• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Garibaldi2

sur Le déclin du journalisme !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Garibaldi2 22 juillet 17:44

@gorguetto

’’Or toute preuve sur la Shoah est elle-même interdite. On n’a plus le droit d’apporter des éléments factuels dans une sens ou dans l’autre.’’

Ce que vous écrivez est mensonger.

’’Cette loi innove par son article 9, qui qualifie de délit la contestation de l’existence des crimes contre l’humanité, tels que définis dans le statut du Tribunal militaire international de Nuremberg, qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de ce statut soit par une personne reconnue coupable de tels crimes. Cet article 9 introduit en effet dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse un article 24 bis dont voici le premier alinéa :

« Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »

L’article 6 (c) de ce statut définit les crimes contre l’Humanité : « l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu’ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime entrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime. »’’.

(Wiki)

La loi interdit donc de contester la réalité des génocides (celui des Juifs, des Tziganes, ...) condamnés par le tribunal de Nuremberg. L’utilisation des chambres à gaz n’a été que l’un des moyens pour commettre ces crimes. Un grand nombre de Juifs ont été assassinés lors de la Shoah par balles, et en Croatie il y a eu un génocide des Juifs sans l’utilisation de chambres à gaz.

Il n’y a aucune manoeuvre délictueuse de D.Robert et M.Enthoven. Et, comme vous le faites vous-même remarquer, E.Chouard ne conteste pas l’existence des chambres à gaz.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès