• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La science a-t-elle des limites ?

La science a-t-elle des limites ?

Pascal Taranto est professeur des universités à Aix-Marseille Université, directeur de l'UMR 7303 Ceperc. Il est spécialisé dans la philosophie britannique classique, et auteur d'une monographie sur le fondateur de la libre pensée : "Du déisme à l'athéisme, la libre pensée d'Anthony Collins" (Honoré Champion, 2000).

Lydia Jaeger a étudié la physique et les mathématiques à l’Université de Cologne. Diplômée de la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, elle est directrice des études à l’Institut Biblique de Nogent. Docteur en philosophie de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle s'est spécialisée sur le sujet des rapports entre convictions religieuses et approches contemporaines des lois de la nature. Membre associé du Faraday Institute for Science and Religion, à Cambridge, Lydia Jaeger est l’auteur de divers livres et articles sur la relation entre le christianisme et les sciences.

Tags : Economie Histoire Religions Philosophie Science et techno Science-Fiction




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • vote
    Gollum Gollum 2 janvier 14:16

    Encore cette Lydia Jaeger qui avait été relativement écrasée par Étienne Klein dans une précédente vidéo…


    et qui essaye de refourguer son biblisme protestant alors que cet univers là n’a pas apporté le moindre début d’un intérêt quelconque..

    Ce qui est remarquable c’est que même dans le domaine spirituel les religions abrahamiques font moins bien que les sciences officielles pourtant à paradigme matérialiste. Je pense ici aux thérapies cognitives et comportementales, à la méditation de pleine conscience, à l’hypnose, aux thérapies psychanalytiques au sens de Jung, etc…
    qui marquent des apports conséquents alors que les religions chrétiennes en sont toujours à la confession et à la prière comme "méthodes" de soins de l’âme.. avec aucune progression sensible, et ce, malgré des siècles d’existence.

    Malgré ce constat on trouve encore des conférencières, au tempérament militant de femme moderne virilisée (féminité absente chez cette brave dame, comme on le constate souvent chez ces femmes "chrétiennes" obsédées par un militantisme évident) qui essayent désespérément de sauver d’anciens paradigmes qui commencent à sérieusement n’intéresser plus grand monde…

    On est donc dans un entre-deux, coincé entre un monde à paradigme matérialiste et du côté spirituel des vieilles façons de voir et d’être qui ont fait la démonstration de leur inutilité et toxicité mais qui ne veulent pas mourir, étant persuadées d’être la seule réponse à opposer au matérialisme. 

    Du coup j’ai pas regardé la vidéo, celle avec Klein m’avait suffi. smiley

    • vote
      matthius matthius 2 janvier 18:07

      @Gollum
      RCF Alpha incite au génie.


    • vote
      matthius matthius 2 janvier 18:12

      Quand Lydia Jaeger s’écrase, c’est qu’elle voit que son interlocuteur est susceptible de croire en Dieu, ce que montre son nouvel interlocuteur, qui dit que Dieu réconforte.


    • 1 vote
      wendigo wendigo 2 janvier 18:23

       La science n’a que pour seules limites que les intérêts de ceux qui la finance. "les crédits", c’est la seule recherche constante et soutenue dans le domaine scientifique !

       Pour le reste la grande question en science n’est plus "pourquoi" ? mais "pourquoi pas" ?


      • 1 vote
        le celte le celte 3 janvier 10:18

        La limite de la science c’est l’Homme qui la fixe... par absence d’émotion naturelle.


        • vote
          Maître Cube 3 janvier 15:06

          La Science n’a aucune limite. Pourquoi ? Parce qu’en divisant artificiellement la philosophie naturelle en branches spécialisées n’ayant aucun rapports entre elles, appelées disciplines scientifiques, la Science n’est plus que science-fiction décousue, ouverte à l’imagination infinie de la charlatanerie scientifique.


          • vote
            zzz999 4 janvier 09:50

            La science a les limites que lui fixent les banquiers et donc les politiques mais également des préjugés de ceux qui en sont parait-il les représentants, même dans des sciences "dites" exactes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès