• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 20 août 2021 - Pr Bernard La Scola de l’IHU Marseille : " Je ne vaccinerai (...)

20 août 2021 - Pr Bernard La Scola de l’IHU Marseille : " Je ne vaccinerai pas mes gamins avec des vaccins ARN"

Pr Bernard La Scola de l'IHU Marseille : " Je ne vaccinerai pas mes gamins avec des vaccins ARN"

20 août 2021

Boulevard Voltaire

Le professeur Bernard La Scola, spécialiste des maladies infectieuses et Responsable du laboratoire de sécurité P3/NSB3 à l'IHU Méditerranée Infection de Marseille a répondu à nos questions.

 

Tags : Vaccins Désinformation Marseille Virus Covid-19 Didier Raoult Médecine Pass Sanitaire




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 août 22:43

    Ni Raoult, ni moi n’avons l’accent (nous ne sommes pas des marseillais de souche) ; Bernard La Scola, au nom italien, a lui l’accent...

    En plus il parle marseillais, cad comme un marseillais

    de toujours (forme et fond), prompt comme je le fais moi-même à relativiser les choses, tout en rigolant plus ou moins, de son propre numéro* ; c’est ainsi que c’est marrant ici de l’entendre parler de son "patron" Didier...

    Ceux qui n’y connaissent rien disent que le marseillais galèje...

    Gaffe quand même, il faut bien connaitre Marseille pour bien comprendre un marseillais

    intelligent ; ça existe, plus qu’on le croirait, avec souvent un sens particulièrement aigu de la repartie... !

    CQFD


    • 1 vote
      juanyves 22 août 23:41

      @Mao-Tsé-Toung
      Censuré sur Youtube.
      Sur Odysee repaire des menteurs selon sls0 ou repaire des censurés
      https://odysee.com/@adam.fury:d/Pr-Bernard-La-Scola-de-lIHU-Marseille-Je-ne-vaccinerai-pas-mes-gamins-avec-des-vaccins-ARN:e ?


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 août 01:28
      juanyves 22 août 23:41

      @Mao-Tsé-Toung
      Censuré sur Youtube.
      Sur Odysee repaire des menteurs selon sls0 ou repaire des censurés
      https://odysee.com/@adam.fury:d/Pr-Bernard-La-Scola-de-lIHU-Marseille-Je-ne-vaccinerai-pas-mes-gamins-avec-des-vaccins-ARN:e ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @juanyves

      GRAVISSIMO !
      J’ai prévenu depuis longtemps déjà que nous vivions une période pré-goulaguique !

      Cela devient tous les jours de plus en plus évident !

      Qui a donné l’ordre ?

      Merci pour votre contribution


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 août 01:49

      @Mao-Tsé-Toung

      CECI EXPLIQUERAIT CELA

      https://www.businessbourse.com/2021/08/22/variant-delta-linefficacite-des-vaccins-plane-sur-les-marches/

      Covid-19 : Israël lance une campagne de tests pour les enfants dès 3 ans

      Variant Delta : l’inefficacité des vaccins plane sur les marchés

      NB) Voir la cote de Moderna notamment

      CQFD


    • 2 votes
      zevengeur 23 août 18:16

      @juanyves

      Les commissaires politiques de l’UERSS et de leurs affidés GAFAMS veillent au grain et ne laissent passer aucune vidéo à caractère déviationniste.
      La prochaine étape sera la suppression des sites comme Avox avant de créer des camps de rééducations pour les derniers récalcitrants.
      (oyez oyez bonnes gens, vaccinez vous COVID, soyez de bons citoyens bêtes et disciplinés !)



      • 4 votes
        BA 22 août 09:09

        Israël est un des pays les plus vaccinés du monde. Ils en sont à la troisième dose de vaccin Pfizer ! Trois doses ! Résultat : échec total. En ce moment même, le nombre de morts explose en Israël.


        https://ourworldindata.org/covid-deaths


        En Israël, le rêve perdu d’une immunité collective face au Covid-19.


        Après un été d’insouciance, le pays se découvre fragile face à une quatrième vague de l’épidémie.


        Au printemps, avant l’émergence du variant Delta, Israël avait été le premier pays au monde sinon à atteindre une immunité collective contre le Covid-19, du moins à s’en approcher suffisamment pour crier victoire. Jusqu’en juin, le pays a progressivement levé ses restrictions sur les rassemblements, abandonné un système de passeport vert donnant accès aux lieux publics, pour finir par renoncer au port du masque en intérieur. Pendant ce temps, le nombre de nouveaux cas ne cessait de décroître, approchant de zéro.


        Mais, au terme d’un été d’insouciance, le pays se découvre fragile face à une quatrième vague de l’épidémie. Ses hôpitaux comptent près de 578 malades dans un état grave. Un taux de circulation impressionnant du virus dans l’ensemble de la population (6 300 nouveaux cas en moyenne sur sept jours) fait craindre que les hospitalisations ne doublent en septembre, durant les fêtes religieuses juives.


        Le système de soins pourrait alors s’approcher d’un point de rupture frôlé en janvier. Déjà, la qualité des traitements non liés au Covid décroît.


        « Nous étions probablement très proches d’une immunité collective en mars-avril. Nous avons été victimes d’une fatigue de l’épidémie, nous avons cru que c’était fini, que nous avions gagné. Mais il était impossible d’atteindre ce seuil alors que les enfants n’étaient pas vaccinés », estime Nadav Davidovitch, directeur de l’école de santé publique de l’université David-Ben-Gourion.


        Israël, dont la population est jeune, a abaissé en juin l’âge à partir duquel le vaccin est proposé, de 16 à 12 ans. « Le virus a continué de circuler, de plus en plus vite avec l’apparition des variants Alpha puis Delta. La leçon que nous en tirons, c’est que le vaccin fonctionne, mais qu’il ne suffit pas », résume ce scientifique, membre d’un comité qui conseille le gouvernement.


        Israël récolte encore les fruits d’une campagne de vaccination menée dès la fin 2020 avec une rapidité unique au monde, en bonne intelligence avec le laboratoire américain Pfizer, qui y a testé l’efficacité de son vaccin. Durant l’été, des études ont montré que, si la circulation du variant Delta ne pouvait plus être endiguée, ce vaccin contribuait à en limiter les effets. Les cas graves demeurent moins nombreux et moins létaux. Les Israéliens contaminés par le passé et demeurés asymptomatiques constituent également une barrière contre le virus.


        Cependant, avec le temps, des études préliminaires israéliennes indiquent que le vaccin Pfizer perd en efficacité, notamment après plus de cinq mois.


        D’où le pari du nouveau gouvernement israélien, mené depuis juin par Naftali Bennett, qui se dit fermement opposé à un nouveau confinement, lequel « détruirait le futur du pays ». Pour l’heure, il mise son avenir sur la distribution d’une troisième dose. Offerte dès le 30 juillet aux plus de soixante ans et aux personnes à risque, elle s’étend depuis le 20 août aux plus de 40 ans.

        https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/08/22/en-israel-le-reve-perdu-d-une-immunite-collective-face-au-covid-19_6092036_3244.html


        • vote
          sls0 sls0 22 août 10:40

          Que du bon sens, il n’y a pas à vacciner les jeunes.

          Avec la première version du virus et son R0 de 2,4 pour l’immunité de groupe, il fallait 60% de la population d’immunisée pour arrêter l’épidémie.

          Avec le variant delta et son R0 aux environ de 6, c’est peine perdue, il faudrait trop vacciner. Plus contagieux mais moins virulent le delta, on peut le laisser courir comme on laisse courir la grippe.

          On en est à 70% de vaccinés, si on rajoute les gens qui ont chopé le covid ça fait un paquet d’immunisés est le delta court toujours.

          J’ai ma réponse, je me demandait pourquoi Raoult avait dépassé l’âge de départ à la retraite, on peut repousser en cas d’urgence, une épidémie c’est le cas. Difficile de quitter le bateau en cas de tempête.

          Sinon le problème c’est qu’au niveau de l’IHU ils ne se basent que sur leur expérience, leurs chiffres et manque de matière pour se faire une idée.

          On a facilement les chiffres, d’après ceux du 8 août :
          397/100000 testés positifs chez les non vaccinés.
          50/100000 testés positifs chez les vaccinés.
          Un ratio de 8.

          27,31/million entrés en réanimation chez les non vaccinés.
          2,41/million entrés en réanimation chez les vaccinés.
          Un ratio de 11.

          Si je pondère en tenant compte qu’il y a maintenant 70% de vaccinés complets, les ratios sont respectivement 12 et 17.


          Le vaccin ne protège pas à 100% mais ça on le savait mais il protège quand même.

          Je ne crois pas qu’il faille protéger contre leur gré les gens qui n’ont pas besoin de protection comme la majorité des jeunes.

          Il y a des personnes à risques qui ont décidé de ne pas se protéger, c’est leur choix, tant que ça n’engorge pas les hôpitaux déjà maltraités par les différents gouvernements je m’en fous.


          Pour résumer, je suis d’accord avec le monsieur.


          • vote
            Duke77 Duke77 23 août 20:08

            @sls0
            "Le vaccin ne protège pas à 100% mais ça on le savait mais il protège quand même.

            "
            https://lemediaen442.fr/syndicat-ugtg-en-guadeloupe-il-y-a-4-personnes-en-soins-intensifs-et-toutes-les-4-sont-vaccinees/
            Ça tu n’en sais rien. Le covid est moins grave cet été comme l’été dernier. Attendons de voir la vague hivernale si les vaccinés sont protégés. Les premiers chiffres de cet été prédisent le contraire.yhttps://lemediaen442.fr/syndicat-ugtg-en-guadeloupe-il-y-a-4-personnes-en-soins-intensifs-et-toutes-les-4-sont-vaccinees/


          • 2 votes
            panpan panpan 22 août 12:15

            Mais passez donc devant très cher si vous êtes pressé, je vous laisse ma place avec grand plaisir...


            • 1 vote
              Zero9 Zero9 22 août 16:00

              Ils mettent au point un vaccin avec un virus mort ou atténué comme ça c’est toujours fait et je réfléchis a me faire vacciner, en attendant leur merde actuelle, ils se la carre dans le Q.


              • 1 vote
                BA 23 août 10:31

                Covid-19 : "La moitié des nouvelles infections aura lieu chez les enfants" indique Arnaud Fontanet.


                8h33 : "L’école est la situation la plus complexe qui nous attend cet automne"


                "On est devant la situation la plus complexe à l’automne : c’est celle de l’école. Selon nos modélisations, la moitié des nouvelles infections aura lieu chez les enfants puisqu’ils sont non-vaccinés", a souligné Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, membre du conseil scientifique sur France inter.


                "Mais il n’y a pas de recette miracle", a-t-il reconnu. Il demande une concertation avec les syndicats, le ministère de l’Education et de la Santé, les professionnels de santé.


                Il a rappelé aussi de « l’importance de la ventilation, le port du masque, les purificateurs d’air où la ventilation n’est pas possible ». « Il faut aller dans ces directions là » a -t-il insisté car la vaccination des 5-12 ans ne sera pas possible avant le début de l’année 2022, les essais cliniques n’étant pas encore achevés.


                "Il faut tester aussi : on propose que pour les primaires, donc les moins de 12 ans, nous devrions mettre en place un dépistage salivaire deux fois par semaine. Cela permettrait de dépister rapidement et de renvoyer les cas positifs à la maison sans fermer les écoles."

                https://www.republicain-lorrain.fr/sante/2021/08/23/covid-19-l-effet-pass-sanitaire-ne-joue-plus-le-rythme-des-vaccinations-s-effondre


                • vote
                  sls0 sls0 23 août 11:27

                  @BA
                  C’est vrai que le variant delta complique les choses au niveau épidémique avec son R0 important. Mais complique il les choses au niveau virulance, la mortalité et l’encombrement des hôpitaux ?
                  Je suis vacciné car j’ai 100 fois plus de risques qu’un enfant de cet âge, j’aurai plus de 75 ans le risque serait multiplié par 1000.
                  Oui, il y aura une diffusion dans une population à peu de risques. Avec le R0 important du variant delta la vaccination atteint ses limites au niveau propagation.

                  Pour la santé il est recommandé d’avoir un concentration en CO2 inférieure à 700ppm, ça tombe bien aux USA une étude démontre qu’à cette concentration de CO2 la charge virale covid n’est pas assez importante pour contaminer. Je sais que localement ils ont commandé des détecteurs de CO2 pour les classes, à 20-30€ l’unité c’est un faible rapport cout/efficacité.

                  Je trouvais déjà délirant la vaccination des mineurs vu le taux de risques, ici des 5-12 ans, c’est des malades ceux qui envisage la vaccination à cet âge.

                  Dépistage salivaire d’accord sinon je ne vois pas torturer des mioches avec des tiges dans le nez.

                  Avec le variant delta la mariée à changé, les plans et prospectives changent. Si on s’aperçoit que la mariée s’appelait Georges à un certains moment, oublie tes rêves de descendance, la mariée a changé.


                • 1 vote
                  BA 23 août 15:36

                  Covid-19 : Israël instaure la vaccination dans les écoles à la rentrée.


                  Israël a annoncé lundi 23 août mettre en place à la rentrée scolaire des stands de vaccination anticoronavirus dans les écoles pour renforcer l’immunité des plus jeunes, dans un contexte de hausse des contaminations dans le pays qui autorise la vaccination dès 12 ans.

                  Les élèves « seront vaccinés dans les locaux des écoles pendant les heures de cours, sous condition d’autorisation parentale », a indiqué le gouvernement israélien, maintenant au 1er septembre la rentrée scolaire.

                  Les élèves de moins de 12 ans devront montrer une autorisation parentale pour réaliser un test de dépistage du coronavirus.

                  Dans les localités qui enregistrent un fort taux de contamination, les lycées devront s’assurer que 70 % des élèves d’une classe ont été vaccinés. Dans le cas contraire, les cours devront se faire en ligne, d’après le communiqué du gouvernement.

                  L’État hébreu enregistre depuis quelques semaines une hausse des contaminations liée à la propagation du variant Delta, après avoir été l’un des premiers pays à lancer une vaste campagne de vaccination dès décembre, puis à autoriser cet été l’administration d’une troisième dose de vaccin pour les personnes de 40 ans et plus.

                  Environ 30 % des adolescents de 12-15 ans ont reçu deux doses de vaccin, un pourcentage plus bas que pour les autres catégories de la population, d’après les autorités.

                  Le pays a lancé dimanche une campagne de tests sérologiques pour les enfants de trois ans et plus, afin d’étudier, avant la rentrée, les anticorps développés par ces enfants et ainsi savoir s’ils ont déjà été contaminés. Ceux ayant développé suffisamment d’anticorps ne seront pas forcés de s’isoler s’ils sont exposés à une personne contaminée, limitant les problèmes dans les écoles, d’après les autorités.

                  Au total, plus de 990.000 contaminations ont officiellement été recensées en Israël, dont plus de 6800 décès.

                  Plus de 5,4 millions de personnes ont reçu deux doses de vaccin, soit 58 % de la population, et quelque 1,2 million une troisième dose de vaccin.

                  https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-israel-instaure-la-vaccination-dans-les-ecoles-a-la-rentree-20210823



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès