• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Florian Philippot attaché de presse de Manuel Valls (et réciproquement)

Florian Philippot attaché de presse de Manuel Valls (et réciproquement)

Hier soir Manuels Valls, ministre de l’Intérieur et Florian Philippot, porte-parole du FN, débattaient sur France 2 dans l’émission Des paroles et des actes. Ce fut une nouvelle occasion de constater que ces deux partis sont les meilleurs ennemis du monde.

 

 

"Vous êtes l’attaché de presse de Dieudonné M. Valls !", lance Florian Philippot au cours de l’émission. Or le PS est le meilleur attaché de presse du FN depuis Mitterrand, comme chacun sait. Mais Valls s’est bien gardé de le lui répondre. En effet, il faut continuer à faire croire au bon peuple que nous serions en démocratie, et qu’il y aurait une opposition dans ce pays, même si elle n’a aucune chance d’arriver un jour au pouvoir (rôle endossé sciemment par le FN). "Si le FN arrive au pouvoir, nous prendrions les armes" avait déclaré Malek Boutih, député PS et membre du bureau national, démontrant ainsi le niveau de démocratie chez les socialistes. Mais il a raison, la gauche étant totalitaire, elle ne supporterait pas qu’un parti qu’elle a prétendu combattre depuis le début en le traitant de fasciste et de nazi ait une chance d’arriver au pouvoir, et elle serait prête à déclencher une guerre civile si cela arrivait.

 

Des oublis fâcheux

 

Les nazis, parlons-en. Lors de ce débat, il fallait le prévoir, Manuel Valls n’a rien trouvé de mieux que d’accuser directement le FN de soutenir le néo-nazisme (affaire Dieudonné, jour de colère, Manif pour tous). Et Florian Philippot n’a rien trouvé de mieux que de rappeler à Manuel Valls son passage filmé sur un marché d’Evry où il demandait à un collaborateur de lui mettre "plus de white, de blancos" pour donner une meilleure image d’Evry. Or cette prétendue attaque n’a rien donné, Valls l’ayant déjà subie des milliers de fois, et ayant par conséquent répondu des milliers de fois aussi. Il s’en tira donc sans une égratignure.

 

Par contre, Florian Philippot n’a pas utilisé la carte majeure que nous lui avions fournie contre Valls dans ce cas précis, à savoir notre enquête sur l’ami néo-nazi (excusez du peu) de Manuel Valls, ami qui reproduit une photo de lui et du Ministre de l’Intérieur dans son livre de souvenirs, en nous déclarant : "Je le connais, il me connaît. Je suis le seul qui arrive à le faire rire. Il m’appelle le Britannique."

 

Quand on ne pense pas à sortir cette carte majeure, inconnue du grand public mais bien connue des gens informés (je ne peux imaginer que M. Philippot ne soit pas informé), qui aurait considérablement déstabilisé et affaibli le Ministre de l’intérieur, tout en donnant l’écho médiatique considérable qu’il mérite à cette affaire pour l’instant censurée dans les grands médias, c’est qu’on joue le jeu de Manuel Valls et du gouvernement. Tout comme Manuel Valls a raté l’occasion de mettre Florian Philippot face à ses mensonges éhontés et à ses manipulations, que nous avons révélés également avec l’affaire du "vrai débat".

 

Société du spectacle socialiste

 

Bref, les Français ont eu droit à un beau spectacle hier soir, mais de la part de deux hommes qui sont du même parti : le parti socialiste. Le parti socialiste regroupe en France aujourd’hui le PS et ses alliés (verts, Front de gauche, PCF), l’UMP (pour qui le libéralisme n’est pas un terme positif), et naturellement le FN, qui veut comme tous les autres augmenter toujours plus la taille de l’Etat, les impôts, et veut même la retraite à 60 ans. Ils accueillent dans leurs rangs des militants de la CGT, ainsi la boucle est bouclée. 

 

Dans cette France socialiste du haut, les libéraux et les libéraux-conservateurs ont été mis en minorité politiquement alors qu’ils sont majoritaires dans le pays, puisqu’il s’agit de la France d’en bas, le privé, salariés, intérimaires, artisans, commerçants, et entrepreneurs. Ce musèlement de la majorité du peuple français ne pourra durer éternellement, et le réveil sera difficile pour nos oligarques.

Tags : FN Manuel Valls




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • 33 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 février 2014 11:46

    "Par contre, Florian Philippot n’a pas utilisé la carte majeure que nous lui avions fournie contre Valls dans ce cas précis, à savoir notre enquête sur l’ami néo-nazi"
    -
    Il ne l’a pas fait et il a eu raison , car à ce jeu des photos montrant des anciens amis compromettants, le Front national et la famille Lepen ne peuvent pas sortir gagnants.


    • 4 votes
      Ozi Marenlapine 7 février 2014 11:52

      Et vu que tout est une question d’enfumage (pardon de stratégie)...


    • 26 votes
      saviez_vous_que 7 février 2014 13:06

      Philippot a été tout simplement énorme. Il a démontré qu’il n’avait pas peur de la baston sans être pour autant agressif ; le tout en restant clair, précis et fin. Bref, il a ridiculisé Valls, c’est jouissif ! Je lui donne 20/20. 


    • 4 votes
      Ozi Marenlapine 7 février 2014 13:48

      C’est effectivement un excellent acteur, je lui mets 5 étoiles, bien meilleur que Valls (1 étoile), mais pour devenir bankable il devra surement quitter les productions Lepen..
      .
      J’attends avec impatience les nouvelles affiches !


    • vote
      Avlula 7 février 2014 22:27

      "Il ne l’a pas fait et il a eu raison , car à ce jeu des photos montrant des anciens amis compromettants, le Front national et la famille Lepen ne peuvent pas sortir gagnants."
       
      Tu crois qu’ils ont encore quelque chose à perdre sur le sujet ? Au contraire c’était le moment de rendre la pareille, se rabaisser au niveau de l’attaque "Machin ami de truc qui fréquente bidule qui a des soutiens racistes".


    • 1 vote
      micnet 7 février 2014 11:53

      Après avoir longuement pataugé ces derniers temps, voilà enfin un bon article d’E&D, net, précis, et qui remet certaines pendules à l’heure.
      Faut essayer de rester au-niveau maintenant, Jean smiley


      • 12 votes
        Nora Inu Nora Inu 7 février 2014 12:30

        Micnet ,


        Après avoir longuement pataugé ces derniers temps ...
        Ha bon ?!? Il a déjà fait autre chose ???

        D’accord , JR a osé parler de elie wiesel et de valls ...
        C’est bien .
        D’accord , il a pris la défense de Christian Vanneste ...
        Mais dans les autres 99% de ses articles , ne me dit pas qu’il te rejoint ...

      • 2 votes
        stalouk stalouk 7 février 2014 13:34

        Je suis d’accord, je ne lisais même plus les articles de JR tant ils étaient à côté de la plaque, mais là on revient dans quelque chose de sérieux. C’est bien.
         
        Après je ne suis pas d’accord avec la thèse de l’alliance socialiste contre les gentils libéraux.
         
        Je pense que vous faites semblant d’ignorer que l’UE impose une politique très libérale du point de vue éco, même si il y a beaucoup de bureaucrates et de partis "de gauche" parmi les dirigeants de l’UE.
         
        Peu importe les déclarations anti libérales de nos politiques, vous le dites vous même c’est du théâtre, et comme disait l’autre "la droite et la gauche sont des détaillants d’un même grossiste : L’Europe"
         
        Et en effet le FN est très anti libéral, voir Étatiste, et ce n’est pas étonnant qu’on retrouve les militants CGT/communistes au FN.
        Ce n’est pas pour cela que toute la classe politique est anti libérale.


      • vote
        micnet 7 février 2014 13:45

        Salut Nora,

        Je vais peut-être te surprendre mais oui, il arrive à Jean Robin de faire de bons articles (si, si promis) smiley
        Autrement sur le fond, je suis effectivement sur la même ligne que lui lorsqu’il prétend incarner une ligne "libérale-conservatrice", le problème, c’est que dans le même temps, il se réclame de "l’individualisme" sans même se rendre compte qu’il est en contradiction avec lui-même...
        Sinon sur la forme, c’est vrai qu’il lui arrive de pondre quelques belles bouses mais ici, en l’occurrence, je trouve qu’il a visé juste
        Franchement, j’aime bien Philippot, je considère que c’est probablement un des meilleurs parmi le personnel politique (pas très compliqué en même temps) mais son problème, ainsi que pour tous ceux du FN en règle générale, c’est que ce sont avant tout des hommes de "parti". (De Gaulle détestait les partis en général). Contrairement à Vanneste que tu cites et qui est un homme seul aujourd’hui, donc plus libre (même s’il ne répond pas aux courriers smiley)


      • 1 vote
        Nora Inu Nora Inu 7 février 2014 16:24

        Micnet ,


        Autrement sur le fond, je suis effectivement sur la même ligne que lui lorsqu’il prétend incarner une ligne "libérale-conservatrice", le problème, c’est que dans le même temps, il se réclame de "l’individualisme" sans même se rendre compte qu’il est en contradiction avec lui-même...

        Tu fais abstraction de son point godwin , de sa fière pose devant la grille d’au suissesmiley
        Tu sembles oublier que son (so called) libéralisme ne concerne que les fruits du chêne . Pas les banques , et encore moins les banquiers ...
        (Solidarité faussement communautaire ... sachant que JR , comme Moix , nous joue "L’homme qui voulait être juif" , pire qu’ismael . (C’est pour dire !) )
        Vouloir être un rat (à lire en dessous)... N’est-ce pas déjà quémander un pogrom ?
         smiley ... smiley ...

        Jean Anouilh , Le rat

        Un rat sortait de l’Opéra :
        Plastron blanc et cravate noire...
        C’était un rat dont tout
        Paris savait l’histoire.
        On disait que, pendant l’occupation des chats,
        Il avait stocké du gruyère.
        Il était décoré pourtant, de mine fière,
        Mais de cette fierté incertaine des rats.
        Il est rare que ces gens-là
        Aient la conscience tranquille...
        Portant beau, poil lustré et ras
        Ongles faits par les manucures ;
        Costumes du meilleur tailleur ;
        Dès qu’il sort de l’égout et se fait place en ville
        Un rat a voiture
        Et chauffeur,
        Chevalière d’or, jolies filles-Cette race toujours inquiète
        A besoin pour se rassurer
        De s’entourer de beaux objets
        L’illusionnant sur sa puissance :
        C’est un défaut qui tient au manque de naissance.
        Le chauffeur de mon rat, un gros chien du pays,
        Décoré d’ailleurs, lui aussi,
        Pour avoir combattu les chats héréditaires
        Lors de la précédente guerre,
        Acceptait ses hauteurs sans lui montrer les dents
        Tant le prestige de l’argent
        Est, hélas ! puissant chez les bêtes...
        « C’est un rat, disait-il, mais c’est un rat honnête.
        Il en est.
        Et la preuve est qu’il est décoré. »
        Ah ! mon
        Dieu que les chiens sont bêtes !...
        Pauvres niais abusés, lisant journaux de rats,
        Qui ne sauront jamais que ce que rat dira.
        Ce soir-là, saluant son maître à la portière,
        Le chien ravi lui fit le salut militaire.
        Il exultait.
        La vie lui paraissait plus belle.
        Il dit : « 
        Monsieur sait la nouvelle,
        Que, pendant que
        Monsieur écoutait l’opéra,
        A donnée la radio ? » — « 
        Qu’importe, dit le rat
        Lassé, montant dans son automobile ;
        Laissons la radio à un peuple imbécile —
        J’ai mes informateurs. » — « 
        Quoi,
        Monsieur ne sait
        Je crois,
        Monsieur, qu’il faut, tous deux, qu’on s’y
        Si on veut faire place nette.
        La radio nous annonce une invasion des chats.
        Il va falloir tuer tout cha ! »
        (Il prononçait à l’auvergnate
        Etant chien de
        Clermont-Ferrand.)
        Le rat, entendant
        Ces mots, bondit soudain des quatre pattes.
        Laissant l’engin de luxe aux portes nickelées,
        Dépouillant son plastron, sa pelisse fourrée,
        Jetant sa canne et son chapeau
        Rat nu, en poil de rat,
        Comme au jour de naissance,
        Le rat ne fit qu’un bond jusqu’à l’égout voisin
        D’où il cria au sot :
        « Apprenez, sotte engeance,
        Que la race des rats a bien d’autres desseins !
        Un rat gras à
        New York vaut un rat gras à
        Vienne
        Ou à Paris.
        Courage, mon ami !
        Défendez le pays :
        Et lorsque nous aurons enfin
        Vaincu la race des félins,
        Informez-moi, que je revienne. " ?

      • 12 votes
        Lisa Sion Lisa Sion 7 février 2014 12:12

        Manuel Valls a l’oreille extrême droite qui se décolle, attention, son obsession transpire jusqu’au plus profond de ses gènes, la transmutation de son parti et de ses idéologies à caractère girouette s’inscrit sur son visage psychopratique malagauche !


        • 10 votes
          l'argentin l’argentin 7 février 2014 13:12

          C’est un sacré bordel dans votre tête Jean Robin ! Vous semblez surtout jaloux qu’ils aient parlé de Soral et pas de vous et de votre fameuse photo. Le must de votre article c’est la France socialiste du haut ; et à votre inquiétude , n’ayez pas peur, Sarkozy va revenir pour finaliser l’assujettissement aux banques et à l’eurodictature américaine !


          • 13 votes
            enzo 7 février 2014 13:43

            @l’argentin 


            100% d’accord avec toi , mais tu ne connais pas encore Jean Robin ?
            c’est un jaloux "chronique"...
            personne ne le prend au sérieux ... et pour cause !
            ses livres ne se vendent pas, il critique tout le monde... ...un vrai parasite !

          • 1 vote
            Borcorbe Borcorbe 7 février 2014 17:11

            D’accord aussi ! Jean Robin a un gros problème d’identité ! Il reste enfermé dans le clivage gauche/droite ! Et puis sa reste un tribaliste qui a chaque fois retourne du mauvais coté ! 


          • 9 votes
            Joe Chip Joe Chip 7 février 2014 14:00

            Au sujet de Dieudonné, Valls a été trahi par son inconscient, puisqu’il a lâché à un moment le lapsus plus que révélateur :

            "Si c’était à refaire, je ne le referais pas"

            Difficile d’apprécier à long terme l’impact de cette affaire sur sa côte de popularité (le "peuple" de la démocratie sondagière étant capricieux et versatile), mais il s’agit sans aucun doute d’une faute politique majeure.


            • 1 vote
              Latigeur Latigeur 7 février 2014 15:30

              L’affaire Dieudonné n’est qu’un détail de l’histoire.


              Bon, la thése de Robin est pour le moins simpliste, y’aurait plus qu’une sorte de magma socialo qui irait du FN jusqu’au front de gauche ?

              Que les socialistes se servent du FN en identifiant à l’extrême droite toutes les critiques qui montent contre leurs choix politiques en matière sociétale, c’est vrai.
              Il s’agit de couper l’herbe sous le pied de la droite classique et de diriger un maximum de leurs électeurs vers le vote FN pour limiter une possible déroute dans les prochaines échéances électorales.
              Moimoiprésident et ses affidés tentent de refaire le coup de Mitterrand dans les années 80.

              Sauf que le FN, et Philippot en est ici l’illustration, se laisse moins aller aux provocations qui ont émaillées le parcours médiatique de JM Le Pen...
              Sauf que la situation économique et sociale en France est sans doute bien plus dégradée que dans les années 80...
              Sauf que le pouvoir actuel se situe à un niveau d’impopularité jamais atteint sous la 5ème république...
              Sauf que tout politicard endurci qu’il soit Moimoiprésident, n’a pas la maîtrise machiavélique d’un Mitterrand....

              C’est sans doute ce qui explique le volte face du pouvoir concernant la loi sur la famille, les socialistes doivent doser leurs provocations, à force de dire et redire que droite et extrême droite, c’est la même chose, ils ouvrent la voie à un vote massif en faveur du FN et à un ralliement de franges suffisamment importantes de la droite classique pour installer ce dernier au pouvoir.


              • 10 votes
                Arsene Icke Arsene Icke 7 février 2014 15:51

                Vals agressif, nerveux et K.O. debout. Filippot est grandiose !


                • 10 votes
                  Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 7 février 2014 16:21

                  Il n’a vraiment aucune répartie ce Valls. Il a du mal à enchaîner les mots et les arguments chocs. Peut-être parce qu’il est "Français" depuis très peu de temps et qu’il a encore du mal à parler comme un Vrai Français.
                  On peut donc devenir Ministre de la ripoublique tout en ayant rien à dire ?
                  Bizarre... vraiment à chier ce régime.


                  • 14 votes
                    Arsene Icke Arsene Icke 7 février 2014 16:28

                    C’est vrai qu’il a l’air intellectuellement très limité. C’est pas une flèche...


                  • 8 votes
                    samagora95 samagora95 7 février 2014 16:39

                    Non ! M. Valls ne s’en est pas tiré sans égratignure ! 


                    Sa réponse à la remarque raciste d’Evry est sans effet ! D’après lui il critiquait la ghettoïsation de sa ville, mais quel est le rapport entre la ghettoïsation et la couleur de peau M. VALLS ? la ghettoisation fait plutôt référence à la condition sociale et non à une couleur de peau !

                    Cette personne est proprement abjecte, cette façon de mentir si naturellement frôle la perfection, c’est tout simplement diabolique !

                    Regarder une mère de famille dans les yeux et lui dire qu’on fera tout pour faire la lumière sur les événements qui ont conduit à l’assassinat de son fils, tout en sachant que Merha n’y est pour rien puisqu’il a eu accès au dossier et connais donc certainement l’identité du vrai tueur. 

                    Il n’y a qu’une manière d’expliquer ce détachement, ce manque de sensibilité... Pour lui, il n’a pas affaire à des être humains, mais à de simples pantins doués de la parole, des sortes de robots mis à sa disposition pour effectuer les taches ingrates ! En regardant cette mère de famille, M. Valls ne voit pas un être humain, mais une machine à laver, un aspirateur ou un robot reproducteur de machines diverses... Que c’est mignon.. ce robots est persuadé d’être un humain !

                    Un cadeau de dieu fait aux VRAIS HUMAINS en quelque sorte... 

                    Mon explication parait surréaliste mais je vous assure que certains malades le croient dur comme fer, je soupçonne Valls et quelques autres bien placés d’en faire parti.

                    Sinon comment expliquer un tel comportement ?

                    • 4 votes
                      rikoder 7 février 2014 17:19

                      • 12 votes
                        Arsene Icke Arsene Icke 7 février 2014 20:12

                        Yeah !!!! Philippot a été ENORME sur ce coup ! Il a fait du Soral !
                         
                        "Ces étrangers si ils deviennent français doivent être éternellement attachés à la France, quand même Monsieur Vals !!
                         
                        COLOSSAL !!! MDR !


                      • 6 votes
                        Union Latine Union Latine 7 février 2014 23:35

                        Enorme, en claire, Philippo dit à valls qu’il n’a rien à foutre en france !
                        Valls est tombé à terre KO, il a eut du mal à retrouver ses mots.


                      • 6 votes
                        extralucide 7 février 2014 17:25

                        "Je reste éternellement attaché à Israël"
                        Le Valls à la grande oreille a du dire à peu près la même chose à sa première femme car c’est un homme de paroles, paroles, paroles..
                        "Je te serai éternellement attaché’


                        • 7 votes
                          extralucide 7 février 2014 17:28

                          Un bon point pour l’affaire Snowden.


                        • 3 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 février 2014 05:50

                          "Je reste éternellement attaché à Israël"

                          -

                          Avec des menottes ?


                        • 11 votes
                          Arsene Icke Arsene Icke 7 février 2014 20:44

                          Il n’a pas la carrure Vals, il va exploser en vol à force d’être pris en tenaille entre la république et le crif. On ne peut pas être Ministre de l’Intérieur et en même temps éternellement attaché à une puissance étrangère. C’est de la haute trahison. Il s’est fait piegé et a sacrifié sa carriere pour ses maitres.
                           
                          Bientôt, en ce rasant le matin, Vals pleurera : "Dieudo m’a tuer. Quand même, merde !"


                          • 3 votes
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 février 2014 05:49

                            Bientôt, en ce rasant le matin, Vals pleurera : "Dieudo m’a tuer. Quand même"
                            -
                            Ce sera écrit avec son sang sur son miroir et l’on retrouvera son corps tragiquement étendu dans sa baignoire, à côté de sa brosse à dents Bisounours et de son canard vibrant "rose socialiste". BHL tournera un film sur cet évènement, digne du "Marat assassiné" de David. Bien sûr ce grand serviteur de l’Etat - qui ne regrettait rien et que si c’était à refaire il ne le referait pas - aura droit - quand même - à un enterrement en Israël. Dans un cimetière pour animaux domestiques, entre la tombe de "Médor, chien-chien fidèle à son maître" et celles de "Coco, mon si beau perroquet".


                          • 4 votes
                            Redfox Redfox 7 février 2014 21:27

                            Encore une belle démonstration de l’inaptitude de mr Valls a garder son sang froid. C’est rédhibitoire : le FN marque encore des points.

                            Après toutes les conneries accumulées, c’est à se demander s’il ne le font pas exprès pour appeler à un "sursaut" républicain lors du second tour...

                            Ils prennent un risque énorme à jouer à ce jeu la. 

                            • 3 votes
                              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 février 2014 05:12

                              La république va-t-elle sursauter ? Ils vont d’abord la faire sauter, c’est bien parti ; pour le sursaut, on verra plus tard.


                            • 1 vote
                              Riggins 8 février 2014 11:43

                              Dommage que monsieur Phillipot n’ai pas balancé en direct les accointances du Führer Valls avec monsieur Cooper...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès