• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid restrictions sanitaires et répressions : Visage volé, avoir 20 ans dans (...)

Covid restrictions sanitaires et répressions : Visage volé, avoir 20 ans dans l’Europe au 21e siècle

Masque obligatoire  ; enfermement ; "couvre-feu" 22 h - 20h - 19 h et tout ça bien graduellement en cas de rébellion ; attestations obligatoires de sortie à multicases ( un argument de bon sens qui n'est pas de moi, non même votre chien au bout de la laisse ne fera pas office de preuve si vous le sortez, il vous faut quand même une attestation obligatoire de sortie mentionnant que vous le sortez. ) ; justificatif de déplacement ou énième auto-attestation obligatoire pour accompagner vos enfants à l'école ; restrictions et répressions si pas d'accord et quelques coups de LBD au passage "s'il vous plaît" pour mesdames et messieurs les gilets jaunes, mais aussi des amendes et des emprisonnements de 30 jours ou une amende de 3750 € passible de 6 mois d'emprisonnement si non-respect du confinement (source : service public)  ; des lieux publics interdits depuis plus de 1 an ; répression et garde à vue contre les restaurateurs ; un passe sanitaire obligatoire pour voyager ; viol du secret médical ; etc et etc J'ai dû en oublier tant les pouvoirs publics se donnent du mal à nous inventer des restrictions. Plus de doute, il s'agit très certainement que cela soit le fait que vous vous ne vous êtes pas mis une goutte de gel hydroalcoolique avant de sortir !

Vidéo mis en ligne en janv 2021

Ci-dessous, nos concitoyens se sont laissé impressionner par cette peur qu'on leur a infligée !

FRANCE : 7 avr. 2021

Pour rappel : Des répressions contre le ras le bol des restrictions sanitaires dans toutes l'Europe

Avril 2021

La dernière en date : Covid 19 : impossible de garantir un été touristique « normal »

Confiné éternellement ? à vous de voir !

Tags : Société Manifestation Covid-19 Confinement




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • 1 vote
    JL 11 avril 18:49

    Visages volés : ce que je trouve le plus odieux dans les médias, ce sont les photos des athlètes sur les podiums, masqués.


    • 8 votes
      Zero9 Zero9 11 avril 19:46

      Il faut ressortir les ustensiles a raccourcir les poudrés.


      • 1 vote
        Ouam 12 avril 02:38

        @Zero9
        Tu va peut etre finir par avoir des veux exhausés si ils continuent dans cet entetement anti democratique frénétique et compulsif.


      • 4 votes
        Dixit Dixit 11 avril 20:53

        Gueule cassé à 15 ans = 14-18

        Guerre Algérie...

        Indochine ...

        Il est vrai qu’en 21, bouffer du nutella et boire de la taurine avec un masque c’est un séisme pour nos jeunes !

        pauvre petits.


        • 4 votes
          mac1 11 avril 21:47

          @Dixit
          Facile et réducteur.
          Si votre référence c’est de sacrifier les jeunes de 18-20 ans dans des conditions épouvantables pour assurer les bénéfices des marchands de canons et d’acier, comme ce fut jadis le cas, nous n’avons pas les mêmes ambitions...


        • 5 votes
          mac1 11 avril 21:50

          @Dixit
          En attendant, il y a des jeunes qui se foutent en l’air, et vous vous en dites quoi ?
          C’est côtelettes barbecue et rosé, et tant que ça va pour vous, après moi le déluge ? Parce que vous avez travaillé dur et surtout vous êtes tellement meilleur que les autres ?
          .


        • 9 votes
          mac1 11 avril 22:08

          @Dixit
          Dernier commentaire, tellement le votre me trou le c...
          Personnellement, je connais des jeunes qui se sont malheureusement suicidés, mais je je connais pas de décédés du Covid et quand j’en parle autour de moi, c’est la même chose.
          Mais ce n’est que mon expérience et à la télé, ils savent sûrement mieux la réalité que moi...


        • vote
          louis 16 avril 08:10

          @Dixit
          Les jeunes de 14/18 n’avaient pas les mêmes valeurs que les jeunes d’aujourd’hui , surtout que s’ils n’avançaient pas les gendarmes leurs tiraient dans le dos .


        • 1 vote
          beo111 beo111 11 avril 23:31

          La deuxième vidéo smiley smiley smiley

          C’est pas souvent que je les regarde deux fois. Il y a quelques jours je l’avais trouvée trop violente et brouillonne. Aujourd’hui, je la trouve hilarante et géniale. Franchement s’il n’en reste qu’une, c’est peut-être celle-là.


          • 3 votes
            Ouam 12 avril 02:18

            @beo111
            +1, elle est juste enorme smiley
            Et je pense qu’on devrais tous faire pareil au passage.
            Resumons :
            Ca fais un an que cela dure, nous en etions ou il y a un an (en taule)
            Nous en sommes ou ce jour, en taule sous bracelets electonique le soir a partir de 19 heures avec un couvre feu ou meme le soleil lui n’est pas couché.
             
            A la limite ils n’auraient pas fermés 120.000 lits d’hostaux depuis 20 ans et prendraient de telles mesures stupides, elle seraient toujours aussi stupides, mais a avoir mis l’hopital et les services publics dans un tel etat pour ensuite comme seule solution l’embastillement...
            J’avoue que je reste perplexe sur le "calme" de la population, sachant de plus que nous somme dans le pays d’europe qui paye le plus d’impots, impots qui en principe servent au service publics (donc l’hopital)
             
            Ils sonts devenus de bons moutons de panurge ici, et bravo a ces gens.


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 12 avril 22:26

            @beo111 Je suis d’accord avec vous concernant la deuxième vidéo, elle est brouillonne, bruyante etc. à voir comme ça à l’arrache, elle ne semble pas vouloir dire quelque chose, dommage que ceux qui ont filmé la séquence n’ont pas rappelé le contexte de la situation.


          • 2 votes
            Dixit Dixit 11 avril 23:53

            De la tenue cher Mac1...reprenez-vous.

            Ne lâchez pas la bride de vos émotions ; elles polluent votre raison !

            Je tentais de dire que je trouve pour le moins puéril, immature voire indigne de pleurnicher de la sorte alors que beaucoup de nos aïeux, encore enfants, allaient se faire tuer au front et dans des conditions inimaginables ; mais j’aurais pu prendre beaucoup d’autres exemples...
            L’échelle des valeurs a ses barreaux du bas cassés malheureusement, ce qui explique ces mièvreries d’enfants gâtés très très malheureux.

            (PS : et ça vous a fait du bien ? J’aurais au moins le mérite de vous avoir fait découvrir quelque chose... de subversif)


            • 2 votes
              Ouam 12 avril 02:34

              @Dixit
              Vous vous referez au passé tres bien, je continue avec vous et un peu d’histoire contemporaine
               
              Il y a eu l’épidemie de grippe Espagnole sur 3 années consécutives, et de plus elle touchais principalement les jeunes hommes et pas des gens plutot proches de leur fin de vie, et etais autrement plus "sévere" dans le bilan global des pertes.
               
              Une simple premiere question, concernant cette épidémie ?
              A ton embastillé à l’epoque l’ensemble de la population de facon totalement arbitraire comme cela se produis actuellement pour une grippe nettement moins sévere ?
               
              Et plus recemment en 2012 ou c’estais 3600 morts par JOUR, a t’on aussi embastillé depuis un an presque entier...
              l’ensemble de la population avec des confinements ou couvre feux totalement antidémocratiques (et oui le parlement est by-passé par la loi d’urgence decidée non plus par les représentants du peuple mais par 4 ou 5 gus dans un bureau)
               
              Et la derniere, cela fait un an que nous naviguons dans ces délires sanitaires, quelle évolution depuis le temps ?,
              expliquez nous (pas qu’à moi, d’autres aussi seronts interessés par vos réponses)
               
              Nous buvons vos arguments avec grand interet.


            • 4 votes
              mac1 12 avril 09:20

              @Dixit
              De la tenue, j’en ai et je n’ai certainement pas de leçons à recevoir sur un ton docte...
              Vos allusions aux guerres sont , pour moi, parfaitement abjectes. S’il faut prendre pour référence le fait qu’on ait sacrifié à mort une bonne partie de notre jeunesse (et deux de mes arrières grand-pères en font partie) pour justifier que les jeunes ne sont pas si malheureux que ça, en ce moment, franchement on tombe bien bas.
              Je ne sais quel age vous avez mais si en plus les remarques viennent de la génération soixante-huitarde qui a eu beaucoup (pas de guerre, pas de crise économique en début de carrière, retraite à soixante ans, inflation à deux chiffres pour se payer des biens immobiliers facilement...), les bras m’en tombent. En tout cas, je ne vais certainement pas m’arrêter de vivre parce que cette génération approche peu à peu de la fin de ses jours.
              J’avoue que la première vidéo ressemble plutôt à la description d’une jeunesse parisienne ou du moins citadine qui a l’air plutôt dorée, mais il y a les autres, ceux qui n’ont plus de job étudiant pour financer leur bouffe ou leur appartement et qui finissent aux restos du coeur. Et il y en a malheureusement, un peu trop, qui se suicident. C’est un fait dont on ne parle pas tant que ça dans les médias parce que ça gêne...


            • 1 vote
              Dixit Dixit 12 avril 21:19

              @Ouam
              Tchin ! A votre santé...
              L’émotion vous joue aussi des tours cher Ouam...
              Votre argumentation ne correspond pas au sujet de mon message :
              tandis que je parle de la gestion des petits chagrins de nos têtes blondes et d’une tentative pour les replacer dans un contexte plus large que dans le ronronnement confortable des "Glorieuses" finissantes que nous leur avons données, vous m’opposez des choses avec lesquelles je serais plutôt d’accord mais qui effectivement ne correspondent pas à l’esprit de ma réponse : en clair, je parle d’autre chose !


            • 1 vote
              Dixit Dixit 12 avril 21:22

              @mac1
              Je n’ai pas mes lunettes, je n’arrive pas à lire...


            • 2 votes
              louis 11 avril 23:58

              De cette façon s’ils chopent le covid , je dirai que c’est une forme de suicide collectif donc inutile de les soigner ils doivent êtres des témoins de jéhovah complétement hystériques .


              • 3 votes
                Ouam 12 avril 02:24

                @louis
                Faut arretter de vous faire terroriser de la sorte.
                 
                Saviez vous que en 2012 il y a eu en pic d’epidemie de la grippe (avec encore cette fois les hopitaux surchargés) environ 3600 morts par JOUR de la grippe.
                 
                Sisi verifiez !
                 
                Mais mon ami à cette époque bien pire , vous étiez ou ?
                réfugié sous votre lit en esperant qu’un mechant virus ne vous atteigne.
                 
                Vous etes bien manipulable, ce qui fais la joie de tous les petits dictateurs en herbe sachez le

                Etudiez un peu si vous en avez le temps un jour l’histoire pré-nazie, vous comprendrez peut etre mes propos ? smiley


              • 3 votes
                mac1 12 avril 09:39

                @louis
                Ils y a plein de gens qui chopent la Covid, comme vous dites et qui n’en meurent pas. Certains ne savent même pas qu’ils l’ont, c’est dire...


              • 1 vote
                Zip_N 12 avril 12:34

                @Ouam

                Vous qui savez des choses, mdr, en 2020 combien de personne morte de la grippe au pic de l’épidémie ? (hors covid). Votre ami doit vous vérifier ? mdr Vous avez besoin d’une petite révision ? La grippe 2012 est terminée, c’est le bonheur en 2021. smiley


              • 1 vote
                sls0 sls0 12 avril 13:01

                @Zip_N
                Le R0 de la grippe est de 1,4 à 1,8.
                Si les gestes barrières arrivent à ramener le R0 du covid de 2,4 à moins de 1, avec ces mêmes gestes barrières la grippe qui a le même mode de transmission ne peut pas se transmettre.
                Même la gastro avec son R0 de 14 se trouve fortement freinée à cause du lavage des mains.

                Il est normal qu’on ne parle pas de grippe elle ne peut pas circuler avec son R0 trop bas.


              • 2 votes
                Stefbk 12 avril 14:18

                @Ouam

                Bonjour, D’où tenez-vous ce nombre de 3600 morts par jour ? Suite à votre injonction j’ai voulu vérifier mais ai trouvé environ 6000 ou 7800 pour l’ensemble de la saison hivernale 11/12 ou 12/13. Du coup je suis très curieux de connaître vos sources !


              • 1 vote
                louis 12 avril 14:57

                @mac1
                c’est vrai j’ai attrapé le covid sans le savoir puisque j’étais asymptomatique mais j’étais contaminant .


              • 1 vote
                louis 12 avril 15:07

                @mac1
                c’est vrai , puisque j’ai choper le covid , mais il était asymptomatique contaminant sans le savoir alors que j’étais dans un centre de rééducation , covid que j’ai appris que j’avais lorsque mon voisin de chambre a été testé positif .


              • 1 vote
                sls0 sls0 12 avril 08:42

                Première vidéo :

                Un Français sur trois a subi une perte de revenus depuis le confinement, même si les dispositifs d’activité partielle et d’arrêts de travail pour garde d’enfants ont servi d’amortisseurs. Et une perte importante dans 16 % des cas.

                Les actifs sont les plus exposés (dont les étudiants contraints de travailler) : plusieurs mois après le déconfinement, 43 % disent avoir perdu une partie de leurs revenus. Et 16 % des répondants enregistrent même une perte qu’ils qualifient "d’importante".

                C’est le cas d’1/3 des ouvriers et de près d’1/4 des personnes au bas de l’échelle des revenus (moins de 1 200 euros nets par mois).

                ben j’accroche pas trop aux problèmes existentialistes de jeunes bourgeois.


                Deuxième vidéo :

                Conseil au gérant du magasin.

                Comme ils sont là pour se faire une vidéo de propagande, un coup de bombe de graisse au silicone blanche sur l’objectif de la caméra et ça s’arrête en 30 secondes. Ca ne fait pas de dégâts par contre c’est chiant à nettoyer.

                On a pas le droit de filmer sans autorisation dans un magasin, il y a le droit à l’image et même la propriété intellectuelle vis à vis du style de mise en place des rayons.


                Pour les deux autres vidéos, je suis solidaire.



                • 1 vote
                  mac1 12 avril 09:38

                  @sls0
                  Vidéo de propagande, certes, mais ce genre de chose n’arriverait pas si le gouvernement n’avait pas pratiquement tous les médias pour faire la sienne...


                • 1 vote
                  sls0 sls0 12 avril 09:52

                  @mac1
                  Faut il pour cela tomber de Charybde en Scylla ?
                  Je suis assez voie du milieu.


                • 1 vote
                  mac1 12 avril 09:54

                  @sls0
                  Bayrou ?


                • 1 vote
                  sls0 sls0 12 avril 10:36

                  @mac1
                  Non, Huìnéng.


                • 1 vote
                  mac1 12 avril 10:49

                  @sls0
                  Merci
                  Je ne connais pas bien, mais visiblement, ça ne joue pas dans la même cour...


                • 1 vote
                  BA 14 avril 09:26

                  Covid-19 : le Brésil est devenu une usine à variants.


                  A Rio de Janeiro, 60 % des patients en réanimation ont moins de 40 ans.


                  Covid : au Brésil, les moins de 40 ans saturent les réa.


                  La situation est hors de contrôle dans le pays, qualifié d’« usine à variants ». Et la moyenne d’âge des patients en soins intensifs ne cesse de baisser …


                  Ils ont 33, 39 et 20 ans, et sont sous assistance respiratoire. Les derniers patients hospitalisés à São Sebastião, hôpital public de référence pour la lutte contre le Covid-19 à Rio de Janeiro, n’ont plus le même profil que ceux du début de l’épidémie. « 60 % ont moins de 40 ans », précise Clarisse Pimentel, médecin épidémiologiste et directrice de cet hôpital où plus aucun lit n’est disponible. Parmi les plus jeunes, certains souffrent d’obésité, mais d’autres n’ont aucune comorbidité.

                  https://www.lepoint.fr/monde/covid-au-bresil-les-moins-de-40-ans-saturent-les-rea-14-04-2021-2422129_24.php


                  • 1 vote
                    Vulpes vulpes Vulpes vulpes 14 avril 09:37

                    @BA
                     

                    Auriez-vous une autre source qu’un article réservé aux abonnés sur le site lepoint.fr ?

                     


                  • 1 vote
                    Tchakpoum Tchakpoum 14 avril 10:35

                    @Vulpes vulpes

                    Pas besoin du Point.
                    Ici une comparaison hospitalisations + décès par tranches d’âges entre 2020 et début avril 2021 du covid au Brésil.
                    https://twitter.com/RV_Joly/status/1381893566671290373
                    Pas de différence significative.

                    Les bulletin CEO-covid n° 43 et 57 sont ici :
                    https://www.gov.br/saude/pt-br/assuntos/boletins-epidemiologicos-1/numeros-recentes

                    Le covid est à létalité faible mais pernicieux (encore plus quand on ne soigne pas).
                    Mais entre le covid et le mainstream, j’ignore ce qui est plus pernicieux. 


                  • 1 vote
                    Vulpes vulpes Vulpes vulpes 14 avril 10:54

                    @Tchakpoum
                     
                    Merci pour les informations !
                     


                  • 1 vote
                    Vulpes vulpes Vulpes vulpes 15 avril 14:54

                    @Tchakpoum
                     
                    Tchakpoum : Le covid est à létalité faible mais pernicieux (encore plus quand on ne soigne pas).

                     
                    Si vous ne connaissez pas, je vous suggère de regarder les entretiens réalisés par Planet Lockdown [EN]. Ils m’ont aidé à avoir une idée bien plus précise de la situation présente.
                     


                  • 1 vote
                    Tchakpoum Tchakpoum 16 avril 12:58

                    @Vulpes vulpes

                    Pour l’instant, je n’ai regardé que l’entrevue avec Vaclav Klaus. Il est cool l’ex président, une grande liberté de parole.

                    J’ai toujours polarisé sur 1984. Klaus annonce plutôt le meilleur des mondes. Ce qui me gênait dans le meilleur des mondes est que la société est trop parfaite, alors que j’imagine un monde plus détritique. En fait je l’ai retrouvé dans « La foire aux immortels » de Bilal, qui remonte quand même à 1980. Au-delà de son onirisme, ce dessinateur a réellement eu des fulgurances visionnaires qu’on perçoit encore mal (avec des islamo-chrétiens qui faisaient des attentats au lance-roquette !). Et Paris qu’il a dessiné est un ilot central de quelques arrondissements, d’accès contrôlé, habité par l’upper-class gestionnaire, dans un océan de zombies dont l’intelligence s’est effondrée au point d’avoir appauvri leur langage. Finalement les différences qui se dessinent déjà, en plus de celle économique entre les deux classes, seront intellectuelle et technologique et celles-ci seront alors irréductibles.

                    L’histoire n’est pas écrite dans le futur, mais le plan de démolition contrôlée de l’économie, présenté par Klaus Schwab ressemble bien à ce meilleur des mondes revisité par Bilal.


                  • vote
                    Vulpes vulpes Vulpes vulpes 16 avril 19:06

                    @Tchakpoum
                     

                    Oui, Vaclav Klaus est un chic type. Il ne creuse pas trop fort non plus, il s’arrête à mi-chemin. Mais ce n’est déjà pas mal.

                    Pour 1984 et Le meilleur des mondes je ne sais pas si vous avez regardé Brave New World, mais ça ressemble un peu au monde que vous décrivez.

                    Dmitry Orlov a une vision assez proche, aussi.

                    Sinon, pour ce que nous vivons actuellement, il y a une série qui aide à bien comprendre les mécanismes intérieurs.



                    • 2 votes
                      BA 15 avril 18:44

                      Covid-19 : au Brésil, l’absence de réponse adaptée des autorités a conduit le pays à une catastrophe humanitaire.


                      Au Brésil, le Covid-19 a fait 361 884 morts. La semaine du 5 avril, 11% des nouvelles infections à la Covid-19 dans le monde étaient enregistrées au Brésil ainsi que plus d’un quart des décès. Le 8 avril, 4 249 décès ont été recensés, un record pour une seule journée ainsi que 86 652 nouvelles infections à la Covid-19 avec des services de soins intensifs saturés dans 21 des 27 unités territoriales du Brésil. Ces chiffres illustrent l’incapacité des autorités à gérer la crise sanitaire et humanitaire dans le pays et à protéger les Brésiliens, en particulier les plus vulnérables, contre le virus.


                      « Au Brésil, les problématiques de santé publique sont instrumentalisées par le pouvoir politique  », déclare le Dr. Christos Christou, président international de MSF. « En conséquence, les mesures sanitaires à adopter qui devraient être basées sur des faits scientifiques sont davantage associées à des opinions politiques au lieu de servir de cadre pour protéger les individus et leurs communautés. »


                      Par ailleurs, la grande quantité de rumeurs et d’informations erronées qui circulent dans les communautés a des conséquences dévastatrices. Les masques, la distanciation physique et la restriction des mouvements et des activités non essentiels sont contestés et remis en cause par certains politiciens. En outre, l’hydroxychloroquine (un médicament antipaludéen) et l’ivermectine (un médicament antiparasitaire) sont présentés comme la panacée et sont prescrits par les médecins, à la fois comme prophylaxie et comme traitement à la Covid-19.


                      « En agissant ainsi, le gouvernement fédéral a abandonné le personnel médical engagé à prendre seul en charge les personnes gravement malades dans les unités de soins intensifs et à improviser des solutions lorsque les lits ne sont pas disponibles », poursuit le Dr. Christou.


                      Les hôpitaux font face à une pénurie constante d’oxygène et de sédatifs, nécessaires pour intuber certains patients. En conséquence, les équipes de MSF ont vu des patients, qui auraient pu survivre, être privés des soins médicaux appropriés.


                      « Cette situation de chaos dont les équipes de MSF ont été les premiers témoins dans la région de l’Amazonas est devenue la réalité dans la majorité du pays », indique Pierre Van Heddegem, coordinateur d’urgence de la réponse Covid-19 de MSF au Brésil. « Le manque de planification et de coordination entre les autorités sanitaires fédérales et leurs homologues étatiques et municipaux ont des conséquences fatales. Non seulement les patients meurent sans pouvoir accéder aux soins, mais le personnel médical est épuisé et souffre de graves traumatismes psychologiques et émotionnels en raison des conditions de travail », rapporte Pierre Van Heddegem.


                      « La réponse à cette épidémie doit commencer au niveau communautaire et non dans les unités de soins intensifs », déclare Meinie Nicolai, directrice générale de MSF. « Non seulement les fournitures médicales telles que l’oxygène, les sédatifs et les équipements personnels de protection doivent être disponibles là où elles sont nécessaires, mais le port du masque, la distanciation physique, les mesures d’hygiène et la restriction des mouvements et activités non essentiels doivent être encouragés et mis en œuvre dans la communauté, conformément à la situation épidémiologique locale. Les directives relatives au traitement de la Covid-19 doivent être régulièrement mises à jour pour refléter les dernières recherches médicales et les tests antigéniques rapides doivent être rendus plus largement disponibles afin de faciliter à la fois les soins aux patients et le contrôle de l’épidémie », explique M. Nicolai.


                      Le retard dans la vaccination aggrave encore la situation. Alors que les autorités avaient réussi  à vacciner 92 millions de personnes contre le virus H1N1 (grippe porcine) en seulement trois mois en 2009, la campagne de vaccination Covid-19 fonctionne au ralenti. À ce jour, environ 11 % des personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, ce qui signifie que des millions de vies, sont menacées par plus de 90 variants du virus qui circulent actuellement dans le pays.


                      « Depuis un an, les autorités brésiliennes ont favorisé la propagation incontrôlée de la Covid-19 », conclut le Dr. Christou. « Leur refus de recourir à des mesures de santé publique fondées sur des données probantes a précipité un trop grand nombre de personnes dans la tombe. Il est urgent que le Brésil apporte à cette crise une réponse bien coordonnée et fondée sur des données scientifiques afin d’empêcher de nouveaux décès évitables et la destruction du système de santé brésilien, jusqu’ici performant. »


                      https://www.msf.fr/communiques-presse/covid-19-au-bresil-l-absence-de-reponse-adaptee-des-autorites-a-conduit-le-pays-a-une-catastrophe-humanitaire




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès