• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Mahler

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1279 0
1 mois 0 79 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    Mahler 17 mars 11:46

    @yoananda2
    C’est surtout qu’une fois que ça sera finit ils reviendront sans doute à la situation antérieure. La seule chose qui peut changer c’est une élection de partis "nationalistes", mais bon en france les français préféreront mourir du corona virus plutôt que voter Fn(et eux sont même pas nationalistes). Donc nos politiques n’ont même pas à changer leur logiciel en fait.



  • 1 vote
    Mahler 16 mars 16:37

    @maQiavel
    "Est-ce que le consensus de Washington va survivre ou va-t-on assister au retour des Etats stratèges au-devant de la scène ? Parce que là, qu’on le veuille ou non, on va assister à des gestions très étatiques de la crise. Qui pourra encore soutenir sérieusement qu’il faut laisser le marché gouverner quoi que ce soit ? A vrai dire, ayant moi-même un tempérament libéral, j’ai même peur qu’on passe d’un extrême à l’autre, de la gouvernance des marchés à la gouvernance des Etats totaux."

    J’ai du mal à voir le retour des Etats stratèges vu le degrés d’idéologie de nos dirigeants mais la question c’est plutôt "on a t’ont les moyens ?. L’idéologie néolibérale n’est pas tombée du ciel mais est une conséquence de la crise de 1973, crise capitaliste montrant que l’étatisme ne fonctionnait plus vraiment. Pire encore cela voudrait revenir à un Étatisme dépensier alors que les Etats sont sur endettés et l’économie moribonde. En France on a tout un tas de dépenses publiques inutiles et coûteuses. Perso j’y vois plus une crise du capitalisme, et ses composantes néo libérales et etatistes semblent avoir fait leur temps. A la limite ce que l’on risque d’avoir c’est un mélange des deux, autrement dit Pinochet : du libéralisme économique et une dictature politique et milliaire pour tout le reste. J’ai du mal à voir le retour à du soviétisme.

    "Quid des flux mondialisés ? Va-t-on assister à une accentuation de ces flux ou au contraire à la mise en place d’un système économique plus localisé ? Selon Jacques Sapir qui a écrit un excellent article dans lequel il chiffre son hypothèse, il existe déjà une tendance à la démondialisation » de l’économie. S’il a raison, cette tendance ne va-t-elle pas se renforcer ? Cette crise, qui n’en est qu’à ses débuts, révèle déjà au grand jour les trop grands étirements logistiques et les fragilités systémiques liées aux délocalisations. Ne va-t-on pas assister dans la décennie qui vient à un moment localiste ? S’imposera-t-il de lui-même parce que la survie va le commander ou sera-t-il le résultat d’un rapport de force entre les pro-localisme et les pro-mondialisation ? Ou une combinaison des deux ? Quelles seront les forces politiques qui vont porter le localisme ?"

    Pussiez vous avoir raison mais ça va être difficile vu que l’Etat est sacrément amoché lui aussi, vu que la crise est une crise du mode de production. Or même Roosevelt et son new deal n’ont jamais sorti les Etats Unis du marasme économique à l’époque, il a fallu la guerre...



  • 2 votes
    Mahler 15 mars 16:00

    @Joe Chip
    "Et puis comme en 40, on finit par se défausser sur la population. Pétain expliquait que la défaite était liée à une faillite morale des Français. Philippe expliquait hier que la crise était liée à l’inconséquence des Français, qu’on appelait il y a encore quelques jours à relativiser." Ben cela dit il n’a pas tout à fait tort non plus, si le gouvernement est composé d’incapables et de lâches, y’a une bonne partie de la population qui lui rend bien niveau insouciance et autre. D’ailleurs si le gouvernement tarde à prendre certains mesures car il estime les français responsables ben il est sacrément con. Suffit de voir hier soir ce qui s’est passé à Dunkerque malgré l’interdiction des rassemblements....



  • 3 votes
    Mahler 13 mars 13:36

    @Gollum
    Surtout que ceux qui risquent la vraie claque(déjà que salement amochés) ce sont les républicains à mon avis, leur électorat est surtout composé de vieux, et je pense qu’ils ne vont pas beaucoup se déplacer du coup.



  • vote
    Mahler 8 mars 20:23

    @Mahler
    "C’est pour ça que sur le long terme c’est bien les immigration de masse(que on subit depuis 50 ans)," c’est bien plus dangereux je voulais dire, j’ai oublié de finir ma phrase.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès