• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > Mars a de la visite

Mars a de la visite

Venez découvrir et en apprendre un peu plus sur l'Espace et la conquête spatiale avec le Journal de l'Espace ! Pour rappel, la publication de la vidéo a lieu chaque vendredi soir vers 18H00.

Tags : Astronomie Mars Espace




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Doctorix Doctorix 21 février 00:01

    Ah !!! Ici, on va pouvoir m’expliquer.

    On a vu le direct.

    On nous a dit que grâce aux caméras on pouvait choisir le lieu d’amarsisage au millimètre.

    Les commentaires nous décrivaient vraiment un direct.

    Alors faut qu’on m’explique : parce qu’à 54 millions de distance, les images mettent 3 minutes à nous parvenir. Et donc la chose était posée depuis trois minutes, donc, quand on a applaudi...

    Et le temps d’envoyer une correction, il faut encore trois minutes. Alors, quel contrôle a-t-on ?

    Ca me rappelle ces dialogues terre-lune où il n’y avait pas une seconde entre les questions et les réponses. Sauf que 2,5 secondes auraient été le strict minimum.

    L’arnaque d’Apollo m’a rendu méfiant (sinon je ne serais pas complotiste...)


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 21 février 00:52

      Pour la lune, la démonstration est là (mais j’en ai vu de meilleures)

      https://www.angelfire.com/moon2/xpascal/MoonHoax/TransmissionDelay/Transmiss ionDelayF.HTM)



    • 2 votes
      sls0 sls0 21 février 09:29

      @Doctorix
      Je ne savais pas le doctorix platiste ou créationiste.
      Oui c’est une thèse platiste ou créationiste le coup hoax moon à l’origine.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 09:51

      @sls0

      "Oui c’est une thèse platiste ou créationiste le coup hoax moon à l’origine."

      Si l’on veut raisonner ainsi, on peut aussi dire que la théorie de la Terre plate est à l’origine de la zététique, puisque Samuel Rowbotham, auteur de "Zetetic Astronomy" fonda la « Zetetic society » pour promouvoir sa thèse platiste.

      Je ne savais pas que les zététiciens étaient des platistes.

      Le savent-ils eux-mêmes ?  smiley

      "L’interprétation moderne de la théorie de la Terre plate est due à Samuel Rowbotham (1816 – 23 décembre 1884), qui se basa sur son interprétation de l’expérience de Bedford Level (en) pour développer l’idée voulant que la Terre soit un disque centré sur le pôle Nord et bordé d’un haut mur de glace, le Soleil et la Lune tournant autour de la Terre à une distance approximative de 4 800 km. Rowbotham détaille sa vision du monde dans son ouvrage Zetetic Astronomy (littéralement, « astronomie zététique ») et crée la « Zetetic society » en Angleterre et à New York." 
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Flat_Earth_Society



    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 21 février 10:11

      @sls0
      La VO était faite pour les imbéciles, et c’est réussi : 51 ans plus tard, vous y croyez encore.
      https://ysengrimus.wordpress.com/2009/06/15/le-canular-de-la-conquete-de-la-lune/
      Comme vous croyez encore à la VO du 11/9, à la VO du CO2 et à la VO du Covid.
      Comme vous croirez à toutes les VO qu’on vous balancera à la figure, même et surtout les plus absurdes.


    • 3 votes
      Doctorix Doctorix 21 février 10:41

      La chose la plus absurde dans le conte de fée apollo est la suivante.

      Supposez que vous vous soyez posé au pôle Nord de la Lune. Après tout, ce n’est pas si difficile.

      Mais c’est pour repartir que ça pose problème.

      Vous avez vraiment très peu de carburant.

      Vous avez des ordinateurs d’une puissance ridicule, cent fois moins puissants que votre smartphone.

      Vous devez rejoindre un engin qui tourne à 6000 km/h, dont vous savez à peine où il est à l’instant t : déjà il faut atteindre cette vitesse, mais surtout le rejoindre quand il est au bon endroit. 5 secondes d’avance ou de retard au départ et vous êtes 10 km devant ou derrière, que vous ne pourrez jamais rattraper, faute de carburant.

      Mais surtout il faut être sur la bonne orbite, le bon méridien.

      Vous faites une erreur de 1° au départ à l’est ou à l’ouest, et en arrivant à l’équateur, vous êtes à 30 km à gauche ou à droite de votre cible.

      Faire ça une fois relève déjà du miracle.

      Le faire 6 fois de suite relève de l’absurde.

      Les Apollo se sont contentés de se mettre en orbite terrestre, et le reste s’est fait à Hollywood sur un mauvais scénario.

      Ce qui n’empêche pas que nous soyons sans doute présents sur la Lune et sur Mars, et depuis longtemps : mais pas avec ces engins de pacotille.


    • vote
      ZardoZ ZardoZ 22 février 13:08

      @Doctorix

      Pour les retransmissions Lune-Terre et inverse, si mes souvenirs sont exacts, elles n’étaient pas en direct,mais en léger différées, ce qui explique l’absence de blanc.


    • vote
      Super Cochon Super Cochon 17 avril 19:18

      @Doctorix

      .
      Les Trois "astronautes" Neil Armstrong , Buzz Aldrin , et Michael Collins ...... refuseront de jurer sur la Bible qu’ils ont bien été sur la Lune !
      .
      .
      VIDEO à partir de 14 minutes
      .
      .
      https://odysee.com/@V%C3%A9rit%C3%A9-Alternative:c/et-si-nous-n-e-tions-pas-alle-s-sur-la:c
      .
      .


    • 1 vote
      mmbbb 18 avril 12:02

      @Doctorix la sonde Espérance avait une base de données en memoire des images du lieu de la pose du module ou du robot . Ces images avaient ete collectées par des sondes en orbite pendant des missions précedentes . Lors de la descente , le programme ou l algorithme IA etait charge d apporter une correction permanente de la trajectoire  par des minis reacteurs . Une comparaison avec les images de la caméra en temps reel et les images en memoire permettaient cette correction en un temps tres court puisque la sonde lors de la rentrée dans l atmosphere de mars filait a plusiuer millieurs de KM heure avant que sa viesse ne soit reduite notamment par son bouclier thermique ,In fine celle ci a atterri ou amarssi a un endroit plat préderminé et permettant ultérieurement une progression de ce robot pour l explortaion par ses diverses sondes , spectromètre de masse en l occurrence C est ce qu a fait Neil Armstrong en mode manuel lors d de l alunissage puisqu a l epoque , la memoire de l ordinateur de 500 KO etait saturee.

      La NASA ne fait que reproduire ce que les militaires utilisent lors de leur mission 
      Un pilote de Rafale a en mémoire sa feuille de route virtuellle
      Un missile de croisiere opere de la sorte , il a en memoire la carte virtuelle du territoire et l objectif a atteindre .

      PS dans le spatial et le militaire certains substrats comme l arseniure de gallium permettent d avoir des fréquences de traitements des donnees surperieur a votre ordinateur 


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 18 avril 16:23

      @Doctorix
       
      Merci pour le lien.
      Je ne connaissais pas.
      C’est intéressant !
       


    • vote
      berry 19 avril 01:44

      @mmbbb
      Il n’y a jamais eu d’alunissage de Neil Armstrong, ça a été prouvé en long, en large et en travers.
      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/la-nasa-et-les-delires-de-l-espace-89258#forum13325683


    • 2 votes
      sls0 sls0 21 février 10:22

      Je ne suis pas platiste donc je ne fais pas de bloquage.

      On a pu rester à regarder la télé pour le premier pas sur la lune. Là c’est le père qui a du expliquer le décalage temporel dans les discussions.

      Pas de créationistes ou platistes à l’époque, même les soviétiques n’y trouvaient rien à redire, leur antennes étaient dirigées vers la lune pour écouter. 

      Toutes les thèses complotistes vous sautez dessus à voir.


      • vote
        Doctorix Doctorix 21 février 10:51

        @sls0
        Bien sur que les russes savent le canular. C’est un moyen de pression comme un autre. Je ne parle pas de ci, et tu ne parles pas de ça (ou bien : je te tiens par la barbichette). Idem pour les chinois.
        Dans le meilleur des cas, les apollo se sont mis en orbite lunaire sans se poser, mais avec le risque lié à la ceinture de Van Halen, quel intérêt ?
        Après tout, c’était une opération de prestige, un échec aurait été catastrophique : le résultat était plus surement acquis et sans risque avec un hoax.
        Après, il suffisait de coller des étiquettes conspis à droite et à gauche. 50 ans après, ça fonctionne toujours.


      • 2 votes
        sls0 sls0 21 février 11:36

        @Doctorix
        C’est ça, en pleine guerre froide et guerre de prestige les soviétiques auraient caché l’affaire.
        Un moyen de pression ? Sortir l’hoax et les USA l’avaient dans le cul et sérieux.
        A l’époque les gens étaient moins cons et moins croyants, le conspi n’était pas à la mode.
        Le personnel NASA pour Apollo c’était 20000 personnes, pour garder un secret ça fait beaucoup.

        Celui qui se dit Napoléon Bonaparte dans la vie de tout les jours ça coince un peu. Dans un hôpital psychiatrique ça passe mieux.
        Toutes vos salades conspirationnistes vous n’oseriez pas les sortir au bistrot ou dans un repas de famille, tout le monde se foutrait de votre gueule.
        Sur les sites conspis ça passe mieux vos salades.

        Les gens n’aiment pas réfléchir pour certains, c’est fatiguant. Les réponses conspi c’est plus simple, pas de réflection, que de la croyance.
        Si vous êtes un platiste ou créationiste.
        Allez donc partager vos théories au bistrot, même le plus ignare des piliers de comptoir se foutra de votre gueule.


      • 3 votes
        Doctorix Doctorix 21 février 12:08

        @sls0
        Le projet Manhattan impliquait 130.000 personnes, et est resté secret : mauvais argument. L’opération overlord : idem.
        Quand les jobs sont compartimentés, bien peu de gens ont une vue d’ensemble : chacun fait son petit boulot dans son petit coin.

        Les gens n’aiment pas réfléchir pour certains, c’est fatiguant.  pas de réflection, que de la croyance.

        J’allais vous le dire...
        Votre seul argument : conspis. psychiatrie...
        Comme tous les imb....les.
        L’état profond a encore de beaux jours devant lui...


      • vote
        Alain Melon Alain Melon 21 février 13:25

        @Doctorix
        Vous dites des affabulations sur la terre creuse, on sait que la Lune résulte de la collision d’un astéroïde avec la planète Terre qui a fait s’éjecter un morceau de la Terre pour former la Lune.

        Si la terre avait été creuse l’astéroïde aurait pénétré à l’intérieur de la Terre et il n’y aurait pas de Lune


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 13:33

        @Alain Melon
         
        La Terre a été creusée par des nains, bien après sa collision avec l’astéroïde, voyons ! Un peu de bon sens et tous les mystères de l’univers s’éclaircissent facilement.   smiley


      • 2 votes
        sls0 sls0 21 février 14:09

        @Doctorix
        Le projet Manattan :
        Effectivement il y avait 130000 personnes qui y ont travaillé. Pas sûr que le maçon qui a coulé du béton était au courant de l’ensemble du projet.
        Au niveau temps de tenue d’un secret en fonction des personnes dans le secret il y a cette formule qui va assez bien y=12500 x Xexp -1.
        130000 personnes le secret aurait tenu 34 jours.
        Sauf que les recherches c’était en plein milieu du désert avec la police militaire et le FBI sur les dents.
        C’était en période de guerre où la trahison fait très mal.
        Quand on regarde l’organigramme du projet il y avait 62 personnes au courant de l’ensemble du projet, le reste c’était cloisonné. 
        Avec ma petite formule, ça fait 200 ans, c’est compatible avec un secret. Sorti de guerre le secret a sauté mais les soviétiques ont quand même galéré pour récupérer des billes en ayant une personne à l’intérieur.

        Opération Overlord :
        C’est aussi en temps de guerre, tout était fait pour tromper avec les opérations fortitude et skye.
        Même les bidasses alliés devaient aussi croire que le débarquement aurait lieu dans le Pas de Calais ou en Norvège.
        Ikes à pris ses fonctions le 14 janvier 44, la machine ne s’est mise en route qu’à ce moment là donc un secret à tenir 6 mois. Les choses étaient bien faites car le MI5 a récupéré les 15 espions allemands et en a retourné 5.
        Toujours avec ma petite formule, 6 mois ça tient avec 20000 personnes, s’il y en a eu 100 à 400 au courant c’est déjà beaucoup, ça tient théoriquement 30 sans tenir compte de l’épée de Damocles de la trahison en temps de guerre.

        Donc prendre des opérations en temps de guerre pour parler de secret en temps de paix ne tient pas. On ne peut faire des clauses de secrets industriels.
        J’écris 20000, c’est le personnel de la Nasa à l’époque, avec les soutraitants et les journalistes ça fait bien plus.

        Une petite nuance, un journaliste qui met à jour un secret en temps de paix il risque le prix Pulitzer, en temps de guerre le peloton d’exécution ou la prison.


      • 2 votes
        Alain Melon Alain Melon 21 février 14:38

        @sls0
        Je veux bien que la mission Apollo 11 a été tournée en studio et les cosmonautes sont restés en orbite terrestre, mais là où ça me parait le plus insensé c’est qu’il y a eu cinq autres missions sur la lune .

        Donc les six missions auraient été tournées en studio et vous croyez que les soviétiques auraient gobé la falsification six fois .


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 16:44

        @Alain Melon
        Même des radios amateurs ont dû pointer leur antenne vers la lune pour le plaisir.
        On oublie pas la télémétrie, ça caquette sérieux, c’est que ça envoit pas mal coté paramètres et c’est ça qui a dû imtéresser coté soviétique.
        C’était du VHF/AM.


      • vote
        Doctorix Doctorix 21 février 17:05

        @Alain Melon
        Personne de sensé n’a gobé l’histoire, pas plus que le 11/9.
        Surtout pas les russes.
        Et les 3 minutes de transmission pour Mars, vous avez une idée ?
        Je ne dis pas que tout n’est pas correct, mais pourquoi ne le dit-on pas ?
        La lune, c’est 1,25 secondes, mais Mars c’est 180 secondes, ce qui implique que toutes les phases de l’atterrissage sont automatiques, sur des paramètres pré-programmés, sans contrôle possible.
        Si on me dit ça, je marche.
        Plutôt que de prendre les gens qui se posent des questions pour des cons, commencez par vous en poser vous-même.
        Si vous n’avez pas vu american moon, vous ne pouvez pas parler de ce sujet.
        Il faut payer 10 euros : j’ai payé mais j’ai perdu le CD :
        https://vimeo.com/ondemand/americanmoonfra
        Sinon, vous avez une discussion qui expose les principaux moments :
        https://www.youtube.com/watch?v=yrmycfgXNf4


      • 2 votes
        sls0 sls0 21 février 17:51

        @Doctorix
        Pour le fou, les fous c’est le reste du monde.
        Les gens sensés pour doctorix ce sont les gens qui pensent comme lui, environ 5% de la population.

        On oublie pas les 180 secondes en plus pour que l’ordre arrive après le constat du problème 3 minutes après sa survenue. 6 minutes mon gars.
        Mars a toujours été considéré comme casse-gueule, des loupés à l’atterrissage ça ne manque pas. Bon maintenant au niveau algorithme et automatisme ça s’est sérieusement amélioré. Un simple drone revient à son point de départ en évitant tout les obstacles dans les 3 dimensions.
        Des caméras font de la reconnaissance faciale, des cailloux à éviter ça ne doit pas être trop difficile.
        Avant c’était au p’tit bonheur la chance. Avec les photos haute définition l’orthophotographie est possible, on sait où on va.

        C’est un bon filon le complotisme, ça rapporte, 10 euros le film. Après celui qui a raqué est obligé de défendre le bifteck sinon c’est assumer que l’on s’est faire avoir de 10 euros pour de la daube.

        Pourquoi vos références sont des vidéos, des bouquins ou articles d’allumés et jamais du scientifique ?


      • 1 vote
        Doctorix Doctorix 21 février 17:51

        @Qaspard Delanuit
        Vous utilisez la technique bien connue des trolls : faire une grosse vanne et éviter de répondre aux questions en se croyant malin.
        C’est assez minable, mais tellement courant....
        A nous le travail, à vous la grosse rigolade.
        Vous croyez convaincre qui, avec ça ?


      • vote
        Doctorix Doctorix 21 février 18:07

        La question est de savoir pourquoi les faits ne parviennent pas à franchir le seuil de la compréhension dans l’opinion publique.
        Au début, on s’est dit qu’en réservant le domaine de la contestation à internet, on n’aurait pas de mal à ranger les faits qui dérangent dans la catégorie fake-news ou complotisme. Selon l’équation : Internet= complotisme.
        On utiliserait les debunkers, par contre, sur les grands media, à l’exclusion de toute contre information.
        Le problème, et qui est en train de s’aggraver dramatiquement depuis le covid, c’est que les MMS sont en train de perdre toute crédibilité au profit d’internet. A tel point que les solutions de panique se mettent en place : la censure qui se généralise, avec facebook et twitter.
        Ce qui prouve qu’on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps.
        Mais c’est le tonneau des Danaïdes : les rustines ne suffiront plus longtemps.
        Il ne restera plus que la censure totale d’internet : ce jour là, nous saurons que nous avons gagné, dans le combat de la vérité contre le mensonge.
        Mais nous aurons perdu nos libertés.


      • vote
        Doctorix Doctorix 21 février 18:45

        @sls0

        des bouquins ou articles d’allumés et jamais du scientifique ?

        Peut-être simplement parce que nous n’avons pas les moyens de nos adversaires menteurs.
        C’est déjà miracle que nous ayons des Mazucco.
        Enfin, pour vous ça n’a guère d’importance, puisque vous n’avez aucune intention de regarder ces vidéos, dont l’une est pourtant gratuite, et reprend tous les points principaux.
        Tout ce que je disais à propos de Mars, c’est que les techniciens faisaient semblant d’assister à un événement en direct, alors que l’événement avait eu lieu trois minutes avant. Exactement comme pour l’alunissage d’Apollo, alors que certains savaient qu’ils assistaient à un film. Le tout dans la joie et la bonne humeur.
        Pour moi qui pense que nous allons sur Mars depuis 40 ans au moins avec de la rétro-ingénierie d’ovnis (comme d’ailleurs JP Petit), je pense qu’il n’est pas difficile de déposer une jeep sur Mars, et de la présenter au bon peuple qui paye pour le spectacle.
        Ca n’est d’ailleurs même pas utile. Hollywood suffit. On prend 1969 qui a si bien marché et on recommence.
        De vrais films de Mars devraient montrer non pas un décor de cinéma mais des bâtiments et des routes.
        Sinon, qui peut penser que nous allons exploiter les richesses minières de Mars quand nous avons déjà du mal à déposer une tonne de matos sans possibilité de retour ?
        Personne ne voit l’incohérence ?
        Nous allons sur Mars parce que nous possédons les technologies ovni et antigravité, ainsi que l’énergie libre. Mais pas avec ces joujoux pour gamins attardés. 
        Et si nous ne possédons pas ces technologies, on ne peut tout simplement pas s’installer sur Mars : il faut choisir, c’est l’un ou l’autre.


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 18:47

        @Doctorix
        Là vous commencez le mille-feuilles argumentaire, la spécialité conspi.
        Si on s’en tient aux missions apollo, vos faits sont des affabulations ce que remarquent la plupart des gens. Après vous vous étonnez qu’on ne vous suive pas dans vos délires, dans votre tête on est des moutons.
        Des moutons peut être mais avec assez de connaissances pour valider la mission apollo. Il n’y a pas que des créationistes et des platistes sur terre, il y a aussi vos moutons.


      • 2 votes
        sls0 sls0 21 février 19:02

        @Doctorix
        Nous allons sur Mars parce que nous possédons les technologies ovni et antigravité, ainsi que l’énergie libre. Mais pas avec ces joujoux pour gamins attardés. 
        Bon ben là on a compris.
        Pour ce qui est des moyens de vos adversaires, ne pas dormir pendant les cours au lycée ce n’est pas réservé qu’à vos adversaires, écouter ce que dit le prof n’est pas réservé qu’à une caste. S’il n’y a rien de scientifique pour appuyer vos dires c’est parce ce n’est pas scientifique, physique ou prouvable.
        Vous postulez d’une absence, on peut prouver une présence et non une absence, c’est l’histoire de la théière de Russel dans l’espace, personne ne peut prouver sont absence.

        Pour ce qui est d’envoyer des hommes sur la lune ou sur Mars, c’est stupide, des robots font mieux et surtout pour moins cher. Pour lui il ne faut que de l’énergie et il est surtout moins fragile.


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 19:10

        @sls0
        Au fait vous n’auriez pas un lien pour l’illustre Mazucco, c’est surtout un illustre inconnu.


      • 1 vote
        Doctorix Doctorix 21 février 19:34

        @sls0

        Là vous commencez le mille-feuilles argumentaire

        Bon, voilà que vous faites comme si c’était un tout indissociable.
        Mais un mille-feuille est fait de mille feuilles, et pour éviter de considérer chacune, vous nous faites part de quoi ? De votre opinion, dont tout le monde se fout.
        Vous avez pour seul argument "Tout le monde sait bien que...".
        Eh bien justement non.
        Un aller-retour de son ne peut pas mettre moins de 2,5 secondes entre la terre et la lune.
        Un Hasselblad ne peut pas fonctionner à  150°C, ni à + 100°C.
        Une pellicule photo fond à +100° et casse à moins 150.
        Et pourtant, ce sont les températures lunaires selon qu’on est tourné vers l’ombre ou le soleil. 
        Aujourd’hui encore, des astronautes modernes vous disent qu’on ne sait pas franchir la barrière de Van Halen (pour la mission Orion).
        La lumière est uniforme sur la lune, et il ne peut pas y avoir de hot spots (les hotspots, c’est quand il y a un projecteur : mais sur la plage : pas de hotspot).
        Les ombres doivent être parallèles (sauf projecteur).
        Tout ça est dans le film. Et tout ça est imparable, avec mille autre faits.

        dans votre tête on est des moutons
        C’est vrai, c’est ce que je pense. Et ce n’est pas que dans ma tête.
        Mais rien ne vous oblige à le rester.
        Je vous donne les outils pour ça.
        Mon rêve est que chacun cesse d’être un mouton, et il y a du boulot.


      • vote
        Doctorix Doctorix 21 février 19:39

        @sls0
        Ce n’est pas parce que vous ne connaissez pas Mazucco qu’il n’est pas connu.
        (En fait, vous ne connaissez pas grand chose, mais pour causer, vous causez).
        Il est notamment connu pour son film "11 Septembre, le nouveau pearl harbour".
        Voici le 1/3, qui ne va pas vous plaire davantage :
        https://www.youtube.com/watch?v=AbLc4j3q7EA
        Il y en a deux autres.


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 20:15

        @Doctorix
        J’avoue ne pas connaitre Mazucco, du coup je fais une recherche, j’arrive au bout des réponses, pas de Mazucco qui corresponde au style.
        Le réalisateur de 11 septembre le nouveau Pearl Habour c’est Maximo MaZZucco.
        J’ai déjà regardé la vidéo comme les 13000 autres.
        Son parcours professionnel ce n’est pas ingénieur structure mais photographe de mode, j’ai quelques doutes sur ses capacités.
        Il récidive avec american moon, 10-11€ le visionnement, il a trouvé le filon avec les pigeons complotistes. Ils cherchent du biais de confirmation, Maximo leur en vend.

        Un photographe de mode, c’est de la valeur sûre, vous avez bien raison d’en faire votre porte étendard.


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 20:37

        @Doctorix
        L’Hasselblad 500 était désigné pour résister à de nombreuses contraintes :

        _ une accélération de plus ou moins 20g dans toutes les directions pendant 3 minutes, 

        _ un choc de 30g pendant 11 millisecondes, 

        _ d’importantes variations de pression d’air, 

        _ des variation de température de - 186°C à + 114°C,

        _ radiations solaire de 600 rads,

        _ 100 % d’humidité relative, comprenant une condensation de 5 jours à une température de 80 à 160°F,

        D’abord expérimenté avec un aspect couleur argent, l’Hasselblad est finalement utilisé pour les missions du programme Gemini recouvert d’une peinture noire, couleur permettant d’éviter les réflexions du soleil. Pour les missions lunaires, il redevient couleur argent permettant de mieux réfléchir les rayons colorifiques du soleil en minimisant les variantes de températures dans l’appareil.


      • 1 vote
        Doctorix Doctorix 21 février 21:11

        @sls0
        des variation de température de - 186°C à + 114°C,

        Impossible : la variation de longueur des métaux rend la chose impossible. Les 4 photographes professionnels sont là pour le dire.
        Et vous ne parlez pas des pellicules, thermosensibles. Les films cassent ou fondent, au choix. Essayez juste avec votre congélo et votre four.
        De plus, vous ne citez aucune source, comme dab.
        Et la couleur argent ne change rien au froid ambiant.


      • 1 vote
        sls0 sls0 21 février 23:10

        @Doctorix
        En voilà de la référence :
        http://www.capcomespace.net/dossiers/photographier_le_spatial/apollo/index. htm
        Vous en voulez plus, vous en aurez plus.
        Et vous vos références c’est quoi ? Vos 4 photographes ont il été confronté au problème. Ce sont des touaregs qui critiquent la construction d’un igloo, ils parlent sans connaitre. 4 photographes parlant dans le sens qui plait, qu’en pensent les millions d’autres ?

        J’adore la phrase "et la couleur argent ne change rien au froid ambient". Une démonstration éclatante que vous ne connaissez rien à rien.
        Les couvertures de survie ne protègent pas du froid ?
        https://www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/fondamental/materiaux/c omment-la-couverture-de-survie-nous-protege-t-elle_129631.amp


      • 2 votes
        sls0 sls0 21 février 23:21

        @sls0
        Nota : c’est la chaleur le problème.
        Le froid une simple plie peut réchauffer.
        Pour la chaleur on peut employer un module Peltier mais ça un rendement de merde.


      • vote
        Doctorix Doctorix 22 février 14:23

        @sls0
         une simple plie peut réchauffer.
        Mais vous êtes un grand malade. Vous la mettez où, la pile, dans un hasselblad ?
        A moins 100°C ?
        Les premières photos ont été prises après 1/2 heure de sortie à l’ombre...
        Mais surtout, ne regardez pas le film, comme ça vous allez pouvoir me faire chier des lustres avec vos remarques à la con...


      • 2 votes
        sls0 sls0 22 février 17:33

        @Doctorix
        Hasselblad a aussi fait des 500 motorisés, il ne fonctionnaient pas à la vapeur mais sur piles. Avec leur gants, pour les sortie, du motorisé me va bien.
        Ce n’était pas trop nécessaire vu qu’il tenaient de -184 à +114°. Ca correspond aux température sur la lune.
        Vu que l’on est pas statique, les faces n’étaient pas toujours au soleil ou à l’ombre.

        Ben je crois que je suis parti pour vous faire chier, je préfère me référer à la physique, à des spécialistes qu’à une vidéo de photographe de mode qui a trouvé le moyen de pigeonner des crédules.


      • vote
        Doctorix Doctorix 22 février 17:45

        @pegase
        Ca se tient.
        Vous pensez donc que le froid ne pénètre pas à l’intérieur de l’appareil photo a 100 ou— ;150°C ?
        Mais s’il fait +100°C, le fait qu’il soit argenté suffirait à lui épargner le rayonnement solaire ?
        Moi, je ne crois pas
        Et les 4 photographes professionnels non plus.
        Et puis, il reste le problème des rayonnements cosmiques, qui devraient couvrir les pellicules de taches, sans protection possible. Or, elles sont impeccables.


      • vote
        Alain Melon Alain Melon 22 février 18:14

        @sls0

        L’atmosphère sur la Lune est très ténu et correspond à peu de chose près au vide .

        Sur la lune à -183 degré si vous avez un bon isolant vous n’avez pas froid car il n’y a pas de transfert de température du gaz de l’atmosphère froid avec votre corps chaud où les températures vont tendre à s’égaliser .

        Pareil avec un appareil photo, en l’absence d"atmosphère, même à - 183 degré celui-ci ne va pas se refroidir très vite.

        Le film de Mazzuco analyse les éclairages des photos prises sur la lune comme si celles ci avaient été prises sur la terre, en absence d’atmosphère les règles d’éclairage sont différentes et le sol de la lune comme la neige réfléchit les rayonnements .

        Exemple sur la terre le jour le ciel est bleu, sur la lune le jour le ciel est noir et bien sur on ne peut pas distinguer les étoiles .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès