• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Jean Keim

sur Saint Suaire de Turin - Un bilan récent des recherches et des connaissances acquises sur cette relique de Jésus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 24 septembre 18:09

@alanhorus

@alanhorus

Ce qu’il y a de certain est que nous ne nous comprenons pas mutuellement.

D’abord les photos du linceul ne sont pas le linceul.

Imaginez que vous mesurez une personne avec une toise, les pieds nus sont sur le sol, le corps bien droit est adossé à une surface verticale, la toise descend sur le haut de la tête et indique 1,70 m ; ensuite vous prenez un mètre souple à ruban de couturière et vous le plaquez sur la personne allongée sur le dos, donc vous appliquez le ruban gradué en épousant les creux et les bosses naturelles tels que le front, le menton, le cou, les pectoraux, le bedon, etc. Jusqu’aux pieds et vous trouverez une longueur dépassant largement 1,70 m, ainsi s’explique la différence de longueur entre la partie antérieure et la partie postérieure du supplicié.

Ensuite les ‘’soi-disant’’ peintures sur le tissu ne sont pas l’oeuvre d’un dessinateur mais un phénomène inexpliqué qui fait penser à un flash ou à un rayonnement venant du corps et ayant traversé le linceul en laissant une trace se son passage, le résultat serait semblable à une ombre projetée sur un mur, plate et donc sans relief.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès