• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de BA

sur "Banquiers : ils avaient promis de changer" - Pièces à conviction 15 Mai 2013


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

BA 17 mai 2013 14:30

Bernard Maris est un économiste. Il est actuellement professeur des universités à l’Institut d’études européennes de l’université Paris-VIII.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Maris

 

En septembre 1992, Bernard Maris avait voté "oui" au référendum sur le traité de Maastricht, "oui" à la création de l’euro.

 

Mercredi 15 mai 2013, en conclusion de son article dans "Charlie Hebdo", page 6, Bernard Maris parle de la zone euro.

 

La conclusion de Bernard Maris est ultra-pessimiste concernant la zone euro :

 

"Le redressement passe par :

1) une annulation pure et simple d’une partie de la dette, collective [souligné trois fois : si un seul pays annule, il est cuit] ;

 

2) une fiscalité commune à la zone euro ;

 

3) un pouvoir bancaire soumis à un pouvoir politique supranational.

 

C’est possible ? Non. Ni 1, ni 2, ni 3 ne sont possibles. Donc ? Donc mégacrise en perspective. A demain, Marine Le Pen."


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès