• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Tous vaccinés ? - Le Film

Tous vaccinés ? - Le Film

Le « vaccin » à ARN messager contre la Covid-19… Pour ou contre ? Doit-on forcer les Français à se vacciner ? Voici les questions que l’enquête Tous Vaccinés ? pose à des spécialistes dans leur domaine, donnant la parole de manière équitable aux « pour » et aux « contre », afin que chaque internaute puisse se forger un avis éclairé.

https://www.touscensures.fr/

 

Tags : Vaccins Covid-19




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    






          • vote
            Scalpa Scalpa 24 mars 13:12

            https://www.youtube.com/watch?v=ravwz4nPLFU

            The Blood Stays On The Blade




                  • vote
                    sls0 sls0 24 mars 14:02

                    20000 euros de cout pour le film hold up et environ 350000 euros de récupéré. Une sacré affaire ce genre de film qui surfe sur la peur et le questionnement.

                    Ici il est à charge et à décharge, c’est déjà plus une enquête. Par contre la voix off le parti pris est sensible.

                    Après le film hold up, il est compréhensible que les personnes à vision plus officielle n’aient pas envie de se mettre dans un galère, ils ne voient pas le résultat final et pas mal ces dernières années se sont faites piégées.

                    J’ai pas mal d’amis dans la soixantaine qui sont déjà vaccinés, pas de problèmes. Bien sûr que ce n’est pas en Europe ni dans un pays riche. C’est plus rapide dans un pays moins développé, avec le vaccin chinois il n’y a pas de temps d’attente.

                    Moins riche et moins con c’est mieux que riche et con pour la population.

                    Jamais eu de confinement à domicile et une prévalence 25 fois moindre qu’en France. Une population jeune est moins docile.

                    Il y a eu le couvre feu, les nuits sur la plage fini mais la journée pas de problèmes.

                    Pas la peine de traduire ce film en espagnol latino, le fond serait incompréhensible, des problèmes où il n’y a pas de problèmes localement.


                    • vote
                      mac1 24 mars 22:22

                      @sls0
                      Vous avez bien de la chance de vivre ailleurs !
                      J’envisage le départ à moyen terme. Ici j’étouffe et leur système social, soi-disant, je dis bien soi-disant le meilleur du monde, ils peuvent se le garder, pour ne pas être plus grossier...


                    • vote
                      sls0 sls0 24 mars 23:40

                      @mac1
                      J’ai eu de la chance de vivre la plus grande partie du covid dans un monde normal où malgré le masque on devinait plein de sourires. Pas de psychose, pas de confinement. C’est très agréable de ne pas vivre perpétuellement dans la connerie de nos dirigeants et d’une partie de la population.

                      Une envie de fraicheur et de ballades en forêt sans risquer d’être complètement trempé par la transpiration fait que je suis au pays des zombies pour un an depuis peu.
                      En temps normal pour revenir en cas d’urgence ça prenait 2 jours max, avec le covid ça a pris 6 mois. Tant que ça s’arrange pas au niveau voyage je reste en France ou du moins en Europe.

                      Ailleurs c’est pas mieux, c’est différent, il y a des différences qui plairont à certains et non à d’autres.
                      J’ai passé la moitié de ma vie hors de France c’est sympa.

                      Oui dans certains pays au niveau social c’est pas comme ici. Où j’étais c’était bruyant, 22 fois plus d’homicides, les routes les plus dangereuses le weekend c’était des gens bourrés au volant avec une sono qui fait trembler les vitres.
                      Un insouciance très sympa parfois catastrophique.
                      Mañana en espagnol ça veut dire demain, où j’étais ça voulait dire pas aujourd’hui.
                      Moi ça m’allais pour d’autres c’était l’enfer.

                      J’ai jamais trop aimé me vautrer sur une plage avec des cocotiers, au début j’avais de quoi m’occuper avec la protection civile, crue et tenue aux séismes je connaissais ça m’a bien occupé, j’ai même planté des arbres coté Haïti. Une fois que ça tourne tout seul et qu’on est moins utile, on voit la plage et les cocotiers arriver, ça me disais plus rien.
                      Il y a plein de pays où la jeunesse a encore envie de refaire le monde, c’est beau.

                      Non, ailleurs c’est pas mieux, c’est différent. Si on est une buse en France, il y a toujours une barrière de protection. La même buse à l’étranger se cassera la gueule rapidement et sans barrière de protection. La liberté et la sécurité ensemble c’est très rare.
                      Si t’es utile on t’accepte sinon comme gringo on t’accepte que comme porte-feuille sur pattes.
                      On a pas trop essayé de me taper, je payais des études, ma réponse était toute faite : si je te donne de l’argent c’est des jeunes qui vont plus à l’école.

                      J’ai de la chance, j’ai des amis dans pas mal de pays, pour l’intégration ça aide.


                    • 1 vote
                      BA 24 mars 15:55

                      Mercredi 24 mars 2021 :


                      En Ile-de-France, c’est la panique dans les hôpitaux.


                      Île-de-France : les réanimations saturées, de nombreuses déprogrammations dans les hôpitaux.


                      En Ile-de-France, le niveau d’occupation des services de réanimation a déjà dépassé celui de la deuxième vague. L’Agence régionale de santé demande donc aux hôpitaux de faire encore des efforts supplémentaires.


                      Pas moins de 1.348 malades sont actuellement en soins critiques, ce mardi 23 mars au soir. Et ils seront probablement plus de 1.500 d’ici la fin de la semaine, estime l’ARS.


                      « Les chiffres de ce mardi, qu’il s’agisse des entrées en réanimation ou en hospitalisation conventionnelle, sont particulièrement élevés. Nous n’avions pas connu un nombre d’entrées aussi haut en 24 heures depuis la première vague », a souligné Martin Hirsch, le président de l’AP-HP dans un message à ses équipes ce mercredi 24 mars.


                      En conséquence, il a été demandé ce mardi aux établissements de se préparer à augmenter le nombre de places disponibles en soins critiques, jusqu’à 2.200 lits. Et pour libérer de la place et des soignants, de nouvelles opérations de chirurgie vont devoir être annulées.


                      « Il faut se mettre en ordre de marche pour préparer une éventuelle très forte vague. On déprogramme des opérations pour redéployer du personnel et des structures afin d’armer des lits de réanimation », a expliqué ce mercredi sur CNEWS le Pr Jean-Louis Téboul, chef du service réanimation de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.


                      Ainsi, de 40 % de déprogrammations ordonnées depuis le 8 mars, ce niveau pourrait bientôt atteindre 80 %, selon le directeur général de l’ARS Aurélien Rousseau. C’est le « palier 4 » du plan de bataille de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France face au virus. Celui-ci avait été activé lors de la première vague, qui avait vu les hôpitaux de la région accueillir jusqu’à 2.668 personnes en soins critiques, au pic du 8 avril 2020. Mais à cette période, il n’y avait quasiment pas de patients hors Covid.


                      Lors de la deuxième vague, ce chiffre n’était monté « que » jusqu’à 1.138, le 12 novembre. Le « palier 3 » avait été enclenché, prévoyant jusqu’à 60 % de déprogrammations d’opérations. En sachant qu’en temps normal, la région parisienne dispose d’environ 1.100 lits de réanimation.


                      « Le nombre d’hospitalisations pour Covid augmente de plus en plus vite en Ile-de-France. Nous ne tiendrons pas longtemps à ce rythme ou pire si il continue de s’accélérer. Je ne vois pas d’autres options qu’un vrai confinement », s’est inquiété Rémi Salomon, président de la commission médicale de l’APHP.


                      De quoi interroger sur l’efficacité du confinement annoncé jeudi par Jean Castex. « Ces mesures restrictives de freinage sont au final relativement légères. Il y a un assez fort consensus dans la communauté scientifique sur le fait qu’elles ne seront pas suffisantes », a anticipé sur CNEWS le Pr Jean-Louis Téboul, chef du service réanimation de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.


                      Sans oublier que les déprogrammations d’opérations peuvent avoir des conséquences très lourdes sur la santé des malades. « A terme, cela entraîne un risque de sur-hospitalisation et de sur-mortalité. Mieux vaut retirer un polype en prévention que soigner un cancer », avait souligné à Cnews le docteur Etienne Fourquet, président du Syndicat des anesthésistes-réanimateurs.


                      Quant à l’autre solution envisagée, le transfert « massif » de patients vers le reste de la France, le nombre d’évacuations sanitaires ne semble pas suffisamment élevé pour donner de l’air aux hôpitaux de la région parisienne.


                      https://www.cnews.fr/videos/france/2021-03-24/ile-de-france-les-reanimations-saturees-de-nombreuses-deprogrammations-dans


                      • 4 votes
                        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 mars 23:06

                        @BA

                        Si la Covid ne vous attrape pas avant, vous finirez par mourir de peur !



                        • 4 votes
                          eau_du eau_du 24 mars 19:05

                          ERIC NAULLEAU COUPE IRRESPECTUEUSEMENT la parôle à la généticienne ALEXANDRA HENRION-CAUDE puis se permet de la censurer !

                          .

                          Il lui coupe la parôle du style "Et tiens, je ne partage pas votre opinion, je vous censure. Soit tu t’aligne sur la pense unique, soit tu dégage !"

                          .

                          C’est n’est pas un journaliste c’est un merdeu !
                          .

                          Alors là l’arrogance de MERDIAS bat son plein ... ce p...... d’animateur télé ne laisse mème pas développer les pensées de la généticienne ... pour qui se prend t-il ? A t-il étudie la médecine ?
                          .

                          Putain de merdias il me font vomir ! Vous êtes devenue des propagandistes qui font du copier coller de l’agence de la désinformation qui est devenue l’AFP !

                          .

                          Alors les informations comme celle-ci , vous, les MERDIAS, vous ne parlez même pas !
                          .



                            • 4 votes
                              ZardoZ ZardoZ 24 mars 20:18

                              Depuis la nuit des temps, c’est notre système immunitaire qui s’est débarrassé des virus de type rhume ou grippe, et rien d’autre. Donc tout ce qui entrave ou retarde notre exposition aux virus, retarde ou entrave l’immunité collective. Tous les médecins et scientifiques le savent, mais certains dont les professions touchent de près ou de loin à la fabrication des médicaments n’ont aucun intérêt à vous le rappeler. Ceux qui veulent vous en parler, sont désormais censurés dans tous les médias, traditionnels comme virtuels. Puis il y a les autres, qui sont collés à la politique ou aux autorités mondiales comme l’OMS, qui ne font que transmettre les ordres et qui ont depuis longtemps laissé la base de la science de côté.


                              • 3 votes
                                ZardoZ ZardoZ 25 mars 08:30

                                @pegase

                                Tout à fait d’accord, d’où l’importance de prendre des compléments alimentaires. Pour ma part c’est vitamine C & D, zinc, huile de poisson gras, artémisia, magnésium, et savoir aussi adapter ces compléments en fonction des circonstances et de nos envies alimentaires qui ne sont pas toujours compatibles avec une bonne hygiène de vie.


                              • vote
                                LUCA LUCA 25 mars 08:41

                                @pegase
                                Vous avez raison mais la mémoire biologique c’est comme le vélo ça revient vite, vous retrouvez très vite vos facultés naturelles en fortifiant votre immunité par une médication alternative, bien adaptée cela va sans dire, encore faut-il ne pas se mentir et accepter de changer d’habitudes.


                              • 4 votes
                                Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 mars 02:08

                                On prend d’abord un petit bain d’intelligence avec des positions nuancées, éventuellement contestables mais argumentées... et puis brusquement vers 14 minutes, surgit un Christophe Barbier égal à lui-même c’est-à-dire égal à zéro, et l’abîme s’ouvre nos pieds. On se retrouve aussitôt téléporté en plein centre de la capitale d’Idiocracy avec ce playmobil parlant qui nous explique que le vaccin, c’est vachement sympa parce que ça fait partie de notre histoire de France et puis aussi parce que la culture du risque, c’est super cool. Du coup, je me pose une question : pourrait-on fabriquer un vaccin contre la connerie à partir d’une protéine de Christophe Barbier ? Ou peut-être un remède homéopathique en plaçant cet idiot du village médiatique dans une grande piscine à vagues (faut beaucoup diluer et dynamiser) dont on imprégnerait ensuite de petits grains de sucre ? 


                                • 1 vote
                                  thierry3468 25 mars 15:03

                                  Dans son dernier bouquin "les tyrannies de l’épidémie",le sinistre Christophe Barbier admet que nos libertés ont été sacrifiées au nom de la lutte contre un virus et écrit :" l’angoisse a été organisée par l’administration et le pouvoir politique pour que les gens se tiennent à carreaux ;et que cela a marché".
                                  Source:Les tyrannies de l’épidémie de Christophe Barbier Editions Fayard

                                  .

                                  Ce soir,je sors mon gilet rouge.......Ami,entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaine ?

                                  J’ai la conviction que la mèche de l’explosion est allumée et qu’elle n’est plus si longue.Cela va swinguer ces prochaines semaines....


                                  • 1 vote
                                    BA 27 mars 10:16

                                    Emmanuel Macron a pris une décision catastrophique le 29 janvier 2021. Il a pris des mauvaises décisions depuis le début de l’épidémie.


                                    Emmanuel Macron, c’est "Monsieur 100 000 morts."


                                    Covid-19 : bientôt 100 000 morts en France, et l’indifférence s’installe.


                                    C’est une sorte de mystère. Depuis le début du mois de décembre 2020, l’épidémie de Covid-19, qui s’était un peu calmée, est repartie de plus belle, en particulier en région parisienne. En trois mois et demi, le nombre de nouveaux cas recensés sur sept jours y est passé de 100 à 560 pour 100 000 habitants. Au fil des semaines, tous les seuils d’alerte ont été franchis. L’Ile-de-France est devenue la région où le virus circule le plus activement. Les hôpitaux sont saturés. Les services de réanimation débordent. Les morts s’accumulent. Bientôt près de 100 000 morts dans l’ensemble du pays depuis l’apparition du virus, selon les chiffres officiels.


                                    Et pourtant, rien ne se passe, ou si peu. Le dos au mur, Jean Castex a fini par annoncer, jeudi 18 mars, de nouvelles mesures de freinage dans les 16 départements les plus touchés, dont toute l’Ile-de-France et les Hauts-de-France. Trois départements ont été ajoutés mercredi 24 mars. Mais à peine le premier ministre avait-il achevé sa déclaration au ton grave que les Français réalisaient à quel point le tour de vis était en réalité modeste.


                                    Cette fois-ci, pas de « confinement », mot récusé par le gouvernement. Pas de télétravail obligatoire, pas de fermeture des écoles ni des lycées, pas d’obligation de rester chez soi, pas d’attestation nécessaire pour sortir dans la plupart des cas, ni de limitation de durée. Le couvre-feu est au contraire retardé d’une heure.


                                    Au bout du compte, ce « confinement aéré » aboutit essentiellement à réduire les déplacements entre régions et à fermer des magasins supplémentaires. Relativement peu, en réalité, puisque les coiffeurs, les fleuristes, les chocolatiers, les libraires et les vendeurs de voitures ont été considérés comme de « première nécessité » et autorisés à rester ouverts. Résultat : le trafic automobile dans Paris, bon indicateur de l’activité, n’a reculé que d’environ 5 % par rapport à la période précédente. Freinage limité, donc.


                                    Le gouvernement revendique lui-même cette « approche pragmatique », qui entend lutter contre le Covid-19 tout en évitant de trop peser sur l’économie et le moral des Français. Plutôt que de vouloir éradiquer l’épidémie, comme le premier confinement y était pratiquement parvenu, et comme de nombreux scientifiques le réclamaient, l’exécutif accepte depuis des mois de laisser circuler le virus. Misant sur une future vaccination de masse, il refuse les mesures trop dures, ne suit pas les recommandations du conseil scientifique, et ne muscle – mollement – son dispositif qu’en dernier recours, lorsque l’épidémie commence à échapper à tout contrôle.


                                    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/03/25/covid-19-les-morts-s-accumulent-l-indifference-s-installe_6074385_3232.html


                                    • 1 vote
                                      Hijack ... Hijack ... 28 mars 17:58
                                      Résultats accablants de la politique vaccinale israélienne

                                      Extraits :

                                      25/03/21_ Hier, en Israël, un organe juridique indépendant qui se nomme Civilian Probe (CP)* a publié ses conclusions concernant l’impact catastrophique du vaccin Pfizer sur la nation.

                                      .

                                      Dans son rapport, qu’il a soumis au procureur général et au ministre de la Santé, le comité a énuméré une chaîne de défaillances juridiques et éthiques** critiques qui indiquent une possible tentative d’induire en erreur non seulement les Israéliens mais aussi le monde entier. Depuis le début du mois de janvier, je fais état d’une corrélation indéniable entre les vaccinations, les cas et les décès (voir mes articles ici, ici, ici, ici, ici, et ici : "Cobayes de tous les pays, unissons-nous !"). Le CP confirme mes soupçons mais son étude présente également des résultats médicaux alarmants concernant l’ampleur des effets secondaires mortels.

                                      .

                                      Dans le document, le CP pointe du doigt une tentative du gouvernement de dissimuler ses relations avec Pfizer. Le document indique que "l’accord Pfizer-Israël est étouffé par des segments caviardés, par conséquent, il n’est pas possible de l’analyser légalement et/ou de saisir pleinement ses implications en matière de santé publique... Cette dissimulation jette une lourde ombre sur quiconque a pris part aux négociations (Israël/Pfizer)...


                                      • 1 vote
                                        Hijack ... Hijack ... 28 mars 18:21

                                        Après avoir écouté tous les intervenants de la vidéo : on remercie les pro vaccin de s’être exprimé. En effet, il suffit de les écouter, les regarder pour se rendre qu’ils ont tout faux.

                                        Le top, c’est évidemment Ch. Barbier.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès