• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Jean Keim

Jean Keim

Je dis ce que je sais, je sais ce que je crois, je crois ce que je dis.
Je sais donc je pense ainsi la pensée est un processus.
Chaque être humain est un croyant, c’est inévitable, c’est inhérent au savoir.
Il ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans les livres.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2015
  • Modérateur depuis le 11/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 704 234
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires




  • vote
    Jean Keim Jean Keim 3 août 13:47

    @joelim

    Dire que le racisme est inné est répéter ce que d’autres affirment parce que que d’autres encore avant leur ont dit également, ainsi on en vient à croire que le Père Noël existe mais en fait c’est ne pas se poser de questions, c’est gober ce que disent les médias, c’est le même processus.

    Pour se dire non raciste ou raciste, il faut au préalable avoir entendu parler de cette facette de l’esprit humain, il n’y a pas de racisme dans un jeune esprit tout neuf, le racisme s’apprend, s’acquière par la suite, au contact des adultes.



  • vote
    Jean Keim Jean Keim 3 août 13:23

    @quijote

    Nous ne sommes pas des animaux, toute la différence est là.



  • 2 votes
    Jean Keim Jean Keim 3 août 09:15

    Toute la violence de notre monde est étalée dans cette barbare actualité banalisée : non pas un pays, en l’occurence les USA, mais qq. hommes s’arrogent le droit d’assassiner (car il s’agit bien d’un meurtre avec préméditation) un homme avec une arme pilotée à distance, on peut se demander combien de personnes sont ainsi régulièrement éliminées pour la ‘’raison d’état’’, cette raison s’appelle la guerre, en réaction d’autres hommes élaboreront une riposte et ainsi la violence est justifiée par des consciences dévoyées, il faudrait une formidable mutation des esprits pour que cesse cette malédiction.



  • vote
    Jean Keim Jean Keim 3 août 08:02

    @quijote

    Votre commentaire est dense mais n’explique en rien l’origine du racisme, le racisme trouve son origine et son développement dans un mode de penser, partons de là : où une pensée trouve-t-elle matière à produire qq. chose sinon dans ce qu’elle extirpe d’une mémoire ? Les petits enfants jouent avec d’autres petits enfants sans a priori, mais très vite au contact des adultes ils vont apprendre des choses comme la race, la suite on la connaît.



  • 1 vote
    Jean Keim Jean Keim 2 août 15:06

    Louis Boyard : « Un homme s’engage en politique pour faire le bien. » et bien non ! un homme s’engage en politique dans le meilleur des cas pour faire CE QU’IL PENSE ÊTRE LE BIEN, la nuance est de taille, le mot clé n’est pas la notion de ‘’bien’’ mais le verbe ’’penser’’.

    Je ne comprends pas grand chose à tout ce pataquès, Michel Onfray ne fait plus de la philosophie, mais autre chose, en fait il cherche à faire parler de lui.

    Le racisme est une chose abominable, il est une des nombreuses perversions que peut produire la pensée, personne n’est à l’abri de tomber dedans, l’antisémitisme n’est pas un racisme aggravé, simplement une forme de racisme ordinaire parmi bien d’autres.

    L’antisionisme est-il une forme de racisme ? Il existe sûrement des antisionistes antisémites est-ce une exception ? Je ne sais pas.

    Ce que je sais est qu’il est inutile d’ergoter sur le racisme (c’est bien de cela qu’il est question), il est vain de vouloir opposer le mal au bien, un raciste est convaincu que le bon droit est de son côté, la seule approche possible est de tenter de montrer que le racisme procède d’un mode de penser.

    On ne naît pas raciste, on le devient sous la pression culturelle.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris



Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité