• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

berry

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 194 0
1 mois 0 11 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    berry 8 juin 13:47

    @sls0
    Vous vous fichez de notre tête, à ce que je vois, comme les politiciens et les journalistes.

    " 4 g le corps tient très bien"

    N’importe quoi, il s’agit d’un enfant qui est censé se raccrocher avec les bras, pas d’un aviateur assis dans un fauteuil.

    "Un enfant de 3 ans 1/2 sa masse est entre 12 et 16 kg"

    Et alors, s’il fait 16 kilos au lieu de 20, les muscles de ses bras sont d’autant plus faibles.
    Le problème soulevé par les physiciens est qu’il a du encaisser un choc correspondant à 6 fois son poids, qu’il pèse 12, 16 ou 20 kilos importe peu.
    Si c’est un adulte de 80 kilos, il devra encaisser 480 kilos, le problème ne change pas.

    Un enfant qui saute de branche en branche et de balcon en balcon, ça n’existe pas. Vous confondez avec les singes.





  • 1 vote
    berry 7 juin 19:22

    Il est vrai que les motivations pour monter une opération aussi sordide paraissent légères, mais force est de constater l’impossibilité physique de la chute depuis un étage supérieur, telle qu’elle nous a été racontée par les médias. On ne peut que s’étonner également de l’absence d’enquête de la part de la justice, malgré la gravité des faits.

    En creusant d’avantage, les doutes s’accumulent. La deuxième vidéo diffusée à l’époque montrait ainsi que le balcon où se trouvait l’enfant, ainsi que les deux balcons au-dessus étaient complètement vides. Il n’y avait aucune chaise ou mobilier sur lequel l’enfant aurait pu monter avant de basculer dans le vide. En plus, les baies vitrées de ces balcons étaient fermées, comme si l’enfant avait refermé derrière lui !

    Rien ne tient la route dans cette affaire.



  • 2 votes
    berry 7 juin 15:34

    @Hieronymus
    Le découpage seconde par seconde de la vidéo sur le site Résistance Républicaine est intéressant.
    On peut penser à un scénario de ce type :
    Les premières secondes, l’enfant est seul, il ne bouge pas latéralement, il est comme un alpiniste attaché à son relais. Son harnais est relié à la rambarde du balcon par un mousqueton et une petite longe.
    A partir de la 21ème seconde, le "voisin" le fait coulisser vers lui, il porte ses deux mains sur le haut de son harnais et commence à dévisser le mousqueton.
    (Sur d’autres images publiées par ailleurs, on peut voir que ce voisin a les pieds sur un petit tabouret judicieusement placé dans le coin du balcon, pour augmenter son allonge.)
    A partir de la 30ème seconde, Mamoudou et le voisin tiennent tous les deux l’enfant, ils le ramènent à l’intérieur du balcon.
    On peut imaginer une petite corde d’escalade de 8 ou 9 millimètres qui passe derrière la rambarde, pour sécuriser toute l’opération. Vu la mauvaise qualité des images, elle passera complètement inaperçu.

    L’immeuble se prête bien à ce canular. Il appartient à l’état qui le loue pour les fonctionnaires du trésor public en mission à Paris, il est largement inoccupé, il n’a pas de vis-à-vis et le grillage des garde-corps offre de bonnes prises d’escalade.



  • 1 vote
    berry 6 juin 08:38

    @sls0
    Vous voulez nous faire croire au Père Noël, en somme.
    Faites-nous un essai depuis votre balcon et postez la vidéo, qu’on rigole un peu.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès