• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Scènes de pillages à Lyon !

Scènes de pillages à Lyon !

Les incidents se poursuivent à Lyon, pour la cinquième journée consécutive, malgré la visite hier de Brice Hortefeux. Ici, deux vidéos assez surréalistes, où l’on voit des bandes de "jeunes" piller un bureau de tabac, puis différentes boutiques, dans une euphorie inquiétante. L’euphorie insouciante des barbares.
 
La terreur règne aussi à Saint-Denis (93), où une vingtaine de commerces ont été pillés. "Une étudiante en kinésithérapie, âgée de 20 ans, a déposé plainte mardi après avoir été prise à partie lundi matin par une cinquantaine de casseurs, au volant de sa voiture, rue de la Liberté à Saint-Denis, rapporte Le Parisien. Munis de barres de fer, ceux-ci s’en sont pris à la voiture, blessant au passage la jeune femme à la main. Souffrant d’une fracture au doigt, la jeune femme a dû être opérée mardi et est immobilisée un mois."
A Chelles, en Seine-et-Marne, une jeune lycéenne de 16 ans a perdu un oeil. Un casseur lui a jeté une pierre au visage, alors qu’il visait un policier.
 
Qui sont donc ces casseurs, qui n’hésitent pas à attaquer les passants ? Le journal Le Progrès propose cette description, pour la ville de Lyon : "Dans la majorité des cas jusqu’à hier soir (où la population était beaucoup plus hétérogène), il s’agissait de jeunes issus de l’immigration maghrébine, âgés entre 14 et 18 ans. Pour ceux qui ont fait l’objet d’une interpellation, certains sont déjà connus des services de police, d’autres pas du tout. (...) Ces agitateurs ne sont d’ailleurs pas que de sexe masculin : tous les observateurs ont été frappés par la présence importante, dans la rue, de jeunes filles du même âge, elles aussi souvent scolarisées en lycées professionnels. (...) Quant aux « motivations », elles sont éparses. Si la plupart aiment jouer à se faire peur et sont là pour en découdre avec la police, d’autres (comme rue Victor-Hugo) avaient l’intention de se remplir les poches en dévalisant les magasins. La réforme des retraites est évoquée - mais n’est-ce pas un discours ? (...)"
 
***
 
Le magazine Lyon Capitale propose des témoignages pour tenter de comprendre. Si certains lycéens condamnent les violences, d’autres les soutiennent, comme cet élève du lycée général Marcel Sembat à Venissieux, qui déclare : Toute la casse de ce matin est légitime. C’est pour revendiquer une autre réforme. Ils ne comprennent pas avec des mots, il faut des actes” . Mohamed, du lycée Georges Lamarque à Rillieux lance : casser et manifester sont importants. Dans les manifestations normales, on n’est pas assez écoutés. On ne nous prend pas au sérieux. Parfois, il faut casser même si ce n’est pas tout le temps le cas. C’est malheureux mais c’est avec des actions comme celle là qu’on se fera entendre. Nous, on a des revendications : supprimer le bouclier fiscal d’une part et ne pas changer l’âge de départ à la retraite. Sarkozy, il ne nous connaît pas, il ne s’intéresse pas à nous, il touche 15 000 euros par mois alors que nos parents galèrent toute leur vie !”
 
Certains revendiquent leur rôle de casseurs, comme Souleymane, 15 ans, du lycée professionnel Flessel à Lyon : On a la haine de la police. A Rillieux, ils nous provoquent sans cesse et nous collent en garde à vue. Bien sûr, on est contre la réforme des retraites mais on en profite aussi. Pour sécher les cours mais pas seulement. Il faut qu’ils comprennent que les jeunes ont leur mot à dire. Et manifester ne sert à rien. Il faut passer à autre chose. Si on continue à casser, ils en auront marre et nous écouteront”.
 
Les professeurs interrogés justifient plus ou moins les violences. Denis, prof à Vaulx-en-Velin : “Il y a quelques centaines de jeunes sur les deux à trois milles lycéens qui ont la haine. Ce sont des gamins des quartiers. Ceux que l’on voit aujourd’hui, ce sont des scènes d’émeute qui rappellent les banlieues. Des gamins humiliés depuis des années qui se révoltent. C’est la misère qui arrive en centre-ville”. Stéphane, prof à Saint-Priest : “Pour la majorité d’entre eux, ce sont des élèves qui végètent dans des lycées professionnels parce qu’ils subissent une orientation. Aujourd’hui, on voit le grand défouloir contre la société”.
 
Enfin, relevons le témoignage d’Albert Doutre, directeur départemental de la sécurité publique : “ce sont des phénomènes de guérilla urbaine avec ses casses de vitrines et ses pillages en coupe réglée par des groupes de 15 à 20 jeunes. La moitié des personnes interpellées sont des mineurs."
 

Tags : Violence urbaine Manifestation




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 14 votes
    chria 21 octobre 2010 16:59

    Suffit de voir leurs tronches dans la première video pour constater que c’est pas que la misère qui les pousse à piquer le figaro ou des clopes.


    • vote
      thaumaetopea 22 octobre 2010 05:03

      J’ai très bien reconnu le petit Michu sur la video....


    • 19 votes
      manon des bourses 21 octobre 2010 18:20

      oui rien a voir avec la misere materielle quand on voit leurs freingues, ipad et sac a dos de cours , c est une question d education , la france eleve de la racaille en batterie


      • 15 votes
        Robin des villes Robin des villes 21 octobre 2010 18:31

        Suffit de voir les commentaires sur la page youtube de la première vidéo pour constater que la haine est bien dans les deux "camps". Je parle de camps car je trouve que tout cela pue la guerre civile.
        ...
        Quelques citations :
        "Fucking niggers ?", "Retournez dans vos arbres.", "sous-êtres", "toujours ? les mêmes : les arabes"


        • 4 votes
          chria 21 octobre 2010 19:20

          Guerre civile pas sûr, des lâches des deux côtés à la grande gueule


        • vote
          chria 1er février 2011 21:07

          pas vraiment


        • 11 votes
          hein 21 octobre 2010 20:31

          Bravo équipe de modérateurs, tout ce que vous retenez de ces jours de mobilisations où une majorité de manifestants (qui sont qui d’ailleurs ? Le peuple, VOUS..) perd sa journée de paye et se les péle dans le froid pour acquérir des avantages DONT VOUS PROFITEREZ AUSSI si l’action menée est concluante, tout ce que vous retenez donc ce sont les casseurs, qui sont par définition une minorité (sinon on parlerai de révolte).

          Ne crachez pas dans la soupe, surtout quand on la réchauffe pour vous.

          j’ai une question : qui s’occupe des mettre les posts en une ? Une poignée de super-intellectuels omniscients qui savent ce qui va plaire au "public", qui va buzzer ?


          • 6 votes
            manon des bourses 21 octobre 2010 21:09

            tout au plus 1 millions d antisarkozystes/cgtistes/fonctionnaires sur 40 millions d actifs et vous ca le peuple ?


          • 10 votes
            hein 21 octobre 2010 22:09

            Chère Manon des Bourses, qui doivent être à peu près aussi plates que votre intelligence, je vous propose de travailler quelques années de plus, exclusivement à mon compte puisque cette réformette ne vous dérange pas.
            AH ! mais enfin peut-être ! que vos bourses sont gonflées à bloc, tout comme votre sens de la démesure, dans ce cas je vous prierai de renflouer mes caisses vu que c’est un peu de votre faute si la réforme passe :)


          • 4 votes
            manon des bourses 21 octobre 2010 22:40

            vous avez un probleme sexuel cher hein


          • 5 votes
            manon des bourses 21 octobre 2010 22:42

            cette reformette m enchante pas mais je n ai pas plus idée que vous ce que sera le monde dans 30/40 ans , et pis comme disait quelqu un "ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays "


          • 10 votes
            hein 21 octobre 2010 23:05

            Et comme disait quelqu’un " Essayez d’enlever leur chaînes à ces esclaves et ils se batteront bec et ongles pour les garder". Le syndrome du larbin ?

            Et comme disait Mélenchon, si on rétablissait cette fameuse taxe financière que Copé a abrogé il n’y aurait plus de problème de retraite...


          • 2 votes
            manon des bourses 22 octobre 2010 00:57

            et cette jeunesse c est le syndrome de stockholm , elle soutient et defilent avec ceux qui les volent ! alors qu ils devraient defiler pour protester contre cette generation d egoistes qui leur font payer la note


          • 3 votes
            manon des bourses 22 octobre 2010 00:59

            une taxe financière donc fluctuante selon les années et les crises potentielles ..c est pas erieux pour perenniser un systeme de pensions , les gens n y auraient pas confiance et se tourneraient encore plus vers la capitalisation (assurance vie)


          • 7 votes
            zvalief 21 octobre 2010 21:11

            les images de france2 sont éloquentes, on voit clairement des casseurs bien dissimulés derrières grandes capuches et écharpes libres de tout mouvements et les crs intervenir à la lacrymo et au jet d’eau sur un rassemblement de jeunes pacifiques visages découverts.
            on découvre là l’ampleur du cynisme de la stratégie de cette bande de branquignoles maffieux qui nous gouvernent.


            • 2 votes
              plume31 22 octobre 2010 13:36

              c’est normal , les CRS et les policiers ont pour ordre de ne pas envenimé les choses avec nos gentils petit jeunes de quartier

              ils font leur boulot , ils obéissent et ils préfèrent tapé sur les jeune qui manifeste "tranquillement" , c’est plus facile et ils auront moins de rapport à tapé


            • 7 votes
              BEBE 21 octobre 2010 21:40

              le GVT est plus apte à libérer les dépots de fuel que d’éradiquer l’insécurité ???
              Si SARKOSY est incapable d’établir l’ordre républicain en banlieue aprés autant d’années...c’est sans doute que quelque part cela l’arrange ou qu’il est réellement
              incompétent. Dans les deux cas...


              • 1 vote
                thaumaetopea 22 octobre 2010 04:58

                Je tiens a rappeler que le GVT est un TGV avec la locomotive à l’arrière.
                Antoine Michu, sympatisant cheminot.


              • 3 votes
                Martin D Martin D 22 octobre 2010 09:29

                mais pourquoi parle-t-on que des casseurs enfin ?
                pourquoi on ne parle pas des principaux acteurs, les manifestants classiques ?
                ça rapporte pas ou quoi ?


                • 1 vote
                  soulmanfred 22 octobre 2010 13:04

                  thaumaetopea

                  lourd tu es ...


                  • 2 votes
                    herve06 22 octobre 2010 14:28

                    @ l’auteur :

                    plutôt que de faire dans le registre "mainstream média", va plutôt lire les témoignages de gens qui se trouvaient au centre ville de Lyon hier jeudi 21/10/10 :

                    http://rebellyon.info/Temoignages-sur-la-prison.html

                    Ca contrebalance aisément "ton" article et "tes" vidéos... : images et témoignages de ce site, certes engagé, valent mieux que tes salades même pas f’raîches... Et à lire ce que racontent des mamies ou papys présents place Bellecour ou alentour hier toute la journée, tu reconnaîtras peut-être que les faits se déroulant à Lyon ne sont pas exactement ceux sur lesquels tu voudrais ici focaliser notre attention... Quand un dispositif policier est tel qu’il l’était hier à Lyon, c’est qu’il y a une stratégie à l’oeuvre : son odeur est puante !!


                    • vote
                      Erick Bernard Ericko75 23 octobre 2010 13:37

                      oui mais pourquoi ! C’est plutôt ca la question qu’il faut se poser.


                      • 4 votes
                        Erick Bernard Ericko75 23 octobre 2010 13:59

                        Ce n’est pas des déballages de haines sur les forums qui feront évoluer ou avancer les choses, bien au contraire !!! La haine n’engendrera qu’encore plus de haine de violence et d’incompréhension.
                        Ce qui ne veut pas dire que j’excuse ces petites racailles de m.... .
                        Mais... balancer des ignominies a tord et a travers sur le Web, ca ne sert qu’a encore plus pourrir la situation. Tout le monde sera perdant a ce petit jeu de trou de chiottes.
                        C’est des idées, des solutions, des conseils, du concret qu’il faut et pas un déballage "bien gros beauf" de racisme primaire qui ne fait avancer aucun débat. la haine et la violence n’engendreront que encore plus de haine et de violence.
                        C’est notre système de société hypocrite et corrompue qu’il faut remettre en cause. On a tout faux et on se dirige vers un méga clash. Les banlieues grises et pourraves ou l’on stock du pauvre à la pelle, le chômage croissant depuis 30ans, des valeurs infectent et débiles que notre société a imposé a nos mômes comme, le pouvoir, l’argent a tout prix.
                        Au lieu de uniquement les préparer à devenir des futurs consommateurs de téléphone mobiles et autres merdouilles à la con, on aurait mieux fait de valorisé l’être humain avant de valorise le consommateur ou l’employé modèle qui passe sa vie a produire pour une marque à la con.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès