• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faut-il arrêter de manger de la viande ?

Faut-il arrêter de manger de la viande ?

Depuis une quinzaine d'années, les Français mangent de moins en moins de viande. Quelles sont les raisons de ce changement d'habitudes ? Santé, environnement, éthique.. Il est vrai que la consommation de viande pose de nombreuses questions. Peut-on réellement bannir définitivement cet aliment de nos menus ?

Les végétariens affirment qu'un régime sans viande est non seulement plus respectueux de la nature, mais aussi meilleur pour la santé. Les défenseurs de la viande, pour leur part, mettent en avant les qualités d'un aliment savoureux et sûr, ancré dans notre culture.

Vif débat sur le droit des animaux avec Aymeric Caron.

Tags : Animaux Alimentation




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 1 vote
    La mouche du coche 21 novembre 11:42

    Le but de l’oligarchie globaliste étant de détruire les cultures du monde, il est évident que cela passe par la destruction de l’alimentation (relire l’antropologue Levy-Strauss : "l’origine des manières de table") : l’alimentation vegane est excellent un moyen d’y arriver. On se dirige vers une nourriture de plus en plus hors-sol genre nourriture lyophilisée pour cosmonaute. Vous noterez que la nourriture recomposée chimique dégeulasse produite par les lobbies internationaux n’est jamais remise en cause par les vegans qui nous prouvent ainsi pour qui ils travaillent en réalité.

    Mais tout ceci, vous le savez déjà : le fait d’utiliser le lesbo-féminisé Aymeric Caron est un indice suffisant pour nous alerter de la pourriture du projet.


    • 6 votes
      Gollum Gollum 21 novembre 12:01

      @La mouche du coche

      Encore un commentaire complètement hallucinant et surréaliste de notre bzzz, bzzz..

      Et bien évidemment aucune compassion pour le monde animal massacré dans les abattoirs, de la part d’un chrétien revendiqué.. smiley


    • vote
      La mouche du coche 21 novembre 16:47

      Le véganisme fait autant de bien aux animaux que la néo-traite des noirs appelée "immigration" fait du bien aux africains. Demandons nous pourquoi ce sont les mêmes qui demandent les deux. smiley


    • 2 votes
      Belenos Belenos 22 novembre 08:22

      @La mouche du coche
      Vous êtes incapable de participer à un débat car vous vous gargarisez de formules creuses en réduisant tout à votre univers mental appauvri. Vous ne vous intéressez pas au propos et aux raisonnements, vous lancez des condamnations de votre hauteur imaginaire et vous proférez des litanies et des imprécations, comme ces prêcheurs alcooliques annonçant la fin du monde que l’on voit dans les westerns. Vous n’avez pas besoin de télévision pour être coincé dans votre minuscule lucarne mentale où la même mauvaise émission se répète en boucle. 


    • vote
      zevengeur 22 novembre 11:12

      @Belenos

      C’est un troll !
      Les réponses à ses commentaires sont son seul carburant, dès lors où il sera totalement ignoré, alors il tombera en panne.


    • vote
      La mouche du coche 22 novembre 12:37

      @Belenos
      Quelles formules creuses ? Essayez plutôt de répondre à ma question : pourquoi les merdias mettent ils en avant les vegans qui attaquent les éleveurs français et ne touchent pas aux lobbies étrangers qui nous déversent leurs cochonneries de sodas, gâteaux en sachet, et autres merdes industrielles ? 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 22 novembre 23:12

      @La mouche du coche
      Dire que l’alimentation vegane nous "dirige vers une nourriture de plus en plus hors-sol genre nourriture lyophilisée pour cosmonaute" est une totale débilité, c’est tellement con que ça ne mérite aucune réponse.  https://www.marmiton.org/recettes/selection_recette_vegan.aspx


    • vote
      La mouche du coche 23 novembre 07:28

      @Belenos
      Le veganisme va nous amener à la nourriture chimique aussi sûrement que le PACS nous a amené à la GPA PMA, comme les croyants l’avaient vu venir. D’ailleurs cette cuisine chimique existe déjà chez les ultra riches : elle s’appelle la cuisine moléculaire. Vous verrez qui est le con dans l’histoire. 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 23 novembre 08:08

      @La mouche du coche
      "Le veganisme va nous amener à la nourriture chimique"

      Contresens absolu montrant une ignorance crasse de la signification basique des mots que vous employez. Vous confondez tout et projetez vos catégories limitées sur des idées auxquelles vous ne comprenez rien. Et je précise que je ne suis pas vegan, juste allergique à la stupidité. 


    • vote
      Gollum Gollum 23 novembre 10:59

      @La mouche du coche

      Vous verrez qui est le con dans l’histoire. 

      Je crois que j’ai quelque idée là-dessus. smiley


    • 6 votes
      Gollum Gollum 21 novembre 11:44

      Depuis que les abattoirs, soumis à un rythme industriel démentiel, entraine ipso facto une souffrance animale hors norme, absolument abjecte, oui il faut essayer de cesser de faire comme avant et trouver des alternatives.

      Il n’y a pas que les abattoirs d’ailleurs. Nombre d’animaux passent leur vie entière dans des conditions qui ont tout du goulag inhumain, les animaux vivant dans une promiscuité folle.

      On pourrait tout à fait continuer à consommer de la viande à condition que les animaux vivent en plein air et soient abattus par des artisans. Proprement. Mais malheureusement qui dit artisanat dit philosophie à rebours des grandes structures moins chères. 


      Car l’origine de toute cette horreur est bien encore là aussi le culte du fric.


      • vote
        albert123 21 novembre 15:46

        Caron est une synthèse de bobo gaucho hors sol.

        Qu’il soit mis en contradiction avec des petits éleveurs et des petits artisans pour mieux servir les intérêts de l’industrie alimentaire ne m’étonne guère.

        En effet les gauchistes, collabos dans l’âme, font toujours le jeu du grand capital au détriment des pme.


        • 2 votes
          sls0 sls0 21 novembre 18:05

          J’ai connu une période où on mangeait peu de viande, elle était chère, il y avait le problème de la chaine du froid.

          Le steak c’était une fois par semaine voir deux. Plus cher que la sole, la mer était proche.

          La viande est devenue moins rare, il est vrais qu’après l’abstinence ça été la bombance, pas exagérer mais on ne regardait plus trop. La cote de boeuf c’était devenu le plaisir abordable, une fois par mois était suffisant. Le boeuf est devenu courant. Ne restait que le porc, les lapins et la volaille qui s’élevait encore à l’ancienne, localement.

          Avec les normes européennes, plus de local, des barquettes le plus souvent, quoi que dans la famille c’était encore le boucher. (Les meilleurs bouchers sont les français, ce savoir faire est dû à une viande rare et chère pendant longtemps).

          Maintenant je vis dans un pays pauvre c’est donc poulet et un peu le porc.

          Il n’y a pas d’élevage de bovins pour la viande, le boeuf ce n’est que pour le ragoût. Ici c’est le filet mignon qui se solde. En 6 ans j’en ai acheté une fois du filet.

          Un début et une fin de vie sans trop de viande.

          Au végan je ne poserai qu’une seule question : à quoi servent mes canines qui indiquent que je suis homnivore.

          Aux viandards : ne mangez que ce que vous tuez. On assume jusqu’au bout. La viande ce n’est pas qu’un truc rouge dans une barquette plastique dans un rayon. 

          Tout compte fait malgré que je mange un peu de viande, j’ai plus de respect envers le végan qui fait chier et qui assume sa connerie que pour le viandard qui a la lâcheté de ne pas tuer lui même. Je préfère les gens qui assument même si c’est une connerie d’après mes concepts.

          Quand on tue il y a pour certains de l’emphatie pour l’animal. De l’emphatie au rayon boucherie du supermarché ça saute pas aux yeux.

          Quand j’achète mon smartphone, je sais qu’il y a des mioches en RDC qui ont bossé pour le cobalt ou le coltran.

          Il faut être responsable dans ses achats, on gaspille beaucoup moins.

          35% de la bouffe fini à la poubelle, est-ce normal ?

          Il y a 10-20 ans j’avais vu un reportage en Afrique. Une partie d’une forêt d’accacias était trop agressée par les girafes. Tout les accacias ont développé des feuilles toxiques.

          Les arbres causent entre eux ? A méditer par les végans. Pour les cailloux il n’a pas de preuve de communication, bon appétit.


          • 1 vote
            louis 21 novembre 23:31

            @sls0
            l’ habitude de manger de la viande tous les jours est venue du fait qu’ une époque en manger était un privilège des nantis , le jour ou la société s’est démocratisée , manger de la viande tous les jours mettait les individus " au même niveau ", comme le fait d’avoir une automobile .


          • 1 vote
            cassini 21 novembre 19:49

            A quoi servent mes canines qui indiquent que je suis homnivore

            Ciel, vous mangez des hommes !

            Chez moi en pleine Europe prospère 0% de la nourriture part à la poubelle... parce que je suis radin. 


            • 1 vote
              sls0 sls0 21 novembre 20:27

              @cassini
              C’est vrai omni et non homni. Quand je dis que je viens ici pour entretenir mon français.
              Déjà en Europe 0% de déchets alimentaires à la poubelle, il y avait les renards qui venaient dans le jardin.
              Ici des gens passent pour récupérer les déchets alimentaires pour les cochons.


            • 1 vote
              Croa Croa 21 novembre 22:38

              À cassini,
              Un omnivore mange de tout. Les poules et les cochons sont omnivores comme tout ce qui sert de poubelle.

              Pour que cassini mange de l’homme il faudrait qu’il soit anthropophage (qui mange de l’homme) ou cannibale (qui mange de son espèce.) Certains tigres sont anthropophage (ils ont y goûté alors forcément ils recommencent) alors qu’ils ne sont jamais cannibales (on n’a jamais vu un tigre manger du tigre !)


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 21 novembre 19:56

              Faut il arrêter de manger de la viande ? Non, d’autres questions ?

              Me taperais bien un gigot de Caron ce soir... #faimdanslemonde


              • 1 vote
                PumTchak PumTchak 22 novembre 08:10

                Bourdin force les invités à ses bouffer le nez, pour mettre en scène la société des extrêmes et mettre en avant son ego avec la position du modéré. Du journalisme narcissique, aucun intérêt.

                Ici, le débat télévisuel est bien plus limpide.

                https://www.youtube.com/watch?v=X9VKbZPgoLk#t=0m51s


                • 2 votes
                  Belenos Belenos 23 novembre 08:36

                  Solution sage : mangez ce que vous voulez mais à condition de le vouloir vraiment en pleine conscience, et sans rien vous cacher à vous-même. Donc, si vous aimez le goût de la viande, assurez-vous que vous aimez aussi la manière dont la viande parvient à votre bouche, ce qui est possible, mais pas certain. Par exemple, vous devez être capable de visiter un abattoir et de vous y sentir bien. Même chose pour les légumes, les fruits, les céréales. Si vous aimez le goût des tomates de votre jardin mais que vous êtes mal à l’aise dans votre jardin et que le fait de cueillir une tomate vous révulse, alors NE MANGEZ PAS DE TOMATES DE VOTRE JARDIN !! Ne nourrissez pas seulement votre corps mais votre âme, ne séparez pas l’inséparable, ne vous dissociez pas : donc mangez ce qui plaît à votre corps ET à votre âme, ou pour le dire autrement ce qui plaît à la totalité de vous même. Ce conseil est également valable pour la sexualité. Et aussi pour le travail. Ne faites pas, avec une partie de vous-même, quelque chose qu’une autre partie de vous-même déteste et refuse. Bref, soyez intègre autant que possible et sincère dans votre quête d’intégrité, sans être un fanatique de la pureté. A partir de là, ce que vous "devez" manger ou ne pas manger ne sera plus un problème compliqué à résoudre et vous n’aurez pas besoin de vous tourmenter pour savoir quel modèle général est le meilleur. Vous n’aurez pas besoin non plus de fuir honteusement les questions gênantes de votre propre conscience, avec des formules d’évitement du genre "J’ai un bon gigot d’agneau sur le feu, miam, je vais me régaler". Vous pourrez vous trompez, mais vous verrez vos erreurs assez rapidement par le simple fait d’être honnête et vous pourrez changer de position en choisissant à chaque fois ce qui est mieux adapté à la situation. Ce comportement intègre peut être celui d’un végétalien comme celui d’un chasseur. 


                  • vote
                    jeanpiètre jeanpiètre 2 décembre 00:11

                    quand on voit la gueule de caron, le veganisme ne fait pas vraiment envie, militer ok, mais pour une lubbie de parisien friqué , certainement pas, si la conso de viande baisse , c’est qu’il y a de plus en plus de monde qui ne mange que des pates , les bons légumes sont rares en ville , et les arnaques sont nombreuses, j’ai la chance d’être voisin d’un fermier qui élève canards, oies poules, boeufs et cochons à l’ancienne , et échange avec des cultivateurs pour fournir sa "boutique" de légumes de saisons, sa viande est excellente , et ses légumes plein de terre , alors les sermons de mangeurs de quinoa sous vide , je les trouve indécents


                    • 1 vote
                      Tuco Tuco 9 décembre 00:44

                      @jeanpiètre Parce que tu croies que lorsqu’on voit la tienne ça fait envie ? T’es du genre "fouf mal rasée", c’est ça ?.. Il est temps de te dégager le fion de toutes les pertes blanches que tu publies sur agoravox, pauvre nouille...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Elouan

Elouan
Voir ses articles







Palmarès