• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de MAZIG

sur Quand Philippe de Villiers appelait à "déboulonner des statues" de révolutionnaires en 1989


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

MAZIG 30 juin 11:43

Le pauvre Philippe de....

Un de ceux qui n’ont toujours jamais gobé la chute de la monarchie et de ses privilèges . Ceci dit , à sa façon ,il a bien rétabli cela dans sa région , à voir les centaines de personnes qui triment gracieusement dans son parc alors que lui et ses fils se remplissent les poches de plusieurs millions d’euros chaque année.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès