• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’impasse de la croissance - 1er chapitre : L’Impasse physique

L’impasse de la croissance - 1er chapitre : L’Impasse physique

Les lois de la physique, science dure, sont implacables et l'économie moderne est régie par ces lois. Cette idée simple, en forme d'axiome irréfutable, n'est toutefois pas comprise par l'esprit commun. Mais nous devrions plutôt dire qu'elle n'est pas admise par l'homo sapiens devenu homo industrialis, pour la bonne et simple raison qu'il est convaincu, ou a été convaincu par qui ayant intérêt à ce qu'il le soit, que sa puissance lui permet désormais de s'affranchir de toutes les lois de la physique afin de pousser son hyperactivité de production de biens et services vers un niveau illimité.

 

Tags : Décroissance




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 21 avril 13:29

    Il y a corrélation entre la population mondiale et l’énergie disponible.

    Une projection de l’énergie disponible :

    http://www.courtfool.info/images/WEAP/image013_300.png

    Ce qui donne une projection de la population mondiale : 

    http://www.courtfool.info/images/WEAP/image014_300.png

    Comme la plupart du temps l’énergie employée c’est du fossile, le guide bilan carbone permet de se faire une idée.

    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.bilans-ges.ademe.fr/docutheque/docs/%255BBase%2520Carbone%255D%2520Documentation%2520g%25C3%25A9n%25C3%25A9rale%2520v11.5.pdf&ved=2ahUKEwis39nYm4_wAhVsxYUKHcgHCfsQFjAAegQIAxAC&usg=AOvVaw0rZ_AvwoNGnSwPkCb5pQhu


    • vote
      remilebrun 22 avril 21:53

      L’homme ne se développe pas en s’affranchissant des lois physiques mais en les découvrant et les utilisant à son avantage (ex : combustion, fission des atomes, fusion des atomes etc.).

      L’homme repousse par ses découvertes la finitude du monde. Pas à l’infini, mais assez loin pour avoir le temps de voir venir. Enfin... C’est ce qui est censé se passer dans une société normale qui n’est pas gangrénée par la finance et le pessimisme culturel...


      • vote
        Laurut christian Laurut christian 23 avril 07:26

        L’homme s’affranchit des lois de la physique lorsqu’il met en oeuvre un processus qui consomme plus qu’il ne produit. Et plus il fait cela, plus il se rapproche de la finitude, non pas du monde, mais de ses ressources, c’est à dire de la fin de la capacité humaine de production, donc de la décroissance inéluctable. CQFD, comme dirait Spinoza.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès