• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de howakhan

sur Culture de mort, satanisme et symbolisme occulte dans la musique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

howakhan howakhan 16 janvier 13:47

Salut, hum, l’humain tel qu’il est devenu, sauf exceptions, fuit, enfin essaye de fuir la mort sans arrêt, sans le savoir.et alors essayer d’en jouer ou de la nier, essayer de l’apprivoiser et tout le reste est tentative IM@POSSIBLE de fuir cet absolu que la pensée ne peut ni comprendre ni approcher et n’approchera jamais .car la pensée est le passe avant tout et elle ne sera plus avant de pouvoir analyser sa propre mort

Comment fuir ce qui n’est pas encore un fait mais est déjà un absolu ? la réponse est dans la question...impossible car il n’y a la que une illusion auto crée par la pensée

a un certain age la pensée gagne en capacité et voit sa fin inéluctable, elle ne peut rien y faire et devrait si elle était douée d’ intelligence Universelle ce qu’elle n’a pas,( comme dans intelligence, lire entre les lignes,, discerner ) elle devrait juste rester avec cet inconnu sans y toucher.....la devrait se passer le premier éveil des humains, processus naturel , mais on a perdu ce talent qui n’est pas inné, il ne peut nous être donné et donc nous devons l’apprendre d’une manière x, y ou z, etc car la création ne peut intervenir ici, je pourrais en parler mais trop long..

dénuée d’intelligence Universelle absolue ,uniquement douée d’ une autre forme d’intelligence relative non Universelle et ce uniquement dans les domaines pratiques , elle va alors commettre une de ses premières fautes absolue majeure, elle va essayer de changer la nature profonde de ce qui est, c’est impossible....les lumières c’est ça, nier la nature ce qui bien sur est un suicide..mais tout le monde fait cela maintenant depuis un nombre x de millénaires et ce donc depuis bien avant les lumières éteintes bien sur..

conséquences, le fait de la fin, de la mort est nié ce qui est impossible et toute l’énergie humaine va alors être utilisée a cette négation par tous les moyens, tuer les autres en masse en fait partie comme l’intégralité de nos réactions et oui nous ne sommes pas dans l’action mais la réaction... car alors la pensée devient totalement démente sous le poids de la douleur créée par ....elle même..

que v faire la pensée avec la souffrance ? la même chose que avec la mort..........

voila ou nous en sommes...le suicide est au bout, encore un effort..


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès