• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La face cachée des réanimations en 2020

La face cachée des réanimations en 2020

Pour mémoire, dans l’épisode précédent nous avons montré que finalement l’hôpital n’a jamais débordé en 2020 malgré toute la propagande réalisée à ce sujet. Le rapport de l’ATIH spécifique à la gestion de la crise Covid-19 par l’hôpitali a montré que les patients Covid-19 ont seulement représenté 2% des patients passés à l’hôpital, ce qui est insignifiant. Le rapport de l’ATIH sur les hospitalisations toutes causes confonduesii nous a montré que l’hôpital français était en sous-régime pendant toute l’année 2020 avec 10% de séjours en moins par rapport aux années précédentes. Nous avons pu voir également, que même au plus fort des crises, le nombre de patients Covid-19 n’a représenté au maximum que 3,7% d’une activité normale. Enfin nous avons vu que la Région qui a connu la plus forte proportion de séjours Covid-19 en 2020 est l’Ile-de-France avec seulement 2,2% de séjours Covid-19. Ainsi, l’hôpital français n’a jamais débordé en 2020, il a même fonctionné en sous-régime et donc abandonné de nombreux patients du fait des différentes mesures mises en place. La Covid-19 n’a pas eu d’impact visible sur les hospitalisations, ni sur l’ensemble de l’année, ni pendant les crises. Seules les décisions politiques ont été responsables de sa désorganisation. Les défenseurs infatigables du gouvernement ou de la théorie de la pandémie mortelle opposent toujours 2 arguments à ces chiffres, pourtant difficilement contestables : • Ils affirment que la statistique du nombre de patients admis pour Covid-19 ne représente pas bien les tensions extrêmes qu’a connu l’hôpital (de façon incontestable puisque vues à la télé) et qu’il faut explorer les autres, notamment les jours d’hospitalisations. • Ils affirment que les services de soins critiques et de réanimations sont les vrais révélateurs de la pandémie, (montrant son caractère extrêmement dangereux) et qu’ils étaient complètement saturés. Dans cette vidéo, nous allons terminer l’étude de ces 2 aspects pour montrer qu’il n’y a absolument eu aucune saturation nulle part et quel que soit l’indicateur retenu. Aucun argument logique ou rationnel ne permet de défendre l’histoire racontée sur l’hôpital Français depuis 18 mois. Nous ne doutons pas que les adeptes d’une religion trouveront toujours quelque chose pour la défendre. Il s’agit juste de permettre à ceux qui souhaiteraient faire usage de bon sens de comprendre le fantasme qui nous est servi.

 

Tags : Hôpital Covid-19




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Djam Djam 17 décembre 2021 14:23

    Merci pour cette nouvelle vidéo !

    J’ajoute ici l’entretien d’Astrid Schtuckelberger, scientifique, enseignante, chercheuse ayant travaillé pour et à l’OMS dans lequel elle met à jour l’éccaparament de l’OMS par B. Gates et l’alliance GAVI.

    https://qactus.fr/2021/07/30/dr-astrid-stuckelberger-cest-vraiment-une-arnaque-et-nous-savons-que-les-tests-pcr-sont-faux-gare-a-gavi/

    Dans une société totalement dépouillée de ses outils de transcendance, les sectes pulullent et celle du mondialisme, archi puissante et diablement bien organisée depuis des décennies, l’emploi de l’irrationnalité va de soi.

    Pour achever d’hypnotiser des masses méthodiquement décervelées, sans plus aucune colonne vertébrale, terrorisées par leur propre finitude, l’énormité fonctionne à plein. C’est toujours le cas lors des crises civilisationnelles majeures. On s’en prend aux dieux, au ciel, aux sorcières requalifiées aujourd’hui en complotistes !

    Rien de nouveau à l’Ouest... Quand autant de supposés scientifiques gamèlent sans vergogne du côté des labos mondialisés pour récupérer de quoi se planquer ensuite dans une retraite confortable, la manipulation des chiffres, des statistiques et des médias devient quasi "normale". La fuite vers le néant plutôt que le courage, l’éthique et l’honneur.

    Comme le rappelle Idriss Aberkane (lui-même copieusement détesté par les moutons consentant) : "c’est fatiguant de dire non".


    • 2 votes
      Le Glaude Le Glaude 18 décembre 2021 06:15

      .
      Une étude Danoise prouve que les plus vaccinés sont les FRAGILE !
      .
      .
      Martin Blachier a relayé les données de l’autorité sanitaire danoise sur le variant Omicron. Ces données permettent de calculer qu’Omicron représente 8 % des cas chez les Triple-vaccinés avec rappel (3 doses) , 5,6 % des cas chez les Double-vaccinés (2 doses) et 1,2 % des cas chez les NON-vaccinés .
      .
      .
      8 % des cas chez les Triple-Vaccinés (3 doses)
      .
      5,6 % des cas chez les Double-Vaccinés
      .
      1,2 % des cas chez les NON-vaccinés !!!
      .
      .
      https://planetes360.fr/panique-ce-nouveau-variant-sattaque-plus-aux-vaccines-quaux-non-vaccines/
      .
      .


    • 13 votes
      Boris Boris 17 décembre 2021 15:09

      Très bon article nous éclairant sur la supercherie de cette fausse pandémie, les chiffres faux sont partout. Actuellement c’est sur le nombre de vaccinés que le gouvernement nous bourre le mou avec son incroyable 90% de vaxx repris en chœur par tous les merdias manipulateurs.



      • 6 votes
        Norman Bates Norman Bates 17 décembre 2021 16:11

        @Boris

        "Très bon article" en effet...il fallait bien un sujet sur les réanimations pour apporter une bouffée d’oxygène sur un site à la ligne éditoriale une nouvelle fois très "orientée"...et il reste du matos en modo...
        Et puis il y a la louable présence de l’anesthésiste en chef, j’ai nommé Louis la brocante, qui a déjà dégainé son "robuste" en tartine...il devrait plutôt se déporter vers la chirurgie esthétique tant ses capacités sont grandes dans l’art d’enduire la réalité d’artifices cosmétiques... smiley


      • 3 votes
        sls0 sls0 17 décembre 2021 15:32

        Et si on jetait un oeil sur ce fameux rapport de l’ATIH.
        https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/4144/aah_2020_a nalyse_covid.pdf

        Définition de certains termes :
        HAD hospitalisation à domicile.
        PSY psychiatrie.
        MCO Médecine-Chirurgie-Obstétrique.
        SSR soins de suite et de réadaptation.

        Pour le covid il y a eu 20000 places de créées ou possibles. Ce qui représente environ 9% des lits d’hospitalisation. On ne peut pas transformer tout un hôpital en hôpital à tubards avec les isolements associés.

        Donc la limite d’accueil pour le covid était 20000 lits et non les 220000 lits des CHR/CHU et CH.

        Deux fois en 2020 ces 20000 lits ont été insuffisants.

        Sur 2 lignes sur 26 pages décoder l’éco monte tout un scénario, effectivement le covid n’a pas représenté la majorité de l’occupation sur l’année, certainement pas dans les cliniques, les hôpitaux psychiatriques, les centres de rééducation,...

        Seul les CHR/CHU et CH ont été impactés dont 9% des lits ont été modifiés pour accueillir les malades du covid.

        Pour décoder l’éco, il n’y a pas de différence entre une personne qui fait de la rééducation ou un malade en psychiatrie et un tubard ou un malade covid. Il ne fait jamais attention aux facteurs de confusion.

        Au sujet du facteur de confusion, la définition s’impose.

        Les facteurs de confusion dans les études épidémiologiques, sont des déterminants qui faussent la relation causale (de cause à effet).

        En santé publique, c’est une variable liée à la fois au facteur de risque et à la maladie ou à un autre évènement de l’étude lié à la santé, ce qui est susceptible d’induire un biais dans l’analyse du lien (entre maladie et facteur de risque), produisant ainsi de fausses associations. Rechercher et prendre en compte les facteurs de confusion est essentiel dans le cadre d’une étude épidémiologique. Par exemple, il y a corrélation entre la consommation de viande et le cancer du côlon  ; mais l’obésité et le tabagisme sont également liés à la consommation de viande et ont une influence directe sur le cancer, et sont donc des facteurs de confusion qui rendent difficile la recherche d’un éventuel lien de causalité entre consommation de viande et cancer du côlon.

        Exemple, il est observé que les buveurs de café ont un risque significativement plus élevé de développer un cancer du poumon que les non buveurs de café. Là c’est la pause clope qui est souvent associée à la pause café.

        Buveurs de café ⇔ Cancer du poumon (lien de causalité) ben non, ils y a les fumeurs.

        Nota : il est bien ce rapport, on a plein de chiffres intéressants, la mortalité en fonction de l’âge ou du sexe.

        Les taux de mortalité en réanimation, etc..


        • 12 votes
          Décoder l'éco Décoder l’éco 17 décembre 2021 16:22

          @sls0
          Il se trouve que je sais lire et que j’ai bien focalisé mon analyse sur l’étude MCO.

          Dire qu’il y avait "20 000 places Covid" c’est profondément idiot.
          Il n’y a pas de places réservées pour chaque pathologie...
          Les seules limites en MCO concernent les places en Hospitalisation Conventionnelle et en Soin Critiques.
          Les SC ont été en sous charge tout le temps.
          Ces SC se décomposent en Soins Continus, Soins Intensifs et Réanimations.
          Les Soins Continus ont été recodés en Réanimations. Ce transfert apporte un biais statistique. Il n’y a rien d’autre.


        • 9 votes
          CoolDude 17 décembre 2021 16:30

          @sls0

          Il ne fait jamais attention aux facteurs de confusion...

          J’adore !!!


        • 6 votes
          CoolDude 17 décembre 2021 16:35

          @CoolDude

          Quand Sls0+0 se lance dans les calculs... C’est d’une beauté rare !

          https://www.agoravox.tv/commentaire13359514
          https://www.agoravox.tv/commentaire13359530

          "Coté protection contre l’hospitalisation, c’est encore à 11, ça tient le choc pour le principal.

          "

          La preuve :
          https://zupimages.net/up/21/50/xf14.png
          https://zupimages.net/up/21/50/sr60.png

          Bozo, fait des Maths !


        • 2 votes
          CoolDude 17 décembre 2021 16:53

          @Décoder l’éco

          Dire qu’il y avait "20 000 places Covid" c’est profondément idiot.



          Sauf si on dit et pense que "Hospitalisation Covid = Réa !"

          Et tout est là ! Il n’y a pas eut de gradation dans l’évolution de la maladie...

          Pas de prise en charge précoce à part comme vous dites le dodo/doliparne,
          ni intermédiaire, etc... Rien n’a été fait pour tamponner un temps (soi peu) l’afflux de malade, à part le confinement.


        • vote
          sls0 sls0 17 décembre 2021 17:38

          @Décoder l’éco
          Oui, dire qu’il y a 20000 lits en chambre d’isolement est idiot, je regardais comment ça se passe au Liban, il y en a 936 lits en chambre d’isolement.
          Pour un population dix fois moindre. Avec la crise et le départ à l’étranger du personnel soignant, le nombre de lits a baissé de 60% en un an.
          Pour info, une chambre de deux lits transformée en chambre d’isolement c’est un lit de moins dans l’effectif des lits de l’hôpital.


        • 8 votes
          Décoder l'éco Décoder l’éco 18 décembre 2021 13:42

          @sls0
          Vu que les lits d’hôpitaux étaient vides, on s’en fout.


        • 6 votes
          Norman Bates Norman Bates 18 décembre 2021 01:34

          "Le vaccin ne sera jamais obligatoire" n’a cessé de répéter Rothcron...

          Et ben il va le devenir, avec en cadeau bonus trois doses annuelles d’ARN, merci Pfizer et Moderna...

          "Vaccination" des morveux : elle a été souhaitée par le président du "conseil scientifique Jean-François Delfraissy, elle a été validée par le "comité d’éthique" présidé par Delfraissy Jean-François...

          https://www.ccne-ethique.fr/fr/pages/les-membres

          Qui nomme les membres de ce "comité d’éthique" ?

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_consultatif_national_d%27%C3%A9thique

          Ce n’est que "facultatif" pour les 5-11 ans, ils disent...

          La populace est libre de gober cette affirmation à durée déterminée comme le furent beaucoup d’autres...mais j’ai la conviction que s’il reste un fond d’orgueil, un brin de "France éternelle" ou simplement un reste d’instinct de conservation, c’est le moment ou jamais de le montrer...


          • 1 vote
            BA 19 décembre 2021 16:35

            Les Pays-Bas reconfinent jusqu’au vendredi 14 janvier.


            Noël confiné. Les Pays-Bas seront placés dès dimanche en "confinement", pour la période des fêtes de Noël, afin de tenter de stopper la cinquième vague de Covid-19 et la forte progression du variant Omicron, a annoncé samedi 18 décembre le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.


            "Je suis ici ce soir d’humeur sombre. Pour le résumer en une phrase, les Pays-Bas vont retourner au confinement à partir de demain", a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.


            "C’est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l’avions craint. Nous devons intervenir maintenant par précaution", a poursuivi le Premier ministre.


            Tous les magasins non essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres doivent en conséquence fermer leurs portes de dimanche au 14 janvier, tandis que les écoles doivent garder portes closes au moins jusqu’au 9 janvier.


            Le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux est parallèlement réduit de quatre à deux, sauf pour le jour de Noël, le 25 décembre.


            Le chef de l’équipe néerlandaise de gestion de l’épidémie, Jaap van Dissel, a déclaré pendant la même conférence de presse qu’Omicron dépasserait le variant Delta pour devenir dominant aux Pays-Bas d’ici à la fin de l’année.


            https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/variant-omicron/pays-bas-face-au-variant-omicron-le-premier-ministre-ordonne-un-confinement-pendant-les-fetes-de-noel_4886125.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Décoder l’éco

Décoder l'éco
Voir ses articles


Publicité





Palmarès