• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Larry Bird

sur Kobe Bryant et l'idolâtrie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Larry Bird Larry Bird 2 février 20:06

Commentaire n°24


Nous vivons certes une drôle d’époque, où des athlètes multimillionnaires avec qui rêvent de s’accoupler la moitié des adolescentes du pays, qui sont quotidiennement poursuivis par des bus entiers remplies de femelles en chaleur, décident pourtant, au risque de bousiller leur réputation pour un malheureux coup de bite, d’aller violer une inconnue qui n’a rien demandé et qui ne savait d’ailleurs probablement même pas qui était ce Monsieur Kobe Bryant.

Au mauvais endroit au mauvais moment, pas de bol. C’est vraiment pas de bol. Bien sûr les milliers de dollars mis en jeu dans ce genre d’accusations ne changent strictement rien à la crédibilité des dires de la victime, et n’ont rien à voir non plus avec l’absence totale de preuve. Ce genre de victime rencontre d’ailleurs régulièrement de parfaits inconnus dans des hôtels de luxe, c’est une pratique parfaitement courante qui ne signifie strictement rien de spécial.

Plutôt le service com. de chez Nike que les commentateurs télés qui ont inventés Air Jordan. Lol.

En tous cas une chose est sûre, ça vole pas haut chez Jean Robin !


R.I.P. Kobe Bryant


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès