• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Éric Zemmour à Chaumont-sur-Tharonne sur la Fracture rurale

Éric Zemmour à Chaumont-sur-Tharonne sur la Fracture rurale



Éric Zemmour à Chaumont-sur-Tharonne sur la Fracture rurale

Première diffusée il y a 66 minutes

Éric Zemmour

#EricZemmour #ChaumontSurTharonne #BourseDeNaissance

Après une nouvelle journée passée dans la France rurale, voici le discours que j'ai tenu aux Français à Chaumont-sur-Tharonne dans le Loir-et-Cher. À ces Français oubliés, méprisés par les politiciens, j'ai parlé de leur quotidien et j'ai annoncé en particulier ma mesure sur la natalité pour la ruralité :

Tags : France Eric Zemmour Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 3 votes
    juanyves juanyves 30 janvier 21:42

    Là j’hallucine complètement.

    Zorro a trouvé comment revitaliser les campagnes qui se vident : faire des gamins.

    Si les campagnes se vident c’est parce que les paysans ne font pas assez de gamins.

    Zorro est arrivé, sans se presser et il a trouvé tout de suite la parade.

    Mama mía, c’est ça l’intelligence qui va rassembler les français, dixit la présentatrice pour annoncer la vedette.

    Bonjour les dégâts.


    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 31 janvier 02:08

      @juanyves
      Les campagnes se vident parce que les enfants quittent leurs terres natales pour partir au lycée puis faire des études et souvent ils ne reviennent pas. Ils se retrouvent parfois à faire des études à la con pour des boulots aliénants et inutiles du tertiaire alors qu’ils pourraient rester et faire des métiers manuels bien plus intéressants, valorisants et utiles. .
      Et donc oui, aider les ruraux à pouvoir élever leurs enfants est une excellente chose. Chez nous on ferme des classes parce qu’il n’y aurait soi-disant pas assez d’élèves et on dédouble celles des banlieues pour compenser la sous-éducation de leurs parents. Nous dépensons des dizaines de milliards chaque année en politique de la ville et tout ça pour se retrouver avec une proportion non négligeable d’incapables et financer notre remplacement. L’avenir du pays c’est aussi et je dirais même essentiellement ses campagnes. Parce que les paysans que tu sembles un peu mépriser, ce sont eux qui te nourrissent. L’urgence c’est d’arrêter l’hémoragie : l’année dernière, rien que sur mon département on a perdu plusieurs centaines de fermes. C’est pour cela que tu payes ton beurre bcp plus cher : nos paysans n’arrivent pas à en sortir et leurs enfants ne veulent plus reprendre les fermes parce qu’entre les normes à la con, les semaines à 70h, les emprunts, ils voient bien que leurs parents survivent à peine. Alors tu te retrouves à acheter des produits de merde fabriqués à l’étranger sans aucun respect de normes qui sont elles imposées aux nôtres.
      S’il y a bien une pop à aider c’est celle-là et pourtant c’est la seule qui ne l’est pas et dès que l’on propose d’y remédier, on trouve des mesquins sans aucune vision à long terme pour critiquer. Zemmour n’a aucun lien avec le monde rural mais il a compris que c’était une force de la nation. C’est la politique inverse qui a fait que, désormais, nous importons 50% de notre alimentation alors que nous avons tout pour produire localement et avec de la qualité. Les politicards que nous nous tapons ont détruit probablement ce qui est le pan le plus important de la souveraineté : l’alimentaire. Le prog d’EZ insiste bcp sur ce point : rétablir une agriculture locale donc avec des circuits courts et saine. Et oui, c’est une approche intelligente. Il faut juste élever un peu le débat et avoir ce type de données essentielles en tête plutôt que de se moquer.


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 janvier 06:35

      @juanyves

      "Si les campagnes se vident c’est parce que les paysans ne font pas assez de gamins."

      Oui, et parfois parce qu’ils savent qu’ils n’auront pas le temps ni les moyens de bien s’en occuper. Et parce qu’ils savent que dans la situation actuelle et si rien ne change, les enfants devenus grands ne voudront pas rependre l’exploitation.



    • 1 vote
      juanyves juanyves 31 janvier 12:11

      @Conférençovore
      Bravo pour la description de fond du problème. C’est bien un problème de dignité du travail, de sa rémunération et de sa pénibilité sans parler du prix qui doit être alloué pour l’acquisition de l’outil de travail, qui amènera un endettement à vie.
      Penser résoudre le problème de fond en allouant 10000 balles pour une naissance rurale relève de la stupidité d’un bureaucrate qui ne comprend strictement rien au problème et d’une promesse de campagne électorale. Juste digne d’un Zorro qui arrive sans se presser mais aveuglé par son masque mal positionné.

      Le prog d’EZ insiste bcp sur ce point : rétablir une agriculture locale donc avec des circuits courts et saine. Et oui, c’est une approche intelligente. Il faut juste élever un peu le débat et avoir ce type de données essentielles en tête plutôt que de se moquer.

      Désolé mais ce sont juste des mots et des promesses de campagne électorale, la mesure concrète ce sont les 10 000 balles. Les politiques néo-libérales ne sont en aucun cas remises en question et la spéculation sur les terrres agricoles, il n’en parle pas et c’est la base du problème.
      1ha de pré en Jura se vends 60 000 balles (et même si on trouve à 20 ou 30 000 le problème reste entier avec le Crédit Agricole), il en faut 30ha pour une agriculture paysanne d’élevage (5 ou 6 en maraîchage) et 200 pour le gouvernement. C’est pour ça que ça se désertifie. Si la volonté c’est la rentabilité à outrance avec un emploi massif de pesticides et engrais et machines il faut 200ha, ça veut dire des fermes très isolée donc problèmes de distance pour l’école, les activités pour les gamins, le toubib, les courses. Faire plus de gamins augmentent les problèmes. Mes parents étaient paysans et j’ai des frères et soeurs qui y sont de plein pied.
      Zorro il arrive avec ses gros sabots c’est tout.
      L’agriculture paysanne c’est aussi promouvoir le bio et combattre les perturbateurs endocriniens balancés avec tous les poisons du terroir, c’est interdire les macro-fermes. On peut douter de la cohérence dans le programme, quant à une promotion d’une agriculture de qualité indemne de perturbateurs endocriniens et respectueuse de son environnement, ensuite ce ne sont que des mots surtout quand on voit les sponsors.
      Néanmoins le gros problème de l’agriculture hors gandes plaines c’est le prix de la terre et ça on en parle pas. Même problème pour les bar/tabac/alimentation de village impossibles à maintenir en respectant la loi.
      Les promesses électorales sont faites pour être élu pas pour être tenues (D. Trump)

    • 1 vote
      panpan panpan 31 janvier 10:19

      Chaumont est en pleine Sologne, pas des masses d’exploitations agricoles ou élevages bovins dans le coin, mais qu’il en soit, si les campagnes se désertifies partout, c’est surtout qu’il est devenu plus confortable et plaisant entre 20 et 35 ans d’aller bosser en ville , dans un bureau chauffé avec machine à café pour refaire le monde et jolies secrétaires, que rester dans un patelin où il n’y a rien à faire ni le soir ni le w.end , tout en se cassant le dos dans des métiers dévalorisés.

      Se taper 50 km pour aller faire un tour à Orléans, ’’ grande ville " la plus proche ,et ce, afin d’avoir 1 chance sur 2 de se faire contrôler par les bleus au retour, ça ne donne pas trop envie.

      L’industrie a été délocalisé en Asie, il ne reste quasi

      plus que du tertiaire et des artisans pris à la gorge, donc faire des gosses, il est mignon le Moïse, mais encore faut il pouvoir les élever, le péquin moyen ne tourne pas à 10 000 euros/mois et nous ne sommes pas tous des bobos Parisiens.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er février 21:16

        Sondage Cluster17 pour Marianne  :

        Macron 22.5

        Marine & Zemmour 14.5

        Pécresse 14

        Mélenchon 13



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès