• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attali - disciple de Schopenhauer ?

Attali - disciple de Schopenhauer ?

Face à Etienne Chourad, Attali débale son attirail de sophiste.

 

 
Face à Etienne Chouard chez Taddeï, Jacques Attali a fait preuve d’une extrême maîtrise des préceptes d’Arthur Schopenhauer en utilisant de nombreux stratagèmes de l’Art d’avoir toujours raison. Une leçon de sophistique et de manipulation de la controverse.
 
http://horrescoreferens.jimdo.com/
 
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/
 

Tags : Politique Démocratie Médias Etienne Chouard Polémique Jacques Attali




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • 15 votes
    donfredo 8 septembre 2014 15:58

    la musique saoul vraiment....


  • 8 votes
    BrHades BrHades 8 septembre 2014 17:43

    Peut-être ... C’était dans l’objectif d’amplifier la tension et aussi d’attirer un public qui pourrait ne pas tenir plus de 3 minutes à l’écoute d’un débat politique. Je reconnais que la musique est parfois un peu agaçante. Leçon à retenir pour les prochains montages.


  • 5 votes
    stabilob0ss stabilob0ss 8 septembre 2014 20:37

    Peut-être ... C’était dans l’objectif d’amplifier la tension et aussi d’attirer un public qui pourrait ne pas tenir plus de 3 minutes à l’écoute d’un débat politique. Je reconnais que la musique est parfois un peu agaçante. Leçon à retenir pour les prochains montages.

    .

    Je crois que tu n’as pas saisi l’ampleur du massacre que tu viens de faire avec ton clip musical. C’est totalement à proscrire, j’en ai la nausée. Ca me fait penser à un piège à con, répulsif à l’intelligence.

    Si tu doutes, c’est que tu fais partie des gens que tu dragues, tu sais les "3 minutes tout compris"... et la, je pense qu’il faut poster sur www.jeuxvideo.fr.


  • vote
    Avlula 8 septembre 2014 23:09

    Un peu moins fort ça passe, c’est pas dérangeant, ça fait format télé. Bon montage en tout cas, de cette triste séquence (qui en suit une belle). La police n’est pas super lisible (trop grasse) à la fin avec les liens des sites et tout, mais bon c’est un style.


  • 1 vote
    BrHades BrHades 9 septembre 2014 23:12

    J’essaie de m’adresser à un public aussi large que possible ...


  • vote
    stupeflip 14 septembre 2014 22:03

    S’il n’est pas trop tard pour éditer votre montage, BrHades...
    Un conseil, remettez en ligne votre vidéo sans la musique (ou en diminuant le volume au quart !)... C’est incompréhensible en l’état. Et cela fait du tord à la mission salvatrice d’Etienne Chouard qui a été parfait dans sa diatribe !!!

    Merci d’avance !


  • vote
    stupeflip 14 septembre 2014 22:07

    Je mets le lien ici de la version sans musique proposée par un contributeur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7yi_ABonMGg


  • 10 votes
    anomail 8 septembre 2014 16:03

    Bof ici la technique d’Attali est de couper grossièrement et à répétition son interlocuteur pour l’empêcher de terminer ses phrases.

    Aucune subtilité là-dedans, il ne se donne même pas la peine de développer ses contre-arguments.

    Ca marche bien contre un Chouard dont la tchatche n’est pas le point fort.

    En face d’un Bruno Gaccio, ça rigole beaucoup moins.
    http://youtu.be/hekM-lSEuCk?t=12m4s


  • 47 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 14:48

    En réécoutant cet extrait, il faut bien reconnaître qu’Etienne Chouard a réussi a dire un certain nombre de choses essentielles qui n’avaient JAMAIS été dites à la télévision depuis sa création. 


    Attali, très clairement, vient faire barrage, il est évident qu’il ne cherche pas à comprendre ni à dialoguer, et il applique effectivement les truquages éristiques qui servent à empêcher quelqu’un de se faire entendre. 

    Mais c’est trop tard : Etienne Chouard a quand même réussi à faire ce qui n’avait jamais été fait à la télévision française : 

    - Il a réussi à expliquer aux français qu’ils ne sont pas en démocratie, car la démocratie consiste pour la population à choisir elle-même ses lois et non à choisir des maîtres. La formule est une bombe. 

    - Il a réussi à dire que les élus ne rendent des comptes qu’à ceux qui ont financé leur campagne médiatique, et sans lesquels ils n’auraient bien sûr jamais été élus ! Les électeurs sont des pigeons qui croient aux promesses systématiquement trahies par les politiciens professionnels. Ces derniers-ci ne respectent que les promesses faites aux banques qui les financent. En fait, les politiciens professionnels sont des employés informels des grands groupes financiers, désignés pour veiller aux intérêts des 1% les plus riches. 

    - Il a réussi à nous faire comprendre que l’apparence démocratique, le théâtre des élections avec ses mises en scène stupides, la fausse adversité des partis politiques, tout cela est là uniquement pour empêcher les peuples de se révolter en leur faisant croire qu’ils sont DEJA en démocratie (que vouloir de plus ?). Le sketch du couple de clowns sinistres formé par l’hypnotiseur Attali et le chanteur de berceuses Hue illustre parfaitement cette imposture. 

    - Il a réussi à dire que ce sont les dirigeants de la finance internationale qui sont aux commandes de notre pays et de l’Europe et que ce sont eux qui placent leurs pantins politiques professionnels dans les espaces qui se prétendent démocratiques.

    En écoutant cela, n’importe qui peut se rendre compte que ces explications sont bien celles qui forment le trousseau de clés qui ouvre toutes les portes de nos malheurs politiques. La prétendue "crise" est une vaste mise en scène de surface où la finance internationale et les politiciens professionnels orchestrent en coulisse notre passivité, afin de nous dépouiller totalement, de nos biens, de notre temps et de notre dignité. Comment des guignols comme Sarkozy ou comme Hollande peuvent-il se retrouver à la tête de la France ?? Les explications apportées par Etienne Chouard donnent immédiatement la réponse à cette question ! 

    • 18 votes
      Gollum Gollum 8 septembre 2014 15:24

      Tout à fait ça. Autant Chouard a été lamentable dans la suite de ses interventions se faisant bouffer sans quasiment réagir, autant il a été très bon dans sa première envolée, expliquant tout. Il suffisait d’ailleurs d’observer les visages de ceux qui l’écoutaient pour comprendre que la Vérité, celle qu’il ne faut pas dire sous peine d’être exécuté, venait précisément d’être lâchée..


      La promptitude d’ailleurs d’Attali à ridiculiser notre bonhomme avait l’avantage de paraître immensément louche et suspecte.

      Espérons que cela titillera quelques neurones, enfin, ceux qui restent encore dans quelques cerveaux..

    • 4 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 8 septembre 2014 17:14

      d’accord avec vous, par contrez Chouard rebondit mal sur le revenu universel ; il sort de son approche constitutionnaliste pour entrer dans un champs marqué politiquement et loin de faire l’unanimité.


    • vote
      maQiavel maQiavel 8 septembre 2014 17:46

      par contrez Chouard rebondit mal sur le revenu universel ; il sort de son approche constitutionnaliste pour entrer dans un champs marqué politiquement et loin de faire l’unanimité.

      ------> Tout à fait.


    • 6 votes
      maQiavel maQiavel 8 septembre 2014 17:48

      Quand je dis celà , ce n’ est pas du tout pour enfoncer le brave Etienne qui a fait 1000 fois mieux que beaucoup qui le critiquent ici auraient pu faire , moi y compris , mais il faut en tirer des enseignements , notamment , éviter de sortir du champs constitutionnaliste.


    • 7 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 18:42

      Il y a bien sûr des leçons à tirer de l’expérience (et Etienne doit se repasser l’émission dans sa tête en imaginant comment il aurait pu placer telle ou telle tirade au bon moment !  smiley )


      Je pense (en ce qui me concerne) qu’il faut en public (surtout sur un grand média) mettre le paquet sur deux points : 

      1. NOUS NE SOMMES PAS EN DEMOCRATIE

      2. LA CONSTITUTION EST L’ARME DU PEUPLE CONTRE LES PUISSANCES QUI VEULENT L’ASSERVIR

      En restant sur ces deux sujets (qui se touchent en fait), il faut mettre le paquet, comme sur un mur qu’on veut défoncer à son point faible. C’est là qu’il faut cogner. 



    • vote
      lekaner lekaner 9 septembre 2014 02:02

      et aussi ceux qui avaient gobé la propagande chouard = hitler (j’exagere mais pas tant que ca...) et ont été confrontés à un drôle de paradoxe


    • vote
      niQolas_d niQolas_d 9 septembre 2014 10:27

      "par contrez Chouard rebondit mal sur le revenu universel..."
      C’est vrai que ce n’est pas son sujet... n’empêche, que le coup de la retraite a remis Attali dans ses rangs : "je vais y réfléchir"
      Le pauvre n’a pas encore réfléchi à trouver des arguments pour prouver que les retraités ne sont pas heureux.


    • vote
      logan2 14 septembre 2014 19:07

      Car bien évidemment vous savez tout ce qui s’est dit à la télévision depuis sa création ?
      Franchement ...


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 septembre 2014 20:30

      "Car bien évidemment vous savez tout ce qui s’est dit à la télévision depuis sa création ?"


      Non, mais je sais que certaines choses n’y ont évidemment jamais été dites. Et je veux bien apprendre que je me trompe, si vous pouvez me rendre ce service. 

    • vote
      logan2 14 septembre 2014 21:22

      Vous n’en savez rien.
      Et ce n’est pas aux autres de le prouver c’est à vous. Sinon c’est facile il suffit de balancer n’importe quoi et c’est vrai tant que personne n’a perdu son temps pour prouver le contraire ?


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 septembre 2014 22:39

      "Ce n’est pas aux autres de le prouver c’est à vous."


      N’importe quoi ! Nous ne sommes pas dans un protocole scientifique et je ne suis pas en train d’avancer une proposition audacieuse et improbable. De plus, l’objet de la question est anecdotique, je ne vais pas me faire chier à vous produire une démonstration pour vous prouver que le propos de Chouard est inédit à la télé. Est-ce que vous démontrez scientifiquement tout ce qui vous semble hautement probable ? Par exemple, si je vous demande si un extra-terrestre a déjà été interviewé à la télévision française, vous me répondez quoi ?

      Oui ?
      Non ?
      Que vous en savez pas ?

      Moi, je répondrais : Non
      Mais évidemment, un petit malin dans votre genre pourrait me dire que je ne peux pas prouver ce que je dis, de même que je ne peux pas prouver que quelqu’un n’a jamais tenu les mêmes propos que Chouard avant lui dans une émission. 

      Et répondre "Je ne sais pas" serait hypocrite. 

    • 16 votes
      Lisa Sion Lisa Sion 8 septembre 2014 15:30

      Taratata, Le Lobby bancaire au pouvoir cherche à construire un mur par dessus la vérité, mais chaque intervenant ce soir là a ouvert une petite brèche, il n’est pas impossible que des milliers de gens comprennent qu’ils ne sont désormais plus seuls à le penser. Il suffit qu’un seul se montre convainquant, ce qui a été le cas ce soir là et la lumière naissante assombrit encore plus ce dépité d’Attali.
      Ne manque plus à Taddéi que de proposer une émission avec Collon, Asselineau, Chouard, enfin, que des inconnus à la télévysion !


      • 3 votes
        Aguirre18 Aguirre18 8 septembre 2014 15:39

        Merci BrHades pour ce montage, j’avais la flemme de regarder l’émision en entier.

        Je conseille ton site http://horrescoreferens.jimdo.com/ , bravo pour tes montages et ton travail de dissidence, à toi et à tous ceux qui agissent.

        En parlant de technique de communication, concernant Attali, je me souviens de deux émissions où il était invité et où on lui avait dit quasiment la même chose : " Vous voulez un gouvernement mondial mais ce sera la mafia qui gouvernera le monde dans ces conditions"(à quelques mots près).

        Réponse d’Attali dans la 1ere émission : "Vous avez raison, c’est justement pour éviter que le monde soit dirigé par une mafia mondiale qu’il faut un gouvernement mondial"(à quelques mots près).

        Réponse d’Attali face à M.Onfray dans la 2nde émission :" Vous mentez ! Vous mentez ! Vous mentez !"
        Conclusion : Attali était en petite forme la 2nde fois.

        • vote
          BrHades BrHades 8 septembre 2014 17:43

          Merci à toi.


        • 16 votes
          anomail 8 septembre 2014 16:10

          Pilonner son contradicteur pour l’empêcher de formuler ses idées, bonjour la qualité du débat  smiley


        • 21 votes
          Heptistika Heptistika 8 septembre 2014 18:18

          C’est bon de savoir que les pires ordures sont à ce point fortes et intelligentes, et qu’il y a toujours un yoananda pour les vénérer en toute connaissance de cause, c’est vraiment rassurant.


        • 1 vote
          Piloun Piloun 8 septembre 2014 18:42

          Oui mais quand on réfléchis aux arguments d’Attali on voit qu’il était quand même facilement contrable.

          Mais certes ça ne doit pas être facile de débattre avec ce type expérimenté et brillant dans cet exercice.


        • 14 votes
          Joe Chip Joe Chip 8 septembre 2014 22:02

          Attali a dit n’importe quoi à plusieurs reprises en particulier sur la BCE, dont l’objectif est bien la lutte contre l’inflation. Il n’y a rien dans les textes sur la croissance, contrairement à ce qu’il a affirmé de manière péremptoire.

          Bon, Chouard n’est pas un bretteur rompu à la dialectique des débats télé, mais est-ce vraiment un mauvais point pour lui ? Je préfère cent fois la candeur besogneuse de Chouard au cynisme bon marché et à la stérilité des commentateurs... Au final, c’est l’exposé puissant de Chouard que tout le monde retient, Attali était en réalité sur la défensive tout le reste de l’émission, mais pour s’en rendre compte il faut sortir d’une lecture purement rhétorique de cet échange.

          "Chouard n’est pas une flèche".

          Et on voit où la France en est avec son armée de "flèches" passées par les grandes écoles ! Notre époque, comme le XVIIIème siècle, a le culte de la virtuosité un peu vaine et des parleurs de salon. Le bourru autodidacte et malhabile Rousseau a lui aussi fait beaucoup rire les aristocrates français, à la conversation aisée et cinglante... sauf que trois décennies plus tard les idées de Rousseau avaient pulvérisé le socle idéologique sur lequel cette classe sociale avait assis sa domination depuis des siècles.  

          Dans l’orgueil d’Attali, on sentait cet effroi d’aristocrate sentant sa légitimité "naturelle" remise en cause, d’où la violence de sa réaction. Mais tout ça est implicite évidemment, et échappe partiellement à la compréhension.

          Les Français, en bons cartésiens, adorent les ergoteurs et les intellectuels capables de prouver que la Terre tourne autour du soleil par la seule puissance de leur raisonnement. Attali, de ce point de vue, est un grand penseur. Mais pour moi c’est Chouard qui a marqué les esprits avec son intervention. Je constate d’ailleurs qu’il aborde les questions relatives à la constitution avec une rigueur croissante et une approche plus réaliste de ce qui serait "possible" entre le souhaitable et l’idéalisme pur qui est à la fois sa qualité et (parfois) son point faible.
          Le gros bémol, c’était l’histoire du revenu universel, qui sonnait comme une marotte de gauche à côté des propos inspirés sur la constitution.


        • 6 votes
          anomail 9 septembre 2014 09:37

          Attali non plus ne fini pas ses phrases, on ne comprend pas ce qu’il dit, il se contente d’empêcher Chouard de parler.


        • 2 votes
          agor&acri 9 septembre 2014 14:26

          @ l’auteur,
          montage intéressant
          mais je me joins à ceux qui regrettent qu’une musique de fond, sinon inutile, du moins trop présente, parasite l’écoute et donne une tonalité "manipulatrice" à votre montage (procédé visant à accentuer artificiellement la tension).

          @Joe Chip,
          excellent commentaire. Bravo.


        • vote
          logan2 14 septembre 2014 19:11

          Si si il y a bien qqchose sur la croissance, mais comme Etienne Chouard le dis, c’est à condition que cela ne contrevienne pas aux objectifs de l’inflation.

          Je pense qu’il n’aurait pas fallu aborder cette question, car personne ne sait que l’inflation et le chômage sont inversement liés à part les économistes et ceux qui se sont intéressés un peu à la question.
          De plus ce n’est pas démontrable, c’est un argument d’autorité.


        • 4 votes
          funambule funambule 8 septembre 2014 15:53

          analyse foireuse ...
          Chouard a montré 2 des 3 capacités importantes dans une bonne éthique de la communication : clarté et mesure.
          Attali est beaucoup moins intelligent que votre antisémitisme vous pousse à le croire.
          Il est passionné par le sujet, ça le titille, il s’emporte sans éthique, c’est son paradigme qui le commande, c’est tout.
          1er argument : FN et PCF serait pareil ?
          réponse de Chouard : NEANT
          Tadéi, lui refuse de faire l’arbitre et laisse violer ses propres règles du jeu.
          La télé ne peut pas offrir beaucoup mieux que ça.

          Mettre une musique dramatique sur des caprices d’enfants, c’était une idée artistiquement intéressante.
          puisque ça ne choque personne que Chouard ne réponde pas à l’argument de Attali, vous comprendrez que si vous vous adressez à moi, faudra que vous voyez avec le directeur de publication de Dieudo...


          • 9 votes
            Heptistika Heptistika 8 septembre 2014 18:15

            "FN et PCF serait pareil ?"


            Qu’est-ce que ça change ? Lequel de ces partis s’est retrouvé aux manettes du "pouvoir" ces 40 dernières années ?
            Non, "l’argument" d’Attali n’en est pas un, c’est une pirouette à dessein de distraire le téléspectateur, qui a probablement bien marché d’ailleurs, il n’a aucunement besoin de sbires tels que vous pour venir vendre de l’eau en poudre ici.

            Pourquoi n’a-t’il comme par hasard pas demandé quelle est la différence entre le PS et l’UMP, qui eux ont au moins le mérite de se partager en alternance les majorités aux suffrages depuis belle lurette, hein ?

            Chouard a tenté, visiblement en vain à vous lire, d’expliquer comment le taux de vote pour tel ou tel parti peut être directement mis en relation avec le temps d’audience dans les médias, eux-même aux mains des banques. "l’argument" d’Attali étant donc hors sujet, il est évident que Chouard ne va pas perdre son minuscule temps d’antenne sur ce genre de grossier sophisme !

            Certes la musique est fort peu adéquate, mais de là à vous faire perdre de manière étrangement sélective autant de capacité d’écoute sur un discours d’une poignée de minutes, merde quand-même !


            P.S. Et très franchement, ce ridicule et sempiternel chantage à l’antisémitisme, vous pouvez vous le rouler en boule et le coller discrètement sous le pupitre smiley

          • 4 votes
            Piloun Piloun 8 septembre 2014 18:56

            "FN et PCF serait pareil ?"


            Qu’est-ce que ça change ? Lequel de ces partis s’est retrouvé aux manettes du "pouvoir" ces 40 dernières années ?

            Oui, c’est exactement ce qu’aurait du répondre Chouard. Et donner comme exemple l’élection présidentielle de 2002 quand le FN est arrivé au second tour. Tous les médias sans exception, soutenus par tous les idiots utiles gauchistes que compte la population, se sont ligués contre Lepen au point même qu’aucun débat de l’entre deux tours n’a été organisé, une première dans la cinquième république. Vu à l’aune de ces élection elle est belle la démocratie^^. 
            Donc oui il y a des partis qui ont des idées différentes de l’umps, mais c’est pour le décorum, la preuve est faite qu’aucun d’eux n’auront jamais le pouvoir.
            En effet rien ne changera par les urnes.

          • vote
            funambule funambule 8 septembre 2014 23:59

            heptistika :
            Je ne sais pas où vous êtes allé chercher que j’approuvais l’argument de Attali.
            Chouard a été parfait tant qu’il parlais seul, mais il est incapable de mettre le nez de Attali dans son caca sophistique.
            "il ne va pas perdre son minuscule temps d’antenne sur ce genre de grossier sophisme"
            Et pourquoi pas ?

            Si j’ai bien compris, votre point de vue, c’est donc que Attali fait exprès/semblant de ne pas comprendre, qu’il est en service commandé pour contredire Chouard, et que donc, il faut l’ignorer, ou bien qu’il ne mérite pas qu’on réponde à son argument de merde, qu’on le laisse dans son ignorance faire ses petites affaires, gérer la survie des gens qui ne méritent pas d’hériter des progrès de l’humanité et qui ne doivent pas quémander (au fait, ça c’est une aparté, c’est pas essentiel dans ma phrase)

            Mon point de vue est exactement le contraire :
            [hop, j’ai effacé ma réponse]

            Moi c’est le mot "sempiternel" que je trouve agaçant, peu importe dans quelle phrase il se trouve et peu importe ce qu’il signifie.
            Même les lettres qui le composent sons agaçantes, dans n’importe quel mot, et quelle que soit la signification de ces mots.
            Mes ancêtres néandertaliens sont morts de vieillesse pour un truc du même genre que je ne sais pas quoi, alors vos MENACES, elles ne m’atteignent même pas.
            Je suis déjà atteint.
            Bonne nuit fiston.


          • vote
            logan2 14 septembre 2014 19:13

            C’est complètement malhonnête de votre part, si tout le monde s’est ligué contre le FN ce n’est pas pour défendre l’UMP et le PS, mais parce que les idées du FN et de l’extrême droite sont encore plus dangereuses et néfastes que les capitalistes.
            Si d’autres partis arrivaient au second tour, il n’y aurait pas de telles alliances.


          • 1 vote
            Medusai Medusai 8 septembre 2014 15:57

            Au ralenti je soulève les interdits
            Oh !
            Étienne, Étienne
            Oh ! tiens-le bien...


            • 7 votes
              Le Moissonneur des Lilas (Under control, target eliminated) Le Moissonneur des Lilas 8 septembre 2014 16:07

              Je me souviens quand j’ai regardé l’émission en entier qu’en entendant Attali parler j’ai pensé : Ha ? Lui aussi croit que l’arbeit macht frei, je ne me souviens plus des termes exacts qui m’ont fait penser au slogan d’un célèbre camp de vacances, fermé aujourd’hui par rançon du succès, converti en centre touristique pour tatoués nostalgiques et leur descendance en mal d’indemnités mais son discours allait dans ce sens.
              A ne pas oublier qu’Attali était dans l’entourage de Mitterrand dès 1973 (? !?!) donc comme dit le proverbe, ce n’est pas à un vieux singe que l’on apprend à faire la grimace. Chouard avait un boulevard pour lui clouer le bec, seul le manque d’expérience dans ce genre d’exercice l’en a empêché, dans ces débats sur le mode du speed dating, il faut savoir être rapide et concis, tout le contraire de Chouard et de ses parenthèses qu’il a l’habitude d’ouvrir sans toutes les refermer lors de ses conférences dont il est le centre d’intérêt devant un public acquis à sa cause.
              Chez Taddéï on n’a pas le temps de développer une blague carambar sans être interrompu, alors s’aventurer à parler de sujets complexes, autant se remettre àchasser les moulins à vent ou parler de la théorie du genre dans l’entreprise du porno au royaume des anges, c’est malgré tout encore plus productif que les plateaux tv.


              • 4 votes
                Romios Romios 8 septembre 2014 16:08

                L’esbrouffe et la reflexion. La TV étant le lieu de l’esbrouffe...



                • 12 votes
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 septembre 2014 16:19

                  Les questions du genre "qui a été meilleur que qui ?" ne sont pas intéressantes. La vraie question est : QUI A DIT QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU QUI PEUT FAIRE SON CHEMIN DANS LES CONSCIENCES ?

                  Il faut se libérer des conditionnement acquis devant des spectacles de compétitions sportives, la communication ne fonctionne pas comme ça. Quand quelqu’un dit quelque chose de nouveau et d’évident en public, ça trace son chemin. Peu importe qu’il le dise de telle ou telle façon. Et peut importe qu’on cherche à le ridiculiser ou je ne sais quoi d’autre. A la limite, il est possible que des gens soient très intriguées par les propos de Chouard et pensent en même temps qu’il est fou ou qu’il a été maladroit devant Attali : cela n’a aucune importance, Chouard n’est pas un candidat à une élection, et il ne veut monter sur aucun podium. 

                  Au final, c’est le message qui compte et non le messager. A l’inverse une personne peut paraître très brillante et n’avoir aucune influence sur le public, tout simplement parce qu’elle n’a rien à dire. On retiendra que c’est un beau parleur qui articule bien, ou même un malin qui a réussi à faire rire le public au dépens de son contradicteur... on s’en souviendra pendant un jour ou deux, rien de plus. 


                  • 3 votes
                    Le Moissonneur des Lilas (Under control, target eliminated) Le Moissonneur des Lilas 8 septembre 2014 16:37

                    Faux, un pouilleux dans la rue peut s’avérer grand philosophe, qui entendra son discours ? Un ou deux passants qui auront pris la peine et l’humanité de bien vouloir l’écouter jusqu’au bout. Aucun impact, fut il porteur d’un message à potentiel ghautement christique.
                    .
                    Combien de bonimenteurs ont du succès parce qu’ils présentent bien ? Les Julien Dray, Attali et autres cols blancs qui ont bénéficié d’une audience inouïe dans les médias comme BHL, innombrables sont les imposteurs que même les présidents ont écoutés et ont été séduits par ces charlatans au look avenant.
                    .
                    Le messager est essentiel dans nos sociétés modernes, autant que le message, le fond et la forme sont malheureusement devenus inséparables de nos jours pour la plupart de nos contemporains con des sans dents <---- nouveau mot à la mode de hahaha
                    .
                     

                    Bruno Boulefkhad était un porteur de message à haute teneur révolutionnaire, le messager s’avéra ne pas être à la hauteur, le message comme le messager sont partis dans les limbes de nos oublis d’esprit bocal.
                    .
                    Les imposteurs et les plagiaires sont indécrotablement vissés sur leurs sièges médiatiques, comme Macé-Scaron, PPDA, Ardisson, et j’en passe, les honnêtes hommes sont virés manu militari de leurs postes à la moindre défaillance. Pourquoi ?
                    .
                    La plupart des gens connaissent Attali et pas Chouard, Attali fait partie des meubles, sur plusieurs générations d’abreuvés aux discours de la boîte à cons, Chouard est un étranger dans les salons feutré des veaux votant UMPS, et comme ce fut le cas à Versailles, si un intervenant ne fait pas preuve d’esprit, comme dans le film Ridicule de patrice Leconte, il est éjecté de la cour et tombe en disgrâce, c’est ainsi, les télespectateurs avec leurs pouces en haut et en bas n’hésitent pas, ils jugent sur pièce et en un clic de souris. J’ai bien peur que les curieux potentiels ne se comptent que sur les doigts d’un mille pattes amputé de la grande moitié de ses membres.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BrHades

BrHades
Voir ses articles







Palmarès