• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

totof

totof

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 11/12/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 205 71
1 mois 0 12 0
5 jours 0 6 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • 1 vote
    totof totof 17 juin 00:42

    @Zatara
    "Et je n’ai plus le temps ni la patience de discuter à ce niveau là"

    Vainqueur par KO !!!! Tu vois, t’as voulu faire le mariole et maintenant tu dégages. Que je ne t’y revois plus, garçon.



  • 1 vote
    totof totof 17 juin 00:35

    @Zatara
    Je ne veux pas te harceler mais quand même, t’es vraiment une synthèse comme dirait l’autre...
    Cet argument : "des mutations d’ADN, t’en as naturellement, et t’en as aussi dû au chimique..."
    Alors ça, je crois que c’est Giscard qui avait sorti ça dans les années 70. Donc, en gros, parce que le génome mute naturellement, on peut nous aussi le faire muter. Il y a un tel désordre intellectuel dans ce type d’argumentation que ça donne le vertige. Si tu ne comprends pas qu’une mutation naturelle n’est pas du même ordre qu’une mutation provoquée par irradiation, alors là, les bras m’en tombent. Une mutation naturelle se fait sur des périodes de temps bien plus grande qu’avec une irradiation. T’as qu’à aller bosser dans le nucléaire, te faire irradier, on verra après ce que t’en dis des mutations génétique par irradiation !



  • vote
    totof totof 17 juin 00:09

    @Zatara
    Bon, je vois que tu fais des efforts, garçon, c’est bien.
    Tu écris :
    "Mais beaucoup s’enferment dans ce seul aperçu émotionnel..."
    C’est sûr qu’il n’y a aucune raison de ressentir la moindre émotion quand une technologie est capable de rendre un pays inhabitable pour des millénaires, pas de souci. Toujours cette même vieille antienne raison/émotion qui a toujours servi à faire passer les peuples pour des gamins.
    L’émotionnel, c’est la vie, mon pote et il n’y a pas de réflexion sans émotion. Passons.

    Sur la "réduction mentale", comme prévu, je ne vois aucun argument, donc je passe aussi.

    Et ce qui est bon, c’est que juste après que tu te débattes avec la question de ta réduction mentale, tu as l’honnêteté de reconnaître que tu ne n’as rien compris à cette affaire de mode de production. Hé ben c’est bien là où je voulais en venir quand je parlais de réduction mentale. La chute du niveau théorique fait que les crypto-pro-nucléaires de ton espèce ne parviennent même pas à concevoir qu’ils déraillent. L’horizon mental est à ce point clos que vous en venez à acquiescer au pire, le nucléaire par exemple, sans vous rendre compte que vous en devenez inhumains. Je ne vais pas t’expliquer ici ce qu’est un mode de production. T’as qu’à lire Marx.
    Donc, si je résume : depuis le début, t’as rien compris de ce que j’ai dit mais tu n’es pas d’accord... Maintenant, une question : de toi ou de moi, qui est coupable de fainéantise intellectuelle ?

    J’aime bien le passe suivant : "tout le monde meurt ?"
    Ecoute garçon, je ne voulais pas t’en parler mais puisque tu demandes je vais te répondre. Il y a de gros problèmes en ce moment. Exemple : le mode de production (par pitié, ne me demande plus ce qu’est un mode de production, renseigne-toi comme un grand) qui a cours depuis le XIXème siècle est en train de provoquer la sixième extinction d’espèces. A la fin, ce sera notre tour. Voilà, maintenant, tu sais.
    Et même plus : il y a une bande de timbrés qui prônent, au nom du maintien de ce même mode de production, la mise en œuvre d’une technologie complètement dingue capable de rayer un pays de la carte. Voilà, maintenant tu sais tout.

    Bon après tu écris ça :
    "Bien sûr, le nucléaire n’a fait que des centaines de milliers de morts en ex-URSS
    des milliards même"
    Pauvre inculte : c’est ton ignorance qui te donne cette assurance affreuse qui dégouline de tes écrits. Pour les liquidateurs, on parle de presque un million d’hommes sacrifiés, peut-être plus. Et puis jette un oeil ici, ça te fera pas de mal. Tu peux aussi lire "La supplication" de Svetlana Alexievitch.

    Tu écris :
    "....et pour la voiture, le tabac et l’alcool, par contre ça va...." et puis le Viet Nam, etc.
    Bon dieu, le niveau des arguments. Dire qu’il y a des mecs comme toi qui votent... J’en appelle aux autres lecteurs : pour moi ici, la messe est dite quant à ce triste sire de Zatara.
    Je te réponds quand même par respect. Une phrase suffit : Ce n’est pas parce que j’évoque une catastrophe que je suis dans l’obligation d’évoquer toutes les catastrophes de la terre. La même idée reformulée : ce n’est pas parce que j’évoque une catastrophe que je nie les autres. Tu vois maintenant l’inanité de ton argumentation ?

    Oui j’ai vu ton argument sur la centrale de Tchernobyl qui est un modèle qui n’est pas en France. Cet argument montre que tu n’es pas renseigné puisque ce n’est pas le modèle qui est en cause mais une expérience faite par un responsable de la centrale juste avant la catastrophe. Et puis je te rappelle que Fukushima n’est pas le même modèle que Tchernobyl et a quand même pété pour une raison différente. Renseigne toi nom de dieu au lieu d’écrire avec l’aplomb de celui qui voudrait avoir le prestige de la connaissance sans avoir fait l’effort de l’érudition.

    PS : je ne veux pas être trop long mais je ne peux m’empêcher de relever ça :
    "Qu’est ce qui serait incohérent dans mon discours ??"
    Tu sais que t’en serais presque attendrissant ? Où est l’incohérence ? Ben par exemple dans le fait de prôner une technologie qui nous fait prendre de tels risques, tout ça pour continuer à vivre comme on vit actuellement (sachant que ce mode de vie est de toute façon condamné), parce que notre horizon mental n’autorise pas la perspective d’un autre mode de vie (remarque que je t’ai épargné un laïus sur le mode de production qui aurait été nettement plus adapté pour te répondre mais plus long aussi...)



  • 1 vote
    totof totof 16 juin 20:56

    @Zatara
    Je vois que tu me traites d’abruti, c’est marrant ces pro-nucléaires grandes gueules sur le net mais quand je les ai devant moi, ils sont nettement plus polis, mais peu importe...
    Que dire... Donc c’est nous qui sommes dans la religion et pas vous. Alors déjà, ça montre une telle compréhension du phénomène religieux... mais peu importe... C’est nous qui sommes dans la fainéantise intellectuelle...

    Allez, réfléchis, réponds aux arguments, et après tu reviens me voir poliment.



  • 1 vote
    totof totof 16 juin 20:28

    @Zatara

    J’adore quand un pro-nucléaire vient me dire que je ne sais pas réfléchir, que je suis incapable de comprendre...
    Les pro-nucléaires sont le résultat de la réduction mentale généralisée à laquelle on assiste aujourd’hui. Puisque leur univers mental s’arrête aux frontières du mode de production, qu’ils imaginent éternel visiblement, ils ne peuvent concevoir que de toute façon, c’est cuit, que ça va s’écrouler et qu’on va être dans la merde avec leurs centrales. Quand on atteint de tels niveaux d’incohérences, il est normal d’affirmer, cher Zatara, que les anti-nucléaires ne peuvent pas comprendre. Normal, puisqu’ils envisagent l’impossible : la fin de l’actuel mode de production.

    J’aime bien le passage sur Don Quichotte et le "combat de sa vie"... Bien sûr, le nucléaire n’a fait que des centaines de milliers de morts en ex-URSS, continu de déglinguer des gamins qui vont subir une vie de galère (mais qu’en ont à foutre les pro-nucléaires, ce ne sont pas leurs gamins, pas vrai Zatara !), le nucléaire n’a fait que déglinguer une bonne partie du Japon et de l’océan Pacifique, qui est maintenant une décharge nucléaire (et ce n’est pas fini), le nucléaire n’a fait que rendre inhabitable des zones gigantesques de par le monde, mais à part ça, tout va bien et ceux qui le combattent sont des Don Quichotte... Ha non mais vraiment... Allez-vous un jour vous mettre à réfléchir ? En fait je crois que non : quand on a le cerveau qui autorise la légitimation d’une dégueulasserie comme le nucléaire, ce n’est plus réformable.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès