• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Défi GG : Didier Giraud « vous traitez tous les éleveurs de nazis ! (...)

Défi GG : Didier Giraud « vous traitez tous les éleveurs de nazis ! »

Pour cette 6e édition des défis des Grandes gueules, Didier Giraud, l'agriculteur des GG était face à Thomas Lepeltier, historien et philosophe, auteur de « La Révolution végétarienne ». Ce dernier compare le comportement des humains envers les animaux à celui des nazis.

 




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • 11 votes
    wendigo wendigo 7 décembre 2013 07:24

    C’est moi qui hallucine ou ce type n’a pas le courage d’assumé ce qu’il écrit dans son bouquin ?

    Monsieur Lepeltier, laissez moi vous dire une chose que chose enfin plutôt deux ;

    la première, "il ne faut jamais renier son cul pour un pet", c’est essentiel si on veux être ou passer pour un homme. (oui la thèse du genre je l’emmerde) et la deuxième désolé de la dire abruptement, mais "quand on a pas de couilles, on ne va pas au bordel ! ".
    Mais attention, c’est mon Papa qui disait ça hein, moi je suis comme vous, je ne fais que le répéter .....


    • 6 votes
      actias 7 décembre 2013 14:40

      1/ Il assume mais il est obligé, surtout en France, de rappeler d’ou vient la comparaison

      2/ la comparaison justifiée avec les camps d’extermination s’applique à l’élevage industriel. Je répète "élevage industriel".

      Donc dire : le monsieur a dit "tous les éleveurs sont des nazis" ou " tous les mangeurs de viande sont des nazis" c’est déformer ces propos. 


    • 4 votes
      QaviQeQuarQo davideduardo 7 décembre 2013 19:53

      la comparaison justifiée avec les camps d’extermination s’applique à l’élevage industriel. Je répète "élevage industriel".


      Oui, mais on voit bien ou il veut en venir.
      Si les l éleveurs industriels sont des nazis, alors les petits paysans sont des tueurs en série, les égorgements d animaux des pogroms artisanaux...


      Depuis quelques temps , on sent poindre des nouveaux hystériques totalitaires, du meme acabit que les féministes, les antiracistes et autre lobby gay : les antiviandes, les vegan.....
      Les memes méthodes inquisitrices, les points godwin, et toujours en étant les idiots utiles d une cause qui les dépasse :

      ici, l élevage animal trop coûteux en espace, en eau, en énergie, a interdire a la populace et a réserver a l élite.

    • 1 vote
      actias 8 décembre 2013 14:29

      Bien sur que la viande va être réservée à l’élite. C’est logique, à XX milliards d’humains, on va même pas pouvoir aller au MacDo tous les jours. 

      C’est surement triste et injuste, mais c’est mathématique.

      Pour le reste, comme je le disais, on peut en discuter calmement, mais l’élevage industriel est une des pires ignominies jamais produites par notre espèce. Indiscutablement. 
      Les formes d’élevage plus humaines .... ca peut se discuter.

    • 5 votes
      bergerlotois 7 décembre 2013 08:03

      "pour les animaux, tous les êtres humains sont des nazis"

      Du coup, mon pote, t’es aussi du lot !

      Le problème de la surenchère et de l’amalgame, c’est qu’on fini par dire d’énormes conneries. Je ne saurais trop conseiller à ce monsieur de venir voir mes brebis (qui jouent), et de comparer ça à la façon dont on traite l’humain sur cette planète.

      Je comprends très bien qu’on puisse avoir du mal à se nourrir de viande. Améliorer la vie des animaux est salutaire, mais il y a des limites à la justification de son mode de consommation aussi...


      • 2 votes
        TZ TZ 8 décembre 2013 19:43

        Je n’aime pas les injures, mais là on tombe dans la connerie pathologique.
        .
        Défendre la bouffe et l’élevage industriels et détruire tout ce qui a été construit avec nos impôts, c’est à la fois d’un autre âge et totalement contre-productif.
        .
        Je n’arrive vraiment pas à comprendre comment, dans nos médias, on préfère donner la parole à des hurluberlus de ce genre, qui gueulent plus fort que les autres, plutôt qu’aux paroles intelligentes et raisonnées d’un Hubert Reeves ou d’un Matthieu Ricard.
        .
        L’histoire oubliera vite les bonnets rouges et leur aveuglement egoïste.


      • vote
        bergerlotois 9 décembre 2013 08:04

        Vous vous méprenez sur moi mon cher, et vous me faites un procès pour le simple fait que je sois éleveur.


      • 8 votes
        wendigo wendigo 7 décembre 2013 08:58

        Ouais et les herbivores oublient aussi que les plantes sont aussi des être vivants .... les cultivateurs de poireaux sont donc aussi des nazi ...
        Hééé oui, notre monde est un immense "camp de consommation" !


        • 1 vote
          TZ TZ 8 décembre 2013 19:45

          Les "herbivores" comme vous les appelez mangent beaucoup moins d’herbe, de foin et autres végétaux que les animaux dont il est question ici.
          .
          D’autre part, ils n’ont pas de système nerveux central, et ne ressentent pas la douleur comme un animal le fait.
          .
          Mais bon, j’imagine que les arguments scientifiques n’ont aucun impact sur les gens qui n’écoutent que ce qui leur convient.


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 décembre 2013 23:50

          Le "cri de la carotte", je sens qu’on va y avoir droit encore une fois. smiley


        • 5 votes
          actias 7 décembre 2013 14:36

          "cependant encore, l’élevage intensif est une saloperie c’est clair"


          et bah voilà, c’est tout. On est d’accord. Pour le reste vous divaguez un peu, parfois, mais sur le fond du problème on est d’accord.
          Faites gaffe vous allez finir végétarien smiley



        • 2 votes
          actias 7 décembre 2013 15:56

          S’il vous plait, envoyez moi un certificat de moraliste de gauche, je le ressortirai 10 fois par jours aux gauchistes qui me traite de Nazi dès qu’il entendent un argument ou une explication logique.


          Estaban ET Méric étaient militant de la cause animale ... le végétarisme n’a jamais été un certificat de sainteté.

          Mais à la rigueur je m’en fous, on peut avoir un agréable débat sur le sujet, le prémisse étant la condamnation absolue et sans conditions de l’élevage industriel.



        • 1 vote
          LadyFel 7 décembre 2013 16:00

          Non Hitler n’était pas végétarien... ça c’est une rumeur. 


        • 1 vote
          TZ TZ 8 décembre 2013 19:54

          Grande nouvelle : Hitler était un homme !
          .
          Attention, donc, tous les hommes sont des nazis.
          .
          Voilà où peut nous mener votre "raisonnement", jobel goseph...


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 décembre 2013 23:53

          "Rappelons qu’Adolph Hitler était végétarien"


          Non, c’est une intox mille fois démontée. Hitler n’était pas végétarien, ni extraterrestre et il ne vit pas sur une île avec Elvis Presley et Bruce Lee. 

        • 5 votes
          gerfaut 7 décembre 2013 09:58

          Il serait logique que si on veut manger de la viande, on chasse et on tue soi même. On sait alors de quoi on parle.


          Mais on délaisse cela à autrui, parce que c’ est désagréable de tuer, il est alors malhonnête de le traiter de nazi. Après, il y a tuer et tuer. Et il y a élevage et élevage.

          Je n’ aimais pas la chasse à cour, jusqu’ à ce que je rencontre quelqu’ un qui faisait ça dans les rêgles de l’ art. Ne vaut-il pas mieux tuer un cerf ainsi, après une chasse ou il a sa chance, plutôt que de faire un élevage de cerfs dans des conditions que le consommateur ne connait pas ?

          Avez-vous discuté avec celui qui tue à l’ abattoir ? Connaissez-vous son point de vue ? Moi, j’ ai été pris en stop par celui qui donnait le coup de couteau fatal aux cochons qui venaient à lui . Il a voulu même stopper sa voiture pour me montrer sa collection de couteaux....Il voulait qu’ on le comprenne...

          Ne jugez pas ce que vous ne connaissez pas, sinon, vous paierez plus cher cette ignorance.



          • 3 votes
            Piloun Piloun 7 décembre 2013 15:13

            J’aime aussi la chasse quand elle pratiquée dans respect de la tradition et de l’animal. C’est une belle passion. Moi ce qui me choque le plus ce n’est pas l’abattage, il faut que ce soit fait de toute façon, mais les conditions d’élevage qui sont lamentables, pathétiques, barbares, infâmes, etc je ne trouve pas d’adjectif assez fort.
            Pour moi tout animal, même ceux destiné à être mangé, devrait avoir le droit de sentir le soleil, le vent, la pluie, ruminer, courir, recevoir de l’amour, etc Je pense que les animaux, comme nous, ont des sentiments, ils ressentent la peur, la tristesse, l’amour.
            Dans mon jeune temps il n’était pas rare de voir les vaches, bœufs, moutons, chevaux etc dans les près, aujourd’hui c’est devenu bien plus rare.
            Les poules sont élevées dans des cages qui ne dépassent pas la taille d’une feuille A4, les animaux deviennent fous. Sans parler de toutes les saloperies venant de big pharma qu’on leur injecte ou fait avaler.
            Perso je ne pourrait jamais travailler dans ce genre d’usine, c’est vraiment un travail de merde, c’est pire que de faire la pute à mon sens. Mais bon chacun son avis.


          • 2 votes
            LadyFel 7 décembre 2013 16:07

            En 2005, j’ai vu dans le Puy de Dôme , une vache et son petit... elle avait accouché seule dans un pré...j’ai d’abord pensé que le veau était mort.. elle s’est reposée et puis elle a commencé à lécher son petit , à le réchauffer (il faisait 2°C) et il s’est relevé... C’est un moment inoubliable. 


          • 2 votes
            gerfaut 7 décembre 2013 16:54

            Je ne suis pas du tout chasseur, je tente de comprendre les gens.


          • vote
            QaviQeQuarQo davideduardo 7 décembre 2013 19:57

            En 2005, j’ai vu dans le Puy de Dôme , une vache et son petit... elle avait accouché seule dans un pré...j’ai d’abord pensé que le veau était mort.. elle s’est reposée et puis elle a commencé à lécher son petit , à le réchauffer (il faisait 2°C) et il s’est relevé... C’est un moment inoubliable. 



            et apres, vous l avez mangé ?



          • 1 vote
            LadyFel 8 décembre 2013 00:37

            Non, je ne mange pas de veau. 


          • vote
            Piloun Piloun 8 décembre 2013 14:03

            et apres, vous l avez mangé ?

            Mille fois oui, perso je ne cracherai jamais sur une bonne blanquette.
            Je préfère largement un veau qui a été élevé sous sa mère et tué après son sevrage à un veau séparé à sa naissance, élevé en case avec du lait en poudre , et dont la mère meuglera désespérément pendant quelques jours pour appeler son petit.


          • 2 votes
            wendigo wendigo 7 décembre 2013 10:40

             On peut aussi enfoncer le clou en parlant d’agriculture, parce que là niveau nazisme on est pas en reste, entre le nombre d’héctars de forêt abattue pour faire un pot de nutela, une petite salade de soja etc etc , et le nombre d’espèces , là on ne parle même plus d’animaux, mais D’ESPECES que cela décime. En suite pour une petite salade c’est encore le génocide, grâce aux pesticides et engres , demandez aux abeilles ce quelles en pensent.

            En faite c’est toute la chaine de la vie qui est nazi et même le dernier des rêveur ne se nourrit pas de l’air du temps. Mais les plus nazi restent toujours les vers qui eux ont toujours le dernier mot !

            Alors SVP demandez donc aux cons d’enfin fermer leur clap merde, c’est drôle au début, mais à la longue ça devient vite pénible, il est grand temps d’enfin accepter le sens de la vie, de minimiser notre impacte c’est une évidence, mais de bien comprendre que la vie, la nature, l’univers sont des choses cruelles, violentes et prédatrices.
            Alors messieurs les cons, fermez là , car juste débiter vos connerie est un génocides pour les neurones des autres !


            • 2 votes
              Pyrathome Pyrathome 7 décembre 2013 14:55

              Alors messieurs les cons, fermez là , car juste débiter vos connerie est un génocides pour les neurones des autres !
              .
              Oui c’est vrai, dire la vérité aujourd’hui, c’est un acte de "bravitude"...
              .
              https://www.youtube.com/results?search_query=massacre+chiens+et+chats+en+asie&sm=3
              .
              Regarder la vérité en face est aussi un acte de courage, sauf lorsqu’on est un lâche....


            • 1 vote
              Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 décembre 2013 02:28

              " On peut aussi enfoncer le clou en parlant d’agriculture, parce que là niveau nazisme on est pas en reste, entre le nombre d’héctars de forêt abattue pour faire un pot de nutela, une petite salade de soja etc etc , et le nombre d’espèces , là on ne parle même plus d’animaux, mais D’ESPECES que cela décime."


              Wendigo, les forêts sont dévastées pour faire de la viande et non pour faire des salades de soja. en effet, il faut 7 à 12 fois plus d’espaces, d’eau et d’énergie pour faire 1 kg de protéines carnée que pour faire 1 kg de protéines végétales. D’ailleurs je ne sais pas ce que vous appelez "salade de soja", mais le soja (jaune) est surtout cultivé pour la nourriture des bovins. Le "soja vert" mangé en salade n’est pas du soja, mais du haricot mungo. 

              Il faut s’informer avant de crier.


            • 1 vote
              toofik 7 décembre 2013 10:40

              drôle de comparaison, habituellement on s’offusque que l’être humain traite ses semblables comme des animaux, si on commence à s’offusquer que l’être humain traite les animaux comme ses semblables (à une certaine époque) ou va t-on ?


              • 5 votes
                actias 7 décembre 2013 14:33

                Ca ne vous est pas passer par l’esprit que les deux sont peut être liés ?



              • 1 vote
                Marc Marc 7 décembre 2013 13:19

                Oui finissons-en avec les carnivores, atomisons les océans remplis de requins mangeurs d’homo-sapiens, de ces gros bouffeurs de krill qui pourrissent les courses des skippers bretons et ces putains de dauphins exterminateurs de bancs de sardines. Liquidons les lions, tigres, léopards, loups, ours,... au lance flamme. Ne mangeons plus de viande, allons expliquez ça aux inuits qui ont des champs de blé et de maïs à perte de vue sur leur banquise, aux nomades du désert qui récoltent fraises et tomates sur les dunes du Sahara.
                .
                Je l’ai déjà dit sur un de mes commentaires, après les "dégénérés" de la cloque que l’on veut voir disparaître mais qui peuvent maintenant en acheter par chariots entiers à l’étranger, les buveurs "irresponsables" de breuvages fermentés et distillés provoquant la déchéance humaine, c’est au tour maintenant des viandares d’y passer, c’est sales nazi (là il fallait oser, mais on est plus à ça près venant le intelligentzia médiatique).   


                • 6 votes
                  actias 7 décembre 2013 14:31

                  Ca a rien n’a voir, vous vous rentrez ce que vous voulez par n’importe lequel de vos orifices corporelles.


                  Il est juste dit que l’élevage industriel est tout à fait comparable aux camps d’extermination. 



                • vote
                  Marc Marc 7 décembre 2013 15:13

                  Moi ce que je critique c’est le fait que depuis bientôt deux ans, on nous bassine régulièrement et de plus en plus sur le fait que de manger de la viande, qu’elle soit issue d’élevage intensifs ou non c’est pas biiiiiennn. Loin de moi de valider le bienfait de l’élevage intensif.
                  .
                  La pauvre vache et ses rôts ou pets qui percent la couche d’ozone et réchauffe la terre de 3 degrés au détour des pages d’un rapport du GIEC, que l’homme n’est pas omnivore (d’où mon allusion aux inuits)...
                  .
                  Ce qui est dit dans cette vidéo, n’est qu’un message supplémentaire à l’idéologie actuelle. Et c’est déjà annoncé en 2050 on sera tous végétariens (cf journal france2, je ne le regarde plus et le seule fois que je me suis mis devant c’est pour tomber dessus), de gré ou de force ? je vais le demander à Attali. Il y a déjà des journées sans viande n’y poisson dans des cafétérias d’entreprises, qui a demandé ça, des nutritionnistes, des lobbys, des familles ?
                  .
                  Alors oui j’ai utilisé l’exagération, mais cela me gonfle tout simplement.


                • 2 votes
                  Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 décembre 2013 01:42

                  "Il y a déjà des journées sans viande n’y poisson dans des cafétérias d’entreprises, qui a demandé ça, des nutritionnistes, des lobbys, des familles ?"


                  Qui a demandé qu’il y ait partout de la viande depuis des dizaines d’années dans les cantines scolaires, à tous les menus des restaurants, dans les prisons, dans les hôpitaux, à tous les repas ? Des nutritionnistes, des lobbys, des familles ?

                • 6 votes
                  actias 7 décembre 2013 14:26

                  Bien sur que l’élevage industriel est tout à fait comparable à la "Shoah". A part l’espèce des victimes, tout est similaire, des installations aux dynamiques psychologiques.


                  Suffit d’étudier le sujet 2 minutes (ou juste taper "factory farming" dans google image) plutôt que d’invoquer son grand père résistant.

                  Enfin, c’est pas du tout un débat nouveau : http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_des_animaux_et_Shoah

                  • 7 votes
                    Pyrathome Pyrathome 7 décembre 2013 14:39

                    Ce dernier compare le comportement des humains envers les animaux à celui des nazis.
                    .
                    Ce n’est pourtant que la stricte VÉRITÉ...
                    .

                    "Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour." 
                    Pythagore (570-480 av. JC)

                    "La cruauté envers les animaux est la violation d’un devoir de l’homme envers lui-même."
                    Emmanuel Kant (1724-1804)

                    "Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille." 
                    Léon Tolstoï (1828-1910)

                    "Les gens répètent souvent que depuis toujours les hommes ont mangé des animaux, comme justification pour continuer cette pratique. En suivant cette logique, nous ne devons pas essayer d’empêcher les individus de tuer d’autres personnes, puisque cela aussi se fait depuis la nuit des temps." 
                    Isaac Bashevis Singer (1904-1991)

                    "Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux." 
                    Theodor Adorno (1903-1969)

                    "Un jour nos petits-enfants nous demanderont : où étiez-vous pendant l’Holocauste des animaux ? Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ? Nous ne serons pas capables de donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas." 
                    Dr. Helmut Kaplan

                    "L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau." 
                    Marguerite Yourcenar (1903-1987)

                    "Tant qu’il n’étendra pas le cercle de sa compassion à tous les êtres vivants, l’homme ne trouvera pas de paix."
                    Dr Albert Schweitzer (1875-1965)

                    "La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux." 
                    Gandhi (1869-1948)

                    "Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine et augmenter autant les chances de survie des espèces sur la Terre que l’évolution vers un régime végétarien." 
                    Albert Einstein (1879-1955)
                    .
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_des_animaux_et_Shoah
                    .
                    Et je vous épargne les vidéos ou photos des horreurs commises, des camps de la mort des élevages intensifs de toutes espèces, en passant de la volaille jusqu’aux chiens et chats en Asie, des bovins aux us, des porcs en Bretagne, des chevaux en Roumanie, ....etc..etc..etc..etc..etc..etc..etc..etc
                    .


                    • 6 votes
                      Bleuet Bleuet 7 décembre 2013 16:05

                       Merci pour ces citations qui reflètent bien plus de sagesse que tous les commentaires postés sur ce sujet.
                       Il n’est pas question de faire du prosélytisme pour devenir végétarien. Je le suis devenu par culpabilité et par prise de conscience de mon hypocrisie et de ma lâcheté. Viandard à une époque, je participais activement à un système nauséabond (produits de l’élevage intensif) et laissait les autres faire le sale boulot (la mise à mort et autre dépeçage). Donc, le prochain animal que je mangerai sera celui que j’aurai tué de mes "propres mains".
                       L’argument extrémiste de tuer des végétaux est relativement correct d’un certain point de vue, mais j’avoue éprouver moins d’empathie et je reste en adéquation avec mes pensées en étant responsable de mes actes.
                       La nature est "cruelle" et l’humain étant omnivore, il est normal que celui-ci se nourrisse d’autres organismes. Ce que je condamne, c’est que les animaux qui nous permettent de vivre et envers lesquels nous devrions éprouver de la gratitude, sont véritablement maltraités du début à la fin de leurs existences. Que le profit absout toute moralité, humanité ou empathie dont nous devrions faire preuve.
                       C’est un vrai problème dans cette société où nous avons tous notre part de responsabilité. Je précise que je parle de l’élevage intensif (mais ça va sans dire).


                    • 5 votes
                      Bleuet Bleuet 7 décembre 2013 16:23

                      PS : J’apprécie particulièrement celle de Gandhi.


                    • 2 votes
                      Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 décembre 2013 23:55

                      Merci Pyrathome. 


                    • 3 votes
                      cassia cassia 7 décembre 2013 20:28

                      Le problème, ce ne sont pas les mangeurs de viandes mais les mangeurs de mauvaise viande d’origine industrielle !
                      Les petit éleveurs locaux sont infiniment respectables...
                      Les exploitants de fermes industrielles mondialisées, bcp moins...


                      Les végétariens font erreur !
                      La viande, les fruits et les légumes font partie des aliments indispensables !
                      Le reste on peux s’en passer.

                      • 3 votes
                        TZ TZ 8 décembre 2013 21:20

                        Ce n’est absolument pas indispensable : il y a d’ailleurs des nations dont une grande partie de la population est végétarienne, sans que cela ne pose de problèmes de santé, bien au contraire : Inde du Sud, une partie du Japon avant le XXème siècle, une partie de la Corée, etc.
                        .
                        Toutes les études récentes démontrent que la viande est un plus si l’on en consomme peu, mais dangereuse dans les proportions actuelles (2 fois par jour, tous les jours). Nous avons d’ailleurs doublé notre consommation de viande en 40 ans et récoltons tout un tas de maladie que nos grands-parents ou même parents ne connaissaient pas (cancer du côlon, goutte.
                        .
                        Sinon, tenez : les omnivores sont plus carencés que les végétariens : http://www.alternativesante.fr/les-vegetariens-moins-carences-que-les-omnivores/


                      • 3 votes
                        Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 décembre 2013 00:34

                        Si la viande était indispensable, comment pourrait-il y avoir des personnes végétariennes depuis plusieurs générations ?? Ce n’est absolument pas indispensable, les gens n’en mangent que par habitude et à cause de la publicité, sans même y avoir jamais réfléchi. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

PhilippeC


Voir ses articles







Palmarès