• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de juanyves

sur 5/08/21 Le Conseil constitutionnel valide la loi généralisant le pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

juanyves 7 août 15:25

@louis

Et moi j’ai attrapé le covid a l’hopital , un cadeau du personnel soignant

J’espère que tu as eu la correction de leur dire merci pour ce beau cadeau. Au moins tu es tranquille maintenant. J’espère aussi que tu t’es soigné avec autre chose que du doliprane.
Plus de 18.000 morts, en Europe, dues au vaccin et plus de 12 000 aux USA.
Et mieux vaut répondre tout de suite au classiques il y en a tous les jours qui meurent donc il y en a des vaccinés.
Argument débile et qui n’a rien de scientifique et ne tient aucun compte des paramètres entourant la récolection des données.
1 les données remontées sont le fait de médecins ou de proches qui ont une forte suspicion de cause à effet. Ces gens là sont les plus à même de connaitre les circonstances du décès ainsi que l’état de santé de la personne décédée
2 Des études montrent que les remontées ne représentent que de 1 à 10% des cas réels. Ce qui donnerait un nombre de décès supérieur à 180 000. Si l’on considèrent que les 3/4 ne sont pas liés au vaccin, cela nous donne 45 000. Même si l’on considérait que seuls 1/10 sont liés l’on aurait 18 000.
3 Il ne s’agit pas seulement des décès mais aussi des cas graves dus aux vaccins. Les cas graves représentent entre 26 et 31% du total de cas d’effets indésirables et les cas très graves au moins 20% de ceux-ci. Sur 800 000 cela donne quelque chose comme 50 000. Ces cas sont des cas confirmés puisque traités en hôpital.
Le nombre de cas très graves de 45 000 est difficilement contestable puisque documenté par les hôpitaux et il est logique de considérer que le nombre de décès est du même ordre de grandeur que celui des cas très graves, qui de plus déboucheront sur des décès anticipés à plus ou moins long terme.
On peu donc très raisonnablement affirmer que le nombre de décès en Europe, dus aux vaccins est supérieur à 18 000. Néanmoins ces personnes décédés n’auront pas à subir les souffrances des cas très graves, eux, réellement imputables aux vaccins et autrement plus dramatiques et bien occultés. Il est très facile de dénier la causalité d’un décès mais pas celle d’un cas grave ou très grave.
https://ansm.sante.fr/uploads/2021/05/17/20210517-vaccins-covid-19-fiche-de-synthese-vf.pdf
Prendre pour des menteurs et des idiots, les gens qui font remonter les décès qu’ils imputent aux vaccins, n’est pas non plus scientifique et honnête : ces gens là sont les plus à même d’être crédibles étant donné leur connaissance du sujet, de son environnement médical et des circonstances réelles de la mort. Les avis et commentaires, émis par des gens qui ne cherchent qu’à occulter ces évènnements qui contredisent leurs affirmations et mettent en danger leur campagne de vaccination, ne peuvent qu’être considérés comme biaisés par tous scientifique honnête.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès