• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La science rend-elle la religion impossible ?

La science rend-elle la religion impossible ?

Etienne Klein a écrit plusieurs ouvrages de réflexion sur la physique, notamment sur la question du temps :

  • Les Tactiques de Chronos, Flammarion, 2003.
  • Il était sept fois la révolution, Albert Einstein et les autres, Flammarion, 2005.
  • Le facteur temps ne sonne jamais deux fois, Flammarion, 2007.
  • Discours sur l’origine de l’univers, Flammarion, 2010.

Lydia Jaeger : Lydia Jaeger a étudié la physique et les mathématiques à l’Université de Cologne. Diplômée de la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, elle est directrice des études à l’Institut Biblique de Nogent. Docteur en philosophie de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle s'est spécialisée sur le sujet des rapports entre convictions religieuses et approches contemporaines des lois de la nature. Membre associé du Faraday Institute for Science and Religion, à Cambridge, Lydia Jaeger est l’auteur de divers livres et articles sur la relation entre le christianisme et les sciences.

Tags : High-tech Religions Philosophie Science et techno


Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • 4 votes
    bob14 bob14 4 décembre 10:12

    Les religions, sont l’invention de quelques dictateurs pour pouvoir lobotomiser les peuples !



    • 2 votes
      Gollum Gollum 4 décembre 15:34

      Très intéressant Étienne Klein. Bien supérieur à Lydia Jaeger.



      • 2 votes
        jeanpiètre jeanpiètre 4 décembre 21:44

        @La mouche du coche
        dit elle grace a un copié collé


      • 1 vote
        Gollum Gollum 6 décembre 09:34

        @La mouche du coche

        Plagiat : La Bible un copié-collé des mythes sumériens.


      • 2 votes
        Belenos Belenos 6 décembre 09:56

        @Gollum

        A ce sujet, cet article est à mourir de rire :

        http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/03/01/eve-ne-serait-pas-nee-de-la-cote-d-adam_4874060_1650684.html

        Voilà à quelle stupidité on se livre en ignorant les principes les plus élémentaires de l’ésotérisme biblique, à savoir que la femme est bien évidemment née "d’un côté" et non d’une "côte" de l’Adam originel androgyne. En effet, le mot Tsad signifie à la fois côté, flanc, partie, mais les faux savants crétins incapables de saisir le sens abstrait de la formule "prendre un côté de l’humain pour faire une humanité composée de femmes et d’hommes" en sont encore à chercher un... os !  smiley

         http://dictionnaire.reverso.net/hebreu-francais/tsad/forced


      • vote
        Belenos Belenos 6 décembre 10:05

        Le symbole de la Femme naissant d’un "côté" de l’Homme est pourtant clairement et gracieusement montrée sur cette icône : 

        http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/07/11/quel-os-dieu-vraiment-pris-a-adam-pour-creer-eve/


      • vote
        Belenos Belenos 6 décembre 10:08

        Tiens j’ai féminisé le mot symbole, c’est amusant. D’ailleurs le "symbolon" est lui même à l’origine une pièce divisée en deux parties. 

        "Le mot « symbole » est issu du grec ancien symbolon (? ???????), qui dérive du verbe ???????????? (symballesthaï) (de syn-, avec, et -ballein, jeter) signifiant « mettre ensemble », « apporter son écot », « comparer ». En Grèce, un symbole était au sens propre et originel un tesson de poterie cassé en deux morceaux et partagé entre deux contractants. Pour liquider le contrat, il fallait faire la preuve de sa qualité de contractant (ou d’ayant droit) en rapprochant les deux morceaux qui devaient s’emboîter parfaitement. Le symbolon était constitué des deux morceaux d’un objet brisé, de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et donc un signe de reconnaissance très sûr. Le symbole est aussi un mot de passe." https://fr.wikipedia.org/wiki/Symbole


      • 2 votes
        Gollum Gollum 6 décembre 10:12

        @Belenos

        Oui mais les "vrais" chrétiens vous diront qu’il n’y a pas d’ésotérisme biblique, ça fait trop Gnose à leur goût… et donc ils continueront à croire que Ève est réellement née de la côte d’Adam..

        Ils préfèrent des stupidités que de penser qu’il y a un ésotérisme biblique. Accessible à des initiés. Comme eux ne sont pas initiés ils ne veulent surtout pas que d’autres le soient (haine de l’élite bien visible chez certains ici). On se retrouve donc avec des gens qui sont assis sur une clé et ne veulent pas que d’autres s’emparent de cette clé et ouvrent des portes qu’eux-mêmes ne sont pas parvenues à ouvrir..

        Et ça fait 2000 ans que ça dure… smiley


      • 2 votes
        Belenos Belenos 6 décembre 10:17

        @Gollum
        "On se retrouve donc avec des gens qui sont assis sur une clé et ne veulent pas que d’autres s’emparent de cette clé"

        On se demande même parfois si cette grosse et longue clé ne leur est pas entrée dans le cul.   smiley


      • 1 vote
        Belenos Belenos 6 décembre 10:20

        Reprenez avec moi, mes frères... :

        https://www.youtube.com/watch?v=bN8RAydr4pw


      • vote
        Gollum Gollum 6 décembre 11:15

        @Belenos

        On se demande même parfois si cette grosse et longue clé ne leur est pas entrée dans le cul. 

        Vous me tendez une perche là.. smiley J’ai toujours pensé que cette façon de privilégier le croire sur le savoir, accompagné d’ailleurs de la soumission à l’autorité, avait tendance à créer de l’inversion sexuelle... Et c’est bien ce que l’on a tendance à observer en effet.

        Donc oui ils l’ont bien dans le cul smiley


      • vote
        Belenos Belenos 6 décembre 11:40

        @Gollum
        Dans les religions bibliques, "connaître" est employé comme synonyme de "baiser". Quand on nous dit "Adam connut Eve, sa femme ; elle conçut, et enfanta Caïn", on voit bien ce que signifie "connaître". Donc, l’arbre de la "Connaissance", c’est l’arbre de la baise. 


      • vote
        Belenos Belenos 6 décembre 12:05

        ... Mais il n’est pas seulement ça, bien sûr.


      • vote
        Gollum Gollum 6 décembre 13:39

        @Belenos

        Tout à fait. Et donc la Connaissance, la Gnose donc, a plus à voir avec une communion amoureuse qu’avec un savoir quantitatif encyclopédique. smiley (ça c’est pour les Nigari & Co qui persistent à faire semblant de croire que je suis pour un savoir quantitatif, une érudition…)


      • vote
        Belenos Belenos 6 décembre 13:44

        @Gollum
        Ou pour le dire autrement, dame Vérité ne se dévoile qu’à ses amoureux. 


      • 1 vote
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 4 décembre 17:59

        La science et la religion sont 2 sœurs jumelles en guerre.
        C’est 2 petites folles mais c’est nos sœurs !
         
        Série Consciences ... épisode #5 (Partie 1/2)


        • 1 vote
          jeanpiètre jeanpiètre 4 décembre 19:29

          Croire savoir et savoir croire n ont rien en commun.
          Comme la spirale qui par d un point pour s étaler, et celle qui symbolise l effondrement sur soi


          • 1 vote
            tobor tobor 5 décembre 00:21

            La dame est in-su-por-ta-ble ! Elle a fait plein d’études mais sans vraiment se confronter au savoir, semble-t-il...
            Et je réagis à chaud sur sa citation de St Augustin, genre "Il n’y a pas de science sans foi", qu’elle rabat aussi sec vers sa foi chrétienne. Non madame, il n’y a pas qu’en un J’ah ou en un Jésus qu’on peut mettre sa foi, on peut avoir foi en son projet (et pourquoi pas scientifique ?), en sa guigne à la roulette au casino ou même en son chien en l’amenant à combattre.
            .
            La foi c’est un désir si grand de croire en quelque-chose qu’on en fait sa vérité.


            • vote
              ezechiel 5 décembre 01:08

              Tout scientifique à l’esprit rationnel est forcément croyant, car tout physicien, tout scientifique a appris que la création spontanée n’existe pas.


              • vote
                sls0 sls0 5 décembre 21:51

                @ezechiel
                Aux USA qui est un pays considéré comme croyant, 96% des scientifiques de haute volée sont athées.

                Un scientifique sait ou ne sait pas. Comme il sait qu’il est normal de ne pas tout savoir il n’est pas obligé de passer par la croyance.

                Plus la connaissance augmente, plus les religions s’affaiblissent.


              • 1 vote
                Belenos Belenos 5 décembre 22:02

                @ezechiel
                On peut avoir une vie spirituelle sans être "croyant". Ne trouvez-vous pas que ce mot désigne quelque chose de stupide ? Si vous voulez acheter du pain, il ne faut pas "croire" que la boulangerie est ouverte, il faut savoir si elle l’est ou non. Soit elle est ouverte, soit elle est fermée. Croire ceci ou cela n’y changera rien. 


              • vote
                Zatara Zatara 5 décembre 22:26

                @sls0

                Un scientifique sait ou ne sait pas. Comme il sait qu’il est normal de ne pas tout savoir il n’est pas obligé de passer par la croyance.

                Plus la connaissance augmente, plus les religions s’affaiblissent.

                sauf que dans ce verset à polarité binaire connaissance/croyance des plus stupides, vous ne prenez pas en compte le "mysticisme"ou le spirituel, inhérent aux plus grands scientifiques de notre ère.... Oui, les scientifiques, globalement, ne sont rattachés à aucune religion "officiel", mais NON, ils n’ont pas la prétention d’être fondamentalement athée... C’est beaucoup plus fin que ce que vous suggérez dans votre post.....


              • vote
                Zatara Zatara 5 décembre 22:38

                @sls0
                de plus la science s’est forgé en combattant férocement et frontalement les dogmes religieux les plus archaïques, ce qui a laissé des traces. Aucun scientifique n’a intérêt à épiloguer sur ses croyances personnelles là ou il s’agit précisément d’une méthode avant tout. Il n’empêche....certains retours sur la façon dont certaines découvertes ont été faites ne laissent aucun doute sur l’expérience spirituel (quasi mystique) de leurs auteurs.....


              • vote
                ezechiel 5 décembre 22:39

                @sls0 "Aux USA qui est un pays considéré comme croyant, 96% des scientifiques de haute volée sont athées."

                Je ne sais pas d’où vous tenez ces statistiques mais je ne pense pas qu’elles puissent être juste. Lisez les ouvrages des grands scientifiques de notre siècle et des siècles précédents, et vous verrez que la grande majorité sont croyants.


              • vote
                ezechiel 5 décembre 22:53

                @Belenos "On peut avoir une vie spirituelle sans être "croyant". Ne trouvez-vous pas que ce mot désigne quelque chose de stupide ?"

                Tout véritable scientifique est croyant.
                Demandez à n’importe lequel d’entre eux d’où vient l’Univers, vous serez surpris de la réponse.


              • 1 vote
                Belenos Belenos 5 décembre 23:07

                @ezechiel
                La réponse scientifique à cette question est : "je ne sais pas". 


              • vote
                Zatara Zatara 6 décembre 00:20

                @Belenos
                Connaitriez vous le Grand Stratapouf et son plus fidèle lieutenant sur terre, le Magnifique ?


              • vote
                sls0 sls0 6 décembre 02:02

                @ezechiel
                J’ai pris le premier venu sur google.

                http://m.slate.fr/story/96361/pourquoi-intellectuels-croient-pas-dieu

                Il y a eu des sondages de fait dans des universités.

                Les chiffres changent en fonction des sondages mais le nombre d’athées est toujoujours supérieur à 90%.

                C’est suffisant pour dire que votre affirmation "la majorité des scientifiques sont croyants" est fausse.

                Si vous aller dans la base de données sur les pays de la CIA, ils indiquent le QI et le taux d’athéisme. Les deux sont corrélés.

                Un scientifique normalement doit être bien équipé coté QI dont statistiquement il doit être athée.

                On retrouve cette même corrélation quand on entre dans les stats US, les états américains fortement religieux ont un QI plus bas.

                Les sondages comme les stats par pays vous donnent tord. J’attend vos preuves de ce que vous avancez. Pas de preuves valables il est inutile de continuer, un croyant est habituellement assez obtus ce qui rend les échanges impossibles.


              • vote
                sls0 sls0 6 décembre 02:32

                @Zatara
                Comme pour Ezechiel j’aimerai bien que vous apportiez des preuves de ce que vous avancer. (Dire sans preuves c’est médire)

                J’apprécie la méthode scientifique et l’univers scientifique. J’ai plus de 40 ans de méditation derrière moi, c’est presque un état naturel. L’esprit scientifique ne s’oppose pas au spirituel. Je peux témoigner pour l’un car il est prouvable mais pas pour l’autre qui reste dans la sphère privée*.

                * C’est relatif le coté privé, je viens de faire un beau discours de 3h sur le gout de la fraise à des personnes qui se posent des questions à ce sujet. Ils pensent de trop, il est plus simple de gouter la fraise. Tout les chemins mènent à Rome, il y a beaucoup de voies pour gouter la fraise, chacun sa voie elles sont difficilement interchangeable.

                Pour résumer un scientifique peut avoir une spiritualité le meilleur exemple est Mathieu Ricard. Mais il ne cherche pas à prouver une existance divine via la science. Cest comme essayer de prouver l’influence des poteaux téléphoniques sur la prostitution canine en Mongolie extérieure.


              • 1 vote
                Belenos Belenos 6 décembre 08:59

                @Zatara
                "Connaitriez vous le Grand Stratapouf et son plus fidèle lieutenant sur terre, le Magnifique ?"

                C’est une bande dessinée ?


              • 1 vote
                Gollum Gollum 6 décembre 09:36

                @ezechiel

                Il y a quand même un abîme entre admettre un Absolu et croire aux mythes bibliques.

                Et le propre des adeptes des religions dites "révélées" c’est d’essayer de glisser de façon subliminale de l’un à l’autre…

                Ce qui est assez malhonnête soit dit en passant.


              • 1 vote
                Belenos Belenos 6 décembre 10:44

                Ce qui est amusant avec les adeptes des religions, c’est leur incroyable (c’est le cas de le dire) matérialisme. Par exemple, certains "croyants" pensent que l’arche de Noé est un véritable grand bateau de bois ou bien que Jonas a vraiment vécu à l’intérieur du ventre d’un gros poisson. Du coup, l’enseignement de sagesse porté par toutes ses métaphores remontant à la nuit des temps leur échappe complètement. C’est comme si l’on tenait à retrouver la trace historique de Cendrillon ou du Petit Poucet au lieu d’être subtilement édifié par la morale du conte. Le plus tragique c’est qu’ils se battent, se torturent et se tuent pour faire valoir que leur histoires religieuses sont meilleures que celles du voisin. Prises au pied de la lettre, les histoires religieuses sont toutes complètement stupides et il est inutile de faire des concours à ce sujet. Considérées comme des métaphores elles sont toutes intéressantes et n’entrent alors pas du tout en concurrence. Et alors, il n’y a pas non plus de confusion avec la science, qui a un autre rôle. 


              • vote
                Gollum Gollum 6 décembre 11:11

                @Belenos

                c’est leur incroyable (c’est le cas de le dire) matérialisme.

                Oui bien sûr. C’est pas pour rien que leur chef s’appelle Pierre.

                Le littéralisme fossilise les textes. La lettre tue l’esprit.

                Mais comme les églises sont des églises de masse il y a nivellement par le bas.

                Et bien évidemment aucune transformation réelle des sociétés et des personnes.

                Pourtant même au Moyen-Âge on savait qu’il y avait 4 sens à l’Écriture. Le sens "trivial" étant le plus évident, le plus accessible aux masses mais le moins spirituel (donc le plus matériel). À l’inverse le sens le plus spirituel était accessible à une minorité.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_sens_de_l’Écriture

                J’en tire cette phrase : La théorie des quatre sens de l’Écriture a été largement appliquée au Moyen Âge, à une époque où la Bible n’était accessible qu’aux clercs et en latin, et où l’on avait besoin d’une interprétation codifiée sous l’autorité de l’Église pour interpréter les textes sacrés. Elle a été abandonnée progressivement à la Renaissance du fait de la forte diffusion des textes permise par l’invention de l’imprimerie. On assiste alors à un retour au sens littéral, particulièrement chez les protestants, mais aussi chez les catholiques.

                CQFD comme dirait un grand sage (Spinoza) smiley


              • vote
                Zatara Zatara 6 décembre 12:07

                @sls0

                2 sec de google :

                http://www.alterinfo.net/Les-plus-grands-scientifiques-de-tous-les-temps-croyaient-en-Dieu-_a72302.html

                maintenant, le dieu de ses scientifiques n’est pas celui d’un dogme quelconque....

                PS : arrêter de vous répandre en anecdote personnelle inutile, c’est fatiguant de lire ce genre de mièvrerie



              • 1 vote
                Belenos Belenos 6 décembre 12:33

                @Zatara
                Le problème avec toutes ces enquête à la con, c’est que la question de "croire en Dieu" est foireuse au départ. Car cette question est souvent posée comme si toutes les personnes étaient sûres de parler de la même chose. mais que désigne-t-on par "Dieu" ? Une conscience universelle, un créateur, un être tout-puissant ou pas, bon ou indifférent, etc. ? Croire que tout le monde parle de la même idée en prononçant le mot Dieu est d’une suprême niaiserie et le grotesque d’une telle attitude apparaît quand on prend du recul. Que signifie "croire en Dieu" pour un taoïste, un stoïcien, un disciple de l’Advaïta, un yogi tantrique ? 

                Voici un texte très intéressant à propos du mot ou du nom propre "Dieu" et de son origine. 

                http://biblepape.blog.lemonde.fr/2008/10/05/etymologie-du-mot-dieu/


              • vote
                Zatara Zatara 6 décembre 12:37

                @sls0
                autre chose... vous avez écrit :

                Aux USA qui est un pays considéré comme croyant, 96% des scientifiques de haute volée sont athées.

                et après :

                Comme pour Ezechiel j’aimerai bien que vous apportiez des preuves de ce que vous avancer. (Dire sans preuves c’est médire)

                Mouais....votre savoir inné, votre si grande culture, et votre grandiose humilité vous permettent sans doute de ne pas appliquer à vous même ce que vous pondez ça et là.... Soyez carré... ou fermez là


              • vote
                Zatara Zatara 6 décembre 12:39

                @Belenos

                Le problème avec toutes ces enquête à la con, c’est que la question de "croire en Dieu" est foireuse au départ.

                Absolument, et c’est ce que j’ai posé dés le premier post sur ce fil  :

                https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/la-science-rend-elle-la-religion-75321#forum13160007



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès