• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de juanyves

sur Comment limiter la transmission aérienne du COVID ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

juanyves 2 mai 10:47

Toujours la même histoire et rien de nouveau. Évidemment que la brume ce sont de goutelettes qui peuvent se déplacer. Les bisous aussi, mais des goutelettes beaucoup plus grosses.

Toutefois la question n’est pas là. Pour que les goutelettes se déplce à 2 m il faut qu’il y ait du vent. Pour que les goutelettes contaminent il faut qu’elles soient contaminées. Pour 3 connards qui vont tousser à ta tête des gens sans masque et à se promener dehors ou au travail ou dans le métro on nous a imposé toute cette chienlit, avec des histoires d’asymptomatiques qui contaminent sans tousser et sans être malade. C’est là le délire parce qu’un malade contaminant il reste chez lui à se soigner avec l’aide de son médecin. Et l’on tombe malade l’on se soigne. La première des choses c’est être en bonne santé. Pour cela avoir des aliments sains de l’eu pure et de l’air respirable. Ensuite s’il y a des complications il faut avoir un système sanitaire fonctionnel et efficace avec des lits. Mais l’effort doit être fait sur les malades pas sur les bien portant. C’est la le délire.
Comment ça se transmet on le sait, inutile de se masturber la tête. Occupons nous des malades et surtout évitons de rendre malades des gens sains en les faisant flipper, en les empêchant de se rencontrer, en les empêchant de chanter, de s’embrasser, de faire du sport, de vivre. Basta ya de la masturbation, de la dictature de la peur et surtout du passeport sanitaire..


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès