• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 1962-2020 : la moisson des morts à travers les âges

1962-2020 : la moisson des morts à travers les âges

Nous sommes en 2021, un an après le début la grande paranoïa qui a plongé le monde dans la récession et le chaos. Les médias et les politiques nous annoncent toujours que nous traversons une épidémie épouvantable qui affecte gravement la mortalité. Ce qu’ils oublient de nous dire, c’est que la population de la France vieillit, et que cela n’a pas de sens de parler de mortalité, sans tenir compte de l’évolution de la pyramide des âges à travers l’histoire. Ce qu’on va voir dans cette vidéo, c’est l’évolution de la mortalité depuis 1962, en tenant systématiquement compte de l’âge des français. Les analyses, les calculs et les tableaux que vous allez voir, ont été préparé par Sylvain Rousselot, que je remercie chaleureusement. Cette vidéo est accompagnée de tableaux, de graphiques et d’un article séparé, décrivant précisément les définitions, les sources et les calculs nécessaires à la reproduction de nos résultats. Toutes les données sont toutes issues du site de l’Insee. Tout ce que vous avez besoin de savoir est de maîtriser les additions, les multiplications, les pourcentages et la moyenne, ainsi que la manipulation d’un logiciel de tableur comme Excel ou Calc. Notice pour reproduire les résultats : https://docs.google.com/document/d/1k_qJ-ONEzaL0VMnbQIa6D7ic0NhPWXkwJnDKsJgMBiI/edit?usp=sharing

 

Tags : Société Démographie




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Conférençovore Conférençovore 16 février 12:04

    La dé0monstration est brillante (comme la précédente pour expliquer l’effet moisson) néanmoins elle oublie deux éléments essentiels : les limites du système de santé et la contagiosité/agressivité du virus.

    On peut retourner le pb dans tous les sens mais ce sont ces 2 éléments qui ont fait que la réponse a été la même quasiment partout dans le monde (je ne parle pas des stratégies de gestion) : la prise au sérieux de la problématique.

    D’abord le système de soins : qui, en Fr, aurait accepté que l’on de retrouve avec des milliers de gens mourrant sur des brancards, faute de personnel, matériel, lits, etc ? Les pays dèv (asiat) qui s’en sont le mieux sorti ont pris des mesures très coercitives. Qui les aurait accepté en Fr ? De plus, sans défendre les nazes que 4 Fr sur 5 ont mis au pouvoir, il est facile de parler de panique des élites et d’oublier l’épisode des veaux se ruant sur rayons de PQ dans les supermarchés. Cet épisode d’hystérie collective a été la démonstration in vivo de ce qu’est devenue une bonne part de la pop de : des femmelles hystéros, d’autres diraient des "fiottes"

    Deuxième point, la contagiosité/virulence du pb : il est apparu assez vite que nous n’avions pas à faire à une banale grippe. Aucune grippe récente n’a provoqué cette saturation des services de santé. Les gens qui ont parlé de "grippette" se sont plantés et sont bien incapables d’expliquer pourquoi les Chinois ont confiné de manière ultra autoritaire des dizaines de millions de gens d’une même région. Cette crise a montré également où nous, pays occidentaux et France/Belgique/Italie/Espagne/RU/USA en tête où nous étions dans la hiérarchie : la vérité est que nous sommes en voie de tiers-mondialisation et à la traîne par rapport aux Asiatiques.

    Bref, il me semble qu’un simple tableur xls n’est pas suffisant pour conclure a posteriori qu’il n’y a rien eu, que cette panique était injustifiée (je veux dire par là, qu’elle ne reposait sur rien) et focaliser sur leurs seules élites responsables de tout.

    C’est aux Occidentaux d’arrêter d’être des femelles hystéros et cela commence par arrêter de déléguer nos responsabilités pour venir se plaindre ensuite du chef, attitude que l’on observe dans toutes les entreprises où le chef est décrié à la machine à café alors que 80% ne prendraient pour rien au monde, même un peu de pognon, sa place. Les Fr sont devenus des esclaves et même des enfants colériques, capricieux et irresponsables attendant tout de maman/papa, pardon parent1/parent2 que sont leurs État/Représentants.


    • 1 vote
      yoananda2 16 février 12:28

      L’analyse est intéressante et le vieillissement de la population à ne pas négliger.

      Mais elle a 2 biais à mon avis :

      1/ la mortalité de 2020 c’est avec confinement, ça aurait probablement été pire sans (je n’ai vu aucune sérieuse qui nie l’effet du confinement)

      2/ pour parler de moisson il faut qu’il y ai un "rebond" (moins de morts) l’année suivante, donc à minima il faut attendre un an, et pour l’instant, on n’observe pas de rebond, de manque de morts, ce sont justes des morts plus

      Après que nos dirigeants aient paniqués ? c’est très probable, face aux hôpitaux saturés (oui ça arrive chaque année, mais non, pas à ce niveau la) et à l’impossibilité de faire du contact-tracking à la mode asiatique en Europe, et à la fiotisation des populations.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 18:37

        @yoananda2

        "je n’ai vu aucune (étude) sérieuse qui nie l’effet du confinement"

        Je n’ai vu aucune étude sérieuse qui nie que les chats ont des ailes dans la galaxie d’Andromède. 

      • vote
        yoananda2 16 février 19:21

        @Qaspard Delanuit
        je suis bien content pour toi, tu as chercher longtemps je suppose ...


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 19:49

        @yoananda2

        Pas le moins du monde. Je pense que c’est à ceux qui affirment que les chats ont des ailes dans la galaxie d’Andromède de nous expliquer comment ils peuvent le savoir. Même chose pour l’effet bénéfique sur la santé de l’assignation à résidence ("confinement") ou du "couvre-feu". 


      • vote
        yoananda2 16 février 22:00

        @Qaspard Delanuit
        ça tombe bien, je n’ai jamais affirmé que les chats not des ailes dans la galaxie d’Andromède. Je n’ai donc pas à le démontrer. Ouf.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 22:04

        @yoananda2

        Et pour l’effet bénéfique sur la santé de l’assignation à résidence ("confinement") ou du "couvre-feu", vous avez trouvé des gens capables de le démontrer ? Ou bien pas davantage que pour les ailes des chats dans la galaxie d’Andromède ? 


      • vote
        yoananda2 16 février 22:23

        @Qaspard Delanuit

        Et pour l’effet bénéfique sur la santé de l’assignation à résidence ("confinement") ou du "couvre-feu", vous avez trouvé des gens capables de le démontrer ?

        je ne sais pas. Tout dépends de ce qui est une démonstration recevable pour vous. Pour l’instant, je ne saurais vous répondre sans cette information cruciale.


      • vote
        yoananda2 16 février 22:32

        @Qaspard Delanuit
        bizarre ma réponse précédente semble ne pas avoir été publiée.
        Je ne peux pas vous répondre, ne sachant pas suffisamment précisément ce que 1/ vous appelez "santé", et 2/ une "démonstration". Il me faut plus d’éléments.


      • vote
        yoananda2 16 février 22:33

        @yoananda2
        ha ben si ma réponse était la, bizarre, elle n’est pas apparue sur le fil général. Bref


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 23:39

        @yoananda2

        "Tout dépends de ce qui est une démonstration recevable pour vous."

        Elles sont toutes recevables à des degrés divers car nous ne sommes pas à un tribunal. Même un faisceau d’indices convergents me conviendrait, comme un certain poids à placer sur un plateau ou l’autre de la balance. Car ce n’est pas comme si nous étions deux avocats représentant des parties opposées et pouvant user de mauvaise foi pour faire semblant d’avoir raison. En ce qui nous concerne, nous n’avons aucun client à défendre et tout à comprendre.

        Mais ne me présentez pas les prétendues correspondances graphiques françaises entre décrue de l’épidémie et confinement (j’espère que vous comprendrez pourquoi), pas plus que les sornettes de la désormais célèbre troupe comique de l’Imperial College de Londres qui affirmait que les mesures prises en Europe avaient permis d’éviter plus de trois millions de morts dans 11 pays européens : ce même modèle amusant voyait la Suède refusant le confinement avec 40 000 décès par Covid-19 au 1er mai et 100 000 au mois de juin. Je vous laisse comparer avec la réalité. On connaît désormais le responsable de ces billevesée. Un multirécidiviste récidivant dans le covidisme. 
        https://nouvelle-page-sante.com/litineraire-dun-faux-scientifique/

        Moi je peux aussi dire que si ma tante Joséphine n’avait pas prié la Sainte Vierge tous les jours, nous aurions eu, selon ses propres prévisions, 65 millions de morts en France, pas moins que ça, et aussi des pluies de crapauds rouge à langue de vipère. Or, avez-vous vu une seule pluie de crapauds rouges à langue de vipère récemment ? Non ! Pas une seule ! C’est bien la preuve que ses prières ont été efficaces. Merci Tatie Joséphine, on a eu chaud, les amis ! 

        Au départ, je ne suis intervenu que pour vous dire qu’on ne peut pas présupposer comme un évidence première que le "confinement" est efficace contre le virus, avec pour seul argument... qu’on ne connaît pas d’étude prouvant qu’il ne l’est pas. Bref, il ne faut pas inverser la charge de la preuve. 


      • vote
        Tchakpoum Tchakpoum 17 février 07:53

        @yoananda2
        .

        1/ la mortalité de 2020 c’est avec confinement, ça aurait probablement été pire sans (je n’ai vu aucune sérieuse qui nie l’effet du confinement)

        Dans les commentaires sur youtube :

        Athanasia 

        Vivement l’épisode consacré à l’étude des effets des confinements sur la dynamique de l’épidémie... J’en trépigne d’impatience..

        Décoder l’éco

        La prochaine sera sur les tests. Celle d’après sur l’arnaque des études qui défendent le confinement, il faut encore que je la travaille.

        Apparemment, il est lancé pour un vrai travail de fond sur la covid, la réalité sur la mortalité et peut-être bientôt les effets des mesures prises contre l’épidémie.

         .

        2/ pour parler de moisson il faut qu’il y ai un « rebond » (moins de morts) l’année suivante, donc à minima il faut attendre un an, et pour l’instant, on n’observe pas de rebond, de manque de morts, ce sont justes des morts plus

        Oui, c’est vrai. La grippe a au moins deux millénaires, on a compris son comportement et on connaît la panoplie de soins contre cette épidémie annuelle. La covid n’a qu’un an, on ne sait pas ce qu’elle peut encore nous réserver, notamment si cette épidémie aura une fin, ou si elle sera récurrente comme la grippe.

        .

        Joke :

        Julien DRONN

        Martin Blachier aime ces vidéos, ça lui permet d apprendre les stats et de revendre des tableaux Excel ensuite....

        Décoder l’éco

        Hé hé, Barf dès qu’il verra le vent tourner il retournera sa veste.


      • vote
        sls0 sls0 16 février 18:24

        Je ne vais pas répéter ce qu’ont dit Conférençovore et Yonanda.

        Quelle usine à gaz, les taux de mortalité par tranche d’âge est plus que suffisant pour comparer.


        • vote
          Djam Djam 16 février 20:08

          Même sans cette démonstration plutôt pertinente et facilement démontrable aux sceptiques, il est toujours aussi croustillant de voir les sempiternelles pythies médiatiques, payées pour ça, tout faire pour tenter d’entretenir la terreur si utile aux globalistes fouteurs de chaos. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès