• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comprendre l’idéologie bourgeoise : McFly et Carlito VS Bégaudeau

Comprendre l’idéologie bourgeoise : McFly et Carlito VS Bégaudeau

« Bien sûr, l'étiquette de "bourgeois cool" colle bien mieux à la peau de gens comme Comte Sponville qu'à McFly et Carlito. C'est juste que dans un souci d'éducation populaire, c'est bien plus parlant et puissant de parler de leur projet avec Macron. Avec toute la sympathie que j'ai pour eux. Je le redis : je ne dis pas : Mcfly et Carlito sont des nazes, je dis juste : il y a une pensée bourgeoise en circulation dans notre société qu'on gagnerait à savoir identifier pour mieux la combattre. Voilà.

Si vous voulez une description plus fine, plus véritable, plus analytique, y'a Bégaudeau : tout ceci n'est qu'une introduction, qu'un passage entre lui et vous ! »

(Le Canard Réfractaire - Comprendre la BOURGEOISIE avec McFly et Carlito ( et Bégaudeau ! ))

 

Comprendre la BOURGEOISIE avec McFly et Carlito ( et Bégaudeau ! ) ( Le Canard Réfractaire, 23 février 2021, 29:19 )

 2:03
 1) L'idéologie bourgeoise défend toujours un système de domination qui lui est profitable

"C'est mignon, mais ça n'a pas la volonté de bouleverser les règles du jeu"

"d'après Bégaudeau, la pensée bourgeoise est la pensée qui a pour fonction la domination de classe. C'est-à-dire un ensemble de morales, de réflexes et d'affects qui poussent les gens à agir toujours conformément aux intérêts des dominants, qu'ils en soient conscients ou non."

4:55 extrait Bégaudeau vs André Comte Sponville (penser pour ou contre la politique de Macron)

 5:54
 2) McFly et Carlito nient la nature politique de leur démarche

"C'est-à-dire qu'ils refusent de voir l'évidence qu'Emmanuel Macron va se servir de leur auditoire, qui est peu politisé, pour paraître aux yeux d'énormément de jeunes, notamment, cool, sympa, rigolo, marrant... Ça c'est putain de politique ! C'est 90% du travail d'un politique qui est assez malhonnête, comme Emmanuel Macron, de se faire passer pour quelqu'un de sympa"

"Grâce à McFly et Carlito, Macron atteindra l'apothéose de sa stratégie politique bourgeoise : être seulement charmant, non conflictuel et raisonnable"

10:38 extrait Bégaudeau vs André Comte Sponville (le capital a besoin qu'il y ait du chômage)

 11:35
 3) La pensée bourgeoise est construite à la fois pour le commerce et par les moyens de production

"Pour eux, le président est une marchandise qu'ils vont pouvoir exploiter dans leur entreprise médiatique. Et la valeur de cette marchandise dépasse leurs convictions, leur éthique et les valeurs qu'ils portaient jusque-là fièrement."

13:24 extrait Bégaudeau (définition de la bourgeoisie : situation sociale + système de pensée)

14:55
 4) Quand la bourgeoisie parle de politique, en fait elle nous fait croire qu'elle ne parle que de technique

"La morale, le vocabulaire, les mots, sont là pour protéger les privilèges"
"Cette idéologie qui consiste à ne valoriser que les sytèmes politiques libéraux n'est jamais avouée... toujours masquée sous une morale qui est là pour dépolitiser"

"ils auraient pu faire un clip en soutien au personnel hospitalier, en faisant par exemple le compte des lits qui ont été supprimés ; ils auraient pu faire une chanson sur la privatisation de la démocratie par le conseil de défense ; ils auraient pu faire une vidéo sur les solutions alternatives au confinement ; ils auraient pu questionner l'utilité d'un masque en voiture, à l'extérieur... Bref, ils auraient pu questionner la voix du gouvernement, sans même forcément la contester... Eh bien non, c'est pas ce qu'ils ont fait ! Ils ont décidé de faire une vidéo qui relayait la parole du président. Parce que pour eux, l'action c'est les bons sentiments dans l'absence du clivage. C'est-à-dire, concrètement, une action aux service des dominants..."

"Macron c'est un grand travailleur, oui, un travailleur pour les intérêts de la Classe dominante."

18:54 extrait Bégaudeau Thinkerview (la propagande qui ne dit pas son nom)

 20:20
 5) Est-ce que le fit & fun comme ça, ça ne porte pas en soi aussi un message qui est très libéral et un messsage qui est très bourgeois, un message politique ?

"Un rire qui est construit comme une marchandise dont la valeur consiste à donner un peu de bonheur consensuel et soi-disant apolitique, permet en fait concrètement à des millions de personnes de supporter l'ordre social..."
"Toutes les violences du monde moderne sont masquées par la surconsommation de ce genre de contenu qui nous donne des émotions et du plaisir. De sorte qu'on n'est jamais suffisamment avec soi et en manque de jouissance, pour cultiver le sentiment de révolte, et pour aller vers les autres dans une logique militante."

"Ce pur divertissement porte en lui un message : celui de l'inaction politique et de la satisfaction du temps présent"

"La question c'est : est-ce que leur opinion n'est pas en fait construite pour essayer de valoriser leur travail commercial ?
Est-ce que leur volonté sincère de faire rire un maximum de personnes, n'est pas juste une volonté de maintenir leurs privilèges ?"

23:50 - 25:20 extrait Bégaudeau Thinkerview (embrigadement général ; pas d'éducation politique)

Démarche de dévoilement opérée par Bégaudeau.

26:55 - 29:00 extrait Bégaudeau Thinkerview (chaque jour, se concentrer durablement - 1h, 2h, 3h... - sur un même objet, un bouquin, un film, un sujet, sur soi-même)

« Dans La France contre les robots, Bernanos accuse la civilisation moderne d’être « une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure » » (PHILITT - La France contre les robots de Bernanos : une apologie de la vie intérieure)
 

 

McFly et Carlito :

 

« Je me souviens » (clip gestes barrières) ( McFly et Carlito, 21 février 2021, 4:42 )

 

François Bégaudeau :

 

François Bégaudeau : Gilets Jaunes, Populisme, Bourgeois ? [EN DIRECT] ( Thinkerview, 18 février 2019, 1:25:41 )

 

Chez Moix - 27 mars 2019 [Bégaudeau/Porcher/Comte-Sponville] HD ( Neurone, 27 mars 2019, 1:03:00 )

 

Le retour de la lutte des classes ? ( C à Vous, 29 janvier 2019, 22:18 )

 

SQUAT PHILO #4 avec VVSPANTHER & François Bégaudeau "GÉNÉRATION" ( DanyCaligula, 21 février 2021, 07:51:52 )

https://www.twitch.tv/videos/923094100

 

François BÉGAUDEAU – La bourgeoisie, le capital & la liberté ( Alexis Dayon, 17 mars 2019, 1:28:59 )

Passages choisis de la tournée des plateaux effectuée par François Bégaudeau pour la promotion de son essai "Histoire de ta bêtise" (2019) : des entretiens passionnants où il est question de la bêtise bourgeoise, du capitalisme contemporain qui façonne nos corps et nos pensées, de novlangue, du vote qui dépolitise, de Gilets Jaunes, de marxisme, d'anarchisme ou encore de reconquête individuelle du temps. Les points abordés dans les différents médias m'ayant paru remarquablement complémentaires, j'ai cru intéressant d'en proposer un montage thématique, qui m'a permis d'extraire d'un ensemble de 5h30 d'entretiens un condensé d'1h30 de réflexions essentielles.

Le plan thématique retenu est le suivant :

I. CONSIDÉRATIONS SUR LA BOURGEOISIE 0:00:00​
0:00:00​ Définition de la bourgeoisie
0:01:30​ Psychologie générale de la bourgeoise
0:06:00​ Falsification fondamentale autour de la notion de mérite
0:08:28​ À propos de la faiblesse intellectuelle de la pensée bourgeoise
0:15:24​ "Progressisme", mot creux dont la valeur performative est marchande
0:19:50​ "Populisme", mot creux dont le fond est la détestation du populaire
0:23:43​ Les foulards rouges & le sociotype du "petit chef"
0:25:25​ La ligue du LOL & la posture morale
0:29:30​ La vie liquide de la bourgeoisie

II. CONSIDÉRATIONS SUR LE CAPITAL 0:31:08​
0:31:08​ Le "pire" actuel est le capitalisme, pas le fascisme
0:34:52​ Que le capital & les rapports de production administrent la vie sociale
0:40:01​ À propos de la notion de "lutte des classes" chez Karl Marx
0:40:51​ La cause des injustices n'est pas "les riches" mais le capital
0:42:06​ La cause de la passivité populaire n'est pas "la connerie"
0:45:50​ La toxicité des institutions prime celle des éditorialistes
0:48:01​ À propos de la novlangue managériale
0:50:02​ La question sociale prime la question identitaire
0:57:05​ À propos de la critique anticapitaliste réactionnaire

III. CONSIDÉRATIONS SUR LA LIBERTÉ 1:01:01​
1:01:01​ Sur le libertarisme & l'émancipation individuelle
1:04:41​ L'émancipation individuelle commence par la reconquête du temps
1:10:36​ À propos de Michel Clouscard, de la consommation & du consommateur
1:13:45​ À propos des Gilets Jaunes, de l'anarchisme & de l'autogestion
1:19:39​ Que le geste d'élire dépolitise le citoyen
1:26:22​ Que le peuple doit être constituant
1:28:36​ L'ordre, plus inquiétant que le chaos

Liens vers les entretiens utilisés :

— Entretien chez Sud Radio, 24/02/2019 : https://youtu.be/YcWsaNtRHXk​

— Entretien chez Thinkerview, du 18/02/2019 : https://youtu.be/GPfXLUThC6M​

— Intervention dans Interdit d'interdire, 31/01/2019 : https://youtu.be/UVW8oaMzl3o​

— Entretien chez C à vous, 29/01/2019 : https://youtu.be/EduR-tk_5EM​

— Entretien chez France Culture, du 28/01/2019 : https://youtu.be/qLjyh2Ec8hY​

— Entretien chez France Inter, du 28/01/2019 : https://youtu.be/WxHPU4xObr0​

— Entretien chez Public Sénat, 27/10/2018 : https://youtu.be/sQ7bcSOPq7o

 

(^_^)

Tags : Politique Société Humour Médias Polémique Emmanuel Macron Marxisme Capitalisme YouTube François Bégaudeau




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • 2 votes
    julien julien 27 février 15:50

    Le bourgeois mange les enfants aussi il ne faut pas oublier, j’aime bien ce genre d’essentialisation et de caricature venant de gens (dans 90% des cas des bourgeois eux-mêmes qui s’ignorent) qui passent leur temps à nous balancer à tort et à travers du "pas d’amalgame".



    • vote
      julien julien 27 février 20:28

      @maQiavel
      Vous, vous embêtez en ce samedi, à passer votre fin d’après-midi à fouiller dans mes commentaires, après on s’occupe comme on peut.

      "Pourquoi essayez-vous à ce point de noyer le poisson sur le sujet de la bourgeoisie ? Vous avez peur d’en être ?"
      Pour la bourgeoisie non non pas de problème j’en suis.

      Pour ma définition du bobo elle montre des gens dans l’erreur, pas comme une caste de salauds plus ou moins monstrueux comme les dépeint par exemple le sinistre Bégaudeau qui appelle en conséquence plus ou moins directement à la violence contre eux (et on sent que sa définition du bourgeois est extensible selon l’humeur du moment).
      Par ailleurs, encore une fois c’est marrant de voir des gens qui hurlent à la stigmatisation pour un oui ou pour un non tout en étant les premiers à y avoir recours. 

      Sinon dites-moi vous avez une autre note comique du CNRS comme la précédente que je puisse me mettre sous la dent ? Ou si vous avez un rapport de Marlboro sur les dangers de la cigarette, je suis aussi preneur, ça fait toujours du bien de rire un peu :).


    • vote
      sylvain66 27 février 21:51

      @julien
      y’a des trucs qui reviendront toujours . Quand vous trimez sans avoir jamais un rond et que vous en voyez qui se gavent sans forcément en branler une vous avez tendance a stigmatiser .

      Evidemment c’est pas le cas de ce begaudeau, mais vous savez bien que vous n’avez concrètement rien a craindre de lui.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 27 février 22:02

      @julien

      Oh non, je ne fouille rien, je me suis simplement souvenu que vous m’aviez interpellé dans mon article sur les bobos, je suis simplement allé relire les posts de l’article, mettre vos accusations en miroir de la défense de la bourgeoisie que vous faites ici m’amusait. Et c’est marrant que vous disiez que la définition du bourgeois de Bégaudeau est extensible selon l’humeur du moment, parce que c’est exactement la description que je donnerai à celle vous aviez donné du bobo.  smiley

      Cela dit, je ne vois aucun mal à ce que vous défendiez votre appartenance sociale et je ne vous réduirait pas à un pleurnichard victimaire parce ce que vous vous sentez stigmatisé lorsque vous en entendez la critique. smiley


    • 1 vote
      julien julien 27 février 22:57

      @sylvain66
      "Quand vous trimez sans avoir jamais un rond"
      Ca me parait un peu misérabiliste, on est plus au 19è (même si les temps se durcissent).

      "mais vous savez bien que vous n’avez concrètement rien a craindre de lui."
      Non pas de lui directement, et c’est loin d’être le pire, il y a même un certain nombre de points sur lesquels je suis d’accord avec lui. Mais ce genre de gars peut être dangereux par la pensée qu’il diffuse, sur bien des points radicale jusqu’à la caricature et fondée sur une espèce de pureté morale qu’il croit avoir atteint, cette conviction d’incarner le bien et la justice s’opposant à l’exploitation et au mal sur terre avec le fanatisme qui découle le plus souvent de ce genre d’état d’esprit.
      Et comme vous le relevez son ressentiment ne vient pas d’une vie à avoir été exploité, mais a sans doute plus à voir avec le bourgeois en lui qu’il déteste, raison supplémentaire de se méfier de sa pensée ou en tout cas de ses excès.


    • vote
      mmbbb 28 février 09:06

      @julien Ce Bégaudeau est fils de prof , archétype du révolutionnaire issu de la petite bourgeoisie . Lorsque j ai ecoute ce type ( si peu parce que je connais la thématique ) je lui proposerais un anéantissement des classes sociales .
      Et comme tous petits bourgeois , il me parait un contre révolutionnaire , je l enverrai dans un camp de redressement . Il reviendrait avec une autre gueule et non plus avec sa petite grande gueule de dandy de gauche .
      Ce type ne connais pas l histoire funeste du communisme .
      Quant a la gauche , elle s est aliéné la couche populaire , Melenchon est oiblige comme une catin de racoler les voix des musulamans
      Quelle merde cette gauche !
      La gauche francaise est morte !


    • 4 votes
      albert123 27 février 16:47

      bourgeois je ne sais pas en tout cas l’influenceur youtube et le journaliste ont un point commun de plus en plus évident : leur destin c’est pute ou chômeur.


      • vote
        Miona Miona 1er mars 10:24

        @albert123
        Pute ou chômeur, ça va devenir un destin commun pour pas mal de personnes dans les mois, années, qui viennent...
         ( ;_ ;)


      • 3 votes
        wendigo wendigo 27 février 17:03

        Ainsi il y aurait donc qu’une seule idéologie bourgeoise ?!

         assez primaire comme fantasme !
        Sinon, il n’est pas précisé de qu’elle bourgeoisie ils parlent, je présume que , comme pour ce qui est de l’idéologie, ils n’en voient qu’une .....
         Peut être devrait je faire une vidéo traitant de l’idéologie du français moyens et du prolo, juste pour constater la levée de bouclier ?!
        Etrange période de notre histoire, où ceux qui en savent le moins s’expriment le plus !


        • vote
          beo111 beo111 27 février 18:35

          @wendigo

          Il donne la réponse au début de la dernière vidéo.

          Maintenant il voit le respect de la propriété privée au cœur du système de pensée bourgeois. C’est peut-être vrai, mais la propriété privée est reconnue comme un droit de l’homme dans la déclaration de 1948 (celle de la charte des Nations Unies). Ce n’est pas sans raison, car si l’État ne respecte pas la propriété privée, alors on sombre dans le totalitarisme. Mais cela Bégaudeau n’en a cure, pourvu que cela se fasse dans le cadre de la dictature du prolétariat.

          Encore un grand démocrate.


        • vote
          sylvain66 27 février 22:03

          @beo111
          Mais cela Bégaudeau n’en a cure, pourvu que cela se fasse dans le cadre de la dictature du prolétariat.

          Ou vous avez vu qu’il parle de dictature du prolétariat ??

          A part ça, la propriété privée a été mis en place pendant la révolution par des bourgeois et elle correspond parfaitement à leurs intérêts . C’est le fondement même de la société capitaliste. Dire que c’est ça ou le totalitarisme est une magnifique illustration de l’idéologie bourgeoise dominante actuelle, telle que véhiculée par exemple par tous nos grands médias .

          Par propriété privée je n’entends bien sur pas le fait de posséder ses chaussettes, mais un système sociale et juridique précis .


        • vote
          beo111 beo111 27 février 22:42

          @sylvain66

          La propriété privée c’est avant tout le fait de posséder ses chaussettes, et c’est dans cet esprit que c’est dans la DUDH de 1948. Texte qui précise d’ailleurs que celui qui est contre un droit de d’homme en particulier, est en fait contre tous les droits de l’homme en général.

          Le capitalisme prédateur qui asservit actuellement les nations se base certes sur la propriété privée, mais aussi et surtout sur la fiction juridique de personne morale, permettant l’anonymisation et donc une certaine irresponsabilité, impunité des détenteurs de capitaux.


        • vote
          sls0 sls0 27 février 17:20

          J’ai fini seulement 2 vidéos et il y a déjà des commentaires.

          Ca ne serait pas plus simple mettre un titre sans vidéo ?

          Comme les commentaires ne sont pas des réactions à un thème mais un espace pour mettre son idéologie ou des idées pré-machées, ça serait un gain de temps.


          • 7 votes
            Miona Miona 27 février 18:09

            Ça me rappelle quelqu’un qui, après plusieurs commentaires postés sous un de mes articles, en postait un de plus où il disait ne toujours pas avoir regardé les vidéos... (@_@)


          • 8 votes
            Feste Feste 27 février 18:11

            @sls0
            Tiens l’ahuri qui flippe d’avoir raté le 1° commentaire comme sur chaque articleC’est pas toi qui dit regulierement que tu as regardé juste le début d’une vidéo et que tu t’es fait une opinion. Ca t’arrive de faire ce que tu dis ou de dire ce que tu fais ? Avec tes 5 articles de merde ou tu pose juste le boulot d’un autre, tout ça pour obtenir le statut de modérateur d’article ? Quel gland ce mec


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 27 février 18:47

            Et s’il est plus simple de mettre un titre sans vidéo, dans l’écosystème agoravoxien, il vaut mieux parler de bobo plutôt que de bourgeoisie. Parler de bourgeoise fait trop gauchiasse, donc forcément c’est maaaal. Alors qu’en parlant de bobo, on montre qu’on fait partie du camp du "réel", du "peuple" et de la "nation".  smiley


          • vote
            sls0 sls0 27 février 19:10

            @Miona
            J’ai l’honnêteté de dire quand je n’ai pas regardé une vidéo.
            Ici je n’ai pas regardé la vidéo de Macfly, je ne les connais pas et j’ai pas envie de les connaitre. Faire 10 millions de vues n’est pas un critère de qualité.
            La vidéo de Tinkerview je ne l’ai pas regardé parce qu’elle était encore fraiche dans ma mémoire et j’en étaient à 5h d’écoute.
            Le canard réfractaire j’y suis abonné.
            Sinon j’ai regardé le reste, d’une j’aime bien Bégaudaux et de deux, l’article est bien fait, ça motive aussi.
            J’aime pas trop Moix mais j’ai apprécié son émission, redoutable le Bégaudaux sur un plateau.
            Je revenais de Paris, le temps a paru plus court.


          • vote
            mmbbb 28 février 09:55

            @sls0 j ai l honnete d affirmer de ne pas avoir regardé cette video parce que je connais cette thématique . Un petit con de fils de prof ayant pu faire ses études payees sur l argent du contribuable et notamment de la " classe bourgeoise " parce que les prolos ne paient pas ou peu d impot sur le revenu en l occurrence , un petit con de littéraire , comme jadis les revoutionnaires sous Lenine parce que le mouvement communiste en en Russie et en France comptaient des intellos , et ces cretins se sont tous fourvoyes dans cette ideologie
            L universite francaise est gangrénée par cette idéologie ; le racialisme , l indigénisme , le déni de notre histoire ect
            Qu est ce cela apporte ! Quelle perspective  ? le reste du monde de nous attendra pas , nous avons perdu deux places dans la recheche,
            Son pere de ce grand intello ,comme ceux de sa génération a du brandir le livre rouge en chantant l internationale . Maintenant la moitié de la classe paysanne chinoise est devenue une petite classe bourgeoise et aspire a la consommation !
            Désoramis , c est Huawei qui installe la  5 G en France !

            Desormais , nous consommons des produits chinois pusque les bralots d intellos sont incapables de monter une entreprise et qu il est plus facile de faire bosser l ouvier chinois !
            Demain la Chine sera certainement une des puissances dominantes et imposera sa doctrine comme elle le fait désormais en Afrique
            En revanche , il y a un pays référent pour cet intello qui est dans les pas de Sarte ( celui ci ayant un strabisme n a pas eu une vision erronée de son epoque , et la bourgeoisie de gauche de son epoque , devenue libertaire s est empetree dans des affaires de pedophilie ) , la Coree du Nord
            Puisque c est son modele , qu il aille ! Ces intellos ne cessant de cracher sur le syteme mais oublie que celui ci les nourrit !

            D ailleurs ce type diffuse sa propagande via les médias publiques , ces jouranleux sont grassement payes par les dotations publiques !!
            Pauvre Slo , les années passant , tu ne sembles pas avoir une analyse pertinente !
            Quant a cet auteur , elle aime les chimeres , c est son droit

            Rappel , ce pays , consacre pres de 56 % de son PIB dans ses dépenses publqiues Cet auteur semble l oublier :

            Pauvre SLO reste avec tes misereux dans ton ile puisque c est ton ideal : !


          • 3 votes
            Conférençovore Conférençovore 28 février 10:27

            Elle ne peut pas s’en empêcher. C’est de l’ordre du réflexe. Elle en est réduite à exhumer des vieux posts, notamment d’un de ses articles qui datent de 2 ans sur les bobos où elle est d’ailleurs mise en difficulté par plusieurs intervenants.
             
            Evidemment, le point qui lui pose problème n’est pas tant l’utilisation ou non du terme bobo dans "l’écosystème agoravoxien", écosystème dans lequel notre islamopute de compète ne patauge pas elle-même, bien évidemment... elle, est au-dessus de ce ramassis de sales droitards... c’est entendu. Non, ce point est en réalité totalement accessoire. Le pivot de ce genre de posts très récurrents et sans rapport avec le sujet est bel et bien la question du peuple et de la nation. D’ailleurs les guillemets sont très précisément là pour bien signifier que ces notions seraient, en réalité de pures abstractions et que "le camp du réel" nagerait en plein délire, contrairement à elle qui est d’une objectivité éclatante.

            Un peu à l’instar d’un Macron qui nie l’existence d’une culture française en dépit du fait que le monde entier l’identifie sans aucun problème au travers de ses arts, sa gastronomie, etc, pour l’islamopute, il n’existerait tout simplement pas de peuple originel ou de nation mais juste DES peuples qui coexistent (pas très bien d’ailleurs mais chuuuut ! cela non plus n’existe pas).
            Ainsi, pour l’Atali de Molenbeek, il ne s’agit pas tant de postuler et asséner l’inexistence de ce peuple, de son identité, de sa culture, car cela serait un peu trop gros mais plutôt de mettre en doute sa "réalité" : c’est sa méthode, un peu d’ironie merdique, des smileys "bonhomme content de lui", des guillemets...
            Ceci est un impératif, une condition nécessaire et indispensable pour permettre derrière de considérer que notre nation n’est qu’une page vierge sur laquelle toutes les identités (l’islamique en tête) peuvent imprimer leurs histoires respectives.


          • vote
            sls0 sls0 28 février 12:23

            @mmbbb
            Un peu confus mais belle profession de foi.
            Vous connaissez pas le milieu, vous projetez des idées préconçues, vous auriez mieux fait d’écouter ce qu’il dit.
            A part l’arrière grand-père qui vivait très bien voir trop bien de ses rentes dans la famille la caste au niveau boulot c’était cadre même le grand-père anarchiste. Mon père faisait partie des rares ingénieurs à la CGT, mon frère cadre, son fils cadre et ma pomme cadre.
            Personnellement j’ai quitté la CGT lors de l’invasion de l’Afganistan.
            Même les cygnes noirs profitent d’un milieu propice.
            A l’école primaire chez moi il y avait une encyclopédie en 23 volumes que j’ai lu en un an. Il y avait aussi les techniques de l’ingénieur. A Paques c’était les vacances dans le Devon chez la tante d’un pote de mon père tué par la gestapo. A 10 ans parler anglais et néerlandais d’enfant en plus du français ça aide.
            Rien qu’au niveau aide culturelle il y en a qui sont plus aidés que d’autres.
            Les copains de sortie ça allait de l’anarchiste au fils d’industriel. Une chance chez moi il y avait un mélange inter-caste, le notaire jurant en patois lorsqu’il jouait au cartes avec le cantonnier c’était courant. Le patois gommait les différences. Ca a changé dans les années 80 quand le libéralisme est devenu une religion.

            Je ne veut rien détenir et j’ai rien donc je n’ai rien à perdre ou à défendre.
            Mon frère c’est le bourgeois de la famille. Il y a des sujets qu’on évite. Déjà je vois que ça l’énerve un peu que je m’extasie pas en voyant le dernier SUV hybride qu’il s’est acheté.

            Non je trouve que Begaudaux explique très bien le milieu.
            C’est un milieu minoritaire et vous attendez d’eux qu’ils fassent une révolution à votre place contre leurs intérêts. Il rêve le mmbbb, il ferait mieux de regarder le monde tel qu’il est.
            Qu’un bourgeois défende l’ultralibéralisme se comprend, qu’un mmbbb le défende a un coté comique, il joue contre sa caste.
            Après il s’étonne que je me sens mieux auprès de vrais pauvres qu’auprès de pauvres qui jouent aux riches tel mmbbb.


          • vote
            mmbbb 28 février 13:33

            @sls0 j ai ecris d un seul trait sans brouillon , cela peut paraite a l evidence un peu confus . Mais en conclusion , ces intellos notamment de gauche que le monde entier nous envie , en l occurrence les aieux de cet ecrivain se sont trompes. , Le communiste est mort , la lutte des classes , une chimere des petits bourgeois de gauche qui se nourrissent a la mamelle de l ETAT .

            Parce que l on est en France , et que l ETAT " bourgeois " critiqué les nourrit néanmoins . Je connais assez les méandres de cette administration et les durs se ramollissent lorsqu ils ont une promotion au sein de leur institution .
             
            Ou je veux en venir , ces gens la ont une responsabité d avoir detruit l education nationale et l universite qui ne sont plus le creuset helas de la promotion sociale . 
            Je l ai vecu étant issu du peuple . Une educ nat qui partait déjà à la dérive !
            J avais un prof d histoire geo qui nous emmenait voir des films a la gloire du collectivisme chinois . il y a des limites a la l enferment ! 
            En revanche guere d emulation et peu de cours de soutien .Par ailleurs le peuple tant venere par les intellos n a pas toutes les vertus , je fus interne , une partie ( elle n etait pas minoriatire ) des parfaits abrutis . C etaient des fils de prolos mais de parfaits connards . La lutte des classes a ses propres limites en n ayant comme postulat cette seule approche .

            Par défaut , cet intello ne voit pas que désormais c est la selection par l argent qui prime et je puis vous assurer comme je l ai dit à maintes fois en passant souvent devant le Lycee du parc a Lyon , un exemple typique de cette ville ou ce lycee prepare aux grands cursus , la lutte des classes n existe pas ou peu , La mixite sociale se reduit a l uniformité de la catégorie sociaux professionnelle de leur parent a savoir des professions liberales ..
            Il est vrai en revanche que l educ en France etant devenu merdique et le niveau baissant , les filles et fils de prolos se retrouvent le plus souvent dans des facs politisees cul de sac dont le diplome ne sert a rien .

            Je connais cette mentalité de ces gens de la gauche contemporaine , un grand ecart entre les idées et ses engagements personnels notamment sur le " vouloir vivre ensemble " . je connais une fille de fonctionnaire qui a place celle ci a l Univeriste catholique de lyon section biologie afin d avoir un enseignement structure . Etc etc

            Que reste t il de la gauche ? Rien , cet ecrivain fut univesitaire ; Quel sont les thématiques evoquees ? je l ai dis ; la décolonisation nation , la theorie du genre, le racialisme , l alliance avec la mouvance islamiste que l on desormais sous le " terme d islamo gauchiste " .
            N oubliez pas que Samuel Paty a ete decapité en France !

            Une gauche intolérante , Hollande que je ne défends pas , n a pas pu débattre et son livre jette a Lille .

            Cette gauche s est aliénée le vote populaire , son fond de commerce , est l immigration Cet ecrivain est dans la meme lignee il défend le migrant mais peu le prolo .

            mais voila ce qu il advient au plus pur :

            https://www.google.com/search?q=didier+daeninckx+aubervilliers&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b

            C est un co co et fils de coco . Il a voulut faire l ange .

            je ne suis pas obtus , j ai assez de respect pour la gauche " ancienne" celle qui s est battue fermement ..

            C est Mitterrand qui a aliene la gauche, son grand oeuvre ! La France est déconfite : Beau resultat pour un pays qui avait des atouts mais qui a sombre dans la politique politicienne .

            Je ne rêve pas , je vois ce pays partir a la dérive .

            Salutations


          • 2 votes
            sls0 sls0 28 février 15:17

            @mmbbb
            L’école, les études pour moi ce sont les années 60-70.
            Vu l’état de l’éducation en France, on passait la frontière à 1km et on allait en Belgique, je ne regrette surtout pas. L’éducation nationale je la voyait que par rapport au décalage de savoir. Plus pragmatique en Belgique, si tu voulais être ingénieur tu suivais une filière technique qui était d’un bon niveau. En france c’était plus théorique sans avoir le niveau belge.
            Je n’ai pas connu le système défaillant français.

            La gauche je l’ai vu disparaitre en 83, quand est venu la mode du libéralisme, le mot prolétaire a disparue donc les prolétaires ont disparu des esprits mais pas dans les faits.
            Le libéralime de gauche à part quelques détails d’apparence c’est comme le libéralisme de droite.
            Le prolétaire ayant disparu des mots et des esprit on a pu employer d’autres mots à la mode venant du marketing, du management, des mots à la mode, ceux que l’on doit employer pour exister.
            Dans les années 80 on m’aurait posé la question du futur de la classe moyenne, je lui aurais répondu dans 50 ans il y en aura presque plus en me basant sur le rapport Meadows. Pour arriver à cette disparition il vaut mieux que le savoir s’étiole parmi la population, que l’éducation se casse la gueule va dans le bon sens il me semble.

            Le rapport Meadows c’est un raisonnement d’ingénieur qui prend en compte les ressources.
            Officiellement on écoute le point de vue des économistes pour qui les ressources ne compte pas ou du moins sont interchangeables comme un bien marchand peut être échangeable.

            Voilà le discours officiel est que les marchés financiers résoudront le problème.
            N’empêche qu’officieusement si on regarde les ressources, c’est vrai que la classe moyenne n’aura plus lieu d’être. Elle a été créé pour qu’il y ait des sachants supplémentaires pour transformer un surplus de ressources pour augmenter les bénéfices.
            Avec moins de ressources, moins de transformations, moins de sachants nécessaires.

            Pendant les trente glorieuses, il manquait des sachants, le savoir était une production interne, j’en ai connu des patrons sortis de formation interne style école de chauffe dans le nord, ça sortait de l’équivalent de l’école des mines.
            Dans les années 70 ça commencé à s’équilibrer, j’ai connu la PO ou promotion ouvrière, on sortait de là ingénieur, il fallait un bon bagage et il fallait s’accrocher mais c’était possible.
            Les années 80 les sachants deviennent exédentaires par rapport à la demande. Chômage, caissière avec le bac, secrétaire trilingue dont la langue sert à coller les timbres.
            Une évolution du rapport savoir/emploi sur 50 ans. Pendant une période de croissance due a un excès de ressources.

            Pour les 50 ans suivants avec une baisse de ressources donc une décroissance, je laisse le scénario à l’imagination de chacun. Dans mon scénario l’éducation correcte n’a plus lieu d’être. Pas la peine d’engueuler l’élève qui se distrait en cours en se créant un monde sur son smartphone, c’est son futur se distraire pour ne pas voir.


          • 2 votes
            maQiavel maQiavel 28 février 17:00

            Incroyable, le Conführer m’a parfaitement cerné smiley , c’est quelque chose d’avoir un haut QI.  

            En effet, le sous-entendu qu’il fallait lire entre les lignes de mes non-dits était que les notions de "peuple" et de "nation" ne renvoient à aucune réalité, ça n’existe absolument pas. Qu’est ce qui existe d’ailleurs ? Est-ce que j’existe ? Je pense donc je suis mais que suis-je ? Que signifie seulement « exister », n’est-ce pas là qu’un mot ?  smiley

            Notre Ernest Zundel des campagnes de Montretout m’arrache de ces pérégrinations métaphysiques de haute volée et grâce à lui je découvre le réel de la réalité réellement réelle, me voici maintenant converti au camp du peuple originel et de la nation éternelle. Fini le déni. Mais comme tout transfuge, je me dois de faire mes preuves. Je jure sur notre rac … euh… sur notre kultur… de faire la chasse aux peuplades allogènes à bas QI qui souillent notre terre et qui y pondent comme des cafards, au moins une fois par mois. Et je le ferais aux cris de "Ein volk, ein Frankreich, ein Conführer". Et ce pour montrer l’exemple car si tout le monde le faisait, il y’ aurait moins de halal dans nos super marchés. Et comme le veut le sachoir des détenteurs du réel, la loi islamique domine dans les territoires perdus de la république anti-vivrensembliste, et entre le halal et le terrorisme, il n’y a qu’un pas.  smiley

            PS  : Surtout n’oubliez pas de veauter pour le brave Nicolas qui est notre seul rempart contre les colons génocideurs remplacistes de la sous culture africaine. smiley


          • 1 vote
            Conférençovore Conférençovore 28 février 19:46

            L’islamopute rame. Ce mélange entre SOS Racisme et sslow est émouvant... 



            • vote
              vesjem vesjem 27 février 18:26

              z’inviteraient pas exclusivement des coreligionnaires , par hasard ?


              • 1 vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 février 20:32

                Un débat Bégaudeau-Zemmour serait intéressant. 


                • 3 votes
                  maQiavel maQiavel 27 février 22:46

                  Il y’a eu un échange entre François Begaudeau ( qui se décrit lui-même comme un bourgeois au passage) et le rhétoricien Raphael Enthoven ( qui est la quintessence de cette bourgeoisie que le premier décrit). Begaudeau a mis dès le départ ses gants de boxe et s’est mis à placer des jabs « vous êtes l’illustration de ce que vous niez. Vous avez voté Macron et c’est bien en tant que bourgeois que vous l’avez fait (…). Pouvez-vous me citer une seule de vos prises de parole qui oriente ses flèches vers les forts ? Vous êtes intarissables sur les forces qui émergent de la plèbe, muet sur les forfaitures des dominants ».

                  Il s’en est suivi un clash sur les Gilets jaunes, la démocratie et la souveraineté, Enthoven qui ne l’a pas supporté, s’est levé et est sorti. Le pauvre s’est senti stigmatisé …  smiley   smiley

                  https://www.cjoint.com/doc/21_02/KBBvLdvr3AX_Fran%C3%A7ois-B%C3%A9gaudeau-et-Rapha%C3%ABl-Enthoven-1.png

                  https://www.cjoint.com/doc/21_02/KBBvMDIU2nX_Fran%C3%A7ois-B%C3%A9gaudeau-et-Rapha%C3%ABl-Enthoven-2.png

                  https://www.cjoint.com/doc/21_02/KBBvM5bFWdX_Fran%C3%A7ois-B%C3%A9gaudeau-et-Rapha%C3%ABl-Enthoven-3.png


                  • vote
                    Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 27 février 23:39

                    Je n’ai pas encore eu le temps de tout voir mais apprécie beaucoup l’analyse. Ceci dit, je suis très croyant et il m’est arrivé une chose extraordinaire : j’ai vu apparaître dans le ciel d’une des vidéos un visage merveilleux, angélique duquel semblait sortir la Parole même du divin, sereine et ferme tout à la fois. J’en suis tout bouleversé. Je n’oublierai jamais cette apparition ! Peut-on imaginer plus merveilleux ? Ô Créateurs ! Ô Créature !

                    Pardon, je dois raison garder :

                    ...Ô magnificence de cette vidéo, de la technique et de l’art à leurs apogées, du choix du sujet céleste (Zeus ?) ainsi mis en valeur.


                    • vote
                      Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 27 février 23:39

                      Je n’ai pas encore eu le temps de tout voir mais apprécie beaucoup l’analyse. Ceci dit, je suis très croyant et il m’est arrivé une chose extraordinaire : j’ai vu apparaître dans le ciel d’une des vidéos un visage merveilleux, angélique duquel semblait sortir la Parole même du divin, sereine et ferme tout à la fois. J’en suis tout bouleversé. Je n’oublierai jamais cette apparition ! Peut-on imaginer plus merveilleux ? Ô Créateurs ! Ô Créature !

                      Pardon, je dois raison garder :

                      ...Ô magnificence de cette vidéo, de la technique et de l’art à leurs apogées, du choix du sujet céleste (Zeus ?) ainsi mis en valeur.


                      • 2 votes
                        Djam Djam 28 février 10:28

                        @ Miona

                        En d’autres temps, le bourgeois c’était un "parvenu" et il me semble que ce dernier qualificatif soit plus explicite que le premier. 

                        Un bourgeois c’est un individu de classe sociale ordinaire qui a l’ambition de s’enrichir comme l’étaient les aristocrates d’antan. C’est pourquoi, quand il a réussi à s’enrichir, grâce à des pratiques souvent grossières, il adopte des goûts "bling bling".

                        Car un parvenu, à la différence d’un aristo authentique toujours très cultivé, est un bas du front qui s’offre ensuite les attribus de l’aristocrate (lunettes solaires, chaussures, bagnole, maison ou appartement luxueux). C’est pourquoi le bourgeois est toujours un esprit épais, lourdingue et dont la "culture" est juste un vernis. 

                        L’ère de la modernité a engendré des milliards de parvenus. Presque tous les "modernes" rêvent d’avoir un max d’argent et les colifichets technos dernier cri. C’est sa manière de se prouver à lui-même qu’il a "réussi" !

                        Le susccès des sites de "trading" pour particulier confirme cet état d’esprit. Plus la spiritualité disparait et plus le goût de posséder des biens matériels augmente. En clair, plus le cœur se vide et plus le portefeuille réclame une compensation tangible...

                        C’est l’un des maux d’une civilisation zombifiée. Une civilisation aussi atteinte par cet état d’esprit a sa caste de richissime grossiers individus à la pointe de la pyramide et toute la masse du dessous rêve de monter vers cette pointe. 

                        L’humanité en crève mais finalement, comme écrivait un auteur il y a peu "’L’humanité disparaitra ? ... bon débarras !smiley


                        • vote
                          mmbbb 28 février 11:21

                          @Djam par pure symétrie , vous semblez oublier que le regime communiste a l economie planifiée a été un échec !
                          Lors de la grandeur de l URSS , il y avait une classe qui vivait bien, tres bien , la nomenklatura. Systeme de caste qui persiste dans les regimes tel celui de la Coree du nord , et dans les pays socialistes dont la prosperite economique est en exemple, l Algerie .
                          Deng Xiaoping a libere l economie de son pays et a marche forcee , il sut faire decoler son pays . Il a mise sur la science en envoyant par des accords , les etudiants se former dans les meilleures univeristes

                          Il avait une vision claire et une ligne directrice

                          Il n a pas envoye les étudiants chinois dans les certaines universites francaises ou enseigne ce révolutionnaire , La lutte des classes en Chine , il n y a pas c est un regime autoritaire ou l ouvrier a paye cherement cette reconstruction !

                          Ce petit con de prof n aurait pas tenu une semaine dans une entreprise chinoise !

                          Quant a la France , son economie est l une des plus encadree des pays de l OCDE et ce pays consacre pres de 56 % de son PIB dans ses depenses publiques .

                          Il faudrait revenir un peu sur terre !
                           


                        • 1 vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 18:06

                          @Djam

                          En d’autres temps, le bourgeois c’était un "parvenu" et il me semble que ce dernier qualificatif soit plus explicite que le premier. 


                          Donc un héritier né avec une cuillère en or dans la bouche, qui ne parvient à rien dans l’existence sinon à dilapider la fortune de ces ancêtres, ne peut jamais être un bourgeois ? 

                        • 2 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 18:07

                          @mmbbb

                          "Ce petit con de prof n aurait pas tenu une semaine dans une entreprise chinoise !"


                          Mais qu’est-ce qu’il serait allé y foutre ?

                        • 1 vote
                          Djam Djam 28 février 21:43

                          @mmbbb

                          M’avez-vous bien lue et bien cherchez-vous tout simplement à argumenter sur tout autre chose ???

                          J’ai simplement développé sur ce qu’est, de mon point de vue, l’esprit bourgeois. C’est tout. 

                          J’ai les pieds et l’esprit bien sur terre, je vous le garantie.


                        • 2 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 13:35

                          Le bourgeois au sens moderne, celui à qui l’on peut reprocher son bourgeoisisme, c’est celui qui préfère en tout domaine le confort et la sécurité. 

                          Nous aimons tous le confort et la sécurité à divers degré, mais certains d’entre nous les sacrifient parfois à des valeurs qu’ils estiment supérieures : l’amitié, la liberté, le respect du vivant, la passion amoureuse, etc. Le bourgeois quant à lui, s’il est confronté à la nécessité de choisir, choisira toujours le confort et la sécurité : professionnellement, politiquement, philosophiquement, religieusement, familialement, etc. 

                          Un riche entrepreneur n’est pas forcément un bourgeois. 

                          Une personne de petite condition sociale qui se comporte de manière conformiste et servile est un bourgeois : un minuscule ou même un misérable bourgeois.

                          Cependant, alors que le minuscule bourgeois ne peut activement nuire qu’à sa famille et à ses proches voisins, les coalitions de grands bourgeois ont des pouvoirs de nuisance bien plus étendus puisqu’elles ont la capacité de créer des institutions favorisant la reproduction et l’expansion du modèle bourgeois au-delà de toute mesure. 


                          • 1 vote
                            CN46400 28 février 17:44

                            Les idées sont peu précises sur ce fil.

                             La bourgeoisie n’est ni une attitude, ni une allure, c’est la propriété. Pas des chaussures ou de la chemise, mais d’une machine, de plusieurs ou d’une usine, ou d’une kyrielle d’entreprises, pour y employer un max de force de travail qu’on paye au tarif le plus mini possible.

                            Quand elle domine, c’est le cas en Occident, elle commande l’état, dont les lois ne la contredisent jamais, aussi bien que ses chefs qu’elle désigne plus ou moins directement et qui lui obéissent systématiquement. C’est le pendant de la dictature du prolétariat.....


                            • vote
                              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 18:02

                              @CN46400

                              "La bourgeoisie n’est ni une attitude, ni une allure, c’est la propriété." 

                              Le logiciel marxiste n’est pas la seule façon de réfléchir au sens des mots. 

                            • vote
                              CN46400 28 février 18:46

                              @Qaspard Delanuit
                              Quand on parle d’une classe sociale, les marxistes ne sont pas les seul à essayer d’employer les définitions les plus précises possibles....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès