• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Asselineau : "la construction européenne est à l’origine un projet (...)

François Asselineau : "la construction européenne est à l’origine un projet d’Hitler"

Une partie de la conférence de François Asselineau, où il révèle le passé de Walter Hallstein, à l'ocassion d'un exposé sur les origines de la contruction européenne depuis l'entre deux guerres

 


Tags : Europe François Asselineau




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 17 votes
    l'argentin l’argentin 13 novembre 2013 10:39

    Asselineau président c’est autre chose que la famille du Château ou le révolutionnaire sénateur ! Il représente l’ esprit Français dans ce qu’il a de meilleur. Courtois, précis et ouvert au monde !


    • 7 votes
      Gollum Gollum 13 novembre 2013 11:27

      Entièrement d’accord. Ça a une autre gueule que le patriarche maintenant à la retraite, surveillant de plus ou moins près sa fille et qui arrivait autrefois sur scène en sautillant comme un diable en boîte avec un sourire ultra bright ravageur en jouant au super mâle sûr de lui et dominateur...


      Sauf que tout cela c’était du vent. Quant à l’autre caractériel de gauche je préfère ne pas en parler..

    • 21 votes
      cassia cassia 13 novembre 2013 11:35

      Assélineau n’est pas "ouvert "


      Disons que cela dépend :

      D’un coté, il est ouvert, très très ouvert même, dans le sens où il prône l’ immigrationnisme et le multiculturalisme avec le continent Africain.

      De l’autre, il est isolationniste, dans le sens où il fustige, toutes relations et échanges avec les autres pays européens, et ce, même en dehors de l’UE

    • 10 votes
      l'argentin l’argentin 13 novembre 2013 11:53

      Cassia vous dites n’importe quoi alors laissez les gens de bonne tenue dialoguer ici sans qu’on aie l’éternel torrent de boue de vous et vos amis !


    • 16 votes
      cassia cassia 13 novembre 2013 12:08

      Ah non pas du tout, je ne dis pas n’importe quoi :


      C’est bien Assélineau qui affirme que la France est plus proche culturellement de l’Afrique que des Lettons, ce n’est pas moi,

      Et puis il fustige tout rapport économique et commercial avec les autres pays d’Europe, même en dehors de l’UE,

      C’est d’ailleurs l’essentiel de sa rhétorique qui consiste a accuser ceux qui sont favorables à ces échanges (en dehors de l’UE) d’europeistes qui ne veulent pas sortir de l’UE !

    • 6 votes
      l'argentin l’argentin 13 novembre 2013 12:20

      "il fustige tout rapport économique et commercial avec les autres pays d’Europe, même en dehors de l’UE"

      C’est vraiment du grand grand n’importe quoi Cassia, trouvez moi une vidéo ou un article ou il dit cela mais je crois qu’on va attendre longtemps ....

      Avant de critiquer quelqu’un il faut l’écouter et arrêter de penser comme un chien fou.


    • 12 votes
      cassia cassia 13 novembre 2013 12:31

      Tiens tout est là :


      http://webcache.googleusercontent.c...

      Au delà de la sortie de l’Union Européenne, que souhaite François Asselineau ?
      Il reste en effet très flou sur ce qu’il préconise une fois la fin de l’UE actée. Souhaite-t-il la seule fin de l’Union Européenne, sans aucune coopération derrière ?
      Dans ce cas, il est pour l’isolement, indéniablement.
      S’il souhaite par contre une coopération, alors lui aussi est pour une autre Europe !


      Les "méthodes" d’ Assélineau :
      Mégalomanie, pédantisme, calomnies, mensonges, récupérations, raccourcis.


    • 10 votes
      l'argentin l’argentin 13 novembre 2013 12:34

      C’est bien ce que je dis, n’importe quoi Cassia. Si la France sort de l’ Europe elle continuera a avoir des rapports commerciaux avec tous les pays du continent comme avec n’importe quel autre dans le monde.


    • 11 votes
      l'argentin l’argentin 13 novembre 2013 12:37

      "Les "méthodes" d’ Assélineau :
      Mégalomanie, pédantisme, calomnies, mensonges, récupérations, raccourcis."
      Vous faites une projection des Lepen sur Asselineau à ce que je vois ; trop drôle et fin du débat pour ma part car ça n’a vraiment aucun intérêt !


    • 13 votes
      cassia cassia 13 novembre 2013 12:47

      Le lien précédent est mort mais celui là est assez explicite, sur les méthodes douteuses et la rhétorique foireuse d’Assélineau :
      http://www.gaullistelibre.com/2013/03/lettre-ouverte-francois-asselineau-bis.html
      Je le conseille vivement !


    • vote
      rastapopulo rastapopulo 13 novembre 2013 16:46

      Pareille méthode avec Cheminade pourtant opposé politiquement à Maastricht et à l’€ depuis le départ, soit avant lui si je ne m’abuse...
       
      Ceci sans aborder que se faire refuser ses comptes de campagnes pour prêt sans intérêts requalifié en don en pleine valises de liasses de Balladur et Chirac, faut reconnaître l’exploit d’avoir susciter cet acharnement ou se taire au lieu de se croire supérieurement rebelle !!!!!!!!!!!!!
       
      Enfin, c’est vous qui voyez , je sais très bien apprécier l’ironie de ne pas rappeler ce qu’il y avait avant Maastricht (une Europe des projets qui marchent aaaaaah) et le rôle des banques francofrançaises comme du temps des 200 familles de la BNF.


    • vote
      Supafaya 13 novembre 2013 18:13

      Laurent Pinsolle ? le guignol qui appelait à la destruction de la Libye, t’as la mémoire courte !


    • vote
      pegase pegase 14 novembre 2013 12:01

      par cassia (xxx.xxx.158.34) 13 novembre 12:47


      Le lien précédent est mort mais celui là est assez explicite, sur les méthodes douteuses et la rhétorique foireuse d’Assélineau :
      http://www.gaullistelibre.com/2013/...
      Je le conseille vivement !

      ========================================


      Mouais ... NDA, même si j’approuve ses discours, est quand même un peu chelou sur les bords .. Avant de voter pour lui, je demanderais qu’il s’exprime clairement sur ses intentions de sortie de l’UE, sur son adhésion aux young leaders, et à la franc maçonnerie ...


      S’il montre patte blanche alors pourquoi pas ? ... Mais en attendant Asselineau a bien raison de lui rentrer dans le lard !


    • 1 vote
      cassia cassia 14 novembre 2013 12:20

      Le problème c’est qu’ Assélineau ment et affabule tout le temps,
      J’espère que tu as bien noté la ridicule accusation de plagiat !
      et il n’a pas a rentrer dans le lard de qui que ce soit alors que lui-même n’est pas clair politiquement, (ex : 0 candidat présenté aux législatives)
      Ensuite il propose un débat tout en insultant la personne mais n’est pas capable de répondre, par deux fois, à une lettre qui lui est publiquement adressée,
      Ce gars là est un sacré troll !


    • 1 vote
      cassia cassia 14 novembre 2013 12:34

      Et puis Dupont Aignan veut clairement sortir de l’UE !
      Il n’a pas à s’en expliquer plus qu’il ne le dit et l’écrit !


      Assélineau ment effrontément lorsqu’il affirme que Dupont Aignan ne veut pas sortir de l’UE, en fait, ce que je remarque c’est que tous ses sympathisants tombent dans le panneau de ses mensonges et manipulations.
      Europe des nations souveraines ne veut pas dire UE !

      Assélineau amalgame ces deux termes pour faire croire que DLR et le FN ne veulent pas sortir de l’UE, il vous leurre de manière grossière et vicelarde à la fois

    • 15 votes
      medialter medialter 13 novembre 2013 10:39

      "la construction européenne est à l’origine un projet d’Hitler"

      Et Hitler, mis en place par Norman Montaigu, patron de la Banque d’Angleterre, est un projet sioniste. Voir Ici

      Hitler qui est aussi à l’origine du financement d’Israel en 1933, juste après son élection, en vertu du contrat de transfert entendu avec Ben Gourion. Voir par ex sur AV tv.

      Bon je m’arrête là, ce segment de l’histoire étant sous le contrôle du politique et non de l’historien, je veux pas me retrouver aux gnoufs  smiley J’engage quand même les curieux à descendre au fond du puit, ils ne seront pas déçus du voyage, car outre l’Europe, il y a les US, la NASA, les opérations paperclip, highjump .... toutes les clés de l’histoire secrète jusqu’à ce jour


      • 23 votes
        Piloun Piloun 13 novembre 2013 11:18

        L’Europe d’Hitler aurait peut-être été moins pire pour les peuples que l’union européenne des Cohen Bandit, euh des Cohn Bendit pardon.


        • 6 votes
          Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 novembre 2013 11:42

          De fait, elle a quand même été pire. 


        • 21 votes
          Piloun Piloun 13 novembre 2013 11:49

          Oui mais pas forcément à cause d’Hitler, mais c’est une autre histoire dont il est interdit de débattre.


        • 16 votes
          Piloun Piloun 13 novembre 2013 12:07

          En tout cas la crise financière est plus grave en tous points que celle d’avant guerre. Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvaise augure mais tout ça peut se terminer très vite par un bain de sang gigantesque.


        • 5 votes
          Jo la banane 13 novembre 2013 13:17

          F.A : combien de divisions ?


          • 11 votes
            Jo la banane 13 novembre 2013 13:28

            Je veux dire : c’est bien beau les conférences ( si je mets de côté les " tirs amis ", les attaques perfides sur les autres partis souverainistes ou nationalistes ), mais l’UPR prétend être un parti politique, ayant donc vocation à gouverner. Comment compte-t il accéder aux responsabilités ? Par le vote ? Il a fait et fera 0%. Par magie ? Il y a quelque chose qui ne colle pas avec le réel et son urgence


          • 3 votes
            Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 novembre 2013 15:37

            Que proposez-vous et que faites-vous de mieux pour servir votre pays et la vérité ?


          • 4 votes
            Rounga Flifuche 13 novembre 2013 13:36

            Autant je trouve Asselineau excellent, autant je pense que sur ce point il fait un raccourci un peu rapide. L’UE en elle-même est déjà assez criticable comme ça et il n’y a pas besoin de la reductio ad hitlerum pour enfoncer davantage le clou.
            Si effectivement l’Allemagne a défendu l’idée d’une union des pays européens, c’était par nécessité économique. En effet, après la crise de 29, le Reich a dû remettre le pays d’aplomb en évitant de reproduire les erreurs qui avaient conduit à la catastrophe. L’Allemagne, qui avait 6 millions de chômeurs et très peu d’or, a mis en place un système économique non pas basé sur l’or, mais sur l’étalon-travail. Les échanges intérieurs se réglaient par la traite de travail (pour faire vite : c’est le travail qui se finance lui-même en dégageant une avance à court terme sur sa production future). Mais échanger avec les pays étrangers sans passer par les taux de change basés sur l’or ne pouvait se faire que par des accords de troc international, c’est à dire que deux pays se mettaient d’accord pour échanger une certaine quantité de produits, équivalente du point de vue du travail fourni à leur production. L’Allemagne n’étant pas autonome du point de vue de l’agriculture, le seul moyen de garantir la stabilité des prix et des salaires sans passer par le rationnement était de généraliser ce type d’échanges avec des pays de même niveaux de vie et de même culture, donc de mêmes habitudes de consommation. C’est la notion d’espace vital économique, qui n’a rien à voir avec l’espace vital raciste. Par conséquent, cette volonté de l’Allemagne hitlérienne de fonder l’Europe découlait non pas d’une volonté de brider le développement économique des pays européens, comme c’est le cas avec l’UE, mais au contraire de l’encourager et de promouvoir une politique sociale. Mais cela, je ne sais pas si Asselineau le sait. Il faudrait qu’il ait lu La Révolution européenne de Francis Delaisi.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles


Publicité





Palmarès