• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de jack Mandon

sur Pas de pays sans paysans ! Le suicide silencieux de nos paysans, triste constat de la destruction d'un pays


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack Mandon jack Mandon 11 février 17:11

Paysan, notre classe première

« Plus de propriété individuelle des terres, la terre n’est à personne. Nous réclamons, nous voulons la jouissance communale des fruits de la terre : les fruits sont à tout le monde "

C’est ce que clame Gracchus Babeuf dans le Manifeste des Egaux. Babeuf, un des seuls justes de la révolution bourgeoise et capitaliste de 1789.

Le paysan, premier homme de la communauté de l’être. Du paléolithique au néolithique, chasseur cueilleur, il porte dans son inconscient personnel et collectif les valeurs radicales, le goût du sacral, et du jouir, l’absence de l’état et de l’argent. Quelque part, c’est une espèce d’amérindien.

Depuis le haut moyen âge, le paysan est un insurrectionnel. Persécuté et vassalisé il se révolte car il est la première victime de la société de l’avoir, la société marchande,commerciale, financière, politique, capitaliste...celle qui crèvera comme les autres, la salope  !

Naturel que le monde capitaliste mortifère anéantisse d’une manière ou d’une autre cette classe animée des valeurs humaines immémoriales de Gaïa l’éternelle.




Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès