• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La gravité quantique : quand l’espace et le temps n’existent plus

La gravité quantique : quand l’espace et le temps n’existent plus

À l'occasion de l'année mondiale de la physique et cent ans après la parution des travaux révolutionnaires d'Albert Einstein, le collège de la Cité et la Société française de physique proposent de découvrir une œuvre qui a bouleversé profondément notre conception de la réalité et qui sous-tend toute la physique et l'astrophysique contemporaines.

Et si des âmes s'occupaient d'ordonner la matière.

Tags : Philosophie Science et techno Espace




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • vote
    vesjem vesjem 12 août 20:10

    très hésitant et confus

    visiblement, ce monsieur ne sait pas trop de quoi il parle, sinon de banalités sur lesquelles beaucoup ont déjà planché


    • vote
      mat-hac mat-hac 12 août 20:28

      @vesjem
      Il doit contredire le fait que les âmes ordonnent l’univers. Le temps existe toujours évidemment.
      La non-localité dans l’univers dépend des âmes. La non-localité voudrait dire que le temps n’existe pas à ce moment là. Seulement, si une âme crée une non-localité le temps est toujours là.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 13 août 02:34
      vesjem 12 août 20:10

      très hésitant et confus

      visiblement, ce monsieur ne sait pas trop de quoi il parle, sinon de banalités sur lesquelles beaucoup ont déjà planché

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @vesjem
      Bonjour vesjem,
      toujours péremptoire !?
      Je vous avais pourtant demandé gentiment de vous méfier de vos impressions, qui comme ici, vous prenez comme des certitudes...
       
      Ce gus qui me semble être Carlo Rovelli, un italien, qui n’est rien qu’autre que notre patron, ne dit pas n’importe quoi !

      Ces conférences (très intéressantes comme celle-ci, pour qui a fait l’effort de se préparer avant d’y venir) sont très difficiles à réussir puisque le conférencier, embrasse en à peu près une heure de temps toute la physique depuis Anaximandro, un présocratique*, nous dit-il : excusez du peu !
      Effectivement parler à des publics si hétéroclites et avoir la prétention de pouvoir en etre compris, peut paraitre, de prime abord, comme un comportement démagogique...
      Aussi en vous rappelant** mes Cours à la fois sur la MQ et la Relativité Restreinte ou Générale (petite faute de sa part : en donnant l’exemple du GPS comme application, il nous dit que seule la RG* intervient, mais passons !) je vous invite à vous concentrer d’abord, sur mon exposé plus restreint et plus à la portée de celui qui a suivi les pré-requis indispensables pour pouvoir suivre ce type de cours, même si on s’en tient comme je vais le faire ci-dessous qu’au cœur du sujet
      1/
      Préambule :
      J’ai insisté lourdement qu’il fallait bien distinguer la vulgarisation pure -qui peut-être intéressante, à plus d’un titre sans formules mathématiques, cad sans

      formalisme (qui est la modélisation mathématique

      du "réel") & la véritable approche avec ce dit formalisme

      dont on ne peut, en vérité, faire l’économie...
      2/
      a) MQ formalisme 
      Carlo Rovelli

      nous parle de l’équation de Schrödinger et de la fonction d’onde qui en est déduite , à la fois dépendante de l’espace (R) et du temps (t) !
      Ici nous sommes dans l’espace abstrait, vectoriel, complexe (valeurs imaginaires) dit de Hilbert : c’est de l’algèbre linéaire "pure", ni plus, ni moins.
      Dans cet espace on CALCULE, épouicétout
      Le problème que j’avais soulevé d’entrée, notamment dans mes échanges avec JC Lavau, (un des seuls sur AgoraVox à connaitre le formalisme de la MQ) est celui posé par R et t... dont parle Carlo
      b) MQ mesures

      Que doit on prendre pour R et t ?

      l’Espace d’Euclide ou l’Espace/Temps d’Einstein ?

      3/
      a)Si on prend l’Espace d’Euclide

       : on aura une MQ dite non relativiste et R et t seront newtonien
      b)Si on prend l’Espace/Temps d’Einstein, on aura une MQ relativiste avec R et t "liées" & on fera appel à la théorie des champs dont parle Carlo (je m’abstiens ici

      de trop développer, pour ne pas noyer le poisson)

      Ce n’est pas un mince problème ; mais celui qui veut relier la Quantique avec la RG doit commencer par comprendre de quoi il en retourne ;

      *Si vous me lisiez un tout petit peu, vous sauriez que je parle souvent des présocratiques comme Pythagore & Thalès qui sont des références pour mon LYCEUM
      **Cours qu’en Vérité, vous n’avez jamais lus : ce qui ne vous empêche pas du tout, de venir la ramener ici !
      ***Ces cours sont tout à fait consultables aujourd’hui, car le point fort de AgoraVox est de conserver tout ce que nous publions en tant qu’auteur ou commentateur !

      CQFD


    • 2 votes
      wendigo wendigo 13 août 05:04

      @mat-hac

       Non, le temps n’existe pas ; ce que vous percevez comme l’écoulement du temps n’est en fait de plus que l’écoulement de l’instant présent, nous ne vivons QUE dans l’instant présent.
      D’ailleurs il est convenu à juste titre que le temps n’est qu’une notion, qui plus une une notion relative tant au niveau quantique qu’au niveau psychologique (niveau peut être le plus important vu que c’est par notre psyché que nous avons conscience de ces instants présents.)
      En fait le temps n’est rien de plus qu’une construction cognitive servant à structurer nos pensées et à ne pas partir en brioche psychologiquement.


    • 2 votes
      Ritonas 4 13 août 06:25

      @Mao-Tsé-Toung
      Votre patron c’est Carlo Revelli et non Rovelli.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 13 août 11:12
      Ritonas 4 13 août 06:25

      @Mao-Tsé-Toung
      Votre patron c’est Carlo Revelli et non Rovelli.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Ritonas 4
      Merci, j’avais des doutes ; mais Carlo Revelli

      n’est pas mon patron à moi, c’est notre patron... à tous sur Ago : s’il ferme boutique, c’est terminé pour nous tous...

      Pour ceux qui s’intéressent vraiment au sujet*, une question (entre autres) qu’ils pourraient poser à la prochaine conférence de Carlo Rovelli avec Q/R  :

      la fonction d’onde dont il parle est-elle, d’après lui, "réelle" ?

      Suivant la réponse, ça change

      tout !

      *N’oublions pas que je m’intéresse particulièrement à une interprétation ontologique de la MQ

      CQFD

       


    • vote
      mat-hac mat-hac 13 août 14:03

      @wendigo
      Je ne dis pas que le temps existe en tant qu’entité. Il existe parce qu’il s’écoule. Sinon il y aurait le chaos.


    • 1 vote
      vesjem vesjem 14 août 01:50

      @Mao-Tsé-Toung
      En effet, mao,, tu vois juste, je suis péremptoire lorsque je sens l’embrouille d’un conférencier, si érudit soit-il, qui met 3 plombes pour arriver à une amorce d’explication ;
      S’il est une , non 2 choses, qui ont été et seront étudiées par des savants de tous poils, c’est du vide et du temps ; 2 notions tellement abstraites et incompréhensibles, qui faut tenter de les définir par l’absurde, comme la vie d’ailleurs
      Il n’est donc pas venu le temps, et on a une grande marge devant nous, avant qu’un gusse découvre le graal de ces 2 notions ; ce jour là sera un grand pas pour ? nul ne sait
      mais c’est bien d’essayer, y compris en le combinant en espace/temps


    • 2 votes
      wendigo wendigo 14 août 11:57

      @mat-hac

       Justement, là est toute la relativité de la chose ; c’est parce que nous regardons l’univers à l’échelle humaine qu’il nous semble ordonné, mais à le regarder d’une dimension superieur, cet univers est bref et chaotique, comme l’est pour nous l’étincelle d’un briquet.
      Le temps et l’ordre qui nous semble être ne sont, à l’échelle du multivers inexistants.
      Le temps n’existe qu’au niveau cognitif et encore, occuper vous une heure et vous ne le verrez pas passer, par contre, emmerder vous durant le même laps de temps et cette heure vous semblera sans fin ..... il est donc aussi relatif à notre psyché et nos sentiments et émotions, preuve qu’il n’est rien de plus qu’une conception de notre cerveau.


    • vote
      mat-hac mat-hac 14 août 20:18

      @wendigo
      L’univers n’est pas chaotique. Les galaxies ne dégagent pas leurs étoiles. Les planètes tiennent autour de leur soleil.


    • vote
      wendigo wendigo 14 août 20:33

      @mat-hac

       Vu à l’échelle de la vitesse humaine, mais si vous vous placé à la vitesse de l’univers, à son échelle à lui ; c’est le chaos le plus total.
      Vous savez vu à l’échelle atomique une explosion nucléaire semble elle aussi très ordonné.


    • vote
      sls0 sls0 13 août 09:56

      Oui, il est hésitant, sa langue maternelle est l’italien, sa langue de travail est souvent l’anglais. Je trouve son français pas mal. Ce qu’il dit est compréhensible.

      On a invité un des fondateurs de la théorie à boucles et non un conteur professionnel.

      Désolé pour Mac-Hac, on a invité un savant du présent et non un savant d’avant Galilée ou Copernic, donc il ne parle pas d’âme.

      On dit souvent qu’une bonne théorie est élégante, ben je trouve la théorie à boucles élégante.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 13 août 11:33

        @sls0
        Au lieu de nous sortir des banalités qu’on trouve facilement sur WIKIPEDIA ou ailleurs sans faire travailler ses neurones, vous auriez du intervenir sur le fond, vu l’importance qu’il accorde aux découvertes de Maxwell — Faraday, censées être votre domaine d’expertise... à moins que cela ne soit que de l’esbroufe de votre part ?!

        CQFD


      • 2 votes
        sls0 sls0 13 août 12:13

        @Mao-Tsé-Toung
        Qu’est-ce qui vient faire chier le mao ?
        J’ai trouvé l’exposé intéressant, en discuter ici ou au bistrot en face c’est la même chose. Quoi qu’au bistrot en face c’est plus marrant.
        Il y a des forums spécialisés pour ce sujet.
        Il fait beau, c’est du temps à aller se promener et non à perdre son temps en discussions stériles.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 13 août 13:40

        @sls0

        Ok ! On a compris :

        Maxwell — Faraday,  c’est de l’esbroufe de votre part ?!

        Autant le dire une fois pour toutes...


      • 2 votes
        sls0 sls0 13 août 14:33

        @Mao-Tsé-Toung
        Non t’as pas compris, tu fais chier tout le monde, il faut que tu t’opposes, que tu débattes, c’est ta seule façon d’exister et encore dans le virtuel d’un forum.
        En chinois je ne veux pas me payer du mao, je viens de me taper une soupe thaie, des raviolis chinois et du boeuf au saté. Contrairement à toi j’ai une vie dans le monde réel, je sors.
        Ici je peux perdre 5 minutes avec toi, j’attends l’addition et il y a du monde.


      • vote
        vesjem vesjem 14 août 01:58

        @Mao-Tsé-Toung
        j’en rajoute une petite couche : ne deviens pas comme dugué, auquel une plume dans un endroit où la plupart du temps il fait 37° C, aurait tendance à le faire voler



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès