• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pas de pays sans paysans ! Le suicide silencieux de nos paysans, triste (...)
#53 des Tendances

Pas de pays sans paysans ! Le suicide silencieux de nos paysans, triste constat de la destruction d’un pays

Pas de pays sans paysans ! La destruction d'un état nation passe par le sabotage de son secteur primaire -la base- ; la mise à mal des individus directement reliés au terroir, à la terre de cette nation.....

Radiopulsar - La vidéo qui alerte sur le suicide des agriculteurs

ReinformationTV - Monde paysan : suicides dans les campagnes

Tags : France agriculture Nouvel Ordre Mondial Oligarchie Bretagne Suicide Multinationales




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 11 votes
    jimontheair jimontheair 11 février 15:07

    C’est triste. 


    Mais tant que les paysans accepteront de cautionner et d’obéir lors de leurs "mouvements" des syndicats comme la FNSEA, ils n’auront que ce qu’ils méritent par leur soumission à ces appareils syndicaux corrompus et de mèche avec les politiciens, et tous ceux qui les ont entrainé dans la merde.
    La dernière fois qu’il sont montés à Paris -avec leurs tracteurs qui font peur aux ordures- il sont repartis aussi sec la queue entre les jambes et au garde à vous, obéissant aux injonctions des leaders syndicaux qui les trahissent. 

    Qu’ils envoient chier ces gens là d’abord et leur enlèvent toute légitimité à décider et négocier quoi que ce soit, et fassent émerger des gens et des structures non collusoires avec les politiciens et leur politique mondialiste et européiste pourrie et décidée de manière non démocratique par quelques uns. 

    Qu’ils s’appuient sur le peuple des campagnes pour cela, car ce peuple est celui qui n’est pas encore trop aliéné et castré. Et ça fait du monde. Et ils ont des tracteurs et des trucs qui font peur aux ordures... 

    • 4 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 février 20:31

      @jimontheair
      Je pense que tu as pointé le vrai problème des paysans : la FNSEA  !
      Par exemple, la FNSEA est tellement intéressé par la vente du glyphosate (Roundup) que Mosanto n’a pas besoin de les payer pour faire du lobbying auprès de l’Élysée .

      Extraits de Bastamag :
      Pour le comprendre, prenons la direction de Landerneau, en Bretagne. C’est ici que siège Triskalia, la plus grande coopérative agricole de la région. Elle emploie 4800 salariés et fédère 16 000 agriculteurs adhérents, pour 280 sites en Bretagne. Son conseil d’administration est géré par des agriculteurs membres de la FNSEA. En 2016, Triskalia a réalisé un chiffre d’affaires impressionnant, à hauteur de 1,9 milliards d’euros. « Ils vendent des aliments pour le bétail, du lait... mais quand on regarde les bilans annuels, l’activité la plus rentable est la vente de produits phytosanitaires » observe Serge Le Quéau, de l’union régionale Solidaires. La vente de pesticides constitue, avec l’alimentation destinée aux animaux d’élevage, le principal levier de profits de Triskalia, sans commune mesure avec ce que lui rapporte la commercialisation de véritables produits agricoles (lait, céréales, œufs...)
       
      Les pesticides : une machine à cash pour les grosses coopératives agricoles

      La stratégie de la coopérative va donc se concentrer sur ce marché des produits chimiques : Triskalia s’appuie sur 120 techniciens spécialisés pour apporter des conseils aux agriculteurs adhérents.... tout en faisant la promotion des produits commercialisés par la coopérative. « Sur le terrain, des techniciens vont de ferme en ferme, vendre des semences de plus en plus productives mais aussi de plus en plus sensibles. Ils fournissent dans la foulée des produits chimiques, au lieu de faire de la prévention, et de proposer des méthodes alternatives », déplore René Louail, ancien conseiller régional Europe Écologie-Les Verts en Bretagne et membre du Collectif de soutien au victimes des pesticides de l’Ouest. Cette pratique est commune à nombre de coopératives gérées par des représentants de la FNSEA. Interdire le glyphosate, c’est se priver de plusieurs centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires.


    • 8 votes
      Gollum Gollum 11 février 15:15

      Oui c’est triste. Le gros problème des paysans est leur passivité et leur difficulté à remettre en cause un modèle. Ils ne sont plus vraiment paysans d’ailleurs..


      Plutôt des travailleurs de la terre qui utilisent pour le vivant des paradigmes mécanistes, industriels… Ils sont déracinés comme peuvent l’être des aborigènes qui essayent désespérément de s’adapter au modèle dominant. Les aborigènes finissent dans l’alcoolisme. Les "paysans" finissent dans l’endettement colossal, le travail à perte, et le suicide…

      La permaculture, le bio sont la solution. Qu’ils changent leur vision des choses et le chemin sera retrouvé, reprise du contact avec le vivant, le vrai..

      Il faut rompre avec les modèles industriels et mécanistes. Tout droit importés des US ceci dit au passage...

      • 1 vote
        jimontheair jimontheair 11 février 15:26

        @Gollum

        Tu confonds les paysans et les agriculteurs. Faute lourde ! 

        Tu devrais aller parler à et voir travailler des paysans une fois dans ta vie... 


      • 2 votes
        Gollum Gollum 11 février 16:18

        @jimontheair

        Un paysan est une personne qui exerce le métier d’agriculteur et vit à la campagne. 

        Source : https://educalingo.com/fr/dic-fr/paysan

        Mode Mao on :

        Merci pour votre contribution. smiley

        Mode Mao off...


      • 4 votes
        jimontheair jimontheair 11 février 16:37

        @Gollum

        Non non non, pour comprendre tout le sens de "paysan", et en quoi c’est différent de "agriculteur", il ne faut pas consulter un dico à deux balles, mais : 

        1. consulter un vrai dico du genre http://atilf.atilf.fr/ pour saisir les subtilités 

        2. aller parler à et voir travailler des paysans, et bien méditer la différence avec l’agriculteur dont vous dénoncez les pratiques et qui a plus trait à l"industriel qu’avec le paysan 

        3. pour aider à méditer, se cultiver :
        https://www.google.fr/search?source=hp&ei=mmKAWum6GMWbsAH4oKrwBQ&q=différence+entre+paysan+et+agriculteur


      • 2 votes
        Gollum Gollum 11 février 18:15

        @jimontheair

        Point 1 : j’en tire ceci : Personne de la campagne qui vit de la culture du sol et de l’élevage des animaux (v. laboureur B). Synon. agriculteur, cultivateur, fermier.

        Source : http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/tlfiv5/affart.exe ?19 ;s=3626471025 ;?b=0 ;

        Autrement dit quasi aucune différence avec mon dico à deux balles..

        Ceci dit je comprends ce que vous voulez dire. Le paysan, autrefois, faisait de tout : des légumes, des fruits, du cochon, des vaches, etc

        L’agriculteur ne fait que de l’agriculture. Ceci dit, ce n’est pas parce que l’on est juste un agriculteur que celle-ci est forcément intensive et industrielle. Un permaculteur ne fait pas dans la volaille, ni dans le cochon, il n’en est pas moins dans une logique qui n’est pas industrielle. Et c’est un paysan quand même. smiley

        Car paysan n’est rien d’autre qu’un terme général. Un éleveur est un paysan. Un agriculteur aussi. Et il y a des éleveurs qui sont dans une logique industrielle et d’autres non.

        Donc le problème n’est pas dans la dichotomie paysan/agriculteur.

        J’espère que vous vous êtes instruit.  smiley

      • 1 vote
        mmbbb 11 février 15:50

        on a coule la classe ouvrière bon les paysans n ont pas pleure Ce qui est bien désormais et que tout le monde est sur le même diapason, les professions notamment les cadres pharmaciens ingenieurs sont devenus peu ou prou des professions jetables Il y a une pharmacie qui ferme tous les deux jours. De part en part ce sont toutes les professions qui sont touchees Cela fait le bonheur des Chinois l un deux a rachete 900 hectares de terres en France Apres l industrie c est la grande braderie de la maison France mais les francais ont Macron , c est un mondialistes comme le fut ces predecesseurs, les francais votent notamment, les paysans sont plutot a droite c ’est l histoire de super Mario Les agriculteurs ont bouffe le petit paysan francais sans etat d ame, cet agriculture industriel se fait désormais bouffer par les agro industriels du monde . C ’est la morale de l histoire Quant aux pouvoirs publics ils s en tapent, ils ne font de corrélation entre la mal bouffe et production agricole hormis que la mal bouffe commence a couter a la secu.


        • 2 votes
          Croa Croa 11 février 16:34

          Ils se le cherchent aussi : En quoi est-ce naturel de commencer un métier en faisant allégeance à une banque ? Autrefois les paysans reprenaient l’exploitation de la famille et c’est tout.


          • 2 votes
            jack Mandon jack Mandon 11 février 17:11

            Paysan, notre classe première

            « Plus de propriété individuelle des terres, la terre n’est à personne. Nous réclamons, nous voulons la jouissance communale des fruits de la terre : les fruits sont à tout le monde "

            C’est ce que clame Gracchus Babeuf dans le Manifeste des Egaux. Babeuf, un des seuls justes de la révolution bourgeoise et capitaliste de 1789.

            Le paysan, premier homme de la communauté de l’être. Du paléolithique au néolithique, chasseur cueilleur, il porte dans son inconscient personnel et collectif les valeurs radicales, le goût du sacral, et du jouir, l’absence de l’état et de l’argent. Quelque part, c’est une espèce d’amérindien.

            Depuis le haut moyen âge, le paysan est un insurrectionnel. Persécuté et vassalisé il se révolte car il est la première victime de la société de l’avoir, la société marchande,commerciale, financière, politique, capitaliste...celle qui crèvera comme les autres, la salope  !

            Naturel que le monde capitaliste mortifère anéantisse d’une manière ou d’une autre cette classe animée des valeurs humaines immémoriales de Gaïa l’éternelle.




            • 2 votes
              Gollum Gollum 11 février 18:18

              @jack Mandon

              Perso je trouve qu’ils ne se révoltent pas beaucoup et qu’ils sont plutôt comme des vaches qui vont à l’abattoir. Comme dans une sorte de mimétisme avec leurs bêtes… smiley


            • 1 vote
              jack Mandon jack Mandon 12 février 11:26

              @Gollum

              Je plaçais le débat sur un autre plan, historique d’abord dans sa radicalité et aussi relativement à la lutte des classes qui sont la bête noire du grand capital.

              Si j’ai fait allusion aux amérindiens, c’est métaphorique mais c’est aussi une manière de mettre en perspective le conflit entre deux époques inconciliables. La société de l’avoir et la communauté de l’être. Ce qui arriva aux amérindiens, est reformulé sur le continent européen. Les génocides prennent de multiples formes.

              Comme disait Mitterrand...bien lâchement d’ailleurs, comme un socialiste d’opérette, c’est un pléonasme. 

              “La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort !”

              Gollum, si des paysans se suicident, c’est qu’ils n’ont plus la force de se révolter. Si les français votent comme des cons pour élire les poupées gonflables du capital, Macreux et sa bande de politicards insignifiants, c’est parce que le monde des humains et sérieusement malade.

              La guerre commerciale et psychologique inhibe et détruit les consciences. Il faut préciser que les peuples du monde, y compris le peuple américain bien sur, sont pris en otages par une poignée de joueurs d’échec déshumanisés.



            • vote
              pegase pegase 15 février 15:13

              @Gollum

              Perso je trouve qu’ils ne se révoltent pas beaucoup et qu’ils sont plutôt comme des vaches qui vont à l’abattoir. Comme dans une sorte de mimétisme avec leurs bêtes…


              Ils sont tenus par l’endettement et par quelques subventions européennes, leur position est difficile, et l’embargo avec la Russie n’a pas arrangé les choses ...

              Attention, cette activité touche à la sécurité nationale en temps de guerre, presque autant que les réserves de carburants ou l’armement, c’est à prendre en considération quand on parle d’agriculture !


            • vote
              Gollum Gollum 15 février 15:38

              @pegase

              Ils sont tenus par l’endettement et par quelques subventions européennes, leur position est difficile,

              Ben fallait pas s’endetter… Fallait voir que l’endettement est un piège à con. Quand on en voit certains qui sont endettés de plusieurs centaines de milliers d’euros et qui travaillent à perte, vous ne croyez pas qu’un minimum de jugeote en amont eût été bienvenue ?… smiley Nan, mais sérieux… On dirait qu’ils sont dans une sorte de carcan psychologique leur empêchant de remettre en question certaines façons de faire, de voir… 

              Moi j’ai aucune dette. Zéro. Et il n’est pas question que j’en ai un jour.

              Au fait jimonthair a vraiment claqué la porte ? C’est pas que je regrette sa présence mais quel égo le bonhomme pour avoir pris la mouche du coche de cette façon… smiley


            • vote
              pegase pegase 15 février 18:16

              @Gollum

              Moi non plus, zéro dette, mais ce n’est pas si évident ... Ici on parle d’activité professionnelle, quand vous avez une boite et que les concurrents font les mariolles avec des plus gros moyens que vous, je vous assure que la tentation de s’endetter est très forte ...

              En fait je crois que le clergé d’avant la révolution avait raison, la dette, l’usure pourri cette planète à toute vitesse !

              Aucune idée pour jimonthair...


            • 2 votes
              jimontheair jimontheair 11 février 17:29

              Putain, il n’y a quasiment que 

              des tarés illuminés 
              des idéologisés en carton à la con 
              et des mono-maniaques qui parlent de ce qu’ils ne comprennent pas ceci au travers de leur seule monomanie 

              sur ce site en fait. 

              Et "ça" vote avec des plus... 

               smiley 

              C’est l’heure des conclusions et de la vacance ! 

              • 2 votes
                Gollum Gollum 11 février 18:16

                @jimontheair

                Respirez à fond. Allez faire un footing, ça ira mieux après.


              • vote
                mmbbb 11 février 20:16

                @jimontheair Définition de CNRTL
                Empl. subst. Personne de la campagne qui vit de la culture du sol et de l’élevage des animaux (v. laboureur B). Synon. agriculteur, cultivateur, fermier.M. de Balzac a fait, dans les premiers chapitres de ses Paysans, une peinture des paysans comme les a faits la révolution (Goncourt, Journal, 1856, p.247).De nombreux fils de paysans délaissent la charrue pour venir s’embaucher à l’usine (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 1, 1954, p.35).V. agriculture ex 3 :

                Allez respirer du purin dans lequel on mettait a putréfier le chene afin d en retirer l aubier , cela vous debouchera le cerveaux Vous êtes paysan ? J en ai connu et des bornés a l instar de votre profil


              • vote
                Tom France Tom France 12 février 16:37

                Voilà ce qui arrive quand on laisse le "saint marché" détruire notre agriculture au nom de la compétitivité par la globalisation. Les traités européens en sont grandement responsables ainsi que la mentalité qui veut tout transformer en simple valeur marchande, contre l’intérêt humain bien compris !




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès