• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Charles Gave : “Qui est souverain en Italie ? Est-ce l’alcoolique de service (...)

Charles Gave : “Qui est souverain en Italie ? Est-ce l’alcoolique de service Mr Juncker ou est-ce le peuple italien ?”

 

Charles Gave “Ce que j’essaie de dire en ce moment c’est assez simple, c’est que l’euro va terminer par une crise constitutionnelle pour savoir qui est le souverain. Il va falloir qu’un jour ou l’autre que l’Europe décide qui est le souverain en Italie. Est-ce que c’est l’alcoolique de service Mr juncker ou est-ce que c’est le peuple italien ? C’est ça la question essentielle et y en a aucune autre. Et il va falloir y répondre dans les années qui viennent et elle se posera en France de la même façon.”

 

Première partie de la conférence "Crise politique et économique en Europe" avec Charles Gave, Olivier Delamarche et Philippe Béchade

Tags : Economie Euro Italie Monnaie Union européenne




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 7 votes
    DantonQ DantonQ 25 novembre 17:34

    Le monopole de la violence légitime existe, mais c’est le peuple qui doit l’exercer contre l’Etat qui ne defend pas ses intérêts et n’agit pas selon sa volonté, comme en ce moment et depuis fort longtemps hélas...

    C’est pourquoi si Macron s’entête encore à ne pas vouloir répondre aux légitimes revendications des Français, le peuple sera de plein droit autorisé a exercer la violence légitime par un coup d’etat pour renverser ses mauvais dirigeants qui ne veulent pas lui obéir .


    • 5 votes
      DantonQ DantonQ 25 novembre 17:46

      D’ailleurs, je rappelle à toutes fins utiles que l’Art. 35 de la Constitution du 24 juin 1793 est tyrès clair sur le sujet :

      "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs".


    • vote
      simplesanstete 26 novembre 00:27

      Souveraineté où casino bancaire, telle est la seule question que doivent & devront (se) poser les Gilets Jaunes…..


      • vote
        Durand Durand 26 novembre 08:14

        @simplesanstete

        Si le mouvement des gilets jaunes veut durer, il doit se complexifier, c’est-à-dire, se politiser. La non-ingérence politique et syndicale du mouvement fait le jeu de Macron et de Bruxelles.

        Bonnets rouges ou gilets jaunes, tant qu’une majorité d’incultes politiques n’aura pas compris que les mauvaises conditions sociales et économiques résultent de l’application des traités européens et qu’il est impossible de se mettre d’accord à 27 pour les modifier, ils ne dérangeront pas vraiment le pouvoir. 
 Osons la France libre !


      • vote
        Le Celte Le Celte 26 novembre 04:35

        Voilà donc un mec qui nous raconte qu’il a fait (ou fait encore) son beurre sur des cadavres, et vient nous faire une leçon d’économie ?...ambiguë et dangereux, même si son analyse n’est pas totalement fausse.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès