• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jacques Attali (causerie historique et philosophique) est l’invité de Franck (...)

Jacques Attali (causerie historique et philosophique) est l’invité de Franck Abed

Jacques Attali est un écrivain, chef d'entreprise, économiste et haut fonctionnaire français. Conseiller d'État, maître de conférences à l'École polytechnique, professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine et à l’École des ponts et chaussées, conseiller spécial de François Mitterrand de 1981 à 1991, puis fondateur et premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en 1991, il a présidé en 1997 la Commission de réforme de l’enseignement supérieur et en 2008 la Commission pour la libération de la croissance française. Il dirige actuellement le groupe Positive Planet et le groupe Attali & Associés. Il a publié plus de 80 essais, biographies et romans.

#Attali #Civilisation #Liberté #France #Philosophie
 

Tags : Jacques Attali




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    



    • 10 votes
      Norman Bates Norman Bates 3 septembre 16:18

      @micnet

      "... je n’ais rien en attente pour parution..." il dit...et ben punaise, la liste des infirmités s’allonge... smiley


    • 8 votes
      Ritonas 4 3 septembre 18:37

      @claude
      Il y en a marre de ces escrocs débiles dans ton genre. Disparais à tout jamais !


    • 3 votes
      Le Peps 3 septembre 14:39

      Il a l’air plus mort que vivant ce type.


      • 9 votes
        ezechiel ezechiel 3 septembre 15:53

        Jacques Attali (tout comme BHL entre autres) est un adepte du messianisme juif en attente du Nouvel Ordre Mondial, un courant politico-religieux visant la destruction de l’Europe chrétienne et des identités nationales avec comme arme l’Islam pour fonder un monde sans frontières de nomades, métissé, gouverné par des élites juives milliardaires, avec pour capitale mondiale Jérusalem.

        Pour mieux anéantir toute revendication patriotique des peuples refusant de se soumettre au nouvel ordre mondial, Attali nous explique que le souverainisme est considéré comme...de l’islamophobie et de la haine contre les musulmans !


        • 2 votes
          mmbbb 4 septembre 09:43

          @ezechiel

          La conclusion de son article de votre lien est l’ archétype de la synthèse d un intello hors sol .
           Il se plait à citer Pascal , en citant l allégorie du paysan Ce même paysan lui rétorquerait que " cela ne mange pas de pain " de sortir de belles envolées lyriques . La France contemporaine " n est plus en harmonie " et la société se communautarise se délite , il n y a plus le sentiment d appartenir à une nation dont le destin est commun .
          Aujourd hui dans le FIGAROVOX , la démographe Michelle Triballat publie un article ! En Suède, une étude conclut à une surreprésentation des personnes d’origine étrangère parmi les mis en cause pour des crimes et délits »

          C est d autant plus intéressant que ce pays la Suede est le contre exemple parfait de la these d Attli ; Ce pays n a pas de passe colonial en Afrique , ce pays sous la pression de la gauche a voulu être ce qu Attali affirmait pour notre pays à savoir "  Quand elle se construit, siècle après siècle en confiance, dans le brassage et l’intégration d’idées et de familles nouvelles, venues enrichir la communauté nationale " , Ce pays souffre désormais des maux de ceette belle utopie , LIBE le Monde pourtant pro migrant a 200 % souligne les limlites de celle ci . Un comble En revanche ces deux medias , n ont pas la meme critique pour le notre . Chez nous c est le monde de " bisounours " 

          Quant à nous notre tolérance confine à la crétinerie et à la faiblesse

          Je remercie Attali de penser à mon existence lorsqu il aura rejoins l au dela , mais je lui confierai qu ayant connu cette mixite sociale , je suis devenu l inverse de ce que je vooulais être par l inpregnation de l enseigenement reçu, je suis devenu intolérant par la foce des choses

          Les intellos francais se sont souvent plantes , Il faut être un crétin pour apporter un credit à leur these Attalli je me répete est hors sol , son propos est celui d un intello de salon

          PS il cite les Ottomans , ceux ci furent arrêter à la bataille de Lepante , en Yougoslavie, la province de Bosnie Herzegovie est une bon exemple de ce que l europe risque de devenir , le remplacement d un peuple par un autre .


        • vote
          chantecler 4 septembre 10:10

          @ezechiel
          Ah, bah tant que ce n’est pas (le souverainisme) de l’antisémitisme on peut respirer .
           smiley


        • 6 votes
          Zero9 Zero9 3 septembre 16:15

          Il aurait du s’appeler Caius Detritus il en a la même physionomie.



          • 7 votes
            ahtupic 3 septembre 16:18

            Pas encore euthanazié ? Ah oui, c’’est pour les autres. Lui est indispensable. Mais aucun boulot productif. Un bon parasite.


            • vote
              Scalpa Scalpa 3 septembre 16:47

              En attendant les rolling n’ont plus leur charlie stone.


              • 1 vote
                alanhorus alanhorus 3 septembre 17:44

                @Scalpa
                charlie Watts at-il été "vacciné" ?
                C’est le sens de votre commentaire, je pense.
                https://www.youtube.com/watch?v=JgxkCy02OaE
                Rolling Stones No Filter Full Concert - Prague 2018-07-04

                https://www.youtube.com/watch?v=boeEcc6hirk
                The Rolling Stones - Austin, TX - 10-22-2006 COMPLETO


              • 1 vote
                Hijack ... Hijack ... 3 septembre 21:37

                @alanhorus

                Charlie vacciné ? T’ain la question !
                J’y avais même pas pensé ... mais il était depuis longtemps très malade, bien avant le Covid.
                Merci pour les liens.



              • vote
                Scalpa Scalpa 3 septembre 16:51

                C’est pas le jumeaux de Kidsinger ?


                • vote
                  patoufleur patoufleur 3 septembre 17:19

                  Voila pourquoi en Suisse on ne être, et fonctionnaire et politique. C’est l’un ou l’autre


                  • vote
                    chantecler 4 septembre 10:11

                    @patoufleur
                    Mais on peut diriger une banque ?


                  • 1 vote
                    mmbbb 4 septembre 11:58

                    @patoufleur les fosntionnaires les " hauts " sont irresponsables , ils peuvent commettre des erreurs et ne pas être sanctionnés quoique certains patrons de grands groupes recoivent des " parachutes dores " C est le capitaliste a la francaise 
                    Attali n avait pas ete un bon gestionnaire de la banque BERD ; il avait des dépense somptuaire , Attalli , ces lecons de morale et de prospective , vous voyez l importance que je leur donne 
                    Il cite Pascal , il n a pas retenu la rigueur de celui ci un janséniste 


                  • 2 votes
                    JL 3 septembre 18:42

                    « ’’Mahatma Gandhi, que pensez vous de la civilisation occidentale ?"

                    Gandhi : "je pense que ce serait une bonne idée." »


                    • 1 vote
                      Hijack ... Hijack ... 3 septembre 21:34

                      Difficile à écouter ... les 2 sont pénibles. Abed "commet" bourde sur bourde.

                      Cela étant, au début, Attali dit que les Chinois veulent vivre à l’occidentale ... je m’attendais à un peu mieux quand même, lui le très sachant.

                      En effet, la Chine a été une grande civilisation qui a été stoppée net par l’Occident (pour faire très court) ... L’Empire du Milieur, ayant repris plus vite que prévu son statut de presque puissance (en attendant mieux), elle a fait avec l’Occident, en se servant de sa science, la leur ayant été pareil que tout le reste, arrêtée . Dans la mentalité chinoise, ils pensent qu’ils se sont laissés avoir par naïveté ou excès de confiance (tiens, comme les amérindiens également) , mais ne prennent pas les occidentaux pour des ennemis, mais comme des partenaires. Eux reprendront leur place bientôt ... et pas peur au fond de la classe les fans de J.Robin, les chinois n’envahiront personne, n’attaqueront personne quel que soit leur situation bonne ou mauvaise. Sauf qu’à présent, mieux vaut ne pas leur chercher noises ...


                      • 1 vote
                        Hijack ... Hijack ... 3 septembre 21:52

                        L’Empire du Milieu ...


                      • vote
                        chantecler 4 septembre 10:16

                        @Hijack ...
                        "En se servant de sa science" ....et de ses technologies ....
                        Le piratage des brevets n’avait pas de secrets pour eux .
                        Mais apparemment , ça n’a pas beaucoup dérangé les investisseurs étrangers .
                        Tant qu’il y avait un pacson d’oseille à se faire !

                        Et tant pis pour les dizaines de millions de chômeurs laissés sur les carreaux occidentaux ....


                      • 1 vote
                        Hijack ... Hijack ... 4 septembre 12:09

                        @chantecler

                        Et tant pis pour les dizaines de millions de chômeurs laissés sur les carreaux occidentaux ....

                        .

                        J’entends bien et les chinois l’entendaient mieux et bien avant. Mais savez-vous ce qu’avaient enduré les chinois par les 2 guerres de l’Opium qu’avaient déclenché les anglais en Chine ?

                        Au 19e siècle, la Grande-Bretagne déclenchait deux guerres de l’opium contre la Chine. Ces conflits avaient un objectif politique : affaiblir la Chine et forcer son ouverture aux puissances étrangères en développant la dépendance des Chinois à l’opium, qui servait ainsi de cheval de Troie aux Britanniques.

                        À cette époque, 400 millions de Chinois vivent en autarcie presque complète dans un immense territoire. La Chine n’avait pas besoin de produits européens et n’en réclamait pas.

                        Pour faire bref, l’Empire britannique pour briser l’élan de la puissance chinoise et faire en sorte qu’elle soit arrêtée y a introduit l’Opium (Mao avait dit que leur pays avait été enterré dans boue -opium). L’Angleterre convoitait notamment le Thé, mais aussi d’autres choses ... qu’elle voulait s’accaparer à moindre coût.

                        J’ai pas besoin de vous expliquer la suite ... la Chine s’étant littéralement couchée durant plus d’un siècle à cause de l’opium, il lui a fallu du temps pour se relever, avec tous les barrages que l’Occident lui avait imposé. Il a donc bien fallu que les chinois utilisent toutes les possibilités ... n’oublions pas que si la Chine s’est servie de la science occidentale, cette dernière s’est bien servie de la sienne précédemment, je ne vais pas vous faire un cours.

                      • 1 vote
                        Hijack ... Hijack ... 4 septembre 12:57

                        @chantecle,

                        J’ajoute ... mais je pense que ça se comprend facilement ...
                        Contre la Chine, il était question de destruction d’une nation ... et bcp de vies humaines. Le chômage, c’est con ... mais la tentative d’anéantissement d’une civilisation pour ses propres intérêts, c’est encore plus con et plus grave.
                        Une der, jamais les chinois ne reprocheront quoi que ce soit à l’Occident ... ils estiment seulement qu’ils avaient fait preuve de trop de naïveté.


                      • vote
                        Jean Ducoin 4 septembre 11:28

                        @Franck Abed

                        Vous avez fait sauter un commentaire (ou 2) de N. Bates ?


                        C’est vrai qu’il était insolent et pas franchement de bonne foi, mais quelqu’un aurait pu y répondre ...

                        @Norman Bates, Je ne sais pas si Attali pense qu’il a une très grande latitude et beaucoup de temps pour sauver sa peau, puisqu’il n’est plus de la première fraicheur dans tous les cas, mais si un inconnu lui fait une demande d’interview en ligne, sa réponse ne peut être que non. Rien d’autre pour des gens comme vous ou moi.


                        F. Abed fait des interviews consultables depuis longtemps, et peu importe si on est d’accord avec ses orientations.

                        Une fois un rendez-vous accordé, c’est un privilège, et si vous vous montrez instantanément vindicatif, l’interlocuteur va couper, c’est prévisible.


                        Lors de son interview surréaliste de David Rockefeller, Ben Fulford (qui avait fumé je ne sais quoi avant), l’avait, par grand opportunisme, piégé hors de son territoire, hors cadre connu (un appartement ordinaire de Tokyo, plutôt qu’une suite de luxe), pour(? ??) lui faire perdre ses repères, et avait utilisé l’alibi de rédacteur de Forbes Japan pour l’appât. Sinon, pas possible de réussir cet exploit de kamikaze, bien que le fond n’y ait jamais été. C’était juste pour l’esbroufe, le suicide, et le tremplin grâce au net, vers une nouvelle carrière indépendante (plus d’autre option).

                        Mais le marché anglophone lui permettait une survie, avec le genre de sujet sur lequel il surfe maintenant encore. 


                        Attali, c’est un peu la bête à attraper dans le monde francophone, mais le piège est rarement idéal. Pas possible de placer un maitre de la duplicité face à toutes ses contradictions en 15 minutes.


                        • 1 vote
                          Norman Bates Norman Bates 4 septembre 11:53

                          @Jean Ducoin

                          Réponse affirmative : Môssieur ABED a effectivement jugé utile de sucrer la lettre de motivation imaginaire charitablement rédigée à son intention en usant de mon droit à la critique et à la caricature, une notion qui devient caduque lorsque la personne visée estime que c’est un sacrilège d’écorner sa statue...
                          Pour faire vite : je ne sous-estime pas la difficulté de rencontrer un personnage aussi nuisible comme Attali et de le confondre en 15mn chrono...dans ce cas ne vaut-il pas mieux carrément renoncer plutôt que de se livrer à un exercice sur le fond et la forme digne d’un média aux ordres.. ? si Môssieur ABED interviewe BHL ou Cohn-Bendit va t-il aussi invoquer l’étroitesse de sa marge de manœuvre pour expliquer les salamalecs et les courbettes.. ? cette marge de manœuvre ne serait-elle pas négociable.. ?
                          Si oui, à quoi bon se soumettre à un format où l’intervieweur se limite à servir la soupe à un invité qui impose ses règles alors qu’il y aurait une somme considérable de points un peu rugueux à aborder.. ?
                          Môssieur ABED publie sur Avox, site réputé alternatif, peut-être est-il à contre-courant de cette mouvance...et dans ce cas ma fausse lettre de motivation, certes irrévérencieuse, n’était même pas caricaturale...


                        • vote
                          Franck ABED Franck ABED 4 septembre 12:53

                          @Jean Ducoin

                          Entre la première prise de contact et la réalisation de l’entretien : un an et demi. Je passerai certains détails... Notre rencontre aurait du se faire chez lui, mais il a du annuler au dernier moment. Bref !

                          Je savais très bien que je ne pouvais pas poser MES questions. Les consignes étaient claires. Mais mon équipe et moi tenions quand même à recevoir Attali dans notre média.

                          J’ai préparé des questions philosophiques et historiques, tout en sachant que certains (aigris ?) trouveraient à redire encore et encore. S’ils sont si malins et si courageux, qu’ils contactent Attali, ainsi ils pourront lui poser toutes les questions qu’ils veulent. 

                          Nous regrettons seulement la brièveté de l’entretien...


                        • 1 vote
                          Hijack ... Hijack ... 4 septembre 15:49

                          @Franck ABED

                          Heu ...On trouvera tjrs à redire à ce genre d’interviews, non pas par aigreur, mais par humour. Les réponses d’Attali, n’importe qui ici, connaissant le bonhomme, pouvait assouvir votre soif de connaitre ce qu’il avait à dire sur tel ou tel domaine ou sujet.


                        • 1 vote
                          Jean Ducoin 4 septembre 17:11

                          @Norman Bates

                          Naaan. Vous n’êtes pas honnête. Ou c’est de la frustration, ou de l’égo mal placé.

                          On ne peut pas faire quelque chose de stupéfiant, tsunamique, alors qu’on n’a pas la main du magistrat lors d’un procès. Et vous, magistrat lors du procès futur de Jacquo, seriez-vous capable d’être impartial ?

                          Vous torpillez sans concession les efforts de F. Abed, sans vouloir tirer d’information de cette interview, que je n’ai pas perçue comme vous, une chorégraphie de courbettes, comme cela arrive à chaque fois dans les main-stream-mestrucs.

                          J’ai noté, mais c’est peut-être subjectif, des signes inconscients mais instructifs … puisque d’une si courte interview, on ne peut tirer de nouvelles informations à partir d’un pipeautage tout en art de souffler le vent ... sauf si on ne connaissait pas le gars.

                          Voyez les regards.

                          Pensez à ce que vous faites vous-même de vos yeux, lorsque vous avez une conversation … avec quelqu’un d’autre je veux dire. Je vais pas commencer à rentrer dans le jeu du Motel avec vous, ça va me faire chier …

                          Attali cherche ses réponses (convenues, déjà répétées maintes fois de ci, de là) avec un balayage latéral (régulier ou pas, j’ai oublié) de ses yeux vers le bas.

                          F. Abed, qui, il me semble, est très concentré dans son effort, porte une vraie attention, cherche comme réagir avec un petit plus, sur la question suivante, en écoutant et cherchant son inspiration souvent en regardant vers le haut, et il cligne très peu des yeux, si vous avez porté attention.

                          Il doit y avoir des formations très utiles, et je crois validées par le FBI ou Interpol, pour aider à lire ce genre de signes, bien qu’on soit plus dans le ressenti, que dans la science dure. Je tenais juste à signaler ce point, sans chercher à donner plus d’interprétation. Chacun en fera ce qu’il veut.


                        • 1 vote
                          Jean Ducoin 4 septembre 17:26

                          @Franck Abed

                          Oui, en fait, on se doute, si on se pose la question, que … c’est pas parce qu’on voit Attal sur tous les plateaux télé depuis tant d’années, un peu comme s’il était posé dans notre salon, qu’il est aisé de le planter à côté de l’arbre à caoutchouc, celui justement posé à côté de la télévision.

                          Le gus m’a l’air de vouloir préparer son futur, procès, cellule froide, ou pas, et donc, élargit déjà l’univers au lâché de Neuilly, après étude de "who’s who" sur le net, histoire (qui ne marquera peut-être pas autant l’histoire que ce que lui voudrait) d’avoir quelques circonstances atténuantes.

                          Il est sur ses gardes, quand arrive vos questions, prend le temps de tourner dans un sens et dans l’autre, avant de comprendre quels étaient vos biais … puis, il enfume comme il sait faire, et comme s’il n’avait pas compris où vous vouliez en venir … alors qu’il vous a aussi, bien sûr, étudié en amont.


                        • 3 votes
                          Norman Bates Norman Bates 4 septembre 19:18

                          @Jean Ducoin

                          Je suis ouvert à tous les points de vue et toutes les opinions, et n’ai aucune peine à intégrer les éléments que vous apportez à ma réflexion...
                          Mais au final...ces siècles de palabres pour arriver à cet "entretien", pourquoi et au profit de qui.. ?
                          Je suis d’accord pour laisser la parole aux destructeurs de la Nation mais dans une Cour pénale...dans le meilleur des cas...
                          Y en a marre de se soumettre aux barrières morales instillées par l’ennemi, marre de combattre dans le carcan "démocratique" défini par l’ennemi, marre de se conformer et se soumettre aux circonvolutions et aux contorsions exigées par l’ennemi, marre de lutter à armes inégales face à un ennemi qui lui ne s’embarrasse d’aucun scrupule...
                          Marre aussi de cette infernale stratégie de l’échec des milieux souverainistes (terme générique) où chacun défend sa chapelle avant de défendre la France...
                          Je ne vois pas, concrètement, en quoi ces 15mn en duplex avec Attali vont faire avancer la cause...je comprends votre analyse, mais je parle de "concrétitude"...
                          Je peux en revanche vous rejoindre sur vos ressentis au sujet de la posture du Jacquot...
                          Mais au final, et j’arrêterai là sur ce module où la censure sévit, je vois un gueux quelque peu turbulent, j’en conviens, mais sincèrement attaché à la France, qui commet un billet sarcastique et se fait réduire au silence par un type qui passe des siècles à négocier une audience auprès d’un destructeur de la Nation aux conditions de ce dernier...j’y vois un révélateur qui ne m’étonne même plus...


                        • 2 votes
                          Ritonas 4 4 septembre 19:50

                          @Norman Bates
                          "Y en a marre de se soumettre aux barrières morales instillées par l’ennemi, marre de combattre dans le carcan "démocratique" défini par l’ennemi, marre de se conformer et se soumettre aux circonvolutions et aux contorsions exigées par l’ennemi, marre de lutter à armes inégales face à un ennemi qui lui ne s’embarrasse d’aucun scrupule..."
                          Toutafé ! J’ajouterai que j’ai une grande indulgence ( ce qui n’était pas le cas avant le covidisme ) envers tous ce qui ressemble de près ou de loin à des thèses dites "complotistes", même les plus étonnantes. Aucune pitié envers les ( et pas des ) médias et ceux qui en font référence positivement.


                        • vote
                          Franck ABED Franck ABED 5 septembre 08:07

                          @Jean Ducoin

                          Bravo pour ce commentaire très pertinent et constructif. Vous ne tombez pas dans la critique nulle et inutile. Au plaisir de vous relire.


                        • 1 vote
                          Franck ABED Franck ABED 5 septembre 08:08

                          @Jean Ducoin
                          Tout a fait. Il était en contrôle et très attentif. C’est très intéressant d’étudier sa communication verbale et non verbale.


                        • 1 vote
                          Jean Ducoin 5 septembre 08:37

                          @Norman Bates

                          Sachez relativiser.

                          Cette interview va passer inaperçue, noyée dans les flots digitaux c’est comme ça, juste un toute petite pierre posée là. Evidement, obtenir un échange filmé, joue pour le prestige de Franck Abed, et alors ?

                          Démasquer l’imposteur Tattalien, et arracher la France (toutefois à enracinement profond), aux desseins mondialistes imaginés par quelques bandes de futurologues orientés, qui se prennent pour des demi-dieux, passe t-il obligatoirement par l’humiliation de l’icône télévisuelle, comme le chemin de plus grande efficacité ?

                          C’est alors à votre portée : il suffit d’aller entarter qui vous voulez viser, avec des complices qui filment. Ça va vous coûter une arrestation, mais le buzz de ces vidéos iront plus loin que l’interview déposée ci-dessus.

                          Au niveau international, la roue tourne. Misérables petits humains plus ou moins isolés que nous sommes tous, en opposition à des organisations structurées de vieille garde, ça ne nous sert à rien de rouler des mécaniques, ni de vouloir aller plus vite que la musique. Etre prêts à comprendre, intégrer et réagir si l’heure arrive, c’est la seule chose qui soit à notre portée.

                          En attendant, si on veut conduire une deuxième interview, peut-être dans des conditions différentes, puisque tout change, il fallait bien en faire une première d’abord, et tant pis si n’a fusé rapide comme la lumière, l’éclat de la lame de Bayard, pénétrant le cœur du cochon. Non pardon … le cœur du cancer rongeant les racines de … bon, vous connaissez les objectifs des porteurs de prophéties de la mondialisation super-heureuse, surtout quand on aura réduit la population à moins du milliard.


                        • vote
                          Jean Ducoin 5 septembre 08:49

                          @Franck ABED
                          Regarder une interview en un clic, vidéo qu’on peut aussi zapper, ralentir, arrêter, puisqu’on a ce pouvoir de souris à pleine poigne, c’est plus simple que de l’obtenir, dans un cadre réaliste.
                          Bien sûr, avec la charge sur la tête d’Attali, on voudrait voir se pointer le "Punisher", mais, si on parle de construire, faut aller avec ses petites mains au turbin ...


                        • vote
                          Franck ABED Franck ABED 5 septembre 12:20

                          @Jean Ducoin

                          Si Norman Bates pouvait avoir le courage de contacter Attali pour lui proposer un entretien...


                        • 3 votes
                          Norman Bates Norman Bates 5 septembre 18:14

                          @Franck ABED

                          "Si Norman Bates pouvait avoir le courage de contacter Attali pour lui proposer un entretien..."

                          Alors là, je l’avoue : j’ai les fils qui se touchent...je crois qu’en ce moment le "courage" est ailleurs que dans la démarche de "proposer un entretien" à l’un des plus influents théoriciens de la situation que nous subissons...

                          Passer 18 mois à quémander, négocier le format, la durée, le lieu de 15mn de bavardages est une urgence absolue pendant que l’agenda mondialiste connaît une accélération foudroyante jusqu’à atteindre un point de non-retour...

                          Je crois, cher Môssieur, que nous ne vivons pas dans le même monde, ou alors dans des dimensions parallèles...peut-être est-ce moi qui navigue dans le n’importe quoi, c’est possible, mais pour une poignée d’individus nocifs à travers le monde je n’envisage qu’une seule forme d’entretien qui se limite à demander s’ils veulent choisir un avocat et avoir la visite d’un médecin...

                          Oui c’est certainement captivant "d’étudier sa communication verbale et non verbale", je n’en doute pas, mais ne serait-il pas plus urgent d’avoir ses explications, ses justifications...ses aveux sûrement pas, mais au minimum la part consciente de ses responsabilités, ses motivations et sources de motivation...ou pensez-vous que son action depuis plus de 40 est au bénéfice de la France et du monde.. ?

                          Cher Môssieur, si je suis votre suggestion j’aurai le plaisir infini de rencontrer Jacquot en mars 2023...la France sera dans quel état s’il n’y a pas de riposte face aux outrages qu’elle subit, que nous subissons tous.. ? partagez-vous au moins le constat d’une urgence à agir.. ? même si les chances d’inverser la tendance sont minimes rien n’est plus insupportable et coupable que l’inertie...

                          Je ne dénigre pas ce que vous faites en général, loin de là, sans doute est-ce un domaine dans lequel vous êtes doué, mais me suggérer à moi d’engager une démarche aussi décalée pour témoigner de "courage" alors qu’il faut dans ce cas davantage de patience et de maîtrise de soi, apparaît à mes yeux comme une action non seulement vaine mais tout autant expressive d’une forme de résignation voire de soumission envers ceux qui nous asservissent car il n’y a aucune volonté de s’émanciper de leur carcan, de leur conditionnement, ni d’assumer une confrontation qui verra le jour quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte...

                          Je m’arrête là, au bord de ma liberté d’expression, du moins ses limites tolérées par................


                        • vote
                          Franck ABED Franck ABED 6 septembre 06:03

                          @Norman Bates

                          Si c’est si facile " d’avoir ses explications, ses justifications...ses aveux sûrement pas ", faites-le ! 


                        • vote
                          Ritonas 4 6 septembre 15:54

                          @Norman Bates, Jean Ducoin, Franck Abed,

                          Excellent échange entre Jean Ducoin, Franck Abed et Norman Bates !

                          Le journalisme, c’est de la logistique dans le sens premier ( par exemple ce que décrit Franck ). Ecrire ou parler/filmer pour ( dans ) un journal, c’est de la logistique aussi, quelque part. Au second degré le journalisme est une logistique intellectuelle, cela doit rentrer dans des cadres, dimensions, temps, économie, etc...

                          Pour moi le journalisme ce n’est rien d’autre que ça. Donc, la critique d’un ou du journalisme ne peut porter que sur ces logistiques.

                          La phrase d’un célèbre intellectuel du modem : "Un journaliste c’est une pute ou un chômeur" est débile d’après ma définition.

                          J’aimerais vous poser une question à chacun d’entre vous : c’est quoi pour vous un bon journaliste ?


                        • 1 vote
                          Franck ABED Franck ABED 6 septembre 19:21

                          @Ritonas 4

                          Pour répondre très rapidement à votre question je dirai :

                          Pas idéologue, pas dans l’émotionnel et le sentimentalisme. 

                          Enquêtes de terrain, bonnes analyses, bonne expression orale et écrite, pas d’apriori ou de préjugés.

                          Capacité à révéler des dossiers. Ne pas tomber dans le politiquement correct...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès