• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comprenez-vous le vote quantique ?

Comprenez-vous le vote quantique ?

Comprenez-vous le vote quantique ?

 

Si oui, vous allez pouvoir libérer tout votre potentiel politique dans l'isoloir du bureau de vote.

 

Aux intellectuels pédants qui d'habitude se moquent de vous lorsqu'ils savent pour qui vous avez voté, vous allez pouvoir leur clouer le bec et mettre en évidence toute leur suffisance. Vous avez voté à tant de pourcents pour untel, à tant de pourcents pour un autre, un peu vote blanc, un peu nul aussi.

 

Il faut voir que seul le vote quantique est responsable. En effet, à moins de bien connaître un candidat ou son programme réel, qui peut donner 100 % de sa confiance à un bulletin de vote ? Personne.

 

Mais vous, quand vous aurez visionné cette vidéo, peut-être plusieurs fois pour la comprendre, vous ne verrez plus le vote de la même manière.

 

 

Il s'agit d'un cas concret de vote quantique pour les élections régionales en Île de France. Ces élections ont lieu les dimanches 20 et 27 juin 2021.

 

Une excellente opportunité pour vous aussi, tester le vote quantique, le mettre en pratique, éventuellement le raffiner à partir de vos propres idées.

 

Libérez votre potentiel !

 

Les explications théoriques, si nécessaires, chez nos confrères d'Agorarouge.

Tags : France Démocratie Elections




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 18 juin 12:23

    Au niveau individuel ça peut paraitre bizarre, une sorte de loto. Mais c’est le miroir de notre hésitation ou de nos doutes.

    Mais avec le nombre au dessus de 1000 ça devient le reflet de ce que veulent les votants, on enlève le binaire pour y mettre du vrai proportionnel.

    Je vote normal est quantique, ça bouge par quanta et il y a que deux états. Ici c’est proportionnel donc non quantique.


    • vote
      beo111 beo111 18 juin 14:21

      @sls0

      C’est bien, vous avez compris.

      L’appellation vote proportionnel est peut-être meilleure sur le fond, mais sur la forme cela rappelle trop la proportionnelle intégrale, ce qui n’a strictement rien à voir. La proportionnelle intégrale est un type de scrutin, peut-être pas mauvais sur le fond, mais tiré par des élites soit-disant progressistes pour nous faire retourner à la IVème République.

      Et tout de même, le vote que je présente dans la vidéo fonctionne par quanta au niveau individuel, car au final il n’y a qu’un bulletin dans l’enveloppe. Un seul bulletin dans l’enveloppe, mais d’un point de vue collectif, il peut être considéré comme présentant une superposition d’états, comme certaines particules quantiques. Et ce sont ces états superposés concept propre à la physique quantique à ma connaissance qui sont agrégés pour former une expression proportionnelle de la volonté populaire, je suis d’accord avec vous sur ce point.

      Vous n’êtes pas le premier à trouver que "vote quantique" n’est pas forcément le meilleur nom. Mais faute de mieux, pour l’instant je le garde.


    • vote
      beo111 beo111 18 juin 14:47

      Mouais, peut-être vote linéaire, du coup. Mais ça fait moins bien que vote quantique.


    • 1 vote
      sls0 sls0 18 juin 15:44

      @beo111
      Avec le style de vote actuel on a souvent le choix entre deux candidats qui nous plaisent pas et on a pas moyen de le faire savoir. Dans un sens on est quantiquement baisé, il n’y a que deux états possibles.
      Sinon votre système est pas mal, il permet de donner le moins mauvais candidat et montrer l’adhésion au vote. On a parfois difficile de dire "vous faites chier" ici le "vous faites chier" est dans la boite se schrodinger. Il y a du quantique dans votre système, gardez le nom.


    • vote
      sylvain66 19 juin 18:55

      @sls0
      ça bouge par quanta et il y a que deux états. Ici c’est proportionnel donc non quantique

      Un système quantique peut avoir une infinité d’état, et aussi un spectre continue ( c’est souvent le cas d’une fonction d’onde) . Bon je dis ça juste pour me la ramener un peu


    • vote
      beo111 beo111 19 juin 23:08

      Vote quantique et deuxième tour

      Je vois quatre états possibles pour un vote quantique au second tour.

      Déjà, le vote nul. Il sert à qualifier le type de scrutin. En ce qui concerne les élections régionales, il est évident que le type de scrutin par liste est absolument nauséabond. Il facilite la corruption, car les grands capitalistes peuvent focaliser toute la communication sur des têtes des listes bien propres sur eux, et faire passer en douce des apparatchiks douteux qui du coup leur doivent tout.

      Le vote blanc aussi a son opportunité. Surtout quand les qualifiés au second tour n’ont pas réuni la majorité au premier tour. Le vote blanc sert à donner son avis sur les candidats, en particulier si on pense qu’aucun d’entre eux ne fait l’affaire. Cela est valable aussi au second tour.

      Et puis même si on veut bien voter pour un candidat restant, pourquoi ne pas donner quelques points aussi à son adversaire ? Car après tout, même si l’on trouve qu’un finaliste nous plaît plus que l’autre, n’y a-t-il pas des sujets sur lesquels cette tendance est inversée ? Pourquoi se contenter d’un vote grossier, type "tout ou rien" ? Pourquoi ne prendrions nous pas le droit d’être nuancés, y compris dans l’expression de nos préférences politiques ?


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 20 juin 09:10

      @beo111

      Ah mince ! l’éclopé du bulbe est venu faire son intéressant sur ce module...il n’a pas attendu la tornade d’hier pour souffrir d’un manque d’étanchéité et d’une toiture ouverte à tous les vents...la propreté n’étant pas pour lui une préoccupation de tous les instants, j’espère qu’il n’a pas fait trop de dégâts...
      Quand les affres de la vieillesse s’accouplent avec une incurable déficience mentale le tableau clinique vire au spectacle de désolation...les autres sont tous des méchants, des pédophiles, des connards qui n’aiment pas les chuiffes...
      Il se fait régulièrement lourder par le médecin-chef Avox puis revient pour un nouveau tour de piste, enfin, "nouveau" non puisque les symptômes ne changent pas, hormis par une manifeste pente savonneuse de l’aggravation...
      Allez viens mon matounet, je te ramène dans ta chambrette, tes M&M’s t’attendent ainsi que ton joli pullover tout blanc...
      Je demande l’indulgence pour cet infirme : avec ses grognements et ses borborygmes il n’a pas trouvé le moyen le plus adéquat pour être aimable, mais dans le fond il n’est pas méchant...il est certainement même très affectueux, il ne mord pas...il lui manque juste la parole...


    • 1 vote
      Mr.Knout Mr.Knout 18 juin 15:55

      Une erreur de taille dans son raisonnement, l’abstention peut être considérée comme un vote ce qui nous fait 14 possibilités. Le non vote conscient est même plus important que le nul ou le blanc car, même si, à l’instar des deux autres, il n’a aucune influence sur les résultats du scrutin, son impact médiatique est beaucoup plus important.


      • vote
        beo111 beo111 18 juin 16:23

        @Mr.Knout

        D’accord avec vous sur l’impact médiatique.

        Cependant, le non vote n’est pas un vote, ne l’oubliez pas.

        Non, l’abstention ne peut pas être considérée comme un vote.

        Vu que justement, elle se définit par le fait de ne pas voter.


      • 3 votes
        Mr.Knout Mr.Knout 18 juin 16:56

        @beo111

        Je pense le contraire, cela peut paraître paradoxale mais "ne pas choisir c’est encore choisir". Il est confortable pour les partisans de la démocratie représentative de croire que ne pas voter est une absence d’expression .


      • vote
        beo111 beo111 18 juin 16:58

        @Mr.Knout

        Absence d’expression, non, mais absence de vote, oui.


      • vote
        rinbeau rinbeau 18 juin 19:34

        La loi de la gravitation de Newton a permis de s’affranchir de la pesanteur terrestre ! (ouf ! c’est lourd !) Tout les mathématiciens et physiciens entre Newton et Einstein ont radicalement changés le visage de notre monde et celui de l’univers !

        Les équations quantiques nous affirment des choses qui ne se vérifient pas dans la réalité ! Elles sont à mon avis à peaufiner pendant des siècles avant de parvenir à des applications pratiques propres à changer l’appréhension de l’infiniment petit !

        N’y a t-il pas quelques erreurs quelque part ?

        Qu’on puisse changer son futur en fonction de son état d’esprit, c’est de la sciences fiction !


        • vote
          beo111 beo111 18 juin 21:17

          @rinbeau

          Jeune homme, vous n’avez rien compris à la physique quantique.

          Essayez déjà de comprendre le vote quantique, ça sera plus simple.


        • vote
          rinbeau rinbeau 20 juin 08:05

          @beo111

          Jeune homme, vous n’avez rien compris à la physique quantique.

          Les physiciens non plus n’y comprennent rien d’après ce que j’ai pu lire !
          c’est peut-être parce ce qu’il n’y a rien à comprendre !


        • vote
          beo111 beo111 20 juin 08:21

          @rinbeau

          Oui, c’est vrai.

          Ce que l’on appelle physique quantique est avant tout un formalisme mathématique. Lorsque l’on dit que les physiciens ne comprennent rien à la physique quantique, on dit juste qu’il s’évertuent à trouver une interprétation physique à ce formalisme mathématique, alors qu’il n’y a rien à trouver, sauf à s’appeler Philippe Bobola ou Mao-Sait-Tout avec leurs soit-disant ontologies !


        • vote
          rinbeau rinbeau 20 juin 08:40

          @beo111

          On aurait à faire à une échappée mathématique ? Elle finira par se faire reprendre par le peloton où se casser la gueule !


        • 3 votes
          Pyrathome Pyrathome 18 juin 21:44

          Le vote quantique, allez expliquer cela aux Américains en 2020, ils ont voté pour Trump pour nombre d’entre-eux mais au final c’est Bidon qui est sorti......

          La machine de vote Dominion est une urne quantique  smiley


          • vote
            beo111 beo111 18 juin 21:52

            @Pyrathome

            Ici on est en France. On s’en branle des ricains.

            Par contre c’est vrai que le vote quantique est impossible techniquement avec une machine à voter. Pour le comprendre, il faut déjà avoir compris le principe du vote quantique. Une fois que c’est fait on se rend compte qu’une étape clé est impossible avec une machine à voter.

            Les machines à voter sont une entrave à la souveraineté populaire, car elles empêchent le peuple souverain de faire usage du vote quantique.

            Elle doivent donc être bannies de notre pays, la France.


          • 1 vote
            Pyrathome Pyrathome 18 juin 22:05

            @beo111

            Bien d’accord avec vous, c’était pour la petite note d’humour....


          • 1 vote
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 juin 02:07

            C’est intéressant mais ça demande une réflexion approfondie.

            Ce système semble en effet permettre d’éviter que la complexité soit éliminée trop tôt. Ici, le vote intègre la complexité de notre conscience politique individuelle (quelle qu’elle soit) ; et le fait qu’un choix collectif doive forcément désigner un gagnant (en éliminant les autres) ne survient qu’à la fin.

            C’est vrai qu’il vaut toujours mieux que la simplification d’un calcul survienne à la fin et non au début ! Par exemple si l’on veut par commodité qu’un résultat comptable apparaisse au final sous la forme d’un nombre entier, on attend évidemment la fin du calcul pour retirer les chiffres après la virgule.

            Exemple : 1,49 + 3,36 = 4,85 que j’arrondis à 5

            Tandis que si j’arrondis trop tôt, j’obtiens 1 + 3 = 4

            Or, 4,85 est plus proche de 5 que de 4, donc il vaut mieux arrondir à 5. La première formulation est évidemment meilleure, nous le savons tous.

            Cependant, je me demande s’il ne serait pas intéressant de comparer le système ici proposé au vote relatif ou vote bayésien, dans lequel on donne un pourcentage aux candidats (et où l’on peut même accorder 0,5 % au candidat qu’on trouve le plus mauvais). Le vote blanc pourrait aussi recevoir un pourcentage, et pourquoi pas aussi le vote nul... On peut appeler ça un vote bayésien, puisqu’il permet d’exprimer notre plus ou moins grande adhésion à la probabilité qu’un candidat fasse un bon représentant si on lui en donne les moyens. Ce vote bayésien ne serait-il pas encore plus précis au final que le vote qualifié ici de quantique, tout en reposant sur le même principe et en le poussant encore plus loin dans sa logique ?

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Inf%C3%A9rence_bay%C3%A9sienne


            • vote
              beo111 beo111 20 juin 07:55

              @Gaspard Delanuit

              Il n’y a pas de différence de fond entre vote quantique et vote bayésien. Dans les deux cas il s’agit de votes à points. Tout dépend du paramétrage nombre de points total et de ce que veux exprimer le votant.

              La différence est au niveau de la forme. En effet, si je veux voter à 0,5 % pour une possibilité, avec la méthode exposée dans la vidéo il me faudrait deux cent bulletins de vote ! D’un point de vue pratique ou même écologique ce n’est pas envisageable.

              Mais c’est là que la machine peut intervenir pour aider l’être humain. On peut imaginer un "carrousel bayésien", que je vais m’empresser d’inventer, et qui permettra de déposer autant d’enveloppes qu’il y a de possibilités réelles.

              Le carrousel, paramétrable au moyen d’un ordiphone muni d’une connexion Bluetooth, permettra d’affecter à chaque enveloppe un pourcentage de sortie. Puisque le client est roi on satisfera tous ses extravagances, y compris celui d’affecter un pourcentage dont la valeur pourra être le résultat d’un calcul complexe faisant intervenir Pi ou même le nombre d’or !

              Une fois la machine alimentée en bulletins et paramétrée, un moteur fera tourner le carrousel d’un angle désignant l’enveloppe du vote effectif. Quelque artefact opacité des compartiments, musique pour couvrir le bruit du moteur, etc permettra de ne pas savoir de quelle enveloppe de départ il s’agit.

              Bref, anecdotiquement, le vote quantique va révolutionner la manière de voter en France puis dans le monde. Mais plus sérieusement, le carrousel bayésien va me permettre d’évoluer du statut de simple informaticien à celui d’inventeur.


            • vote
              rinbeau rinbeau 20 juin 08:15

              J’avis instauré le même système pour la drague à l’école !

              Je mettais des filles dans des enveloppes et je claquais des doigts !

              Ben merde ! C’était toujours la plus moche qui sortait du chapeau !


              • vote
                rinbeau rinbeau 20 juin 08:47

                @rinbeau

                Si du moins ça n’avait pas été la moins con…

                 smiley


              • vote
                rinbeau rinbeau 20 juin 12:10

                @rinbeau

                Une emmerdeureuse !


              • vote
                rinbeau rinbeau 20 juin 14:10

                Macron s’en fut aux urnes !

                Et le soir, aux rayons de lune, qui lui font                                   Aux contours du cul des bavures de lumière,                                Une ombre avec détails s’accroupit, sur un fond                             De neige rose ainsi qu’une rose trémière…                                 Fantasque, un nez poursuit Vénus au ciel profond.

                Bref il eut la chiasse !                                                   Qu’ils me cassent les burnes…


                • vote
                  Zolko Zolko 20 juin 16:16

                  Comme je l’avais déjà dit sous un autre article, ce que tu décris ne peux pas être nommé vote quantique car le terme quantique fait référence à quantum, par opposition à continu : un phénomène quantique est quantifié, c’est à dire qu’il est discret, la mesure ne peut prendre que quelques états discrets à l’exclusion des états intermédiaires. 

                  Or, il ne peut pas y avoir de 1/2 vote, il n’y a que des voix entières, tout vote est donc quantifié, quantique.

                   

                  Ce que tu veux dire est plutôt le phénomène associé, à savoir le principe d’incertidtude de Heisenberg : on ne peut savoir l’état d’un système quan’ique qu’en le mesurant, mais la mesure elle-même influe sur le système. Le meilleur exemple est le chat de Schrödinger, enfermé dans une boite, et qui est peut-être vivant ou peut-être mort, on ne peut le savoir que si on ouvre la boite. Mais le chat ne peut pas être à moitié mort.

                   

                  Le principe que tu décris, avec les poids relatifs des choix, s’apparente en fait à un vote Condorcet, mais statistiquement : si tout le monde faisait comme tu le décris, ce serait un vote type Condorcet. Ce qui serait effectivement le meilleur système de vote, mais dans ce cas, piurquoi ne pas prôner un système de vote par Condorcet pour les élections ?

                  Le suffrage actuel en France est de type uninominal à deux tours, un autre système existant est la proportionelle intégrale, mais ce ne sont que certains types de système do vote parmis d’autres. On pourrait utiliser un système de Codnorcet à un tour, et on aurait le résultat que tu proposes. 

                  Est-ce qu’il y a un parti ou un candidat qui propose ça ?


                  • vote
                    rinbeau rinbeau 20 juin 16:34

                    @Zolko

                    Est-ce qu’il y a un parti ou un candidat qui propose ça ?

                    Même si un candidat proposait un tel vote, il faudrait que tout le monde connaisse les probabilités pour saisir les subtilités de chaque situation !


                  • vote
                    rinbeau rinbeau 20 juin 16:37

                    @rinbeau

                    Ce ne serait plus un vote mais une partie de poker !


                  • vote
                    Zolko Zolko 20 juin 19:48

                    @rinbeau

                    Même si un candidat proposait un tel vote, il faudrait que tout le monde connaisse les probabilités pour saisir les subtilités de chaque situation !

                     
                    non, justement, le principe d’un vote Condorcet est que chacun vote en classant les candidats, et on comptabilise les points acquis par les candidats. C’est un système très simple conceptuellement, facile à faire dans un cadre restreint, mais difficile à faire dans un société avec des millions de votants. Encore que .... avec le vote électronique, ce serait assez facile à imaginer. 
                     
                    Beo dans son clip fait du Condorcet : en donnant 4 feuilles au vote nul, 3 au vote blanc, 2 à la liste citoyenne, et 1 à la liste des transports gratuits, il fait du Condorcet statistique : il donne plus de probabilité au vote à 4 points, alors que dans un vote à Condorcet il donnerait directement 4 points. Sur 1 seule personne, cela revient un peu à jouer au loto, mais si tout le monde faisait pareil, chacun avec son classement propre, on aurait un vote Condorcet. 

                  • 1 vote
                    Hijack ... Hijack ... 21 juin 14:30

                    Bof ... c’est un vote plus compliqué (disons tarabiscoté et en partie faisant appel au hasard), mais rien de quantique à mon avis.


                    • vote
                      beo111 beo111 21 juin 15:19

                      @Hijack ...

                      Pour calculer le résultat de l’élection à partir des répartitions bayésiennes propres à chaque votant avant le dépouillement, on ajoute les valeurs des états superposés. Or ce concept d’états disjoints mais superposés d’un système ne se retrouve qu’en mécanique quantique.

                      Pour l’aspect tarabiscoté vous avez raison, mais il s’agit d’une utilisation habile d’un outil rudimentaire, le suffrage universel à deux tours tel que défini dans la loi française.

                      Utiliser à grande échelle, et de manière habile un outil rudimentaire, pour faire des merveilles avec, il est là le génie d’un peuple.

                      Et je pense qu’il est temps que le peuple français élève le niveau de son jeu.


                    • 1 vote
                      Hijack ... Hijack ... 21 juin 17:45

                      @beo111

                      J’ai bien compris le but recherché, mais dans la vie, tout système qui complique les choses, même en apparence n’est jamais bon.
                      Peut-être que lorsque les votes seront devenus plus fiables électroniquement, la chose pourrait se faire, mais j’en doute. 


                    • vote
                      beo111 beo111 21 juin 17:57

                      @Hijack ...

                      La civilisation complique les choses par rapport à l’état de nature. Est-elle si mauvaise que ça ?

                      D’autre part votre digression sur le vote électronique montre que vous n’avez pas compris. Car justement, le vote électronique _empêche_ le vote quantique.


                    • vote
                      Zolko Zolko 22 juin 21:21

                      @beo111

                      Car justement, le vote électronique _empêche_ le vote quantique.

                       
                      hum, tu as des justifications pour cette affirmation ? Il me semble que la complexité de ta démarche de vote quantique pourrait justement être facilement facilité par un ordinateur : l’algorithme est suffisamment simple pour l’ordinateur tout en étant assez complexe pour l’électeur λ (lambda)

                    • vote
                      beo111 beo111 23 juin 06:59

                      @Zolko

                      C’est très simple. Après la procédure décrite dans la vidéo j’ai une enveloppe qui contient le bulletin avec lequel je vais voter. Le problème c’est que je ne veux pas savoir quel est ce bulletin.

                      En effet, s’il s’agit du bulletin pour la gratuité des transports en commun, ce bulletin ne me satisfait qu’à 10 %, donc ça me ferait mal aux fesses de savoir que c’est celui-là que j’ai mis dans l’urne.

                      Donc explique moi, comment avec une machine à voter, je vais désigner un bulletin sans le connaître.

                      *

                      De toute façon le problème des machines à voter style Dominion (rien que le nom !) c’est qu’elles votent à ta place. Ouais OK elles affichent quelque chose sur l’interface graphique, mais qu’est-ce qui te prouve qu’elles votent effectivement pour ce qui est affiché à l’écran ?

                      Rien. Absolument rien.

                      *

                      Par contre là où je suis d’accord avec toi, c’est que la machine peut aider à gérer une complexité. C’est l’objet de ma réponse à Gaspard (07:55). Mais elle doit nous aider, elle ne doit pas faire à notre place. C’est toute l’éthique de l’informatique.


                    • vote
                      joelim joelim 2 juillet 00:46

                      Il y a moyen de faire un vote électronique fiable mais il faut que les résultats (cryptés à clé révélée) soient dupliqués sur des serveurs gérés par des partis politiques les plus divers afin d’être sûrs qu’aucune entente pour fraude ne soit crédible. Chacun peut vérifier son vote en interrogeant tous les serveurs via une appli libre et on peut obtenir les cumuls avec vérification de cohérence de chaque vote. Si incohérence il y a il est facile de connaître le serveur fautif en interrogeant le votant (certes il peut mentir, mais on peut le prouver par des traces enregistrées sur support non modifiable). La difficulté est de devoir stocker des données personnelles via des factions ennemies donc pas consensuelle, selon moi c’est le coût à payer pour avoir une solution fiable, en tout cas ça vaut le coup d’y penser parce que en l’état le vote électronique est TRES dangereux et pire que pas fiable : les moyens (divers) de tricher sont toujours inclus dans le prix de la machine.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès