• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Georges Tron acquitté des accusations de viols - Dupond-Moretti a encore (...)

Georges Tron acquitté des accusations de viols - Dupond-Moretti a encore frappé !

Eric Dupond-Moretti défend "un type bien".

"C'est un type bien, contrairement à ce que vous écrivez pour certains d'entre vous", a défendu l'avocat du principal accusé, Eric Dupond-Moretti, mercredi après-midi. "Ce dossier est devenu un symbole", a estimé le pénaliste, reprochant aux plaignantes de vouloir "inscrire (leur) nom dans l'histoire judiciaire""Cette affaire commence avec DSK et se termine avec #MeToo. Que la parole de la femme se libère, c'est parfait. Mais le réceptacle de cette parole, ce n'est ni les médias ni les réseaux sociaux, ce doit être la justice." Source

Dupond-Moretti confronté à la populace lui remettant les idées en place : il fuit comme un voleur !

 

Tags : France Politique Justice Outreau Pédocriminalité Franc-maçonnerie




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 5 votes
    La mouche du coche 16 novembre 10:04

    On voit bien que les mouvements LGBT masculinophobes répandent leur haine, accusent impunément et détruisent des vies avec la complicité active des merdias. Souvenons nous que la première chose qu’a fait M. Trump à son arrivée au pouvoir est de virer la LGBT américaine du site’ de la Maison Blanche. Nous devons faire pareil si nous voulons retrouver nos couilles.


    • 1 vote
      gaijin gaijin 16 novembre 10:10

      • vote
        La mouche du coche 16 novembre 10:45

        @gaijin
        Bin oui. Elle était en chasse. Vous ne savez pas ce qu’est un homme ?


      • 1 vote
        Yakaa Yakaa 16 novembre 14:45

        @La mouche du coche
        "Vous ne savez pas ce qu’est un homme ?"

        En tout cas ce n’est pas une mouche à merde.


      • 1 vote
        cassini 16 novembre 17:27

        La justice n’a pas accusé les plaignantes d’inventer ; elle a acquitté parce que les preuves manquaient. 

        En principe, c’est comme ça que ça marche. Il manque assurément une loi faisant de la parole libérée des femmes une preuve, et quand nous avons des gens pour demander l’instauration d’un droit à la "légitime défense différée", pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de la démagogie... populiste ? Non, populiste vient directement de populus, peuple (et "peuplier" ; c’était la minute culturelle), et je fais partie du peuple... démagogie populacière serait plus juste.


        • vote
          maQiavel maQiavel 17 novembre 18:27

          @cassini

          De toute façon, en quelques années, le milieu médiatico-politique a vidé le terme « populisme » de toute sa substance, aujourd’hui ça veut dire tout et n’importe quoi. Et l’une des choses que ça veut dire maintenant, c’est démagogie. Enfin soit.

          Démagogie populacière ,

          ------> Tout à fait. On pourrait aussi parler de démagogie ochlocratique ( quoi que ce soit un pléonasme ). 

          Il manque assurément une loi faisant de la parole libérée des femmes une preuve

          ------> Bah, c’est déjà le cas en Californie dans les campus universitaires. Et comme les progressistes Français ont pour modèle les milieux progressistes californiens et New yorkais, il faudra s’attendre à des tentatives de proposition de loi de cet acabit en France.

          D’ailleurs nous avons des responsables publics qui vont déjà dans ce sens et qui l’expriment publiquement : Juliette Méadel qui était porte-parole du PS et secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes s’est exprimé sur le verdict du procès Tron et a écrit « le doute ne doit pas bénéficier aux accusés ». Jacques Toubon qui fut un garde des Sceaux et qui est actuellement « Défenseurs des droits » a écrit qu’en cas de harcèlement sexuel, c’est à l’auteur des faits de démontrer devant la justice qu’il n’y a pas eu harcèlement.

          Tôt ou tard, certains réseaux feront pression pour le renversement de la charge de la preuve et la présomption de culpabilité  dans notre système judiciaire ( qui est certes loin d’être parfait mais qui pourrait être bien pire ).


        • vote
          cassini 16 novembre 17:30

          Ce n’est pas sans rappeler le notaire Pierre Leroy qui pour les braves gens était forcément un assassin puisqu’il était notaire. 


          • 2 votes
            zygzornifle zygzornifle 16 novembre 17:43

            Hé Tron tu t’en est bien tiré


            • 2 votes
              Hijack ... Hijack ... 17 novembre 00:10

              N’ayant pourtant pas de sympathie, ni pour Tron et, encore moins pour Ramadan, il est évident pour moi que ces 2 hommes ne sont pas coupables de ce dont on les accuse, c’est à dire le viol. Tout sonne faux, sans connaître le ou les dossiers. Cela étant, probablement que quelques femmes avaient besoin de ce venger de ce "mâle blanc de plus de 50 ans" pour des raisons que j’ignore ... /// Que Tron,est le candidat idéal qui entre tout à fait dans le moule de ceux visés par le système actuel et leurs médias.


              • vote
                capobianco 17 novembre 09:25

                @Hijack ...
                ces 2 hommes ne sont pas coupables de ce dont on les accuse, "
                Plutôt d’accord mais avec une nuance. Autant il est évident que ramadan est victime d’une cabale lié à ce qu’il représente autant je ne vois pas bien le même problème pour tron ou alors une vengeance de ses accusatrices pour des raisons inconnues. Pour tron le doute reste.


              • vote
                Yakaa Yakaa 17 novembre 10:03

                @capobianco
                Aux fous !  smiley


              • vote
                Hijack ... Hijack ... 17 novembre 14:48

                @capobianco

                Ramadan, je ne crois pas du tout qu’il a été condamné pour ce qu’il représente ... au contraire, il a bien servi en tant qu’idiot utile et à présent, nul n’en a besoin. De plus, il ne représente rien ... admiré par les seuls islamistes light, navigant au niveau des idées entre l’Arabie et le Qatar ... il a été pris entre 2 feux, pour faire court. N’oublions pas que le même Ramadan, a été pour la disparition de Kadhafi, tout comme el Assad.
                Tron, je dis seulement, que vu les accusatrices ... je doute de leur bonne foi. D’ailleurs, s’il a été libéré, c’est que dans le dossier il n’y avait aucune preuve contre lui, juste des on dit ...


              • vote
                maQiavel maQiavel 17 novembre 17:40

                Qu’est ce que c’est que cet article ?  smiley

                Nigari , je n’ai jamais critiqué vos articles mais là soit vous en avez trop dit , soit vous en avez pas dit assez car tout ce que je vois , c’est une attaque personnelle contre Eric Dupond-Moretti. De quoi cet homme est-il coupable ? De faire son métier d’avocat en défendant des accusés ? Vous souhaiteriez une justice dans laquelle les accusés n’auraient aucune défense ? L’établissement de la présomption de culpabilité aussi peut être ? Quel lien faites vous entre le procès Outreau et le procès de Goerge Tron ? Ou alors c’est juste histoire d’insinuer que Moretti est un personnage détestable ? 

                Il y’a quelque chose qui ne va pas dans cet article , vous ne présentez rien comme fait , vous ne défendez même pas d’idées , tout est dans l’insinuation , c’est problématique … 


                • vote
                  maQiavel maQiavel 17 novembre 18:51

                  Pour mettre les choses en perspectives concernant l’affaire Tron, il existe un combat culturel qui se mène actuellement par certaines tendances féministes qui consiste à faire des hommes en position de pouvoir des agresseurs sexuels en puissance et des femmes en situation d’infériorité hiérarchique des proies privilégiées. Des hommes qui, de par leur position de pouvoir, tel que Harvey Weinstein ou Tarik Ramadan userait de techniques subtiles de manipulation ou de pressions psychologiques qui mèneraient à des rapports sexuels qui ne seraient pas consenti. La vague « metoo » a donné une puissance de feu extraordinairement importante à la communication de ces tendances féministes.

                  Et l’objectif de cette lutte culturelle est de changer les mentalités pour pouvoir amorcer des changements politico-juridiques concrets sur la notion de viol et de consentement, de sorte à créer une présomption de culpabilité de facto et un renversement de la charge de la preuve : le postulat de la plaignante serait vrai jusqu’à preuve du contraire. A l’accusé de se démerder pour prouver qu’il est innocent.

                  Nous avons donc affaire là à des réseaux qui constituent un véritable danger pour les principes de l’état de droit.

                  Je conseille cet article sur la façon dont ça se passe dans les campus américain , il est un peu long mais il fait le point sur des questions de procédures et donne des témoignages plutôt intéressants de personnes dont la vie a été détruite car elles n’ont pu démontrer qu’elles étaient innocentes. 


                  • vote
                    louis 17 novembre 21:03

                    avis au criminels , prenez cet avocat , il vous fera passer pour une blanche colombe et vous sortirez acquittés avec en plus les excuses du tribunal .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès