• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hoverboard volant : une vidéo de Flyboard Air absolument magnifique, (...)

Hoverboard volant : une vidéo de Flyboard Air absolument magnifique, impressionnante, et spectaculaire !

Les SUPER-HÉROS arrivent pour de VRAI ! Mais en skate-jet :-)))

Impressionnant et étonnant !

Pensez à mettre le lecteur en plein écran !

 

Tags : Sport Etonnant




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Quasimodo 19 janvier 2019 15:36

    il a fait mouche .....


    • 3 votes
      louis 19 janvier 2019 15:37

      j’avoue que dans ma jeunesse si j’avais eu un tel engin a ma disposition , fini la mobylette .

      Une seule question , peut on prendre une passagère  smiley


      • 5 votes
        Belenos Belenos 19 janvier 2019 22:51

        @louis
        Oui à condition de la "prendre" debout.   smiley


      • vote
        imago imago 19 janvier 2019 22:17

        des super héros qui vont finir hélas comme christopher reeve sur un chariot à roulette. bonne chance à eux quand même.


        • 1 vote
          WakeUp 20 janvier 2019 00:54

          Franky Zapata, le Français qui a dû s’exiler aux US, parce que la France ne voulait pas homologuer son invention...

          http://www.theriderpost.com/disciplines/air/flyboard-air-de-retour-aux-usa/



          • 4 votes
            Duke77 Duke77 20 janvier 2019 13:34

            @Joe Chip
            Non ce n’et pas une fake news. D’ailleurs, tes 2 liens ne contredisent pas les propos de WakeUp ! Ils disent juste qu’aujourd’hui, maintenant que c’est au point, l’armée française s’intéresse au truc. C’est bien beau de faire une recherche 2 minutes sur google, mais parfois il faut un peu mieux étudier le dossier pour sortir sa science  smiley

            Frank Zapata a été interdit de vol avec son engin sur le territoire français lors de sa phase finale de mise au point (mars 2017) et ce durant plusieurs semaines. Son inventeur a donc dû faire des démos aux USA pour pouvoir mener à bien son projet. Il a par cet occasion lancé le message : Si les pouvoirs publiques français veulent jouer aux cons, aux USA, je n’aurai aucun problème pour mener à bien mon projet !
            Zapata a fait pas mal de video de démonstration aux States en ce sens pour leur mettre la pression.
            Maintenant qu’il est au point, son overboard intéresse tout le monde évidemment, dont l’armée française qui l’a approché récemment.
            Mais effectivement, comme le dit WakeUp, ce qui est à retenir dans cette histoire, c’est qu’encore une fois, nos pouvoir public et leur manie de vouloir tout réglementer, et même tout interdire (le record mondial du nombre de radars au km2 sur son territoire... quand même !), a fait que ce projet n’aurait jamais abouti si un espace de liberté comme les USA n’avait pas permis à un inventeur d’aller au bout de son idée. Tu peux tortiller du cul, Joe Chip, la France est bien un pays de coincés qui ne tolère pas qu’un type puisse voler dans l’espace public avec des réacteurs de missile accrocher sur un skateboard ! C’est bien trop rock’n roll !

            Interdiction par la DGA :
            https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/03/15/interdit-de-vol-l-inventeur-du-flyboard-air-veut-quitter-la-france
            Développement aux USA : http://www.theriderpost.com/disciplines/air/flyboard-air-de-retour-aux-usa/

            Le récit de l’inventeur vis à vis des pouvoir publiques : https://www.forbes.fr/entrepreneurs/franky-zapata-linventeur-du-flyboard-air-la-tete-et-les-ailes/?cn-reloaded=1

            Mais tu remarqueras que la video de cet article avec les flics qui jouent le jeu à la fin et le survol de routes (la voie public comme on dit ici !) avec des véhicules roulant en dessous etc. , tout le clip a été tourné chez les ricains ! C’est à mon avis assez révélateur de la différence de liberté entre ces 2 pays...


          • 4 votes
            Joe Chip Joe Chip 21 janvier 2019 13:09

            @Duke77

            C’est lui qui changé le sens de l’article, qui ne dit précisément à aucun moment que l’invention a été récupérée par les Américains ou que l’inventeur s’est "exilé aux USA", le tout reposant en outre sur des informations datées (2017). Au passage, il s’agit d’un simple billet posté sur un site consacré aux sports de glisse. 

            Oui, l’inventeur a fait quelques démos aux US pour mettre la pression aux autorités françaises, tactique qui s’est révélé payante puisque l’overboard est aujourd’hui développé en partenariat avec le ministère de la défense : 

            http://www.opex360.com/2018/11/26/les-forces-speciales-francaises-interessees-par-le-flyboard-air-la-planche-de-surf-volante-de-zapata-industries/

            Mieux : son entreprise, Zapata Industries, a même obtenu un financement de 1,3 millions d’euros de la part du ministère des Armées [via la Direction générale de l’armement] pour améliorer son invention. Il est ainsi question de mettre au point un nouveau système de propulsion plus stable et maniable tout en étant moins bruyant, en coopération avec l’ONERA et la société Poly-shape.

            Il est donc faux de dire que l’armée serait seulement "intéressée" puisqu’elle finance désormais ce projet. Tous vos articles sont caduques. 

            Du reste, tu déformes les informations, l’hoverboard n’a jamais été "interdit de vol" par la DGA (direction générale de l’armement) en 2017, qui n’a évidemment pas ce pouvoir, mais par la Gendarmerie ! Infos périmées,confusion entre gendarmerie de l’air, DGA et DGAC = fake news.

            a fait que ce projet n’aurait jamais abouti si un espace de liberté comme les USA n’avait pas permis à un inventeur d’aller au bout de son idée. Tu peux tortiller du cul, Joe Chip, la France est bien un pays de coincés qui ne tolère pas qu’un type puisse voler dans l’espace public avec des réacteurs de missile accrocher sur un skateboard ! C’est bien trop rock’n roll !

            Je me fous de ce baratin débile et complètement hors-sujet, n’étant ni antiaméricain dogmatique ni proaméricain transi d’amour à l’évocation du "pays de la liberté", je parle seulement des faits. 

            Oui, l’inventeur a fait quelques démos aux US pour mettre la pression aux autorités françaises afin de sortir d’une situation un peu ubuesque, et il a bien fait. Ceci étant dit, il est absurde de mettre en compétition les règlementations françaises et américaines sans tenir compte des différences culturelles liées à l’aménagement historique du territoire et à l’espace disponible. Aux USA, le rapport à l’espace est totalement différent, ce qui induit une psychologie plus particulière qu’exceptionnelle (baratin messianique US) et un rapport très différent à la notion de limite, de frontière. Dans le côté positif comme dans le côté négatif d’ailleurs (expropriation des amérindiens, réserves...). Bref, nous ne sommes pas des Américains, et pour ma part je n’ai pas envie d’utiliser cette histoire relativement anecdotique pour le déplorer.
            Et il faut rappeler que les autorités sont intervenues seulement après plusieurs mois et suite au survol de zones habitées ayant entraîné des plaintes de riverains. Tu aurais eu exactement les mêmes réactions et problèmes aux Etats-Unis dans des zones habitées.
            En Californie, il suffit de faire quelques kms pour se retrouver en plein désert. D’ailleurs c’est là que  sans doute par hasard  les démos ont été filmées et non dans des zones denses ou urbanisées : 

            https://www.youtube.com/watch?v=-kB-BGMXxZc

            Dans une marina :

            https://www.youtube.com/watch?v=WQzLrvz4DKQ

            Et voilà une vidéo récente tournée en plein Paris :

            https://www.youtube.com/watch?v=wP2GBjIpsMQ
             
            On le voit survoler exceptionnellement une voiture (une lamborghini) dans un désert américain, dans le cadre de ce qui constitue clairement une démonstration, et toi tu en tires la conclusion erronée qu’il est possible de voler n’importe où aux USA sans rendre de compte.... mais il est vrai que les Américains épris de liberté ont favorablement accueilli le Concorde !

            Et dire que ce sont les mêmes abrutis qui nous incitent en permanence à douter de ce que l’on trouve dans la presse mainstream ! Je suis désolé, mais il existe quand même de meilleures sources qu’un article périmé et peu informatif de 10 lignes tiré d’une revue spécialisée en ligne consacrée aux sports de glisse et des billets de blog (forbes) smiley

            ll n’y a jamais eu et il n’y a aucun développement de cette invention aux USA, seulement quelques démos épisodiques qui ont évidemment fait mouiller les franchouillards dans ton genre, toujours enclins à discréditer ce qui se fait dans le pays et à se saisir du moindre prétexte pour gémir sur la "décadence" ou vomir la "République". 

            L’inventeur lui-même a dit sur son facebook que tout était désormais rentré dans l’ordre, donc apprends à lire et sois objectif.
              
            Sacrés agoragogos, toujours en forme smiley 


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 21 janvier 2019 16:03

            @barbarello

            Je n’ai pas à prendre en charge votre dissonance cognitive. C’est pas croyable cette obstination à vouloir faire passer vos convictions avant les faits. 

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive


          • 2 votes
            Joe Chip Joe Chip 21 janvier 2019 16:23

            @barbarello

            Non, vous n’exposez pas des faits, vous les détournez pour mettre en avant vos convictions et votre idéologie personnelle.


          • vote
            pegase pegase 22 janvier 2019 11:54

            @Joe Chip

            Seule la DGAC a le pouvoir de l’interdire, en tout les cas il ne peut pas voler s’il ne dispose pas d’une licence émise par une des fédérations accréditées par le ministère (FFPLUM, FFA), sans licence assurance c’est complètement interdit de voler quelque soit l’aéronef, et ce n’est pas l’aéronef qui doit être assuré, c’est le pilote, qui doit disposer d’un brevet de pilote ...

            En l’occurrence ici il s’agit d’une activité récréative dépendant du ministère des sports ... à vue de pif, il a juste à faire une déclaration de conformité de vol comme un ULM de construction amateure (il s’agit bien d’un ULM), ça ne lui donne pas l’autorisation de commercialiser son engin, mais il peut parfaitement prendre une licence à la FFPLUM s’il dispose d’un brevet, et il peut voler avec son fer à repasser ou brouette volante si ça lui chante ...

            Des conneries volantes, il y en a plein le ciel lors des meeting aériens smiley




          • vote
            pegase pegase 22 janvier 2019 12:03

            Je viens de renouveler la mienne, 480€ à payer tout les ans, ça fait mal au cul smiley


          • vote
            cassini 22 janvier 2019 13:20

            @pegase
            .
            Vous m’apprenez qu’il faut une licence décernée par la FFPLUM pour être assuré en ULM. Je vole donc depuis plusieurs années en fraude avec une assurance bidon. 
            C’est ça ? 


          • vote
            pegase pegase 22 janvier 2019 13:32

            @cassini

            La FFPLUM n’est pas une assurance ?????? C’est une fédération, ça n’a rien à voir smiley



            Vous êtes assuré où ? 

          • vote
            cassini 22 janvier 2019 14:02

            @pegase
            .
            sans licence assurance c’est complètement interdit de voler
            .
            La fédération fournit une assurance mais si l’on est assuré ailleurs, et breveté bien entendu, on n’est pas tenu de se fédérer. 
            Laissons là les détails de mon cas personnel...


          • vote
            pegase pegase 22 janvier 2019 14:10

             ...et arrètez de me tacler, je ne vole pas moteur (beurk, quelle horreur), mon crédo c’est le vol libre, je suis affilié à la FFVL, je n’ai pas besoin de moteur, je suis capable de voler de longues distances sans moteur ...

            Par contre je répare parfois des ailes de paramoteur ou des ailes d’ULM, ça m’agace un peu mais je fais ça pour rendre service ... Mon métier est de concevoir des ailes, en plus d’être concepteur je suis constructeur, je dessine, je teste en vol les prototypes, les ailes finalisées sont homologuées, je fabrique et je vends ...

            https://www.youtube.com/watch?v=llXp3cmgK4c

            https://www.youtube.com/watch?v=TFfMgH6vjh8


          • vote
            pegase pegase 22 janvier 2019 14:24

            @cassini
            -
            Se fédérer pour défendre les intérêts de son sport c’est quand même la moindre des choses .. Je ne sais pas ce qu’il en est de la FFPLUM ou FFA, mais la FFVL a bien contribué a développer le sport, mais je sais qu’il y a quelques couacs concernant la FFA ... 

            Chez les allemands c’est différent, ces disciplines dépendent du ministère des transports, et donc les homologations aussi, concernant le vol libre c’est le Deutscher Hängegleiterverband (DHV).


          • vote
            cassini 22 janvier 2019 16:31

            @pegase
            .
            J’ai fait trois ans de vol à voile avant de me lasser de cette "école de patience" comme ce sport se vantait d’être. Je n’ai jamais été patient. Dès que j’ai eu des sous je les ai dépensés derrière des Continental, Lycoming, Rotax et Volkswagen. 
            Moi aussi je conçois mes ailes, les construis et vole avec. Elles sont rigides avec du bois dedans. J’en suis à la troisième paire. Puisque vous volez sans moteur, je vous admire de remonter toute la pente à pied. 




              • 2 votes
                cassini 20 janvier 2019 08:37

                Vidéo tournée aux Etats-Unis. En France il serait accusé d’avoir mis en danger la vie d’un enfant. 


                • vote
                  cassini 20 janvier 2019 08:41

                  @cassini
                  .
                  J’ironise en faisant évidemment allusion à ses déboires en France. 
                  Mon ULM me paraît maintenant bien fade... !


                • vote
                  pegase pegase 20 janvier 2019 13:08

                  @cassini
                  -
                  Gardez votre ULM, cet engin très bruyant, polluant est fort consommateur de kérosène, en outre quid d’une évolution dans du vent fort ? Le pilote déséquilibré risque de finir en vrac, parachute de secours obligatoire ...
                  -
                  Sans compter que les arbres ne sont cette fois ci d’aucun recours ...


                • vote
                  Duke77 Duke77 20 janvier 2019 13:37

                  @pegase
                  T’as raison, vaux mieux jouer à la belote ! LOL

                  Vous 2 montrez bien l’écart entre un français et un américain. L’un des 2 est peine à jouir, je vous laisse deviner lequel !


                • vote
                  pegase pegase 21 janvier 2019 12:53

                  @Duke77
                  -
                  Avec un ULM moderne tu fais France => Maroc sans escale, avec sa bouse volante tu fais tout juste le tour du quartier .... Quand aux sensations, le moindre planeur ou ULM moto-planeur peut te retourner le cerveau sans problème, effectivement on voit bien l’écart entre un américain et un français smiley


                • vote
                  pegase pegase 21 janvier 2019 13:00

                  @pegase

                  Avec un ULM moderne tu fais France => Maroc sans escale,


                  -
                  Avec une VNE frisant les 300 kmh ...


                • vote
                  cassini 21 janvier 2019 18:07

                  @pegase
                  .
                  La Vne est la vitesse la plus élevée à laquelle l’appareil a le droit de voler sans prendre le risque de casser en l’air. Elle ne peut être atteinte qu’en piqué puisqu’un appareil, à moins d’être conçu par un shadok, est évidemment doté d’une Vne supérieure à sa vitesse maximum en palier à pleins gaz. 
                  .
                  Les constructeurs d’ULM aiment indiquer la Vne en tête de la liste des performances, mais ce sont là des plaisantins : à la Vne on est en descente constante plus ou moins accentuée, en sorte qu’on ne risque pas d’aller bien loin. La Vne est un simple paramètre de sécurité, nullement une performance utilisable en soi. 


                • vote
                  pegase pegase 22 janvier 2019 11:46

                  @cassini
                  -
                  Je n’ai jamais prétendu que c’était une performance utilisable, mais une VNE de 300 kmh te permet en principe une vitesse de croisière de 200 à 250 kmh, c’est le cas de nombreux ULM performants d’aujourd’hui ...

                  Il veut m’apprendre ce que c’est qu’une VNE smiley


                • vote
                  cassini 22 janvier 2019 13:16

                  @pegase
                  .
                  L’utilisateur n’a que faire de la Vne pour savoir en combien de temps il fera un trajet.
                  Le marchand d’ULM en revanche aime à s’en servir pour flanquer 300 km/h dans la vue du client qu’apparemment il suppose idiot, car je répète avoir vu devant des ULM exposés des pancartes dont la Vne occupait la première ligne !
                  Ce sont deux raisons pour ne pas évoquer la Vne pour autre chose que savoir ne pas la dépasser en descente. 
                  Sauf naturellement si vous êtes marchand d’ULM. 


                • vote
                  pegase pegase 22 janvier 2019 15:58

                  @cassini
                  -
                  Arrêtez de dire des bêtises, le premier paramètre qu’un pilote regarde, c’est la VNE, c’est un des tout premiers paramètres ESSENTIELS pour obtenir la certification de l’AESA ... 

                  C’est pas évident à déterminer, j’ai un pote qui bossait pour Dyn’aéro, il a eu quelques sueurs froides ...
                  https://www.youtube.com/watch?v=QkeodIYZVEs

                  Je fais aussi des tests de ce genre sur les ailes de vol libre, ça se fait déjà par calcul, on doit pouvoir atteindre 14 G théorique du poids total volant maximum, puis des tests de structure sur camion son effectués à 8G, la moindre défaillance, l’aile est recalée ..
                  Le camion est lancé à plus de 110 kmh avec l’aile au dessus, c’est impressionnant à voir ... Puis il y a des tests en vol à - 14 mtr sec, souvent ils poussent à -18 mtr sec, c’est carrément violent ....


                • vote
                  pegase pegase 22 janvier 2019 15:59

                  J’aime pas faire ça, c’est un coup à perdre connaissance et à se tuer ...


                • vote
                  cassini 23 janvier 2019 17:07

                  @pegase
                  .
                  Le premier paramètre qu’un pilote regarde, c’est la Vne, c’est un des tout premiers paramètres essentiels pour obtenir la certification de l’AESA...
                  .
                  Je me demande si vous n’attribuez pas au pilote les pensées du concepteur.
                  Le concepteur est tenu de créer un appareil répondant aux normes, tandis que le pilote n’imagine pas une seconde qu’on lui vendrait une machine de construction professionnelle qui ne serait pas parfaitement dans les clous réglementaires.. J’avoue que si j’achète une voiture, je ne documente pas pour savoir si elle freine selon les normes ; c’est trop évident pour que je me pose même la question. 
                  .
                  Il en va peut-être autrement dans le domaine des ailes, que je ne connais guère, et certainement pour l’achat d’un appareil de voltige, qui est un cas particulier.
                  .
                  C’est plus tranquille pour un ULM de conception amateur. Il est demandé une limite élastique de 4 g (sans exigence de test de rupture pour une construction amateur. Ils sont compréhensifs... smiley )
                  .
                  Pour la Vne, il n’est, ou n’était, point demandé de calculer les effets du passage dans une rafale verticale de 50 ft/s. Il est demandé de la prendre pour 90% de la vitesse réellement atteinte aux essais. Un soir calme j’ai piqué à tant et déclaré une Vne de 0,9 tant. 


                • 2 votes
                  Hijack ... Hijack ... 20 janvier 2019 11:13

                  Enfin ! Voilà de quoi bien équiper nos G.J ... Imaginons une manif avec de tels engins !

                  Je blague.  smiley

                  .

                  Pas mal du tout technologiquement parlant ... j’ai lu qu’il pouvait frôler les 200 kh ...

                  Par sécurité, perso, si je devais l’utiliser, ce serait uniquement au-dessus de la mer.


                  • vote
                    Duke77 Duke77 20 janvier 2019 13:37

                    @Hijack ...
                    Bourses molles


                  • 1 vote
                    Hijack ... Hijack ... 20 janvier 2019 15:54

                    @Duke77

                    Bourses molles toi même ...
                    Depuis 2/3 décennies ... je suis pris de violents vertiges dès quelques dizaines de mètres, dès qu’il n’y a pas d’eau en dessous.
                    Je n’ai trouvé aucune explication à ce vertige ... car auparavant, je frimais en traversant les ponts sur les rambardes, mais il y a un bail ... lol !


                  • vote
                    Scalpa Scalpa 20 janvier 2019 13:11

                    En cas de blocage du moteur pas besoin de creuser sa tombe.


                    • 1 vote
                      Duke77 Duke77 20 janvier 2019 13:46

                      @Scalpa
                      Comme en cas de panne dans un avion de ligne ! Le seul cas où les moteurs bloqués (après avoir heurté des oiseaux), l’avion ne s’est pas crashé, est suffisamment rare pour qu’on en fasse un film... 
                      Du coup, vous ne prenez plus l’avion ?

                      P.S. : même si c’est plus couillu que de prendre un vol commercial, tout le monde est d’accord, TOUS les inventeurs ont pris des risques (Tesla avec ses cages de faraday entourés d’éclairs etc.). La morale de votre intervention et surtout du mode de fonctionnement des pouvoir publiques français, c’est qu’on a pas tous le cran pour être un inventeur de génie : y a pas que de la cervelle, faut aussi être sévèrement burné !


                    • vote
                      Scalpa Scalpa 20 janvier 2019 15:02

                      @Duke77
                      comme épitaphe sur sa tombe sera écrit "était sévèrement burné", ca pourra intéresser quelques vierges, il me semble que la Nasa a déjà sorti ce genre d’invention depuis quelques décennies. 



                    • vote
                      cassini 21 janvier 2019 18:23

                      @Duke77
                      .
                      Comme en cas de panne dans un avion de ligne !
                      .
                      Pas vraiment. Sur cet appareil un des quatre réacteurs de sustentation peut tomber en panne et laisser de quoi équilibrer le poids, mais pas deux réacteurs. Là, c’est le tapis en chute libre. 
                      .
                      Sur un avion quel qu’il soit, la panne complète des moteurs laisse la pleine capacité à planer et gouverner jusqu’au sol et atterrir sans choc. 
                      Pour le cas de panne motrice complète, et s’ils sont trop gros pour avoir des gouvernes à commande musculaires par câbles, les avions disposent d’une source d’énergie de secours pour les vérins hydrauliques ou électriques actionnant les gouvernes. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès