• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Sans surmortalité, les mesures sont-elles justifiées ?

Sans surmortalité, les mesures sont-elles justifiées ?

A l’heure où la vaccination est ouverte aux enfants et aux adolescents ; à l’heure où il leur est demandé de respecter des restrictions nombreuses et contraignantes (port du masque, distanciation sociale, pass sanitaire….), sans forcément s’attacher à exposer les arguments qui ont conduit à cette situation, il est temps de faire un pas vers eux et de rendre l’information accessible. Cette vidéo propose une vulgarisation scientifique qui tend à détailler et mettre en évidence les erreurs d’interprétation liées aux calculs réalisés pour établir une surmortalité en 2020 par rapport à 2019, avec les fameux 9% de mortalité en plus. Car s’il s’avère qu’il n’y a pas eu de surmortalité due à l’épidémie de Covid, l’ensemble des mesures prises par la suite n’ont de ce fait pas de fondement scientifique et sont ainsi sérieusement à remettre en cause. Cette vidéo est écrite et réalisée par Jane P.

 

Tags : Santé Manipulation Covid-19




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • 14 votes
    Miona Miona 19 décembre 2021 10:35

    Les covidistes intégristes et autres chiens de garde BigPharma (#BigPharmaChiens) viendront quand même vous expliquer que cette très très légère surmortalité doit être traitée avec l’artillerie lourde que sont leurs 3 ou 4 injections expérimentales par an, qu’ils voudraient imposer à chaque personne vivant sur cette planète, des nouveaux-nés aux doyens de l’humanité... (sauf pour les inoculateurs en chef, qui eux ne consomment surtout pas ce produit miracle...) (O_o)

    Leur business de la peur ne repose que sur des mensonges et du bourrage de crâne d’une rare violence... (>_<)


    • 4 votes
      Le Glaude Le Glaude 20 décembre 2021 06:18

      .
      .
      Sur 20 Malades en Réanimation ....... 17 sont VACCINÉS !
      .
      .
      .
      VIDEO À ÉCOUTER EN URGENCE AVANT SUPPRESSION ! ....... BFM avoue que sur 20 Malades en Réa Covid , il y a Seulement 3 Personnes NON-Vaccinés
      .
      .
      VIDEO — 1 minute
      .
      .
      https://planetes360.fr/video-a-ecouter-en-urgence-avant-suppression-bfmtv-avoue-que-sur-20-malades-en-rea-covid-il-y-a-seulement-3-personnes-non-vaccines/
      .
      .
      .


    • 3 votes
      sls0 sls0 19 décembre 2021 10:39

      Il autre façon de compter la mortalité est de tenir compte des certificats de décès.

      C’est toujours comme ça qu’on mesure l’impact d’une maladie en épidémiologie.
      Habituellement ça se fait en février de l’année suivante le temps que les pays fassent leur compte.

      L’alerte a été donnée en fonction des remontées de certificats de décès et des remontées des hôpitaux et non par rapport à des chiffres à venir.

      J’arrête à 12 minutes, Jane P. qui dit de ne pas mélanger les choux et les carottes mélange les choux et les carottes.

      Dont pour résumer, on compte les décès via les certificats de décès, on divise par le nombre de cas ce qui nous donne un taux de létalité.

      On peut avoir un taux de létalité important style ébola sans que ce soit alarmant, l’ébola ayant un R0 assez bas, entre nous une personne qui pisse le sang de partout on a pas envie de lui rouler un palot.

      Donc on regarde la létalité et la diffusion de la maladie.

      Avec le covid il y a eu des variants avec une létalité et des R0 différents.

      Si je regarde le dernier omicron, il a plus rien à voir avec le SARS cov 2 d’origine. Il a peut être un R0 plus élevé ce qui fait qu’il diffuse plus mais il a une létalité ridicule.
      Il a fait un mort sur terre et envoit 0,4% des gens à l’hôpital. Avec lui les précautions c’est acheter des mouchoirs pour un rhume.

      Comme d’habitude encore un facteur de confusion d’oublié.



      • 2 votes
        sls0 sls0 19 décembre 2021 10:56

        @sls0
        Nota :

        J’ai eu la chance de voir arriver le covid dans un pays souvent confronté à des épidémies tropicales.

        Des actions rapides et efficaces, donc pas de confinement mais une circulation entre les villes restreinte.

        Le seul loupé, maintenir des élections qui ressemblent assez bien au carnaval de Rio.

        Dans les médias des conseils, pas de messages anxiogènes. Faire peur avec le covid pendant une épidémie de dengue c’est très difficile. La dengue tue les enfants.

        Voilà pourquoi j’ai peut être une vision différente. Je n’ai jamais connu l’anxiogène comme en France, la peur est rarement bonne conseillère.


      • 1 vote
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 19 décembre 2021 11:44

         

        Sls[ο] ψυχοπαθής  : Donc on regarde la létalité et la diffusion de la maladie.

         

        Un constat, votre vision d’autrui est assez spécifique. Je suppose que vous ne vous comptez pas parmi les connards.

        On dit que pour le fou c’est le monde qui est fou,

         une phrase à méditer.

         

      • vote
        sls0 sls0 19 décembre 2021 13:17

        @Vulpes vulpes
        Oui mais 90% de fous parmi une population est peu probable.

        Il y a 1% de fous à symptômes sérieux parmi une population.


      • 3 votes
        Joe Callagan Joe Callagan 19 décembre 2021 13:53

        @sls0

        Si, c’est tout à fait probable mais heureusement qu’il reste des chercheurs et médecins qui ont su raison garder.

        https://www.bmj.com/content/375/bmj.n2957/rr-1


      • 3 votes
        Le Glaude Le Glaude 20 décembre 2021 06:25

        @sls0 ........ La Platiste des FAUX-vaccins !
        .
        .
        .
        à une certaine époque le Corps Médical et la Population pensaient que fumer était SANS danger ! ........ et même bon pour la Santé , on conseillait même aux femmes enceinte de fumer !
        .
        .
        .
        à cette époque ....... T’aurais été dans les 90 % à défendre la cigarette pour les femme enceinte !!!
        .
        .
        https://trucsetbricolages.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_609bd3b168a74_3 60080.jpg
        .
        .
        .

        LOL !
        .
        .


      • 7 votes
        herve_hum 20 décembre 2021 10:57

        @sls0

        Oui mais 90% de fous parmi une population est peu probable.

        Il y a 1% de fous à symptômes sérieux parmi une population

        L’histoire enseigne malheureusement qu’il est très facile de rendre fou 90% d’une population quelconque et ce, en très peu de temps. Suffit juste de savoir comment s’y prendre.

        C’est à dire, via ce qui stoppe toute réflexion logique, soit, en passant par l’émotivité dont la peur et la haine sont les plus puissant moteurs.

        Comment croyez vous qu’il soit possible d’envoyer se faire s’entretuer des millions d’humains qui la vieille ne pensaient qu’à fraterniser comme se fut le cas pour la guerre 14-18 ? Par le biais de la peur et de la haine. Un principe reste invariant fondamentalement, seul change la forme qu’il prend.

        Le mot d’ordre d’alors était la patrie en danger, alors que seule la bourgeoisie de l’époque se sentait en danger, mais conditionnées par l’école de la bourgeoisie, ceux qui défendaient leurs droits sociaux contre leur bourgeoisie, se sont mués en défenseur d’un idéal national qui n’a de raison d’être que pour les manipuler. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Cet idéal est d’ailleurs réactivé chaque fois que nécessaire et là, vous pouvez le vérifier ici même, les plus instruits et supposés intelligents sont souvent les plus fou de tous.

        Bref, oui, il est très facile de rendre fou 90% d’une population, sous condition de se rendre maître des instruments de propagandes !


      • 2 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 décembre 2021 11:01

        @herve_hum

         Très juste et assez évident pour toute personne qui s’intéresse à l’histoire. 


      • 1 vote
        Mr.Knout Mr.Knout 20 décembre 2021 12:38

        @sls0

        Le problème c’est que vous oubliez un autre 90% : celui du nombre de média mainstream appartenant au grand capital et, je paraphrase Einstein, il extrement difficile voir la plupart du temps impossible dans ces conditions de faire des choix dans notre propre intérêt.


      • 2 votes
        jjwaDal 20 décembre 2021 13:56

        @sls0
        La vidéo reprend une étude de Laurent Mucchielli et elle me semble globalement exacte. Mais même si on admet les chiffres données aux médias d’une surmortalité de 55k en 2020 et 60k de décès "Covid", toute mise en perspective est utile. La même année 150k de français sont morts du cancer comme les années précédentes. Et là pas question que la maladie s’attaque essentiellement aux très âgés, pas question que notre système immunitaire nous donne une protection de plus en plus efficace au fil du temps. Par ailleurs pour une maladie qui tue 2 jeunes par millions touchés (chiffres UK), aucun impact sur la démographie à venir des pays. Certes, il est navrant que des gens espérant vivre 85 ans (espérance de vie) meurent quelques années plus tôt.
        Mais on ne paralyse pas une société, on ne l’endette pas catastrophiquement pour ça, on ne bascule pas dans la tyrannie pseudo sanitaire pour ça.Tout a été fait pour écoper les conséquences visibles des multiples plans d’économie dans le secteur de la santé qui l’ont rendu très vulnérable à un choc pourtant modeste.
        Comme les morts prématurés en 2020 ne sauraient mourir deux fois, la surmortalité sur quelques années a de grandes chances d’être modeste.
        Comme pour 9/11, ce n’est pas l’évènement qui cause le plus grand chaos dans la société mais bien les mesures de surveillance et contrôle généralisées de la population qui perdurent même quand les causes initiales ont depuis longtemps disparues. Une aubaine habilement mise à profit.


      • 2 votes
        Décoder l'éco Décoder l’éco 20 décembre 2021 18:08

        @sls0
        Oui super idée !
        Comme ça quand on aura trouvé le super détecteur à micro-kystes du gros orteil intégrés aux godasses, on trouvera d’un coup une ENORME AUGMENTATION DES CANCERS DU GROS ORTEIL !
        On amputera des gros orteils et on fera des chimios, pis on aura vaincu le cancer du gros orteil.
        On n’aura pas le moindre impact dans la mortalité générale, mais on aura éradiqué le cancer du gros orteil.
        Ne rigolez pas. On vient de faire le coup pour le cancer du sein et de la prostate.

        Pour la Covid c’est la même idée. On lance les tests, on trouve des tests positifs partout tout le temps, on décide que quand par hasard on a positif x malade, c’est qu’on a la cause de la maladie.
        Heureusement qu’on n’a pas lancé de test à oxygène pour se rendre compte que 100% des morts respiraient juste avant, sinon on nous ferait porter des masques étanches. D’ailleurs pensez-y, je suis sûr que vous n’attraperez plus rien.


      • 1 vote
        sls0 sls0 20 décembre 2021 19:22

        @Décoder l’éco
        Tout ça c’est bien mais ça n’a aucun rapport avec mon commentaire.
        Faite des remarques par rapport à mon commentaire, dites ce qui dérange.


      • 8 votes
        ezechiel ezechiel 19 décembre 2021 15:00

        "Sans surmortalité, les mesures sont-elles justifiées ?"

        Le Brésil et l’Inde se sont débarrassés de l’épidémie de Covid-19 sans avoir eu recours au pass sanitaire ni à l’obligation vaccinale, mais en utilisant des traitements alternatifs au vaccin.

        On constate que plus on vaccine, plus la contamination de masse s’amplifie.
        Le gouvernement Macron s’entête et va dans le mur.


        • vote
          Garibaldi2 20 décembre 2021 09:42

          @ezechiel

          ’’L’Inde a administré jeudi 21 octobre sa milliardième dose de vaccin contre le Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé, six mois après une flambée dévastatrice des cas qui avait fait craindre l’effondrement du système de santé. Selon le gouvernement, environ trois quarts des adultes de ce pays de 1,3 milliard d’habitants ont reçu une injection et environ 30% sont complètement vaccinés.’’



          https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-l-inde-a-administre-un-milliard-de-doses-de-vaccin-20211021


          ’’Ce mercredi, l’Organisation mondiale de la Santé a délivré son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid Covaxin. C’est le huitième vaccin qu’elle approuve. Celui-ci a été entièrement élaboré en Inde.

          L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé mercredi l’homologation d’urgence au vaccin anti-Covid Covaxin, le premier entièrement développé en Inde et le huitième à recevoir le précieux sésame.

          Ce vaccin - efficace à 78% - est recommandé pour tous les groupes d’âge à partir de 18 ans. Il requiert deux doses à quatre semaines d’intervalle, mais se révèle "particulièrement bien adapté aux pays à revenu faible et moyen en raison de la facilité avec laquelle il peut être stocké", selon un communiqué de l’OMS. C’est le premier vaccin entièrement développé et fabriqué en Inde à recevoir l’homologation de l’organisation onusienne.’’

          https://www.bfmtv.com/sante/l-oms-valide-un-8e-vaccin-anti-covid-concu-en-inde_AD-202111030472.html

          ’Les chiffres sont glaçants mais largement sous-évalués selon les spécialistes. En dépassant le seuil des 600 000 morts du Covid-19, le Brésil devient le deuxième pays le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis.

          71,4% des Brésiliens ont reçu au moins une dose de vaccin, mais beaucoup sont en retard dans leur cycle vaccinal. La situation est tout de même meilleure qu’il y a trois mois, quand la vaccination patinait encore. La moyenne de décès quotidiens est passée sous les 1000 fin juillet, avant de chuter pour se stabiliser autour de 500 courant septembre.’’

          https://fr.euronews.com/2021/10/09/le-bresil-depasse-le-seuil-des-600-000-morts-du-covid-19

          Publié le : 15/09/2021 - 22:38

          L’accès aux sites iconiques de Rio de Janeiro, capitale touristique du Brésil, comme le Pain de sucre, mais aussi aux lieux culturels ou aux salles de sports est conditionné depuis ce mercredi à la présentation d’un pass sanitaire.

          Au pied de la colline du Pain de sucre, la file d’attente pour le téléphérique avançait mercredi sans encombre, la plupart des visiteurs ayant déjà en main leur carnet de vaccination contre le coronavirus ou leur téléphone mobile avec un certificat d’immunisation, a constaté un journaliste de l’AFP-TV.

          L’entrée en vigueur du pass sanitaire aurait dû avoir lieu leVous avez fait un stage de communication chez Goebbels ? 1er septembre mais la mairie l’avait repoussée de 15 jours en raison de problèmes techniques dans l’application du ministère de la Santé permettant de montrer ce certificat.

          Le pass sanitaire est obligatoire dans les salles de sports, très fréquentées par les cariocas, ou dans les cinémas, théâtres et salles de concerts ou de conférences, mais il n’est pas exigé dans les bars ni dans les restaurants. Les certificats de vaccination de pays étrangers sont aussi acceptés.’’


          https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20210915-br%C3%A9sil-le-pass-sanitaire-est-entr%C3%A9-en-vigueur-%C3%A0-rio

          ’’Des mesures de restriction des déplacements et rassemblements continuent d’être en vigueur en Inde en raison de la situation sanitaire. Des mesures de confinement local peuvent être décidées par certains États.

          Des mesures de restriction des déplacements sont en vigueur dans la plupart des Etats indiens. Le site du gouvernement de Delhi propose des informations à jour (en anglais) sur les évolutions de la réglementation locale : https://delhi.gov.in/.

          Les vols intérieurs ont repris, mais l’interconnexion avec les vols internationaux n’est pas simple. Nous vous recommandons de limiter les déplacements de confort. Si vous devez prendre l’avion, renseignez-vous sur les mesures sanitaires applicables et susceptibles d’être appliquées à l’arrivée (les règles varient selon les États). Le site de la compagnie aérienne nationale Indigo (en anglais) est régulièrement mis à jour : https://www.goindigo.in/information/state-regulations.html.

          Les déplacements routiers entre États peuvent être soumis à restrictions. Un nombre limité de trains est assuré. Nous vous invitons à consulter le site www.irctc.co.in (en anglais) pour plus d’informations.’’


          https://in.ambafrance.org/Coronavirus-Covid-19-17566

          Vous avez fait un stage de communication chez Goebbels ?


        • 3 votes
          tchakpoum 20 décembre 2021 11:22

          @Garibaldi2

          Parce que vous croyez que ces médias vous donnent encore des informations ? Alors cherchez parmi eux ceux font état des lieux des traitements précoces utilisés selon les pays. Vous n’en trouverez pas : là est l’omerta.

          Sur ourworld in data vous avez les évolutions des deux pays, j’ai ajouté la France, pour repère.

          Remplacez « Confirmed deaths » par « People fully vaccinated » et « 7-days rolling average » par « Cumulative » : la population indienne est vaccinée à ce jour à 59% et celle française à 78 %.

          Remplacez « People vaccined » par « People fully vaccined » : la pop indienne est pleinement vacciné à 39% et celle française à 72%.

          Il y a des écarts plus que significatifs de vaccinations en faveur de la France, qui connaît pourtant 11 fois plus de morts par habitants qu’en Inde. Alors certes, les pyramides des âges ne sont pas les mêmes, mais un écart de 1100%, ça fait quand même beaucoup. Sans compter que les équipements hospitaliers ne sont pas non plus comparables entre ces deux pays.

           

          L’Etat le plus peuplé de l’Inde, l’Uttar Pradesh (200 millions d’habitants) est celui le plus efficace en lutte contre le covid. Il y a moins de trois morts/jour depuis mi juillet cette année et depuis mi-septembre ça oscille entre 0 et 1 mort par jour (écrire "covid India " sur Google et vous avez les graphiques en page d’accueil en cherchant l’état de l’Inde dans la liste déroulante). L’OMS a loué, plusieurs fois, la politique sanitaire de l’Uttar Pradesh, exemple : https://www.who.int/india/news/feature-stories/detail/uttar-pradesh-going-the-last-mile-to-stop-covid-19.

          Mais ce que l’OMS et les médias-mensonges ne racontent JAMAIS c’est que cet état distribue un kit de médicaments : le Ziverdo contenant ivermectine + doxycycline + zinc. Et de proche en proche, malgré la féroce interdiction de l’OMS imposée à l’Inde, les Etats ont adopté l’ivermectine. Sans oublier leur médecine ayurvédique qui utilise aussi des traitements au moins partiellement agissant contre le covid. Voilà la raison de la faible mortalité indienne dûe au covid.

           

          Pour le Brésil, oui, il y a eu une mortalité élevée, comme vous l’avez vu avec le premier lien de ce message. Mais vous avez constaté aussi la décrue régulière depuis mi-avril, qui l’a fait passer en dessous de la France. La politique sanitaire a été chaotique. Ils ont adopté l’HCQ pour certaines régions, puis l’ivermectine, aussi en certaines régions, en 2021.

           

          Pour rappel, en politique sanitaire contre le covid, les traitements précoces sont strictement interdits par l’OMS et les autorités sanitaires donneuses d’ordre (FDA, NIH, CDC, EMA, etc…). A moins de nouveaux médicaments qui coûtent la peau du cul et ne durent pas car ils sont mutagènes.


        • 9 votes
          ezechiel ezechiel 19 décembre 2021 15:08

          En France, le gouvernement socialiste et totalitaire de Macron a tranché pour la vaccination sans limites quelles qu’en soient les conséquences.

          Les milliers de morts dus à la vaccination par thérapie génique sont soigneusement passés sous silence par le gouvernement, les autorités sanitaires et les média. 
          La page Facebook comprenant plus de 270 000 abonnés recensant des milliers de témoignages avec photos et documents à l’appui d’effets secondaires graves, de décès, de cancers, de thromboses, de paralysies faciales, AVC, crises cardiaques.... en France a été honteusement censurée pour la cinquième fois !

          Abonnez-vous à la version 6 (déjà plus de 40 000 abonnés, et bientôt censurée).

          Ne pas manquer également le DOCTOTHON, 300 médecins pendant 24h (10 et 11 décembre) ont témoigné de la dangerosité des vaccins à ARN Messager.

          Voir également le documentaire PRIMUM NON NOCERE


          • 10 votes
            Zero9 Zero9 19 décembre 2021 16:00

            La surmortalité insignifiante ils s’en tamponnent le coquillard, c’est pas leur but, leur but c’est un flicage généralisé des populations, et donc un esclavage très organisé dont on ne sort plus..


            • 2 votes
              BA 19 décembre 2021 16:33

              Les Pays-Bas reconfinent jusqu’au vendredi 14 janvier.


              Noël confiné. Les Pays-Bas seront placés dès dimanche en "confinement", pour la période des fêtes de Noël, afin de tenter de stopper la cinquième vague de Covid-19 et la forte progression du variant Omicron, a annoncé samedi 18 décembre le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.


              "Je suis ici ce soir d’humeur sombre. Pour le résumer en une phrase, les Pays-Bas vont retourner au confinement à partir de demain", a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.


              "C’est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l’avions craint. Nous devons intervenir maintenant par précaution", a poursuivi le Premier ministre.


              Tous les magasins non essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres doivent en conséquence fermer leurs portes de dimanche au 14 janvier, tandis que les écoles doivent garder portes closes au moins jusqu’au 9 janvier.


              Le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux est parallèlement réduit de quatre à deux, sauf pour le jour de Noël, le 25 décembre.


              Le chef de l’équipe néerlandaise de gestion de l’épidémie, Jaap van Dissel, a déclaré pendant la même conférence de presse qu’Omicron dépasserait le variant Delta pour devenir dominant aux Pays-Bas d’ici à la fin de l’année.


              https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/variant-omicron/pays-bas-face-au-variant-omicron-le-premier-ministre-ordonne-un-confinement-pendant-les-fetes-de-noel_4886125.html


              • 9 votes
                Pyrathome Pyrathome 19 décembre 2021 17:48

                « Le gouvernement britannique a révélé qu’une fois que vous avez reçu le double vaccin, vous ne pourrez plus jamais acquérir une immunité naturelle complète contre les variantes du Covid – ou tout autre virus. Alors regardons la « vraie » pandémie commencer maintenant ! Dans son » rapport de surveillance du vaccin COVID-19 » de la semaine 42, l’Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni admet à la page 23 que « les niveaux d’anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes qui contractent l’infection après deux doses de vaccination ». Elle poursuit en expliquant que cette baisse d’anticorps est pratiquement permanente. Qu’est-ce que cela signifie ?
                Nous savons que les vaccins n’empêchent pas l’infection ou la transmission du virus (en fait, le rapport montre ailleurs que les adultes vaccinés sont maintenant infectés à des taux beaucoup plus ÉLEVÉS que les non-vaccinés). Ce que disent les Britanniques, c’est qu’ils ont découvert que le vaccin interfère avec la capacité innée de l’organisme, après une infection, à produire des anticorps contre la protéine de pointe, mais aussi contre d’autres parties du virus. Plus précisément, les personnes vaccinées ne semblent pas produire d’anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l’enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réponse chez les personnes non vaccinées. À long terme, les personnes qui prennent le vaccin seront beaucoup plus vulnérables à toute mutation de la protéine de pointe qui pourrait survenir, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois. Les personnes non vaccinées, quant à elles, obtiendront une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après avoir été infectées naturellement, même une seule fois » (Mohamed Tahiri).

                https://francemediasnumerique.com/2021/12/18/le-gouvernement-britannique-admet-que-les-vaccins-ont-endommage-le-systeme-immunitaire-naturel-des-personnes-ayant-recu-un-double-vaccin/?amp=1


                • vote
                  beo111 beo111 19 décembre 2021 19:43

                  Il faut effectivement bien préparer les fêtes. Il me tarde d’y être.

                  Une petite question cependant concernant l’espérance de vie en 2020. Vous avez expliqué dans une autre vidéo que cet indice ne représentait pas grand chose, vu qu’il s’agit de la moyenne d’âge des décédés de l’année. Cependant, les covidistes insistent bien sur le fait que cette espérance de vie a diminué en 2020 dans de nombreux pays dont la France. Or si la légère surmortalité en 2020 venait surtout de l’effet moisson, l’espérance de vie n’aurait-elle pas du augmenter un petit peu ?

                  Ou est-ce là un effet d’une utilisation abusive du Rivotril ou autre mauvais (non-) traitement ?

                  Si vous avez déjà répondu en vidéo ou par écrit un petit lien suffira. Merci.


                  • 3 votes
                    Claudec 20 décembre 2021 04:41

                    Une seule certitude : Covid est le nom d’une illusion !




                        • vote
                          eau_du eau_du 20 décembre 2021 09:37

                          Un avocat remet en place tout un plateau "Le conseil constitutionnel ce n’est pas dieu" !

                          .
                          "Si vous avez peur de vivre enfermez vous dans une cabane mais laissez vivre les autres !"
                          .
                          On attend si peu d’avocats contester cette gestion criminelle de cette crise sanitaire, amplifié par des faux chiffres sur la bas du "test" RT-PCR de Christian Drosten !
                          .
                          Les avocats, qui sont toujours en retrait et inactif, vous réveillez !
                          .
                          Les juges, les magistrats arrêtez d’obéir à la mafia politique et faites votre boulot pour mettre ses criminels qui ont confisque la science et la médecine ainsi notre LIBERTÉ, et qui violent notre constitution et les lois, qui dirigent le pays pas décrets, sans passer par des parlementaires, d’arrière les barreaux !



                            • vote
                              eau_du eau_du 20 décembre 2021 09:50

                              Congrès National Citoyen Arrêter la trajectoire décadente : Général Antoine Martinez — 16 décembre 2021

                              .

                              "Il faut arrêter cette trajectoire décadente qui mène le président Macron" (Luc Laforets)


                              • vote
                                eau_du eau_du 20 décembre 2021 09:58
                                Sans surmortalité, les mesures sont-elles justifiées ?.
                                La réponse par les chiffres :
                                .
                                Voici un premier rapport :
                                Le rapport de l’I.R.SAN. l’Institut de Recherche pour la valorisation des données de SANté, datant du 25 Mars 2021, confirme l’analyse de DR Astrid Stuckelberger, citation du rapport : L’épidémie, qui a touché la France en 2020, montre une surmortalité nulle pour les moins de 65 ans, (soit 80 % de la population) et très faible pour les plus de 65 ans (+3,72 % d’excès pour cette classe d’âge).
                                Voici un rapport
                                .

                                Voici un deuxième rapport :

                                Au cours de l’année 2020, les patients Covid représentait : 5% de l’ensemble des patients pris en charge dans les services de réanimation, ET 2% de l’ensemble des patients tout champs hospitaliers confondus.
                                Voici le rapport la A.T.I.H. datent d’Octobre 2021 : https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/4144/aah_2020_a nalyse_covid.pdf

                                .
                                Vous n’avez toujours pas compris que le gouvernement nous baise ?
                                .
                                Jean-Dominique Michel, anthropologie de la santé : La corruption systémique des systèmes de santé dévoilée !


                                • 1 vote
                                  Zip_N 20 décembre 2021 15:41

                                  Il faut s’attaquer racine du virus et non pas seulement à soigner la cause.

                                  C’est comme pour chaque excès cela engrange des morts, excès de vitesse, excès de pollution, excès de bruit. Excès, excès. Excès de richesse, excès de pauvreté etc.

                                  C’est comme pour les virus dans les élevages de volailles, de porcs, ils n’existaient pas auparavant, ils existent seulement en élevage. Cela veut dire que c’est l’homme qui génère la maladie et aimante le virus involontairement. Je pourrais aussi citer la vache folle, lorsque les méthodes d’élevages dépassent l’entendement.

                                  La surpopulation, le manque d’hygiène, une qualité de vie médiocre. Une nourriture et un environnement synthétisé et de moins en moins saint participent à faire baisser nos défenses immunitaires, comme dans un étang, les virus prolifèrent. Il y a le facteur surface et renouvellement de l’eau comme dans un lac qui empêche les virus de se générer et se régénérer. Notre civilisation s’assèche et se rapproche de la vie en étang.


                                  • 1 vote
                                    BA 20 décembre 2021 15:49

                                    Un épidémiologiste et professeur de santé publique annonce un scénario catastrophe.


                                    Covid : paralysie du pays, restrictions dans l’urgence, le scénario catastrophe d’un épidémiologiste pour janvier.


                                    Alors que le gouvernement opte pour des fêtes de fin d’année sans restriction pour les Français, malgré un variant Omicron de plus en plus virulent, l’épidémiologiste Mahmoud Zureik alerte ce dimanche 19 décembre dans les colonnes du JDD sur un scenario peu réjouissant pour le mois de janvier. 


                                    Après des fêtes de fin d’année, conditionnées au seul respect des gestes barrière et à l’annulation des événements rassemblant du public le soir de la Saint-Sylvestre, va-t-on vers un mois de janvier terrible ?


                                    C’est ce que redoute Mahmoud Zureik, l’épidémiologiste et professeur de santé publique, qui répond aux questions du Journal du Dimanche.


                                    "Niveaux de contamination jamais atteints"


                                    Et le scientifique n’est pas vraiment optimiste concernant la suite des événements. Car la transmissibilité du variant Omicron, extrêmement élevée, laisse redouter "des niveaux de contamination jamais atteints", note Mahmoud Zureik. Pour lui, la conséquence d’un variant si rapidement transmissible, c’est que "le système de soins risque d’être sous tension extrême". 


                                    Un risque de paralysie du pays ?


                                    À la question de savoir si ce paramètre peut entraîner une "paralysie du pays en janvier", l’épidémiologiste ne ferme pas la porte. Pour lui, cela commencerait par le dilemme des soignants contaminés : s’isoler et risquer qu’ils ne soient plus assez nombreux pour prendre en charge les nombreux patients ou continuer à travailler et risquer de contaminer ces derniers ainsi que leurs collègues.


                                    Mais ce qui pourrait paralyser le pays, c’est "si les métiers en première ligne, comme les caissiers, ne peuvent pas être assurés", explique-t-il.


                                    Omicron risque d’aggraver la vague


                                    Le scientifique rappelle qu’on manque encore de données sur la dangerosité d’Omicron et appelle à recevoir une troisième dose. Pour Mahmoud Zureik, dans l’éventualité "très peu probable" selon lui, que "la sévérité d’Omicron soit deux à trois fois moindres par rapport à Delta", sa transmissibilité fait que le nombre de cas graves sera quand même beaucoup plus élevé qu’actuellement et pour lui "il faut tout faire pour ne pas être infectés tous au même moment".


                                    Et face à ce scénario, l’épidémiologiste juge les mesures annoncées par le gouvernement "très timides" et "pas de nature à pouvoir infléchir la courbe". S’il comprend la lassitude des Français, il rappelle néanmoins que "la vague est bien là et Omicron risque de l’aggraver dangereusement".


                                    Des restrictions annoncées dans l’urgence ?


                                    Alors, pour Mahmoud Zureik, il sera difficile d’y échapper : "Les restrictions qui n’ont pas été adoptées cette semaine, comme le couvre-feu pour le Nouvel-An ou le prolongement des vacances scolaires, risquent d’être annoncées prochainement dans l’urgence". Omicron n’a pas dit son dernier mot semble-t-il.


                                    https://www.midilibre.fr/2021/12/20/covid-paralysie-du-pays-restrictions-dans-lurgence-le-scenario-catastrophe-dun-epidemiologiste-pour-janvier-10002707.php


                                    • 1 vote
                                      herve_hum 20 décembre 2021 17:18

                                      @BA

                                      C’est quand même bizarre un virus dont on ne saurait presque rien, mais dont on saurait déjà le % de protection des deux précédentes injections, très faible et de l’efficacité de la 3eme très bonne !

                                      En tout état de causes, si la vague qui doit tout emporter touche prioritairement ou du moins tout autant les vaxxinés que les non vaccinés, la preuve sera faites de l’énorme escroquerie des vaxxins qui seront alors des vaxxin procovid !


                                    • vote
                                      fcpgismo 20 décembre 2021 20:18

                                      Dans un océan de bandits de crapules d’ordures inféodés aux puissances d’argent ces travaux de vulgarisation sont une merveille.


                                      • 1 vote
                                        alchimie 20 décembre 2021 23:44

                                        Article mensonger.

                                        Il y a eu surmortalité, c’est incontestable.

                                        Par ailleurs dire que "si il n’y a pas eu de surmortalité , c’est que les mesures prises n’ont pas de fondement scientifique " est stupide.

                                        Si il n’y a pas de surmortalité ça aurait plutôt tendance à prouver que les mesures ont été utiles.

                                        Bref, article écrit par un gamin incapable de tenir un raisonnement logique et qui veut juste désinformer.


                                        • 1 vote
                                          alchimie 20 décembre 2021 23:58

                                          En plus à la 9eme minute il y a une connerie ENORME !

                                          La madame qui se la joue prof de maths dit que "on n’a pas tenu compte de l’évolution de la population".

                                           smiley  smiley  smiley

                                          Ben si justement : à partir du moment où on raisonne en pourcentage on raisonne par rapport à la taille de la population.

                                          Allez poubelle.


                                          • vote
                                            Décoder l'éco Décoder l’éco 21 décembre 2021 09:45

                                            @alchimie
                                            ben non andouille !
                                            9% d’augmentation c’est entre le nombre de morts 2019 et le nombre de morts 2020 !
                                            Merci de me faire découvrir qu’on peut avoir un niveau de compréhension aussi abyssal.


                                          • 1 vote
                                            alchimie 21 décembre 2021 12:08

                                            @Décoder l’éco
                                            Et ce nombre de morts n’est pas lié à la taille de la population ? smiley  smiley  smiley
                                            Vous confondez pourcentage et valeur absolue, c’est abyssalement gênant.


                                          • vote
                                            alchimie 21 décembre 2021 12:30

                                            @alchimie
                                            Entre 2019 et 2020 la population française à varié de ... 0,13%, ça change tout, hein.

                                            Cette video prend un peu les gens pour des cons.
                                            C’est votre objectif non ?


                                          • vote
                                            Décoder l'éco Décoder l’éco 22 décembre 2021 16:07

                                            @alchimie
                                            Ben c’est précisément pour ça qu’il faut corriger !!!
                                            Je ne confond rien du tout. L’augmentation de 9% n’est pas celle du taux de mortalité, mais du nombre de décès !!!


                                          • vote
                                            Décoder l'éco Décoder l’éco 22 décembre 2021 16:10

                                            @alchimie
                                            Ben il faut faire le calcul pour le prendre en compte hein...
                                            Et après corriger de la pyramide des âges pour avoir le "taux de mortalité standardisé par âge" (aged standardised mortality rate).
                                            Une fois cela fait, vous découvrirez que 2020 est la 6e année la moins mortelle de l’histoire de France. Circulez y a rien à voir.
                                            Prendre les gens pour des cons c’est ce que fait le gouvernement depuis 2 ans. Vous venez prouver qu’il a raison.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Décoder l’éco

Décoder l'éco
Voir ses articles


Publicité





Palmarès