• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Giordano-Bruno

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 339 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    Giordano-Bruno 26 février 08:29

    La forme du début de la vidéo est détestable. L’ensemble fait vraiment penser, non pas à une démarche individuelle, mais à une action des médias de propagande.

    Néanmoins, les arguments proposés, sous réserve de vérification, semblent convaincants. La balle est dans le camp de François Asselineau. Peut-il les remettre en cause ?

    J’ai plusieurs fois voulu remonter aux sources de ce que disait François Asselineau. Plusieurs fois je n’ai rien trouvé. Je lui ai même une fois envoyé un mail pour qu’il me donne ses sources sur un point précis en flagrante contradiction avec les miennes (les couleurs associées à Otton III dans l’iconographie). Il ne m’a pas répondu. Je prends donc avec beaucoup de pincettes, ses assertions historiques que je n’ai pas eu le temps de vérifier.



  • 11 votes
    Giordano-Bruno 20 février 12:42

    De toute façon, les enfants sont à l’école pour ça. Pour recevoir la propagande d’état. La seule différence ici, est de s’affranchir de certains intermédiaires, de passer directement du producteur au consommateur. Ajoutons qu’ici, la plus grande propagande est dirigée non pas vers les enfants, bien peu nombreux, mais vers les naïfs qui regarderont la vidéo. Heureusement, les propagandistes ne sont plus ce qu’ils étaient. Ceux d’aujourd’hui ne sont pas très futés et manquent furieusement de crédibilité pour quiconque se donne la peine de penser. Je ne suis pas loin de croire que cette indigence intellectuelle de ceux qui se prennent, à tort, pour une élite, est le juste retour de bâton de la crétinisation des masses entreprise par l’Education Nationale, déjà à l’oeuvre lorsqu’ils étaient élèves.



  • vote
    Giordano-Bruno 4 février 17:09

    Ces bandeaux face à la présentatrice sont très pénibles.



  • 2 votes
    Giordano-Bruno 28 janvier 11:25

    Un gendarme parle à des Gilets Jaunes : « Vous assumez ce que vous avez élu ! C’était y’a 2 ans qu’il fallait réfléchir ! » « Rendez-vous dans 3 ans, et vous voterez encore pour lui »… Il n’a pas franchement tort, ...

    Au contraire, il a tort de s’exprimer ainsi. Pour au moins deux raisons. Tout d’abord, il est probable que son interlocuteur n’ait pas voté pour Macron. Ensuite, il est tout à fait envisageable que la situation eut été similaire si d’autres candidats avaient été élus à sa place. Que se serait-il passé si une candidate autoritaire, défendant les intérêts des riches et haïe viscéralement d’une partie de la population avaient obtenu la place convoitée ? Et si cela avait été un Tsipras franc-maçon ? Tous deux auraient été sommés comme Macron de respecter les injonctions des Grandes Orientations de Politique Economique.

    Il est dans les habitudes des agents (au sens où Stanley Milgram emploie ce mot) de nier sa responsabilité en la reportant sur un donneur d’ordre. Mais depuis le Procès de Nuremberg, cette ligne de défense n’est plus garantie de réussir.



  • 1 vote
    Giordano-Bruno 26 janvier 18:05

    Etienne Chouard ne devrait pas s’abaisser à participer à ce genre d’émission. La radio et les participant ne méritent pas l’audience qu’il leur apporte.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès