• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Ondes Gravitationnelles - Une Révolution pour l’Astronomie ?
#52 des Tendances

Ondes Gravitationnelles - Une Révolution pour l’Astronomie ?

Cette semaine, on revient sur l'observation des ondes gravitationnelles. Une Révolution pour l'Astronomie ?

Tags : High-tech Recherche Histoire Nanotechnologies Philosophie Science et techno Voyages




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • vote
    joeblow 3 novembre 14:31

    @Mat-Hac celle-là elle est juste pour toi :

    https://www.youtube.com/watch?v=Y7eHHz9VJy0&t=1s

    J’aimerais beaucoup avoir tes commentaires, merci.

    Cordialement.


    • vote
      mat-hac mat-hac 3 novembre 14:49

      @joeblow
      J’ai observé la lumière de l’ISS avec des astronomes amateurs.


    • vote
      Arthur Gohin 3 novembre 19:21

      @mat-hac
        J’ai vu une photo de l’ISS prise par des astronomes amateurs. C’était assez flou, mais quand même cela ne ressemblait pas aux "photos" officielles avec leurs très longs capteurs solaires. Lesquels capteurs solaires sont manifestement du photoshop même pas très perfectionné. 
        Malheureusement je n’ai pas eu le reflexe de mettre cette photo amateur de côté. 
        Avez-vous gardé quelque chose de ce que vous avez observé ? 
        Par ailleurs, la vie à l’intérieur est toujours un montage de cinéma dont des artéfacts ont parfois échappé au réalisateur.


    • vote
      sls0 sls0 3 novembre 21:54

      @Arthur Gohin
      Avant j’avais un 200mm, pour voir parfois on a de bonnes conditions.
      Pour ce qui est de la prise de vue ça bouge trop vite.
      Pour le suivi c’est galère.
      Tout le monde n’est pas fainéant comme moi et font le programme de suivi sur ordinateur.
      Un exemple ci-dessous.
      http://www.lecosmographe.com/blog/la-navette-spatiale-discovery-et-iss-photographiees-depuis-la-terre/
      Pour avoir plus net un faux beaucoup plus gros en diamètre, ça m’étonnerai qu’on détourne un VLT surbooké pour faire la même chose.


    • 1 vote
      sls0 sls0 3 novembre 22:14

      @joeblow
      J’avais déjà vu cette vidéo.
      Déjà pour faire des mesures de vitesses sur une vidéo youtube c’est galère du fait des artéfacts créés par la compression, faire une analyse qualitative c’est impossible. La compression c’est aussi la cause de certain yeux reptiliens.
      C’est comme apprécier la qualité d’une musique avec du mp3 en 96kbs.
      Une photo ok, on sort même le type d’appareil employé, s’il y a de la retouche ça se voit.
      Une vidéo, le système de compression retouche partout et de façon aléatoire.
      Récupérez donc une vidéo youtube style belle mère à la plage qui normalement n’a pas à être trafiquée. En regardant image par image on voit aparaitre des taches, des doigts qui auront l’impression d’être en latex, ect...
      Les tricheurs souvent transforment des vidéos de qualité bonne ou moyenne en basse qualité, ensuite on a droit à tout les fantasmes.
      Pour retoucher une vidéo c’est image par image, c’est un sacré boulot, une seconde c’est 25 images même pour un pro de photosphop c’est une semaine par seconde. Pour écraser la qualité d’une vidéo et créer des artéfacts, ça va très vite.


    • vote
      sls0 sls0 3 novembre 22:20

      @sls0
      En ligne pour les photos trafiquées il y a 
      http://fotoforensics.com
      Il y en a d’autres bien sûr en cas de doute, j’en ai deux sur mon ordi dont l’écran m’a lâché, une prochaine fois pour les noms.


    • vote
      joeblow 4 novembre 06:34

      @mat-hac
      Oui la lumière du supposé ISS, je l’ai vue une bonne dizaine de fois, mais ce n’est qu’une lumière. Et elle ne m’est jamais apparue 40 fois plus loin que les lumières des avions de ligne. Pour les photos faites de l’ISS dans le ciel, pour moi c’est une projection holographique depuis un avion militaire, je n’en suis pas sûr mais je suis sûr que l’ISS n’existe pas comme il nous est présenté, beaucoup trop d’anomalies et de trucages visibles. De plus toutes les autres fraudes à part de l’ISS, exposées dans la vidéo démontre à quel point la Nasa n’est pas crédible. Et ce n’est qu’un échantillon.


    • vote
      pegase pegase 4 novembre 18:31

      @Arthur Gohin

      Recette pour photographier l’ISS ...

        Un téléobjectif nikkor 800 mm f5,6 ED VR.
        Un Doubleur de Focale Nikon TC-20-EIII. (lentilles asphériques)
        Un boitier reflex Nikon D500 ou D5.
        Un trépied Manfrotto série 058B carbone.
        Une tête fluide pour assurer le suivi ...

      et c’est mare smiley

      Ça nous fait un équivalent 2400 mm avec le capteur APSC du D500 (coeff 1,5), en shootant à 32 000 isos ou même 64 000 isos, à 1/ 4000 ème de sec, et en croppant dans l’image (après avoir travaillé le raw), ça devrait faire quelque chose d’exploitable ... à condition de lourdement lester le trépied pour la stabilité du suivi, et de déclencher en rafales avec l’AF pour être sûr de ne pas la louper ...

      Les prises de vues se faisant bien entendu en haute altitude par temps clair sans lune, aiguille du midi, refuge des cosmiques, refuge du gouter, ou encore refuge Albert 1er (au dessus du glacier du Tour) ...

      C’est du matériel qui peut se louer ...


    • vote
      Belenos Belenos 4 novembre 18:39

      @sls0
      "Récupérez donc une vidéo youtube style belle mère à la plage qui normalement n’a pas à être trafiquée. En regardant image par image on voit aparaitre des taches, des doigts qui auront l’impression d’être en latex, ect... "

      Ce sont les fantômes des gens qui se sont noyés qui errent sur plage !  smiley


    • vote
      Arthur Gohin 5 novembre 09:18

      @pegase
        Vous oubliez je crois bien un asservissement par ordinateur pour suivre le mouvement très rapide de ce satellite. 
        Pour ma part l’invraisemblance et technique et humaine de cette station me suffit.


    • 1 vote
      Duke77 Duke77 5 novembre 20:05

      @Arthur Gohin
      SLS0 a prouvé sa mauvaise foi et surtout ses limites scientifiques (et même son absence de bon sens) depuis longtemps. Je l’ai pris en flagrant délit de défendre que l’acier fondait à 800°C pour minimiser les indices de mise en scène concernant le 11 septembre. Si votre thèse l’emmène sur la voie d’une critique profonde de notre monde, ou au moins de la version officielle des évènements marquant l’ayant façonné ou des personnages qui en sont soi-disant à l’origine, il va commencer par contre-argumenter en restant vague : cf. son absence de réponse sur la chronologie prouvant qu’Einstein a effectivement été mis en avant médiatiquement alors qu’il avait volé des idées à d’autres (Poincarré notamment). Et ensuite, notre "troll de service" va disparaître pour aller poser sa crotte sur le prochaine sujet qu’il jugera complotiste. Il n’a jamais vraiment étudié les thèses alternatives mais se sent obligé d’essayer de les contredire. D’un niveau scientifique correcte, il sait argumenter si personne n’est en face pour lui porter la contradiction. Comme on dit : il fait illusion. Il va vous reprendre sur une faute d’orthographe mais sera bien incapable d’argumenter si vous entrer dans le dur de la technique. A ce moment là : il éludera.
      A quoi bon ? Je pense que c’est juste psychologique : toujours cette histoire de dissonance cognitive. Ça doit le rassurer... lol

      Mais bravo de passer du temps à lui tenir tête, vous évitez aux nouveaux de se faire berner, et ça permet de le remettre à sa place !


    • 4 votes
      Arthur Gohin 3 novembre 19:59

        Albert Einstein n’a rien découvert et a tout copié. 

        Lorentz a trouvé les équations de transformations qui rendent invariante la vitesse de la lumière.

        Poincaré a compris la structure de groupe de ces équations, permettant de quitter la notion de repos absolu pour l’electromagnétisme, et rendant inutile l’hypothèse de l’éther. 

        En 1905 Einstein a publié cinq semaines après Poincarré, à peu près la même chose, rajoutant une considération sur les étoiles doubles infirmée ensuite par l’expérience. 

        Ensuite, cherchant à inclure la gravité, et Poincarré et Einstein ont renoncé à l’utilisation des espaces temps Riemanniens. Grossman les a utilisés et mis au point la théorie de la relativité générale grâce à l’idée d’un potentiel gravitationel tensoriel et non pas simplement scalaire.

        En 1913 sur la même publication EInstein et Grossman ont publié côte à côte leur point de vue complètement différents en particulier ne prédisant pas la même valeur pour la déflection de la lumière au voisinage du soleil.

        L’éclipse de 1914 a très probablement donné la possibilité de trancher, mais les résultats se sont perdus pendant la guerre. Cependant Einstein change son fusil d’épaule et publie le travail de Grossman sous son nom. L’éclipse de 1919 permet d’observer à nouveau cette déviation de la lumière, donne raison à Grossman, mais le comité nobel veut donner le prix à Einstein. Lorentz proteste auprès d’eux et rappelle que c’est Poincarré qui a trouvé la première clef : la structure de groupe de ses équations. 

        Alors le comité Nobel décide de donner le prix à Einstein pour une autre raison : la thèorie de l’effet photo électrique. 

        Entre temps le mathématicien Hilbert modifie l’équation de Grossman pour qu’elle conserve la masse, et publie juste avant Einstein. Mais celui-ci a quand même mis l’équation de Hilbert sous son nom. Hilbert a protesté toute sa vie, en vain malgré sa très haute réputation internationale. 

        

         Lisez par exemple le livre de Jules Leveugle "Poincaré et la relativité", et vous comprendrez beaucoup de choses. 

         "Travaillez, prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins".


      • 1 vote
        Arthur Gohin 3 novembre 20:32

         Je suis très sceptique sur ces mesures d’ondes gravitationnelles. Une infime fraction de fantomètre sur 8Km aller retour ? Soit une précision de 10 puissance -20 ? Il y a déjà eu l’histoire des neutrino qui allaient plus vite que la lumière, puis c’est tombé. Je n’y avais pas prêté foi. 

         C’est que les scientifiques bluffent beaucoup.


        • 1 vote
          sls0 sls0 4 novembre 00:24

          @Arthur Gohin
          Au lieu de donner des avis à tord et à travers, renseignez vous avant sur ce qu’est un interféromètre et en particulier ceux là.
          Déjà c’est pas un fantomètre mais un femtomètre, un millionième de milliardième de mètre.
          La précision de l’advanced virgo c’est le milliardième de milliardième de mètre.
          Si vous voulez plus de précision voir la thèse de doctorat de François Bondu.
          Pour ce qui est d’Einstein je n’ai pas de temps à perdre avec des conneries apprisent sur youtube ou le blog du premier farfelu venu.
          https://m.youtube.com/playlist?list=PL-Lv8AlXVovbQw-EAp2APV4yLGOkWFLEZ


        • 1 vote
          Arthur Gohin 4 novembre 05:46

          @sls0
            Vous n’êtes franchement pas sérieux. Je donne comme référence le livre de Jules Leveugle, et vous me donnez comme référence Fantomette en prétextant que mes références sont youtube.
            Vous savez bien que je ne peut pas me procurer la thèse de François Bondu. 
            Mon erreur d’orthographe viens de ce que je travaille avec des puissances de 10 et non avec le femtomètre, lequel est commun plutôt en vulgarisation. D’ailleurs vous avez pu remarquer que je n’ai pas fait d’erreur factuelle dans mon calcul.
            Je sais parfaitement ce qu’est un interféromètre et un chemin optique, je suis docteur en physique chimie. 

            Vous n’avez pas de temps à perdre, ou bien vous n’avez pas la capacité de comprendre l’historique de la relativité que j’ai tracé ? J’ai étudié la relativité non pas sur youtube mais entre autres sur le Weinberg et au centre de recherche du CNRS à Marseille. 
            Soyons sérieux, merci. 
           


        • 1 vote
          WakeUp 4 novembre 06:18

          @Arthur Gohin
          Vous savez bien que je ne peut pas me procurer la thèse de François Bondu. 
          https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00002892/document
          Docteur en "physique-chimie" ? Comme c’est intéressant.


        • vote
          sls0 sls0 4 novembre 20:56

          @WakeUp
          En plus c’est gratuit contrairement au livre de Leveugle (31€) que certains considèrent comme un torchon pamphlétaire. Ca date cette histoire de Poincaré, un allemand qui sort la relativité, gros scandale pour les français. Coté allemand Einstein était juif, l’accueil n’était pas meilleur.
          Un teigneux le Jules Leveugle, ce n’est même plus un combat d’arrière garde.


        • 1 vote
          Arthur Gohin 5 novembre 08:06

          @sls0
            Pour la gratuité, entièrement d’accord, internet change complètement la pratique des rapports humains. Ceci dit, je me suis fait prêter le livre de Jules Leveugle et contrairement à vous je peux en parler sérieusement.
            Tout à fait factuel, il n’a aucun caractère pamphlétaire. Quant à teigneux, là manifestement vous n’avez pas ouvert son livre. 

            Vous êtes dans l’erreur pour ce qui est de l’origine juive d’Einstein. L’Allemagne d’avant la première guerre mondiale était le pays d’Europe où les juifs étaient le mieux accueillis et installés, particulièrement après les progroms de Russie. Le banquier de Guillaume II était juif, et cela ne dérangeait personne. 
            L’origine juive d’Eintein n’a donc nullement dérangé Planck pour lui faire publier des éléments clefs de la relativité restreinte dans le "Annalen der Physik". Ce journal allemand n’était lui non plus pas dérangé, au contraire il n’a pas tenu compte de ce que Poincaré avait publié cinq semaines auparavent la même théorie dans les "Contrendus de l’académie des sciences", de haut niveau à l’époque.
            Que vous ne prêtiez pas attention à ces cinq semaines est assez stupéfiant car le fonctionnement des relations scientifiques est clair et net : celui qui publie en premier est le découvreur, même si d’autres étaient sur le point de publier. Or de plus Einstein n’avait rien publié sur la question auparavent, contrairement à Poincaré.
            Planck était un nationaliste forcené comme son comportement pendant la guerre l’a montré, et votre accusation est l’inverse de la réalité : il lui déplaisait que la "nouvelle mécanique", comme était appellée la relativité au tout début, ne soit pas d’origine allemande.
            Einstein lui était déjà un copieur puisqu’il avait publié, à peine modifié, un calcul déjà publié de Gibbs en thermodynamique. 

            


        • vote
          CoolDude 5 novembre 13:20

          @sls0

          Il y a une conférence la dessus sur le site de l’"Espace des Sciences"...

          Le signal est tellement faible qu’il est dans le bruit... Et quand le bruit ressemble au signal attendu : Hop, c’est une onde gravitationnelle !

          Il faut oser !!!


        • 1 vote
          sls0 sls0 6 novembre 14:46

          @CoolDude
          Sauf que votre bruit a été vu à deux endroits différents qui a permis une triangulation qui a permis à son tour à des télescopes et radiotélescpopes de valider.


        • 1 vote
          Le Celte Le Celte 4 novembre 05:08

          Bonjour à tous je me prénomme Brice et je suis de Nice, j’ai un petit message à adresser aux ingénieurs chargés de concrétiser les découvertes quantiques :

          Quand allons-nous enfin pouvoir surfer sur les ondes gravitationnelles ?...nan parce que ça fait quand même un siècle que vous bossez dessus et toujours que dalle... j’attends moi !

          J’ai une tite idée, laissez tomber, à vouloir remplacer les fonctions naturelles par des fonctions mécaniques vous allez remplacer l’harmonie par l’horlogerie et forcément épuiser les ressources naturelles....suivez mon conseil, pensez organique, c’est ça l’avenir bande de nazes...cassé ! smiley


          • 1 vote
            Arthur Gohin 4 novembre 06:28

            @Le Celte
              C’est très juste 
              " à vouloir remplacer les fonctions naturelles par des fonctions mécaniques vous allez remplacer l’harmonie par l’horlogerie " . C’est horrible rien que d’y penser. 
              De plus ces ondes gravitationnelles n’ont aucun intérêt théorique, et coûtent des milliards tout en me laissant sceptique sur la possibilité pratique ne serait-ce que de les détecter. 
              Pour vous consoler vous surfez sur la toile, c’est sympathique aussi.
              Pour moi l’avenir c’est Dieu, lequel ne dirige pas du tout l’univers au moyen d’équations mais par amour, or l’amour ne compte ni ne calcule comme chacun sait. Par contre cet amour est inépuisable, ce qui est limité c’est la durée du temps. 


          • vote
            joeblow 4 novembre 12:39

            @Arthur Gohin
            Tellement d’accord avec vous, j’ai été athée jusqu’à 40 ans pour finalement me rendre compte que les preuves du dessein intelligent étaient partout autour de moi.


          • 1 vote
            Belenos Belenos 5 novembre 08:15

            @Arthur Gohin
            "or l’amour ne compte ni ne calcule comme chacun sait "

            L’amour ne fait pas de calcul parce qu’il est lui-même la mesure de toute chose. 


          • vote
            Arthur Gohin 5 novembre 08:56

            @joeblow
              Moi j’ai été tout à fait athée de 15 à 27 ans... pour finalement un beau jour carrément me remettre à prier. J’ai vu que Dieu est le maître vivant de ce monde.
              Etant physicien j’ai alors progressivement compris que, clairement, les lois physiques apparentes se réduisent en fait à des définitions.
              Par la suite j’ai lu que Poincaré a mis en garde les physiciens de ce que souvent ils prennent pour des lois ce qui n’est que des définitions. Pour moi c’est plus que souvent c’est toujours, et mon esprit n’est pas supportable de nos jours, même discret et lointain. C’est ainsi qu’il y a longtemps que je ne suis plus universitaire. 


          • vote
            Arthur Gohin 5 novembre 09:04

            @Belenos
              Entièrement d’accord


          • vote
            illiadegun illiadegun 5 novembre 14:48

            @Arthur Gohin Einstein et ses impostures peut se résumer en une phrase loin de sa "partie de dés" :" Je suis athée , Dieu merci "


          • 1 vote
            Le Celte Le Celte 4 novembre 07:21

            "Pour vous consoler vous surfez sur la toile, c’est sympathique aussi."

            Pour combien de temps encore ?


            "Pour moi l’avenir c’est Dieu, lequel ne dirige pas du tout l’univers au moyen d’équations mais par amour, or l’amour ne compte ni ne calcule comme chacun sait. Par contre cet amour est inépuisable, ce qui est limité c’est la durée du temps. "

            Incroyant, je n’aborderai ni n’arborerai le chemin indiqué ! smiley


            • 1 vote
              Arthur Gohin 5 novembre 08:11

              @Le Celte
                Contentons nous pour l’heure d’avoir en commun votre phrase que j’apprécie totalement et que j’ai relevée. 


            • 1 vote
              Le Celte Le Celte 5 novembre 08:33

              @Arthur Gohin
              Avec plaisir.


            • vote
              jinonokaiser1 jinonokaiser1 5 novembre 13:16

              Tout ça c’est de la foutaise scientiste, les ondes pour voyager ont besoin de l’air tout le monde sait que les ondes sonores ne peuvent pas traverser le vide de l’espace.


              • vote
                Arthur Gohin 6 novembre 16:15

                @jinonokaiser1
                  Les ondes de gravité ne sont pas des ondes sonores. Elles sont une force gravitationnelle oscillante qui se propage. Je dis force pour être plus imagé, rigoureusement il faut dire accélération relative naturelle des objets les uns par rapport aux autres. 
                  C’est à dire que la loi de l’inertie de Galilée et Newton n’est vraie que pour des objets suffisamment proches les uns des autres dans l’espace et le temps. Sinon plus il sont éloignés plus ils manifestent des accélérations relatives naturelles les uns par rapport aux autres. 
                  C’est ce qu’on appelle la courbure de l’espace temps. 

                 Par ailleurs, le vide absolu n’existant pas, on peut toujours dire que les ondes de gravitation ont besoin de matière pour se propager, cela ne mange pas de pain. 
                  


              • vote
                Gollum Gollum 6 novembre 16:55

                @Arthur Gohin

                Par ailleurs, le vide absolu n’existant pas, on peut toujours dire que les ondes de gravitation ont besoin de matière pour se propager, cela ne mange pas de pain. 

                Non les ondes gravitationnelles n’ont pas besoin de matière pour se propager. Par contre elles sont crées par des phénomènes matériels. Puisqu’il s’agit de gravitation cela implique des masses (colossales d’ailleurs : trous noirs)..

                Les récentes découvertes impliquaient, si ma mémoire est bonne, deux trous noirs en collision..


              • vote
                Arthur Gohin 7 novembre 09:11

                @Gollum
                  Vous pouvez dire aussi que ces ondes ont besoin d’espace pour se propager, mais l’on peut fort bien convenir de ce que l’espace n’est rien d’autre que de la matière plus ou moins dense.
                 En physique on ne se base pas sur des notions abstraites, mais sur des observations concrètes à partir desquelles on défini des notions abstraites. Ces dernières sont mises au musée dès qu’on en trouve des meilleures. Or l’espace absolu, comme le temps absolu, est définitivement abandonné depuis la relativité.
                  Instant et positions ne sont plus que les chiffres donnés par des instruments de mesure, et non pas les éléments d’un espace temps existant en lui-même. 

                ...quant à l’observation d’ondes gravitationnelles, j’en doutais beaucoup, et j’ai regardé la thèse proposée plus haut :
                https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00002892/document
                Il y a des hiatus qui me confirment dans mes doutes.


              • vote
                gaijin gaijin 7 novembre 09:41

                @Gollum
                " Non les ondes gravitationnelles n’ont pas besoin de matière pour se propager.

                "
                ça c’est un truc j’ai du mal ....une onde c’est un état qui se propage dans un milieu...la notion de " tissu " de l’espace est une abstraction permettant de modéliser les observations le fait que la modélisation fonctionne ( en fait elle ne fonctionne pas mais c’est une autre histoire ) ne renseigne pas pour autant sur la réalité de l’abstraction ....


              • vote
                Gollum Gollum 7 novembre 10:07

                @Arthur Gohin

                l’espace n’est rien d’autre que de la matière plus ou moins dense.

                Non. L’espace est une entité (je n’ai pas de meilleur mot) à part entière.

                Or l’espace absolu, comme le temps absolu, est définitivement abandonné depuis la relativité.

                Cela n’empêche pas leur existence. Il y a toujours de l’espace et du temps. Celui vécu à l’intérieur d’un trou noir par exemple n’est pas le même que celui à l’extérieur du trou noir, mais il y a bel et bien un continuum espace-temps.

                Il y a des hiatus qui me confirment dans mes doutes.

                Je ne sais pas pourquoi mais je doute fort de vos compétences dans ces domaines...


              • vote
                Gollum Gollum 7 novembre 10:15

                @gaijin

                ça c’est un truc j’ai du mal ...

                Tu ne dois pas être le seul.. smiley

                la notion de " tissu " de l’espace est une abstraction

                C’est une notion qui est le résultat de la pensée abstraite mais il s’agit bien de quelque chose de tout à fait concret. En tous les cas dans le cadre de la relativité générale.

                Autrefois la gravité était vue comme une "force".. Autrement dit une "entité" réelle.

                Avec Einstein plus de force. Il n’y a pas de force de gravité. Cela a été remplacé par les courbures de l’espace. C’est parce que l’espace est courbée par une masse que les objets situés près de cette masse sont attirés par la masse..

                On pourrait très bien concevoir une nouvelle théorie gravitationnelle où le tissu espace-temps disparaîtrait à son tour, remplacé par autre chose...

                Mais on n’en est pas encore là. smiley


              • vote
                gaijin gaijin 7 novembre 10:44

                @Gollum
                " il s’agit bien de quelque chose de tout à fait concret

                "
                pas du tout c’est l’équivalent de la volonté de dieu , du hasard et autres billevesées : des abstractions qui peuvent être temporairement utiles mais des abstractions ....
                il n’ y a pas de courbure de l’espace si l’espace n’est pas " quelque chose "
                on a résolu une impasse ( la force de gravité qui s’exerçait sans support ) par une autre plus compliquée mais pas plus valide ( d’où la question de la masse manquante ) ( et séparer la matière noire en énergie noire et matière noire ne change rien )
                " Mais on n’en est pas encore là

                "
                oui mais j’ai surtout l’impression qu’on se heurte a un mur inconcevable : l’incapacité structurelle du cerveau a envisager le réel ...depuis des siècles nous vivons sur la croyance en la notion de progrès mais depuis einstein nous sommes bloqués ....l’impensable s’est déjà produit : nous sommes structurellement limités , des crétins cosmiques ....


              • vote
                guepe guepe 7 novembre 11:43

                @gaijin

                Non. Une onde n’a pas forcément besoin de milieu pour se propager. Exemple avec les ondes électromagnétiques, qui peuvent aussi se propager dans le vide.

                Je comprends pas pourquoi tu dis que ce n’est pas quelque chose de concret. Les ondes gravitationnelle, ce sont des dilatations et de contraction de l’espace temps, qui se manifeste par une augmentation et une diminution de l’espace entre les molécules à leur passage.

                Et contrairement à ce que tu dis , on n est pas bloqué depuis Einstein. La preuve, la découverte des ondes gravitationnelles.

                " l’incapacité structurelle du cerveau a envisager le réel ...depuis des siècles nous vivons sur la croyance en la notion de progrès mais depuis einstein nous sommes bloqués ....l’impensable s’est déjà produit : nous sommes structurellement limités , des crétins cosmiques .... "

                Super, nous somme limités . Et après ? Bah oui, la recherche continuera de toute façon , car il y aura toujours des physiciens qui seront passionnés et qui voudraient essayer de percer les mystères de l’univers.

                En plus, ils sont beaucoup plus humble que tu ne le penses. Je connais pas un physicien qui affirmerait avoir tout compris de la mécanique quantique par exemple. Mais c’est précisément toutes les découvertes qui défient le bon sens et la logique et notre physique macroscopique ( Dualité Onde- Corpuscule, Intrication quantique, effet tunnel... ) qui fait tout l’intérêt de cette discipline.

                Que ça semble te laisser de marbre et préfère moquer les esprits limités des scientifiques, c est dommage pour toi.


              • vote
                gaijin gaijin 7 novembre 14:11

                @guepe
                " Exemple avec les ondes électromagnétiques, qui peuvent aussi se propager dans le vide.

                " alors c’est que le vide n’est pas vide : les ondes électromagnétiques se déplacent dans le fond électromagnétique ....
                " pourquoi tu dis que ce n’est pas quelque chose de concret.

                "
                parce que c’est le cas ou qu’alors je ne comprends pas ( ça peut être le cas aussi bien sur smiley )
                " ce sont des dilatations et de contraction de l’espace temps, qui se manifeste par une augmentation et une diminution de l’espace entre les molécules à leur passage.

                "
                intéressante formulation je vais y penser mais il ne me semble pas que la diminution de l’espace entre deux choses signifie qu’il y a " quelque chose " entre les deux .....
                " Que ça semble te laisser de marbre et préfère moquer les esprits limités des scientifiques "
                ça ne me laisse pas du tout de marbre et je ne moque personne je questionne dans la position du mec a qui on explique que les plus lourds que l’air ne peuvent pas voler et qui regarde passer les oiseaux
                "Super, nous somme limités . Et après ?

                "
                justement et après ?
                that is the question ..............
                mais j’ai été fautif sur ma dernière formulation : le cerveau est structurellement limité .....nous c’est une autre histoire



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès