce fût le cas de la gamine, cf. l’article du Point), elle, est très largement niée et c’est aussi pour cela qu’il y a une contre-réaction parfois caicaturale. A mon sens c’est cela la leçon principale de l’affaire Mila, la soumission des autochtones. Et il en faudra encore bcp d’autres dans le genre (en realite c’est quotidien, bcp d’autres de médiatisées...) pour démontrer ce que notre pays est en train de devenir et ce dont est parfaitement conscient un type comme Macron (qui admet la "séparation" et donc l’échec du vivre-ensemble).


                • 1 vote
                  Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 10 février 12:19

                  Nous invitons ardemment le dénommé Maqiavel à changer d’adresse pour embrasser enfin sa cause chérie tant défendue : l’africanisation-dis-donc et l’islamisation-oualah de la France post-nationale et post-libérale dont il ne semble pas mesurer toute la saveur locale. Plusieurs nouvelles adresses sont possibles pour son épanouissement républicain : aidons-le !


                • vote
                  maQiavel maQiavel 10 février 13:00

                  @Conférençovore


                  Article datant de 2013 : « La décision d’accorder une protection dépend, en théorie, d’une analyse des risques par l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (UCLAT), actualisée régulièrement en fonction de l’évolution des menaces. "Mais parfois, l’avis de l’Uclat n’est pas pris en compte et la décision est prise au final par le pouvoir politique", assure une source policière. "Il n’existe pas de loi encadrant les conditions d’attribution. Du coup, cette absence donne lieu à des incohérences dans la liste des bénéficiaires d’une telle protection, avec des gens réellement menacés, d’autres moins", regrette cette source. "Parfois, la question n’est pas de savoir si certaines personnalités sont ou non menacées, mais de savoir qui doit payer pour leur protection", explique ce haut fonctionnaire ».

                  https://www.europe1.fr/societe/Qui-sont-les-proteges-de-la-Republique-399762


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel 10 février 13:02

                  @Jean Robin contre Fantômette
                  Oui, tu as raison. Aidez moi. Mieux : déportez moi. smiley


                • vote
                  Conférençovore Conférençovore 10 février 13:04

                  @maQiavel Les dysfonctionnements de ce dispositif ne répondent pas à un mon propos.


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel 10 février 13:23

                  @Conférençovore
                  Qui me dit qu’une personne est placé sous protection à cause d’un danger qui la menace et non suite à une décision politique pour une raison ou une autre ?Comment faire le tri entre ceux qui la méritent et les autres ? Ca invalide ton propos qui fait de la dangerosité de la menace la condition de la protection policière. 

                  PS : 

                  Identitaire : celui aime son pays, ses paysages, ses habitants, ses paysages, sa culture.

                  Pseudo-identitaire : celui qui est avant tout animé par un sentiment de détestation de ceux qu’il considère comme « les autres ». Et particulièrement dans notre cas ici, ceux qui sont motivés avant tout par leur haine de l’islam et de l’africain de manière générale qui est essentialisé et infériorisé.

                  Je t’avais déjà donné cette réponse et expliqué en long et en large. Tu peux ne pas être d’accord mais c’est comme ça que je vois les choses, raison pour laquelle je continuerai d’utiliser ce vocable. 


                • vote
                  yoananda2 10 février 13:26

                  @maQiavel
                  merci pour la définition. Tu l’avais peut-être dit à Conférençovore, mais moi je l’avais loupé.
                  Mais pourquoi ne pas prendre le vocable standard "patriote / natio" celui que, je crois, tout le monde comprends ?


                • 2 votes
                  Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 10 février 17:35

                  @maQiavel

                  vous, allez expérimentez votre universalisme républicain de façon concrète au lieu de distiller vos petites leçons abstraites sur internet. Vous n’habitez pas la Seine-Saint-Denis ni aucune banlieue pourrie par l’immigration, vous voyez les choses de loin et de haut. Il n’y a pas "d’essentialisation" chez les gens qui se barrent de ces endroits depuis les années 1970 ; il y a un choc de cultures extrêmement différentes, provoqué par les bobos des centres-villes comme vous. 


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel 10 février 22:04

                  @Jean Robin contre Fantômette
                  Arrêtez de parler comme si vous connaissiez ma vie, vous ne savez pas j’ai j’ai vécu et 

                  j’ai grandi. Mais dites moi, vous connaissez quoi de la banlieue vous, à part ce qui est médiatisé par Fdesouche ? 

                  PS : tout le monde essaie de se barrer des banlieues et ça va au delà de la couleur de peau. 


                • 3 votes
                  Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 11 février 10:35

                  @maQiavel

                  Votre pensée illustre votre mode de vie. D’ailleurs, vous êtes un peu schizo puisque vous tenez absolument à défendre une idéologie obsolète mais vous préconisez l’arrêt de l’immigration de masse.

                  J’ai vécu six ans en région parisienne, en banlieue nord-ouest et sud. Je constate le mélange babélien et l’islamisation-africanisation dans toutes les grandes villes de France.

                  Non, tout le monde n’essaie pas : ceux qu’indispose le mode vie afro et arabo-musulman, oui. Encore une fois, vous essayez de sauver votre modèle d’immigration socialo-antiraciste par une généralité.


                • vote
                  maQiavel maQiavel 11 février 20:14

                  @Jean Robin contre Fantômette
                  Vous avez raison. 


                • 5 votes
                  Norman Bates Norman Bates 9 février 11:32

                   Norman ?

                   Oui Norman...pffff...tu...

                   Oui je te parle à moi-même mais c’est important...je voulais te faire une annonce...#jesuismila.

                   C’est ton droit et je m’en tartine la rondelle...

                   C’est pour défendre la liberté d’expression, Norman, un principe auquel nous sommes attachés...il faut lutter contre l’obscurantisme, la haine...

                   Tu as entièrement raison, Norman...

                   Ah bon ? je pensais que tu allais me tancer...

                   Absolument pas. Cette jouvencelle débarque dans l’actu avec un disque sous le bras dont elle fait la promo sur le plateau de la subversive émission "Quotidien", elle promet de glisser son doigt dans le cul d’un dieu et elle affiche sa gouinitude sans complexe...

                   C’est son droit, Norman...

                   Bien sûr, Norman...c’est aussi le droit des "milieux autorisés" de lui attribuer en 24h chrono ce hache-tag et d’en faire un emblème rassembleur paré de toutes les vertus...j’attends avec impatience #lamarchepourmila avec Netanyahou en tête de cortège...

                   Je te sens ironique, Norman...

                   Tant mieux si je stimule ta sensibilité, tu sentiras peut-être la plume se glisser dans ton fion...tiens, je vais lancer le hache-tag #leblasphèmec’estcaca, mais attention, je ne vais pas éradiquer le blasphème par frappes chirurgicales bien ciblées, moi j’éradique au lance-flammes...

                   Norman, tu ne vas pas parler de...

                   D’une certaine secte ? non, promis...c’est interdit, c’est caca aussi...tiens, je viens de remarquer que ceux qui imposent ces restrictions, ces zones de non-droit d’expression, sont au premier rang pour canoniser ta Mila de son vivant...sans doute une coïncidence...et certainement sans la moindre arrière-pensée ou intention impure...ils trouveront toujours des suiveurs pour diaboliser et lyncher les uns, et déifier les autres...bon, je te laisse avec ta pasionaria du toucher rectal, ta sainte qui touche...peut-être auras-tu la chance de la voir chez Hanouna et d’acheter son probable futur livre dans une librairie catho tradi...entre les "milieux autorisés" de la pensée unique et les milieux de la pensée dite alternative il devient de plus en plus difficile de s’y retrouver...


                  • 4 votes
                    mjk mjk 9 février 13:00

                    Entre les demeurés qui plongent à chaque manipe sioniste et les semi-demeurés qui, bien qu’ayant flairé l’arnaque, y plongent également, en se disant que c’est pour la bonne cause (sauver la France du péril islamo-bougnoule), je crois qu’on peut affirmer sans risque d’être contredit que l’avenir de notre pays repose entre de très bonnes mains (quasiment pas crochues).

                    C’en est presque émouvant.


                  • 1 vote
                    Conférençovore Conférençovore 9 février 16:49

                    @mjk Comme apparemment vous êtes un génie qui s’est enfilé "Comprendre le pitre" par l’urètre, on attend vos solutions (pourvu qu’il ne soit pas nécessaire de casquer 2 euros), merci !


                  • vote
                    mjk mjk 10 février 05:06

                    Qui est ce mystérieux "on" ? Parles-tu au nom des demeurés ou des semi-demeurés ? smiley

                    N’est-ce pas toi qui vantait constamment les mérites de Mélenchon il y a quelques années de cela et qui fait désormais dans le copié-collé de faits divers collectés à la va-vite sur des sites prétendument "patriotes" et "identitaires" ? Avec, bien sûr, dans les deux cas, le même prosélytisme militant bien lourdingue et la même "conviction" chevillée au corps.

                    As-tu seulement conscience de la désolante banalité de ton "parcours" et de ton "combat" politique ? Des décennies passées à se tromper en gravitant autour de l’extrême gauche pour ensuite effectuer, vers la cinquantaine, un soudain et spectaculaire virage à 180° afin de continuer à se leurrer tranquillement, mais à l’extrême droite cette fois-ci.

                    Quel dommage que vous ne soyez que plusieurs millions en France à avoir eu exactement la même évolution au même moment (faut-il y voir la patte de Dieu ?), sinon vous auriez pu enfin faire bouger les choses et sauver la France, avant de vous atteler au sauvetage de la planète.

                    Au fait, tu n’as jamais eu l’impression d’être facilement manipulable ?


                  • 3 votes
                    Conférençovore Conférençovore 10 février 08:23

                    @mjk "N’est-ce pas toi qui vantait constamment les mérites de Mélenchon il y a quelques années"

                    Tu dois confondre. J’ai détaillé précisément mon positionnement par rapport à Mélenchon qu’il m’arrive encore de lire et n’en ai jamais fait l’éloge (bien au contraire) mais juste expliqué qu’il était sans conteste le plus fin et cultivé des politocards actuels (depuis 20 piges) et le pense toujours. Il y a une petite différence entre respecter la culture (politique ici) de quelqu’un et les idées qu’il défend, son parcours politique, etc. A part les demeurés ou semi, il me semble que la subtilité entre les deux n’est pas difficile à comprendre,.

                    "As-tu seulement conscience de la désolante banalité de ton "parcours" et de ton "combat" politique ?"

                    Ah mais je ne participe pas à une course à l’originalité. Oui, il est très banal de passer de très "à gauche" quand on jeune (et qu’on a pas encore bossé...) à un positionnement souverainiste plus tard. Nos esprits sont formatés à une certaine idéologie très tôt durant l’enfance et explique parfaitement ce type de parcours. La réponse est donc oui. Et ?

                    "Des décennies passées à se tromper en gravitant autour de l’extrême gauche"

                    Entre l’âge de 15 ans environ et le début de la vingtaine, ça ne fait pas des "décennies". En revanche, des décennies à plutôt être apolitisé. En fait tu racontes n’importe quoi... On ne se connaît pas. Au fait, tout ce que tu sais de quelqu’un sur un forum c’est ce qu’il veut bien laisser transparaître.

                    "Au fait, tu n’as jamais eu l’impression d’être facilement manipulable ?"

                    Ça par contre c’est une grande excellente question rhétorique. Nous sommes tous manipulés et tout particulièrement ceux qui croient dur comme fer ne pas l’être. Ce qui change c’est l’impact des manipulations sur les individus. Avec l’âge on le comprend.

                    Par exemple un type qui a pour avatar un poing avec un fond rouge et un slogan sur fond noir parlant de "pouvoir" et de "paix" n’a même pas besoin de parler pour laisser deviner ce qu’il pourrait bien raconter : l’archétype du merdeux (c’est pas méchant...), au milieu de la vingtaine, la gauchiasse classique mais qui se dit "ni ni" parce que ça fait mieux, probablement un peu anar parce que lui est au-dessus, le genre de gars qui préfère ne pas voir l’éléphant au milieu du couloir parce que cela ferait le jeu de... et qui se dit que lui est trop malin pour tomber dans le piège du billard à x bandes, probablement vaguement alter-mondialiste mzis qui va glisser son petit bulletin LFI, bref un mélenchonien mou, le genre de gars convaincu qu’il n’est pas manipulable alors qu’il est probablement le plus empapaouté de tous... smiley

                    Dommage pour les solutions. Tu as le droit à un second essai.


                  • vote
                    mjk mjk 10 février 19:32

                    C’est l’avantage du changement de compte tous les deux ans avec éventuellement suppression du précédent : les preuves disparaissent.

                    Mais je dois me tromper et confondre, bien sûr, car je ne te connais pas. Contrairement à toi, qui a parfaitement réussi à me cerner (encore un) grâce à quelques pixels s’affichant sur ton écran, comme ton impressionnante exégèse d’avatar s’étalant sur 10 lignes tend à le démontrer. Je pense que tu aurais dû faire mon thème astral dans la foulée pour renforcer le côté comique de ton intervention...

                    Enfin bref, je ne sais même pas pourquoi je te réponds. En temps normal, lorsque j’aperçois ton pseudo je donne un petit coup de molette et je passe au commentaire suivant. Tout ce que tu peux écrire n’a absolument aucune valeur et aucun intérêt à mes yeux.

                    Je suppose que tu souhaites connaître mes "solutions" concernant le "péril vert" et non la "manipe sioniste", n’est-ce pas ? Les deux sujets n’étant évidemment pas du tout liés entre eux.

                    Je vais donc te donner un bon conseil, que tu t’empresseras de ne pas suivre :

                    Au lieu de te rendre sur Google actu pour y taper des mots-clés tels que "islam", "islamisme", "djihadisme", "wahhabisme", "fondamentalisme", "charia", "extrémisme" et "couscous-boulettes", essaie un peu de t’extraire de cette bouillie mentale dont on te gave quotidiennement depuis des années et met à profit ton temps libre pour effectuer des recherches avec d’autres mots-clés, comme par exemple "attentats anarchistes", "Louis Andrieux", "terrorisme d’Etat", "société du spectacle", "réseaux stay-behind", "Gladio", "Etat profond", "Irgoun", "11 septembre 1937", "11 septembre 2001", "financement d’Al-Qaïda", "financement de Daesh", "intelCenter", "MEMRI", "Mossad", "ingénierie sociale" ou "Divide et Impera".

                    Alors, tu comprendras peut-être la véritable nature du terrorisme (et par là même comment s’en débarrasser) ainsi que sa fonction depuis toujours. A savoir, manipuler les masses - qui jamais ne s’intéressent aux marionnettistes mais toujours aux pantins - afin de maintenir par la peur un statu quo insensé qu’à peu près tout le monde réprouve. Une tactique étonnamment basique mais également étonnamment efficace, et depuis un siècle et demi.

                    J’ai une petite question subsidiaire, juste pour le fun :

                    Selon toi, depuis le 11-Septembre (encore un coup des Arabes !), combien de musulmans ont été tués par des non-musulmans et combien de non-musulmans ont été tués par des musulmans ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès