• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > "La France des robots" de Georges Bernanos et la Grande Réinitialisation

"La France des robots" de Georges Bernanos et la Grande Réinitialisation

Nous allons essayer de comprendre la révolution totalitaire que représente la Grande Réinitialisation promue par le Forum Économique Mondial. Pour cela, nous passerons par quelques vidéos du FEM qui nous mèneront à une dernière vidéo issue d'un écrit majeur de Georges Bernanos : "La France contre les robots".

Bernanos est, certes, un écrivain controversé en ce qu'il a parfois eu des positions inadmissibles, à l'image d'un Céline. Mais il a aussi tenu d'autres propos qui prennent aujourd'hui une actualité frappante. Nous avons besoin maintenant de nous souvenir de ces textes et de ces grands auteurs, individus qui avaient connu un autre monde, celui que les apologistes du progrès nous apprennent à si bien détester. Le texte de cette vidéo de Bernanos est à réfléchir dans le cadre de la Grande Réinitialisation (que les classes dominantes françaises, qui ne sont composées que de traîtres, adoptent avec enthousiasme) dont voici une vidéo de propagande faite par le Forum Économique Mondial :

Il faut également consulter celle-ci, autre vidéo de propagande du FEM :

Voici le monde de demain tel que l'imagine le FEM : vous ne posséderez rien et vous serez contents. Voici incontestablement une idée à réfléchir à l'aune de la mise en place du crédit social à la chinoise qui ne manquera pas de s'installer dans notre occident malade.

Voici enfin cette critique explicative extrêmement bien faite de cette utopie qu'est la Grande Réinitialisation :

La Grande Réinitialisation signifie l’avènement d’une dictature totalitaire basée sur la technologie, un ordre totalitaire dans lequel le corps biologique se fondra dans la machine. Si l'oligarchie mondialisée du Forum Économique Mondial l'emporte, l'ère qui s'annonce signifiera l'avènement du cyborg, la rationalisation intégrale du réel. Tel est le sens de ce que le Forum Économique Mondial appelle la "4ème révolution industrielle". Il est grand temps de se souvenir de Bernanos, et de ce temps passé où la liberté n’agonisait pas encore. Voici un extrait de son livre, "La France contre les robots" :

Le temps des ténèbres totalitaires arrive, suite logique de ces affreuses Lumières philosophiques. Nous entrons dans la nuit des peuples et la lutte qui s'annonce (elle démarre actuellement aux États-Unis où la moitié républicaine de la population mène un combat épique contre le Great Reset qui pourrait bien mener à l'éclatement du pays) sera longue et sanglante.

Tags : Biotechnologies Nanotechnologies Covid-19 Great Reset




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 3 juillet 12:08

    Avant le covid je me posais deux questions sur le futur.

    1° avec l’épuisement des ressources comment on allait faire en 2050 avec des ressources équivalentes à 1930-40 avec une population 3 fois supérieure ?

    2° d’un point de vu théorique l’IA est très intéressante. D’un point de vue philosophique, je me suis posé la question : et l’homme dans tout ça ? J’ai essayé de trouver des métiers non remplaçables par l’IA, j’en ai trouvé très peu.

    Avec le 1° et le 2° certain qu’on allait vers un big reset.

    Une population en surnombre par rapport aux ressources et moins efficace qu’une IA et du robotisé.

    Je ne voyais qu’un retour au style de vie du début du XXème siècle. Une chance, la France est un des 4 pays autosuffisants d’un point de vue alimentaire.

    Les économistes ignorent à 99,9% les deux premières lois de la thermodynamique, faire de la projection sur le futur en ignorant la thermodynamique c’est un risque de désenchantement.

    Le coté cyborg ou transhumaniste :

    J’en vois franchement pas l’utilité de généraliser dans un monde en surpopulation.

    Elle m’a fait sourire la vidéo de Guy Fawkes, il lit une phrase et juste après il la déforme complètement dans son interprétation.

    J’ai lu dans l’article qu’on avait de la chance que les républicain US luttaient contre le great reset, une influence Q anon ? Les décideurs républicains, ceux qui ont le fric savent où sont leur intérêts. Une lutte de façade, quand ce sera le moment du big reset ils resteront dans leur camp, celui de ceux qui règnent sans partage.

    Klaus Schawb à 83 ans, un âge où l’idéologie n’a plus trop prise, pendant longtemps il a défendu un système destructeur. Comme c’est un ingénieur de formation, il s’est rappelé sur le tard des lois de la thermodynamique. Le problème des ressources est connu depuis les années 70 depuis le rapport Meadows, longtemps on l’a ignoré. Pour une histoire d’efficacité on aurait dû agir dans les années 80. Avec l’ultralibéralisme qui est arrivé ça été enterré.

    Maintenant le mur vers lequel on va devient trop visible. Il faut agir. Le problème c’est que c’est incompatible avec l’ultralibéralisme. On nous sort un great reset qui va peut être atténuer le choc du big reset.

    On vote pour le gugus qu’on a le plus vu à la télé.

    On rêve d’avoir le dernier Iphone ou le dernier modèle de voiture.

    Au supermarché on achète les produits en fonction de la pub.

    On est formaté. Pas besoin du covid pour formater plus. Par contre le covid est un bon exemple pour démontrer la fragilité du système et qu’il est temps d’en changer. Changer de système pour améliorer la vie des terriens ? Sur le papier peut être mais dans la pratique ça restera un système qui continuera à enrichir les plus riches et leur permettre de garder le pouvoir.

    On a beau tortiller son cul dans tout les sens le mur de la fin des ressources est là et ça fera plus ou moins mal en fonction de notre impréparation.

    Après la liberté de cultiver ton champs de patates sera peut être un sumum de liberté.


    • 5 votes
      Christophe Hamelin Christophe Hamelin 3 juillet 12:27

      @sls0
      A mon sens, vous n’avez pas compris le sens de la Grande Réinitialisation et surtout le fait que la fausse crise sanitaire n’est qu’un alibi pour enclencher cette révolution totalitaire. Des forces politiques agissent pour leurs intérêts et n’ont pas encore gagnées la partie. Il ne faut pas être fataliste comme vous l’êtes à la fin de votre message quand vous dites :

      "dans la pratique ça restera un système qui continuera à enrichir les plus riches et leur permettre de garder le pouvoir."

      Ca n’a pas toujours été comme ça et rien ne dit que la suite le sera non plus. C’est à nous de résister...


    • vote
      Zero9 Zero9 4 juillet 08:59

      C’est la nature qui va siffler la fin de la partie, elle se rebiffe mais personne n’y voit rien.


      • 1 vote
        Carmela Carmela 4 juillet 11:11

        Merci pour cet excellent partage,

        Bon dimanche à vous smiley


        • vote
          Callaway Callaway 4 juillet 23:09

          Très bon texte de Bernanos, merci pour le partage.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès