• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Jean Keim

sur Saint Suaire de Turin - Un bilan récent des recherches et des connaissances acquises sur cette relique de Jésus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 23 septembre 19:14

@alanhorus

Si quelqu’un plaque sur votre visage un linge souple en en épousant les contours, et ensuite dessine avec soin les dits contours avec un pinceau, pour ensuite l’étaler à plat, votre visage en relief se retrouvera à plat et sera de ce fait déformé. Il est à noter qu’un examen minutieux du linge a montré sans ambiguïté qu’il n’était pas peint, voir mon commentaire à Etirev ci-après.

Pour la même raison, le corps du supplicié repose sur le dos posé sur la moitié du linceul fait d’une seule pièce de lin extra souple, qui reste à plat, tendue sur une table de pierre plane, l’autre partie rabattue par contre repose sur le dessus du corps en épousant les reliefs, une fois tendue son empreinte sera plus longue que celle du dos.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès