• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

BA

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 506 0
1 mois 0 10 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    BA 2 septembre 23:38

    Jeudi 2 septembre 2021 :


    Covid-19 : le variant Mu prédominant en Colombie.


    Selon l’OMS, ce variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d’« échappement immunitaire », autrement dit une résistance aux vaccins.


    Le nouveau variant du coronavirus, baptisé « Mu » et identifié pour la première fois en Colombie en janvier, est aujourd’hui prédominant dans le pays et à l’origine de la vague la plus meurtrière de la pandémie au printemps dernier, ont indiqué jeudi 2 septembre les autorités sanitaires.


    « Effectivement, Mu est la variante prédominante en Colombie et c’est elle qui est responsable de la troisième vague » de contaminations d’avril à juin 2021, a déclaré sur une radio locale une responsable de l’Institut national de santé, Marcela Mercado. « Plus ou moins 60% des décès que nous avons séquencés sont de cette lignée », a expliqué Marcela Mercado. Les contaminations et les décès ont atteint entre avril et juin 2021 un niveau record, avec alors jusqu’à 700 décès par jour, et un système hospitalier au bord de l’effondrement.


    Le variant B.1.621, selon la nomenclature scientifique, a été classé fin août comme « variant à suivre » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est apparu pour la première fois sur la côte atlantique de la Colombie (nord) en janvier.


    Selon l’OMS, ce variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d’« échappement immunitaire » (résistance aux vaccins), et des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques. « Il a déjà été identifié dans plus de 43 pays et a démontré une forte contagiosité », a rappelé Marcela Mercado.


    La Colombie a aujourd’hui dépassé la phase la plus critique de la pandémie, mais compte encore un peu moins d’une centaine de décès et 2000 infections par jour. Cette amélioration est due à la campagne de vaccination en cours, selon la responsable de l’Institut national de santé, alors que 29% des 50 millions de Colombiens sont désormais vaccinés. « Nous pourrions avoir un pic en octobre », a-t-elle cependant mis en garde, « car il y a encore des personnes » susceptibles d’être contaminées et de « nourrir l’épidémie ».


    Les variants delta, alpha et gamma circulent également dans le pays. Depuis mars 2020, près de 125.000 décès dus au Covid ont été recensés en Colombie, pour 4,9 millions de contaminés.


    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-le-variant-mu-predominant-en-colombie-20210902





  • 1 vote
    BA 2 septembre 23:34

    Jeudi 2 septembre 2021 :


    Covid-19 : le variant Mu prédominant en Colombie.


    Selon l’OMS, ce variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d’« échappement immunitaire », autrement dit une résistance aux vaccins.


    Le nouveau variant du coronavirus, baptisé « Mu » et identifié pour la première fois en Colombie en janvier, est aujourd’hui prédominant dans le pays et à l’origine de la vague la plus meurtrière de la pandémie au printemps dernier, ont indiqué jeudi 2 septembre les autorités sanitaires.


    « Effectivement, Mu est la variante prédominante en Colombie et c’est elle qui est responsable de la troisième vague » de contaminations d’avril à juin 2021, a déclaré sur une radio locale une responsable de l’Institut national de santé, Marcela Mercado. « Plus ou moins 60% des décès que nous avons séquencés sont de cette lignée », a expliqué Marcela Mercado. Les contaminations et les décès ont atteint entre avril et juin 2021 un niveau record, avec alors jusqu’à 700 décès par jour, et un système hospitalier au bord de l’effondrement.


    Le variant B.1.621, selon la nomenclature scientifique, a été classé fin août comme « variant à suivre » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est apparu pour la première fois sur la côte atlantique de la Colombie (nord) en janvier.


    Selon l’OMS, ce variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d’« échappement immunitaire » (résistance aux vaccins), et des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques. « Il a déjà été identifié dans plus de 43 pays et a démontré une forte contagiosité », a rappelé Marcela Mercado.


    La Colombie a aujourd’hui dépassé la phase la plus critique de la pandémie, mais compte encore un peu moins d’une centaine de décès et 2000 infections par jour. Cette amélioration est due à la campagne de vaccination en cours, selon la responsable de l’Institut national de santé, alors que 29% des 50 millions de Colombiens sont désormais vaccinés. « Nous pourrions avoir un pic en octobre », a-t-elle cependant mis en garde, « car il y a encore des personnes » susceptibles d’être contaminées et de « nourrir l’épidémie ».


    Les variants delta, alpha et gamma circulent également dans le pays. Depuis mars 2020, près de 125.000 décès dus au Covid ont été recensés en Colombie, pour 4,9 millions de contaminés.


    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-le-variant-mu-predominant-en-colombie-20210902





  • 1 vote
    BA 25 août 15:27

    Covid-19 : la cinquième vague vient d’arriver au Japon.


    Hôpitaux saturés, envolée des contaminations… le Japon submergé par une cinquième vague de Covid-19.


    Le pays du soleil levant est dépassé par une vague de Covid-19 causée par le variant Delta depuis les Jeux olympiques de fin juillet. Alors que les Jeux paralympiques débutent ce mardi, la situation continue de s’aggraver.


    Les Jeux paralympiques de Tokyo débutent ce mardi 24 août, mais c’est le Covid-19 qui gagne du terrain. En effet, une cinquième vague est en train de submerger le Japon, la plus forte depuis le début de la pandémie.


    Ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas quotidiens s’est envolé à plus de 20 000, dont un record le 20 août avec 25 000 nouvelles contaminations, recense le site CovidTracker. Et pour le douzième jour consécutif, le nombre de malades dans un état grave avait atteint un record lundi à 1 935, a rapporté le ministère de la Santé. La faute au variant Delta, qui représente désormais 80 % des contaminations dans le pays.


    Problème : les hôpitaux sont au bord de la rupture. Seuls les établissements publics prennent en charge les personnes infectées par le Covid-19 car « la majorité des établissements privés (soit 80 % des hôpitaux nippons) s’y refusent », explique le quotidien « le Monde ».


    Dans « Libération », la correspondante du journal à Tokyo donne aussi l’alerte : « A Tokyo, entre le 2 et le 15 août, sur 3 927 requêtes de transport d’urgence à l’hôpital de malades Covid-19, 2 373 ont été refusées faute de place, soit 60 % des demandes. » 12 000 personnes attendaient un lit médical rien que dans la capitale, a-t-elle ajouté. Le Premier ministre a même dû demander aux malades les moins touchés de rester chez eux et de s’isoler pour ne pas encombrer les urgences.


    Devant cette catastrophe sanitaire, des mesures ont été prises pour tenter d’enrayer la propagation de la maladie. Début août, six départements sont passés en état d’urgence, dont Tokyo, avec la limitation de sorties extérieures, la fermeture des bars et des restaurants dès 20 heures ou encore le télétravail encouragé. Depuis le 20 août, sept autres départements connaissent le même sort, au moins jusqu’au 12 septembre.


    Ce mardi, le gouvernement envisagerait d’étendre encore les restrictions à huit autres préfectures, selon l’agence de presse japonaise Kyodo News. Outre l’état d’urgence, 16 départements sont en « quasi-état d’urgence », et quatre autres pourraient les rejoindre, toujours d’après Kyodo News.


    https://www.nouvelobs.com/asie/20210824.OBS47849/hopitaux-satures-envolee-des-contaminations-le-japon-submerge-par-une-cinquieme-vague-de-covid-19.html


    Covid-19 : nombre de cas de contamination au Japon :


    https://ourworldindata.org/covid-cases



  • 1 vote
    BA 25 août 15:26

    Covid-19 : la cinquième vague vient d’arriver au Japon.


    Hôpitaux saturés, envolée des contaminations… le Japon submergé par une cinquième vague de Covid-19.


    Le pays du soleil levant est dépassé par une vague de Covid-19 causée par le variant Delta depuis les Jeux olympiques de fin juillet. Alors que les Jeux paralympiques débutent ce mardi, la situation continue de s’aggraver.


    Les Jeux paralympiques de Tokyo débutent ce mardi 24 août, mais c’est le Covid-19 qui gagne du terrain. En effet, une cinquième vague est en train de submerger le Japon, la plus forte depuis le début de la pandémie.


    Ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas quotidiens s’est envolé à plus de 20 000, dont un record le 20 août avec 25 000 nouvelles contaminations, recense le site CovidTracker. Et pour le douzième jour consécutif, le nombre de malades dans un état grave avait atteint un record lundi à 1 935, a rapporté le ministère de la Santé. La faute au variant Delta, qui représente désormais 80 % des contaminations dans le pays.


    Problème : les hôpitaux sont au bord de la rupture. Seuls les établissements publics prennent en charge les personnes infectées par le Covid-19 car « la majorité des établissements privés (soit 80 % des hôpitaux nippons) s’y refusent », explique le quotidien « le Monde ».


    Dans « Libération », la correspondante du journal à Tokyo donne aussi l’alerte : « A Tokyo, entre le 2 et le 15 août, sur 3 927 requêtes de transport d’urgence à l’hôpital de malades Covid-19, 2 373 ont été refusées faute de place, soit 60 % des demandes. » 12 000 personnes attendaient un lit médical rien que dans la capitale, a-t-elle ajouté. Le Premier ministre a même dû demander aux malades les moins touchés de rester chez eux et de s’isoler pour ne pas encombrer les urgences.


    Devant cette catastrophe sanitaire, des mesures ont été prises pour tenter d’enrayer la propagation de la maladie. Début août, six départements sont passés en état d’urgence, dont Tokyo, avec la limitation de sorties extérieures, la fermeture des bars et des restaurants dès 20 heures ou encore le télétravail encouragé. Depuis le 20 août, sept autres départements connaissent le même sort, au moins jusqu’au 12 septembre.


    Ce mardi, le gouvernement envisagerait d’étendre encore les restrictions à huit autres préfectures, selon l’agence de presse japonaise Kyodo News. Outre l’état d’urgence, 16 départements sont en « quasi-état d’urgence », et quatre autres pourraient les rejoindre, toujours d’après Kyodo News.


    https://www.nouvelobs.com/asie/20210824.OBS47849/hopitaux-satures-envolee-des-contaminations-le-japon-submerge-par-une-cinquieme-vague-de-covid-19.html


    Covid-19 : nombre de cas de contamination au Japon :


    https://ourworldindata.org/covid-cases



  • 1 vote
    BA 23 août 15:36

    Covid-19 : Israël instaure la vaccination dans les écoles à la rentrée.


    Israël a annoncé lundi 23 août mettre en place à la rentrée scolaire des stands de vaccination anticoronavirus dans les écoles pour renforcer l’immunité des plus jeunes, dans un contexte de hausse des contaminations dans le pays qui autorise la vaccination dès 12 ans.

    Les élèves « seront vaccinés dans les locaux des écoles pendant les heures de cours, sous condition d’autorisation parentale », a indiqué le gouvernement israélien, maintenant au 1er septembre la rentrée scolaire.

    Les élèves de moins de 12 ans devront montrer une autorisation parentale pour réaliser un test de dépistage du coronavirus.

    Dans les localités qui enregistrent un fort taux de contamination, les lycées devront s’assurer que 70 % des élèves d’une classe ont été vaccinés. Dans le cas contraire, les cours devront se faire en ligne, d’après le communiqué du gouvernement.

    L’État hébreu enregistre depuis quelques semaines une hausse des contaminations liée à la propagation du variant Delta, après avoir été l’un des premiers pays à lancer une vaste campagne de vaccination dès décembre, puis à autoriser cet été l’administration d’une troisième dose de vaccin pour les personnes de 40 ans et plus.

    Environ 30 % des adolescents de 12-15 ans ont reçu deux doses de vaccin, un pourcentage plus bas que pour les autres catégories de la population, d’après les autorités.

    Le pays a lancé dimanche une campagne de tests sérologiques pour les enfants de trois ans et plus, afin d’étudier, avant la rentrée, les anticorps développés par ces enfants et ainsi savoir s’ils ont déjà été contaminés. Ceux ayant développé suffisamment d’anticorps ne seront pas forcés de s’isoler s’ils sont exposés à une personne contaminée, limitant les problèmes dans les écoles, d’après les autorités.

    Au total, plus de 990.000 contaminations ont officiellement été recensées en Israël, dont plus de 6800 décès.

    Plus de 5,4 millions de personnes ont reçu deux doses de vaccin, soit 58 % de la population, et quelque 1,2 million une troisième dose de vaccin.

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-israel-instaure-la-vaccination-dans-les-ecoles-a-la-rentree-20210823

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité