• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

berry

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 443 0
1 mois 0 8 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    berry 28 novembre 19:32

    @vesjem
    La droite bourgeoise est surtout attachée à ses valeurs financières.
    Elle veut une politique libérale qui fasse prospérer son portefeuille (retraite à 65 ans, économies budgétaires, moins de fonctionnaires). Ca ne la dérange pas de laisser rentrer Mamadou et Mohamed, s’ils bossent. Tout pour le pognon et son petit confort personnel.

    Ces gens sont les équivalents de droite des bobos de gauche, ils ont fait sécession avec la France profonde et se contrefoutent de son avenir à long terme.



  • 4 votes
    berry 27 novembre 18:21

    Quelqu’un lui a lancé "Ici c’est un quartier d’immigration".

    Et dans un tel quartier, le débat d’idées, la courtoisie et la démocratie disparaissent, pour laisser la place aux trafics, aux insultes, aux menaces et au vote communautaire. Les candidats n’osent plus se déplacer sans une escorte policière autour d’eux.

    Cette visite est à rapprocher de celle de Jordan Bardella à la Guillotière, à Lyon, qui s’est déroulée dans les mêmes conditions. Lyon, le symbole de l’échec de la politique du Maire socialiste et Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Une ville autrefois qualifiée de bourgeoise, qui élisait des maires de droite sans discontinuer ; une autre époque.

    Seuls les partis collabos Verts et LFI s’épanouissent sur ce terrain putride.



  • 4 votes
    berry 13 novembre 00:33

    @ezechiel
    Il fallait voir l’aura qui entourait Soljenitsyne dans les années 70 et 80, avant la chute du communisme. Il ne se passait pas une semaine sans qu’il ne soit cité en exemple par les journalistes ou les politiques, c’était une véritable autorité intellectuelle d’envergure mondiale à l’époque.
    Aujourd’hui, 30 ans et deux livres politiquement incorrects plus tard, c’est comme s’il n’avait jamais existé, il a complètement disparu des mémoires de notre république, comme ces opposants à Staline dont on effaçait la présence sur les photos.
    S’il réapparaissait en France aujourd’hui, il serait trainé devant la 17ème chambre correctionnelle et certainement condamné à 15 000 € d’amende et trois ans de prison.
    Notre pays ressemble de plus en plus à l’ancienne URSS, les immigrés et les caméras de surveillance en plus.



  • 2 votes
    berry 12 novembre 22:58

    On va quand même pas le plaindre votre Zemmour à 40 000 € par mois, déjà qu’on le voit matin, midi et soir sur toutes les télés.

    L’oligarchie veut nous imposer son candidat d’extrême-droite pour limiter les risques, mais il n’est pas légitime. Dans le même temps, des opposants historiques comme le Parti de la France, qui tiennent à peu près le même discours, sont systématiquement exclus des médias, et des journaux d’opposition comme Rivarol sont persécutés (son directeur risque prochainement d’aller en prison).

    https://rivarol.com/version-papier-1-an-d-archive/1416-rivarol-n3448-du-2122020-papier.html

    Ils nous refont le coup de Sarkozy qui avait siphonné les voix lepénistes avec ses promesses bidon et son karcher. La ficelle est un peu grosse.



  • 1 vote
    berry 12 novembre 14:10

    @Le Glaude
    La France a une manière bien particulière "d’aider" le Liban, affaibli par l’explosion du port de Beyrouth et la crise économique.
    Elle vide le Liban de ses médecins et de ses infirmières pour remplir ses hôpitaux.
    https://www.voltairenet.org/article214103.html
    "L’ambassade de France a lancé un appel aux soignants libanais et a mis en place une procédure accélérée pour leur permettre de venir travailler en France. Il s’agit pour le président Emmanuel Macron de remplacer d’urgence les soignants français qu’il a interdit de travailler car ils refusent de se faire vacciner contre la Covid-19."

    C’est le marché aux esclaves, version 21ème siècle.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité