• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hassan Nasrallah : la riposte syrienne a terrorisé Israël et brisé son (...)

Hassan Nasrallah : la riposte syrienne a terrorisé Israël et brisé son prestige

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 14 mai 2018, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort du Commandant du Hezbollah Sayed Moustafa Badreddine.

Transcription :

[...] Le deuxième point que je veux évoquer, et qui va également nous amener à la Palestine, est la confrontation récente en Syrie qui s'est produite il y a quelques jours dans le Golan avec l'ennemi israélien. Dans les jours précédents, a eu lieu une confrontation de la plus haute importance en Syrie. On la désigne (dans les médias) comme « la nuit des missiles. » Très bien, disons donc la nuit des missiles. Ce qui s'est passé durant cette nuit et jusqu'à l'aube fut de la plus haute importance, et les implications dans la lutte israélo-arabe, la lutte contre l'ennemi et les développements dans la région (sont immenses).

La question a pris une certaine ampleur, et je veux en parler quelque peu, car nous avons assisté durant les derniers jours à un effort israélien visant à dévoyer la vérité, et à des efforts prodigieux dans les médias du Golfe visant à présenter ce qui s'est passé comme une grande victoire pour Israël. Avec des mensonges, certains peuvent transformer une défaite ou un échec en victoire, grâce à la falsification, ce qui est malheureusement devenu une spécialité de certains médias arabes et surtout de certains médias du Golfe.

Je vous donne une simple donnée. Dans cette confrontation, les Israéliens eux-mêmes n'ont pas utilisé ce nombre, mais les médias du Golfe se sont précipités pour dire que dans cette confrontation, 23 personnes ont trouvé le martyre, Syriens et Iraniens, la moitié d'entre eux étant des Iraniens. Et c'est complètement faux. Ce sont des mensonges grossiers. Même les Israéliens n'ont rien dit de tel. Mais les chaines satellites du Golfe et leurs journaux ont repris cette (fausse) information en boucle pendant 3 ou 4 jours, ainsi que certaines chaines libanaises qui ont mentionné ces (prétendus) 23 martyrs dans leur bandeau déroulant, alors que c'est absolument faux. La vérité est que le résultat de la confrontation, surtout grâce aux défenses anti-aériennes syriennes, est qu'il y a eu 3 martyrs de l'Armée Arabe Syrienne dans cette confrontation, et cela a été annoncé officiellement en Syrie.

Revenons au cœur du sujet, et à l'événement lui-même pour le décrire et énoncer ses implications en deux mots. Car si nous ajoutons cet événement, cette confrontation de la nuit des missiles, à la nuit où l'avion de guerre (F-16) israélien a été abattu il y a quelques mois, nous en arrivons à des développements absolument majeurs.

Cette nuit, et ce pour la première fois dans l'histoire depuis l'accord de cessez-le-feu dans le Golan, depuis la guerre de 1973, les positions des forces d'occupation israéliennes dans le Golan occupé — il faut bien garder ce fait à l'esprit : ce n'est pas (seulement) le Golan syrien, mais le Golan syrien occupé, pour lequel les Israéliens s'efforcent jour et nuit depuis des années, du fait des événements en Syrie, d'obtenir une reconnaissance internationale attribuant le Golan à l'entité israélienne. Pour la première fois dans cette histoire, les positions de l'armée d'occupation dans le Golan syrien occupé ont subi une frappe de missiles de cette ampleur, en quantité et en qualité.

Ce qui s'est passé exactement — je vais être très précis. Les Israéliens parlent de 20 missiles tirés, affirmant qu'ils ont intercepté la plupart d'entre eux. Mais la vérité est que 55 missiles ont été tirés, dont certains étaient lourds. Certains étaient lourds. Ces missiles ont ciblé un certain nombre de positions militaires, des positions de l'occupation sur le Golan, entrainant de très fortes explosions dans la région du Golan qui ont conduit et forcé la totalité des colons du Golan (plus de 20 000) et d'une partie du nord de la Palestine à se précipiter dans les refuges. Et c'est la première fois depuis l'année 1973 qu'ils descendent s'abriter dans les refuges, effrayés, apeurés et terrifiés.

L'ennemi a dissimulé ses pertes, au cas où il en aurait eu. Quoi qu'il en soit, c'est son habitude. Il a imposé le silence sur les cibles des missiles et l'endroit où ils sont tombés, et il a essayé d'amoindrir l'importance de l'événement. Lorsqu'il a parlé de 20 missiles, il n'a pas donné le véritable nombre. Et sa riposte aux tirs de missiles a consisté à frapper un certain nombre de points dont la plupart avaient été précédemment évacués. Les défenses syriennes, les forces de défense anti-aériennes ont fait face (à l'agression) avec un héroïsme et un savoir-faire remarquables, comme cela a été le cas durant la « nuit de Trump », lors de l'agression tripartite contre la Syrie, et un grand nombre de missiles des forces aériennes israéliennes ont été interceptés. Les missiles des défenses anti-aériennes sont parvenus au-dessus de Tibériade et de Safad [au Nord de la Galilée], ce qui a contraint Israël à utiliser les Patriot pour les intercepter. Certains sont tombés au-dessus (des villes israéliennes) de Safed, de Tibériade et de Metoula, ainsi que d'Habariyé au sud(-Liban), et il y a eu un véritable affrontement.

Vers l'aube... Et bien sûr, même les cibles qu'a frappées Israël en réponse aux missiles syriens étaient très précises, limitées, et ils ont évité les cibles civiles, gouvernementales et politiques — je vais vous expliquer pourquoi je précise cela. Ils ont choisi de frapper des cibles en sachant qu'elles étaient vides. Car après avoir effectué ces frappes, ils ont contacté l'UNDOF (Forces des Nations Unies chargée d'observer le désengagement), les forces d'observation présentes sur le Golan, et leur ont demandé de contacter les Syriens pour leur dire que si leur opération était terminée, ils avaient eux aussi terminé. Ça m'a rappelé — parce que nous avons suivi les images durant toute la nuit — ce qui se passait avec Israël avant l'an 2000 [Israël s'efforçait de contacter le Hezbollah pour obtenir un cessez-le-feu].

Tel est donc l'événement, tels sont les faits. Disons maintenant deux mots sur les implications, car elles sont extrêmement importantes.

Premièrement, cette attaque de missiles est l'une des manières — ce n'est pas la seule — de riposter aux agressions israéliennes continues contre la Syrie. C'est l'une des manières de riposter aux agressions israéliennes continues contre la Syrie et contre ceux qui sont en Syrie (Hezbollah, Iran), que les cibles soient l'Armée Syrienne, la présence iranienne — qu'on les désigne comme des conseillers ou qu'on parle de bases, car il y a un débat à ce sujet — ou n'importe lequel des alliés. C'est une des formes de riposte parmi d'autres. Le message transmis par cette attaque de missiles aux Israéliens et au gouvernement ennemi, et qui a été bien reçu — car nous suivons les médias israéliens de très près, ce que disent les ministres, les députés, la Knesset, les médias et même la rue. Et j'estime que dorénavant, les habitants du Golan, c'est-à-dire les colons du Golan et les groupes de colonies au nord de la Palestine occupée, auront également leur mot à dire au gouvernement israélien.

Quel est donc le message ? Le voici : « Si tu penses (ô Israël) que tu peux continuer ainsi, surgir en Syrie et bombarder, tuer, détruire, sans faire face à la moindre réaction, et pouvoir menacer et intimider impunément et voir tout le monde s'incliner, tu te berces d'illusions. » Tel est le message. Et bien au contraire, on ripostera, de la manière appropriée, au moment approprié, à l'endroit approprié, de la façon appropriée — car c'est une des formes que peut prendre la riposte, et il n'est pas sûr que la riposte prenne toujours cette forme. Tu ne peux pas continuer, toi Israël, l'ennemi, à agir à ta guise et violer en permanence la souveraineté syrienne et à l'agresser ainsi que ses alliés, et l'Axe de la Résistance en Syrie, sans subir de riposte et de châtiment. Nous sommes arrivés à une étape complètement nouvelle, inaugurée par cette attaque stratégique de missiles.

Par conséquent, même au sein de l'entité (sioniste), on commence à dire : « Où est-ce que vous nous menez ? Nous ne sommes pas prêts à la guerre, et si ce que vous faites appelle des ripostes, puis des réactions aux ripostes, cela peut mener à la guerre, et ce n'est pas notre intérêt de mener une guerre. Calmez-vous, calculez bien, etc. » Nous sommes bien arrivés à une nouvelle étape. Voilà le changement majeur qui s'est produit. Nous sommes à une nouvelle étape dans laquelle Israël doit pondérer avec le plus grand soin ses actions en Syrie. Peut-être qu'avant, ils ne faisaient pas beaucoup de calculs. Après que l'avion (de chasse israélien) ait été abattu, nous qui suivons les questions militaires de près, nous avons clairement vu que les mouvements de l'aviation israélienne en direction de la Syrie ont mis en place de nouveaux protocoles et mesures, et de nouveaux calculs. Après cette attaque de missiles, la décision israélienne, cette gâchette facile comme on dit, cela va disparaitre.

Je ne dis pas qu'ils ne vont plus rien faire. Mais je dis qu'ils vont minutieusement calculer tous leurs mouvements. Et je vous dis également que c'est là le message de cette attaque stratégique de missiles, qui doit être prise en compte dans ces calculs.

Deuxièmement, cette riposte de missiles s'est produite malgré les menaces et intimidations israéliennes. Si vous vous souvenez bien, durant deux ou trois semaines (avant l'attaque), les Israéliens disaient qu'ils s'attendaient à une riposte, mais que si elle advenait, ils détruiraient, bombarderaient, tueraient, mettraient tout sens dessus dessous. Eh bien, la riposte a eu lieu, et ils s'y attendaient, et ils savaient que la nature de (leurs adversaires) les conduirait à une riposte de cette ampleur, mais ils n'ont rien mis sens dessus dessous, et ils n'ont pas osé toucher certaines des lignes rouges en Syrie. Car je vais vous révéler un secret, le gouvernement ennemi a été prévenu par des intermédiaires internationaux que si la riposte israélienne en Syrie dépassait les lignes rouges, le second bombardement ciblerait le cœur de la Palestine occupée (Tel-Aviv), et non pas le Golan.

Voilà une des raisons pour lesquelles ils ont paniqué durant cette nuit, contacté l'UNDOF, et déclaré que si la Syrie avait fini, eux aussi (s'en tiendraient là). Malgré toutes les intimidations et menaces, ils ont pris cette décision et lancé cette riposte. Et cela signifie que nous en avons fini avec les menaces, les intimidations, la terreur, et que sais-je encore, tout ça c'est terminé.

Troisièmement, malgré les efforts dans le recueil d'informations et les mesures des Israéliens durant tous les jours qui ont précédé l'attaque de missiles pour empêcher que des missiles soient lancés depuis la Syrie, les missiles ont été lancés, et c'est un échec militaire israélien et une victoire pour ceux qui ont tiré les missiles.

Quatrièmement, malgré le fait qu'ils sachent, par leurs analystes et peut-être par leurs informations, que la cible était le Golan, qu'ils aient déployé le Dôme de Fer et tous les systèmes chargés d'intercepter les missiles, qu'ils aient envisagé toutes les possibilités et aient été à un niveau d'alerte maximal, ils n'ont pas réussi à empêcher que la plus grande partie des missiles touchent les positions militaires israéliennes dans le Golan, et cela constitue également un échec militaire pour Israël.

Cinquièmement — où en sommes-nous, au 4e ou au 5e point ? Peu importe. Cette expérience a démontré les mensonges des dirigeants israéliens, et nous Libanais, Syriens, Palestiniens et toute la région devons le savoir pour ne pas se faire bourrer le crâne par les Israéliens, qui n'arrêtent pas de menacer de guerre, affirmant que leur front intérieur est prêt à la guerre. L'une des implications les plus importantes de cet événement a été de prouver que le front intérieur (israélien) n'est pas prêt à la guerre. Leur population n'est pas prête psychologiquement et moralement, pas plus que leurs abris ou leur front intérieur. Le scandale (de leur impréparation) a été exposé aux yeux du monde entier avec cet événement. Et c'est également l'une des raisons de leur précipitation pour mettre fin à la confrontation et l'empêcher d'aller vers l'escalade.

Une des autres implications qui était riche en enseignements est le besoin d'Israël de dissimuler l'ampleur de ce qui s'est passé en recourant aux mensonges, lorsqu'il a parlé de 20 missiles (au lieu de 55), lorsqu'il a affirmé les avoir interceptés (alors que la plupart ont touché leur cible), lorsque Liberman a déclaré que leur riposte à l'attaque de missiles dans le Golan a détruit toutes les bases iraniennes en Syrie et en a fini avec elles. Ce sont des mensonges, des mensonges absolus. Ils n'ont aucun fondement de vérité. Et bien entendu, le deuxième jour, des responsables israéliens se sont exprimés pour dire que s'il se passait quelque chose, ils détruiraient les bases iraniennes en Syrie. Mais n'avez-vous pas déjà affirmé les avoir détruites ? Indépendamment de la question de savoir s'il y a (vraiment) des bases iraniennes en Syrie, ou si il y a seulement des lieux où se trouvent les conseillers, nous en parlerons une autre fois. L'exagération de ce qu'ont fait les Israéliens, et l'atténuation des implications de ce qui s'est passé sont des tentatives israéliennes d'occulter et de dépasser ce développement.

Le dernier point quant aux implications de cette question, avant de nous consacrer à notre dernière partie, la Palestine, est la prise de position humiliante et honteuse de certains pays du Golfe. Lorsque par exemple le Ministre des Affaires Étrangères du Bahreïn déclare qu'Israël a le droit de se défendre, c'est la un développement... Comment dire... Il n'y a plus aucune pudeur, aucune honte, aucune valeur, aucune morale, aucune religion, je ne sais que dire (pour décrire un tel acte). De l'impudence ? Je dis pour ma part que c'est de la hideur. Il n'y a rien de plus hideux, de pire, de plus atroce (que cela). Peut-on imaginer que ce soit là une prise de position arabe ? Qu'Israël ait le droit de riposter face à la Syrie, de bombarder, de détruire, de tuer, en légitime défense. Tu reconnais donc aussi le Golan comme appartenant à Israël ? L'opération a eu lieu dans le Golan (occupé), espèce d'imbécile, d'abruti, de pervers, de traître ! Quoi qu'il en soit, la présence de ce ministre, de ce pouvoir au Bahreïn constitue l'une des plus grandes oppressions de l'histoire contre le peuple bahreïni. Et celui qui exprime la véritable position du Bahreïn, c'est le peuple du Bahreïn, les gens qui au Bahreïn sont descendus (dans les rues) et ont manifesté pour dénoncer les propos du Ministère des Affaires Étrangères du Bahreïn. Un tel niveau de vice, d'imbécillité, d'abrutissement, de soumission, de flatterie des Américains et des Israéliens est vraiment effarant. En vérité, nous avons vécu et nous avons vu (bien des choses), et peut-être qu'il y avait beaucoup de gens qui s'attendaient à ce que certains Arabes soient des traîtres, sans honneur, vils et hideux, mais (pas) au niveau que nous voyons ces jours-ci...

Le plus important dans cette question est le message suivant : nous sommes arrivés à une nouvelle étape en Syrie. La Syrie et l'ensemble de l'Axe de la Résistance aux côtés de la Syrie sont parvenus à une nouvelle étape. L'accomplissement le plus important qui soit survenu est de briser le prestige israélien, de même que l'avion israélien abattu a brisé le prestige de leur aviation. (Auparavant), Israël était bouffi d'orgueil et plein de morgue, disons les choses comme elles le sont. Si quiconque portait la main sur le Golan, avançait ne serait-ce qu'un doigt vers le Golan, Israël était prêt à lui couper la tête. Mais cela est fini. Cela est fini.

Aujourd'hui, le message adressé à Israël durant la nuit des missiles est que ni la Syrie, ni les dirigeants de la Syrie, ni son Armée, ni son peuple, ni ses alliés ne tolèrent que la Syrie reste sans défense à toutes ces violations et agressions israéliennes. Et ils sont prêts à aller aussi loin que possible. Ce qui s'est passé en Syrie durant la nuit des missiles est premièrement et essentiellement un acte de défense de la Syrie et de sa souveraineté, avant d'être une vengeance pour tels ou tels martyrs. Et notre responsabilité à tous est d'établir fermement, d'œuvrer à établir fermement cette nouvelle équation dans la lutte, car c'est une équation très importante et qui a une influence sur (notre) protection. [...]

Troisième et dernière partie sur la Palestine à venir.

 

Tags : Iran Israël Syrie




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 2 votes
    howakhan howakhan 19 mai 15:58

     smiley...................


    • 1 vote
      Perre Sanders 19 mai 21:45

      Le monde serait meilleur sans ces barbus enturbannés.


      • 15 votes
        maQiavel maQiavel 19 mai 22:45

        @Perre Sanders
        Le monde serait encore meilleur et de loin sans l’empire américain ...


      • 15 votes
        maQiavel maQiavel 19 mai 22:49

        ...et son fidèle allié israélien ( on peut d’ailleurs légitimement se poser la question de qui est le suivant de qui dans cette alliance, simple question rhétorique). 


      • 1 vote
        Perre Sanders 19 mai 23:52

        @maQiavel

        Pour autant que je sache, c’est pour protéger les barbus et leur religion de primitifs que sont prises des mesures pour limiter la liberté d’expression, pas pour protéger les Etats-Unis et Israël.


      • 9 votes
        howakhan howakhan 20 mai 00:13

        @Perre Sanders

        salut ami mondialiste, c’est plus fort que toi il faut que tu prennes absolument un pseudo a consonance us..yoniste


      • 3 votes
        Vraidrapo 20 mai 06:53

        @maQiavel

        le monde serait meilleur sans le Yankee

        On ne le dira jamais assez !

        De tous points de vue : pour l’écosystème c’est sûr et archi-certain, la vie sur la planète se meurt. Ce que le Yankee appelle "progrès", c’est la mort. Leurs enfants sont voués à la mort, sacrifiés au dieu $, que les gens le veuillent ou non.


      • 12 votes
        maQiavel maQiavel 20 mai 08:12

        @Perre Sanders
        Liberté d’expression limitée pour protéger les barbus ? Ouais ,c’est certain que c’est le Hezbollah qui est à l’origine des lois Gayssot et Pleven... smiley


      • 9 votes
        maQiavel maQiavel 20 mai 08:20

        @Vraidrapo
        C’est clair que ce n’est pas le Hezbollah qui viole en permanence le droit international pour attaquer des pays qui ne lui ont rien fait ,qui utilise son propre droit pour sanctionner des pays qui ne lui plaisent pas, qui s’ingere dans la politique intérieure de pays dont le gouvernement légal ne leur a rien demandé, qui arme et finance les minorités politiques, ethniques ou confessionnelles à travers le monde par interet et qui se croit investit de la mission divine de régenter la planète par le feu et par le sang si le besoin s’en fait sentir, au nom d’une soi disant destinée manifeste. 


      • vote
        Perre Sanders 20 mai 15:05

        @maQiavel

        « Ouais, c’est certain que c’est le Hezbollah qui est à l’origine des lois Gayssot et Pleven... » 

        Ces lois datent de 1972, c’est-à-dire qu’elles coïncident avec le dixième anniversaire de l’indépendance algérienne, qui est le début de la grande migration maghrébine. Il s’agissait prioritairement de protéger des gens dont la présence n’était pas appréciée. C’était l’époque où De Gaulle observait :

        « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. »

        Philippe De Gaulle dans “De Gaulle mon père”. Plon 2003, page 433

        En 1972, Georges Pompidou évoquait, dans une de ses dernières conférences de presse, les difficultés et les tensions qui surgissent lorsque les indigènes se voient imposer comme voisins des étrangers absolus : « lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà très difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres ».

        A l’époque, il s’agissait donc déjà de protéger des musulmans du rejet de la partie des autochtones qui vivaient à leur contact. On notera encore que la Loi Pleven est tellement vague qu’on peut assez facilement la contourner en étant tout aussi vague au sujet des personnes que l’on ciblent : si l’on parle de racailles, personne ne pense à des Bretons, des Béarnais ou de Savoyards…

        La Loi Gayssot, quant à elle, n’a pas empêché l’éclosion de toute une littérature révisionniste, entre 1980 (« Mémoire en défense » de Robert Faurisson) et mai 1992 (parution du dernier numéro de la Revue d’Histoire révisionniste), vingt an après la promulgation de la loi.

        Mais désormais les choses sont beaucoup plus graves, puisque les pouvoirs tentent de faire passer l’islamophobie pour du racisme, dans le même temps, comme dirait l’autre, où on laisse se développer une islamisation rampante, qui est bien suivie et disséquée par des sites comme Riposte laïque ou L’Observatoire de l’Islamisation.

        P.S. – Lapidation d’un pare-brise à Offenbach, près de Francfort/Main


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 20 mai 17:27

        @Perre Sanders

        Mais si bien sur, la loi Gayssot n’a aucun impact sur la liberté d’expression et la loi Pleven a été mise en place par le lobbing des Algériens qui n’étaient même pas encore sur le sol français et finalement toussa c’est la faute aux barbus. smiley

        Est-ce que vous savez de quelle communauté venaient les pressions pour que soit mise en place la loi Pleven ? Est-ce que vous savez quel communauté noyaute les associations antiracistes qui en ont tirés le plus de dividendes ( LICRA & MRAP )  en servant d’auxiliaires de justice ? Alors, parfois les mecs sont barbus mais pas du genre à faire le ramadan ou à grailler halal … smiley

        Est-ce que vous savez qu’il y’a des gens qui ont été enfermés et qui vont encore l’être à cause de la loi Gayssot ?  Par ailleurs, l’islamophobie n’est rien d’autre que la petite sœur de l’antisémitisme, vous en voulez aux associations musulmanes d’imiter les grandes sœurs juives qui réussissent si bien à museler le peuple grâce à leur lobbing juridique communautaire ?

        Non mais à ce niveau de mauvaise foi, même pas la peine de discuter. Bientôt, vous m’expliquerez que la loi sur l’apologie du terrorisme ( et oui , ça aussi c’est une restriction grotesque  à la liberté d’expression  ) est le fait des méchants barbus. Toussa ciliHezbollah … smiley


      • vote
        Perre Sanders 21 mai 13:40

        @maQiavel

        « Mais si bien sur, la loi Gayssot n’a aucun impact sur la liberté d’expression et la loi Pleven a été mise en place par le lobbing des Algériens qui n’étaient même pas encore sur le sol français et finalement toussa c’est la faute aux barbus. »

        Les lois Gayssot et Pleven ont été conçues et adoptées par tous ceux qui, à cette époque déjà, aspiraient à une France métissée et multiculturelle qui reprendrait le flambeau de 1789 pour apporter au monde le modèle universaliste d’une société au sein de laquelle cohabiteraient pacifiquement, harmonieusement, fraternellement, solidairement toutes les races, toutes les ethnies, toutes les religions et toutes le civilisations. Une grosse connerie chimérique à souhait.

        « Est-ce que vous savez de quelle communauté venaient les pressions pour que soit mise en place la loi Pleven ? »

        Vous voulez que je vous réponde de la communauté juive ? Mais dites-vous bien qu’elle ne serait pas grand-chose sans les quelques millions de supplétifs qu’elle recrute des éléments depuis chez Les Républicains jusqu’au NPA.

        « Est-ce que vous savez qu’il y’a des gens qui ont été enfermés et qui vont encore l’être à cause de la loi Gayssot ? »

        Vous parlez de gens comme Hervé Ryssen ou Vincent Reynouard ? Ils ne paraissent capables de faire le buzz, qu’en se faisant condamner à de la prison ferme, et malgré cela personne ne les connaît.

        « Par ailleurs, l’islamophobie n’est rien d’autre que la petite sœur de l’antisémitisme… »

        Si l’islamophobie avait une petite sœur, ce serait la judaïsmophobie – un mouvement qui, à ma connaissance n’existe pas.

        « … vous en voulez aux associations musulmanes d’imiter les grandes sœurs juives qui réussissent si bien à museler le peuple grâce à leur lobbing juridique communautaire ? »

        J’ai rien compris… Il me semble que le peuple nourrit passablement de préjugés antijuifs et qui, surtout sur le web, se répandent très librement.

        Vous avez peut-être entendu parler de l’offensive annoncée, par Raphaël Enthoven, le père, et Aurélien Enthoven, le fils, tous deux juifs, contre le site nazi, raciste et antisémite Démocratie participative.

         C’était il y a plus de deux mois, Enthoven père avait prophétisé « Ils s’en repentiront », mais il ne s’est toujours rien passé, le site se renouvelle quotidiennement comme devant. Ce que vous savez déjà si vous le fréquentez régulièrement.


      • 12 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 20 mai 01:38

        L’Iran est un pays Libre dans le sens où il échappe à la main-prise de L’Empire Américain et ses copains Français, Anglais, Israélien et Européens ...
         
        Longue vie à l’Iran Libre
        Longue vie à la Syrie Libre

        Que Dieu vienne en aide à l’Irak et à la Libye ...


        • 1 vote
          Perre Sanders 20 mai 15:19

          @DJL 93VIDEO

          c’est Baygon Vert qui s’impose


          Pour une vision plus réaliste : https://ncr-iran.org/fr/

        • 4 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 20 mai 18:49

          @Perre Sanders
          Et si tu t’occupais de ton pays au lieu de juger les autres pays avec ton point de vue occidental ? ... Tu n’as rien à juger en Iran, à moins que tu sois Iranien, hein ! ... Tu veux faire la guerre à l’Iran ? ... Bah vas-y si tu es un homme ^_^

           

          En France, nous avons nous aussi nos crapules politiques et économiques, nous avons même des services publics qui font grèves depuis 2 mois ... Nos retraités sont dans une misère noire sur le plan financier. Et nous ballançons des bombes en Syrie ...


        • vote
          Perre Sanders 21 mai 12:58

          @DJL 93VIDEO

          "Tu n’as rien à juger en Iran, à moins que tu sois Iranien, hein !"

          Je ne juge rien, je présente les faits du point de vue du Conseil national de la résistance iranienne.

          Faire la guerre à l’Iran ne servirait à rien. C’est au peuple iranien de se soulever et de se débarrasser de la clique pouilleuse, hystérique et crasseuse de mollahs, qui le domine depuis quarante ans, avec la complicité de Giscard.

          Pour l’heure, il faut attendre ce qui va sortir du Grand Rassemblement pour un Iran Libre, organisé à Villepinte, le 30 juin prochain, et où plusieurs dizaines, peut-être un gouvernement en exil sous la présidence, ou avec la participation, de Maryam Radjavi.


        • 8 votes
          Hijack ... Hijack ... 20 mai 01:56
          Nasrallah et ses hommes, bien qu’ils soient de valeureux combattants ... aussi bien des idées, que sur le terrain, devrait essayer de comprendre que tous les agissements de l’entité sioniste ... ne sont que du bluff. Comme un partie de poker ...
          .
          Israël provoque ... pour recevoir des répliques et avoir encore la possibilité de chouiner et de dire : voyez, de dangereux terroristes nous attaquent. Le seul terroriste en chef dans la région est bien l’entité sioniste (le gouvernement évidemment) ... il se sert des terroristes en Irak et Syrie, en prend soin comme on l’a vu. Israël dirige et contrôle pratiquement le monde entier (sauf Chine/Russie) en commençant par son bras armé U.S ... Les ultra sionistes veulent accélérer le conflit mondial qui n’attend que la riposte russe (et comme l’ont bien fait comprendre les russes... c’est à la Russie de décider quand elle doit agir et non aux provocateurs et fauteurs de guerres de lui dire où et quand). En effet, si autour d’Israël la situation s’embrase, l’allié/serviteur Us sera sommé de venir avec armes et bagages (comme d’hab) ... puis, selon l’ampleur de la situation militaire sur le terrain, en Syrie notamment ... comme tjrs, la Russie sera sage jusqu’au moment où sera atteint le point de non retour. Poutine est patient ... jusqu’au moment où ses alliés seront en danger militaire (mis à part les petits feux d’artifices avec missiles vides où tombés là où les russes leur ont dit de tomber).
          Désolé aux provocateurs ... l’Armageddon c’est pas pour maintenant. 

          • 5 votes
            Vraidrapo 20 mai 07:01

            @Hijack ...
            Les Sionistes semblent avoir oublié la provocation flagrante de l’autre gras patapouf dont j’ai oublié le nom, qui avait envahi l’esplanade des mosquée avec 1000 policiers pour lancer l’intifada. Et Barrouf Goldstein le médecin à la mitraillette qui avait assassiné près d’une trentaine de musulmans dans une mosquée... etc, etc, etc

            Sioniste == fanatique primaire (proposition pour le Petit Robert )


          • 5 votes
            Hijack ... Hijack ... 20 mai 13:25

            @Vraidrapo

            Oui, sauf que le fanatique sioniste, contrairement aux autres fanatiques qui ne le sont que par pure bêtise, mal compréhensions et autres travers -et échouent toujours in fine- ... le sionard lui, fait tout ce qui a été prévu, avec vraie réflexion, suivant un projet diabolique bien établi surtout par les élites de son idéologie, élites soutenues par majorité de dirigeants occidentaux et leurs serviteurs.

            .

            Ainsi ... le professeur Christophe Oberlin constate que les types de balles utilisés par l’armée israélienne sont choisis pour fabriquer des handicapés à vie ...

            Eh bien oui ... pas la peine de les tuer, juste les rendre impuissants à agir physiquement.


          • vote
            Perre Sanders 20 mai 15:37

            @Hijack ...

            "Ainsi ... le professeur Christophe Oberlin constate que les types de balles utilisés par l’armée israélienne sont choisis pour fabriquer des handicapés à vie ..."

            C’est comme un service à leur rendre : ils deviennent des vedettes dans leur quartier : « Une blessure vous donne le respect de la communauté car elle vous connecte dans votre chair à la lutte palestinienne. » remarque Hasan Zeyada, un psychologue gazaoui. Libération, 16 mai 2018


          • vote
            Perre Sanders 20 mai 15:42

            @Hijack ...

            "Nasrallah et ses hommes, bien qu’ils soient de valeureux combattants ... aussi bien des idées, que sur le terrain..."

            Et ils mettent en pratique le Gosses mit uns


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 20 mai 15:55

            @Perre Sanders

            Plus simple que ça ... Ils tentent d’empêcher ces enfants de devenir des combattants, point barre. Au contraire, ces enfants blessés n’auront plus aucun espoir. Tu confonds de camp ... la chouinerie, la plainte, les pleurs, c’est dans le camp que tu défends. Ces enfants, au contraire, réduits à rien ... n’auront plus envie de vivre. De plus, souvenons-nous, la cible arabe désignée par les courageux et armée morale "l’image d’une arabe enceinte" --- avec une cible et son commentaire >>> un tir, 2 morts.

            .
            Je les comprends, ils ont tout, la puissance armée avec joysticks ... toute la technologie moderne, mais il leur manque un petit chouia d’âme ... des corones.

            .

            Malgré tout les vols et détournements dont ils sont les spécialistes ... ils ne pourront jamais acheter le courage qui leur manque ces sionistes ou leurs victimes juives (car le peuple juif, est victime de l’idéologie qu’ils défendent à tort)...


          • 1 vote
            Vraidrapo 20 mai 16:14

            @Hijack ...
            Rectificatif :

            à la lumière de votre commentaire, je propose une seconde définition :

            Sionard == celui qui manipule à distance, le sioniste depuis Goldmann-Sachs..

            Le sionard se distingue en ce qu’il se tape de la Terre Promise et de Mechiah, ce qui lui importe c’est le business de l’Or Noir.

            Comme dans le film "Les 10 commandements" pendant que Charlton Eston monte sur le Sinaï à la rencontre du buisson ardent, les sionards font la bamboula avec des danseuses au pied du veau d’Or. Cecil avait donné la clef et je suis le seul à l’avoir décelée. Ai-je droit à la première danse au pied du Veau d’Or ?


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 20 mai 18:55

            @Vraidrapo

            J’utilise ce mot "sionard", juste pour éviter les répétitions de "ciounist" ...

            Le seul vrai mot est sioniste ... malgré que d’aucuns trouvent que sionard est plus raffiné, comme ici : JE SUIS UN SIONARD.

            .

            Pour le véritable sioniste, rien n’a de valeur que son projet anti Dieu ... l’argent, les manips (y compris de leur propre peuple) ... ne sont que des armes pour atteindre leur objectif.


          • 1 vote
            Qirotatif Qirotatif 20 mai 07:04

            "Israël terrorisé"... ce niveau de propagande est à mourir de rire, comme sur Sputnik qui se contorsionne pour expliquer pourquoi le pantsir syrien s’est fait dégommer. La réaction des Algériens est très amusante aussi. Cela fait des années que les Russes prétendent que leurs syst sont sans faille... ça fait marrer tout le monde sur les fora militaires...


            Concrètement, les cibles ont été atteintes en Syrie, 23 morts selon les pays arabes (que fustige le barbu... qui en admet quand même 3), la DCA a intercepté qq missiles israéliens. Au Golan, a priori 0 victime (le barbu parle de dizaines de victimes... sources ? images ? rien bien entendu, mais pour certains la parole du barbu est d’or).

            "L’ennemi a dissimulé ses pertes, au cas où il en aurait eu."
            Faut savoir... il y a eu des victimes ou pas ?

            Reste la question de l’auteur de ses billets à répétition...

            • vote
              aldous aldous 21 mai 14:15

              bonjour les grèves sans fin / est probablement la fin du monde MACRON, LA FRANCE OCCUPE version 2018 /PAR ISRAËL// La honte. comme la FRANCE est détruite par TRUMP /ISRAËL encore occupé comme en 1940 par HITLER /// 


              • vote
                aldous aldous 21 mai 14:16

                pauvre FRANCE ENCORE occupée par le hitler version 2018/ est le judeonazisme.


                • vote
                  aldous aldous 21 mai 15:21

                  Europe Asia Russia Venezuela IRAN CHINA, INDIA PAKISTAN, is a stronger powerhouse than the USA /CHINA FRANCE RUSSIA INDIA PAKISTAN have sufficient nukes together to obliterate washington "if force means force/ and in economy the powerhouse and intellect of the lot will render washington a paper tiger / the conclusion is the world againts the 2018 judeonazisme / of washington /israel.....


                  • 2 votes
                    lejules 21 mai 15:41
                    inauguration du 27mai 2018 du CNR (Comité National de la Résistance) discours du général de jules


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès